Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Sont placées ici les discussions qui ont perdu de leur intérêt, soit parce que le mp3 qui motivait la discussion n'y est plus, soit parce que le membre qui se présentait n'est plus membre etc... C'est mieux que de supprimer le fil de discussion dans la mesure ou : plus on a de messages plus on a accès aux ressources du forum, la suppression d'une discussion ferait perdre des messages à tous les membres qui ont participé aux discussions en question. Ce forum est seulement en lecture, il n'est pas possible de répondre aux messages ou de créer un nouveau sujet.
Règles du forum
Sont placées ici les discussions qui ont perdu de leur intérêt, soit parce que le mp3 qui motivait la discussion n'y est plus, soit parce que le membre qui se présentait n'est plus membre etc... C'est mieux que de supprimer le fil de discussion dans la mesure ou : plus on a de messages plus on a accès aux ressources du forum, la suppression d'une discussion ferait perdre des messages à tous les membres qui ont participé aux discussions en question. Ce forum est seulement en lecture, il n'est pas possible de répondre aux messages ou de créer un nouveau sujet.
David Garciarena
Professeur
Messages : 135
Inscription : mer. 25 janvier 2012, 10:12
Localisation : Périgueux

Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par David Garciarena » dim. 08 décembre 2013, 20:15

Salut à tous,
plutôt que de squatter les sujets consacrés à d'autres luthiers, j'ai décidé d'ouvrir ce fil pour vous raconter mon expérience et permettre aussi à ceux qui le veulent de raconter leur expérience des possibilités nouvelles offertes par les guitares de Jean-Luc.
Que tous ceux qui ont des questions par rapport à ce sujet n'hésitent pas je répondrai du mieux que je peux à toutes vos questions.
L'histoire a commencé à l'automne 2009, Jean-Luc me téléphone pour que j'essaie quelque chose d'étonnant. Il avait mis un micro de contact sur une de ses guitares. C'était super. Le plus incroyable c'était qu'il n'y avait quasiment pas de larsen. Du coup on pouvait mettre l'ampli juste derrière ce qui faisait qu'on était confondu avec la source. De plus comme on entendait véritablement le résultat on pouvait adapter le jeu. La sensation était incroyable on était comme "dans une bulle de son".
La qualité était déjà très bonne même si c'était l'âge de pierre par rapport à maintenant.
J'ai tout de suite eu trois réactions :
1 "enfin la guitare pour jouer les concertos comme un piano"
2 "tu me mets le même micro dans la mienne ou je pars avec le proto"
3 "il faut appeler Thibault"

Commençons par le point 3. A ma connaissance (ça ne m'a été que raconté par les protagonistes), Thibault, une fois prévenu a été moins patient que moi puisqu'il a dit quelque chose du genre : "tu me mets le même dans ma guitare et je pars avec le proto"!! Bref le voici en train de continuer sa tournée internationale (au qatar, je cois me souvenir mais c'est pas sûr) avec le proto de Jean-Luc juste bidouillé pour les essais. Le mieux ce serait qu'il nous raconte lui même la suite. Je vais lui demander.

bref Jean-Luc me met le micro. Il faut s'imaginer qu'en tant que guitariste classique, je ne connaissait rien à l'amplification. Donc il fallait commencer à trouver dans l'immensité des possibilités de sono ce qui serait le plus favorable à mon travail de musicien classique (Solo, musique de chambre, concerto). Donc il y a eu deux pistes :

1 Jean-Luc est allé à Vienne pour une séance d'essai piano/guitare avec Alvaro et sa classe.
2 Jean-Luc, Thibault, Thomas (un ami du forum, prof à Dax) et moi avons fait les magasins à Paris pour essayer du matos et commencer à se faire une idée.

De cela il est ressorti des conclusions. D'entrée on a éliminé les amplis guitare électrique ou basse car ils sont trop "colorés" et transforment le son de la guitare classique. Il nous restait les sonos et les enceintes amplifiées (qui en fait sont des minis sonos!). On a compris qu'on pouvait tout faire avec une enceinte amplifiée (même un concerto) pourvu qu'on trouve ou que l'on crée la bonne enceinte.

Je me suis équipé avec le HF (samson airline) pour remplacer le câble afin que même moi j'oublie l'amplification pendant les concerts et j'ai acheté une enceinte amplifiée JBL éon 515. Voici le premier concert. On est en Mars 2010 (six moi après le début de l'histoire).


Youtube


depuis chaque chose s'améliore vers ce que je me suis fixé : un concerto "comme un concerto piano/orchestre. Et la bonne nouvelle c'est que depuis hier c'est fait: Jérémy élève en DEM dans ma classe vient de répéter le deuxième mouvement du concerto de Villa-Lobos avec le symphonique de l'école. Alors que tout est défavorable (il y avait 50 musiciens ce qui est énorme pour jouer avec une guitare surtout que les élèves savent moins "doser" le son), on a entendu ce concerto comme jamais. Chaque note claire et timbrée comme il faut, comme si cela sortait de sa guitare. Bref mon rêve est atteint, je me met en quête d'un bon symphonique et j'enregistre Villa-Lobos et Aranjuez (CD et DVD). Voici deux photos mal prises avec mon mauvais portable.
IMG_20131207_104243.jpg
IMG_20131207_104308.jpg
Pour ceux qui veulent assister à cette première il y a deux concerts samedi et dimanche en Dordogne.
:bye:
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Romaric Holler

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Romaric Holler » dim. 08 décembre 2013, 20:40

Intéressant !

Merci pour ce témoignage. :okok:

Après, je ne vois pas en quoi ce système est supérieur au micro externe ? Larsen ? Commodité ?

Pourquoi ne pas utiliser un système de guitare électro-acoustique habituel? Ou autrement dit, qu'y-à-t-il en plus que la traditionnelle guitare éléctro-acoustique ( celle de luthier pas celle à 200 euros ) ou des yamaha silent guitar ?

Jean-luc Joie les installe-t-il sur toutes les guitares ou uniquement les siennes ? Quel est l'ordre du prix d'un tel dispositif ?

Voilà quelques interrogations.

Sinon, l'équilibre avec le quatuor est très bon !

David Garciarena
Professeur
Messages : 135
Inscription : mer. 25 janvier 2012, 10:12
Localisation : Périgueux

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par David Garciarena » dim. 08 décembre 2013, 21:13

Romaric Holler a écrit :Après, je ne vois pas en quoi ce système est supérieur au micro externe ? Larsen ? Commodité ?

Pourquoi ne pas utiliser un système de guitare électro-acoustique habituel? Ou autrement dit, qu'y-à-t-il en plus que la traditionnelle guitare éléctro-acoustique ( celle de luthier pas celle à 200 euros ) ou des yamaha silent guitar ?
Salut Romaric,
en fait la supériorité c'est exactement l'absence de larsen. Quand on joue avec micro externe on a pas une véritable idée de ce qui s'entend dans la salle. Ici c'est complètement différend car on est dans le son comme si on jouait d'un instrument puissant comme un piano à queue ou un cuivre (ou une guitare électrique). En fait tout se passe comme quand on joue dans une chapelle à l'acoustique incroyablement favorable à la guitare et qu'on a vraiment la certitude que tout le monde entend ce que l'on fait dans les moindres détails.

La réponse à ta deuxième question dérive de la même réponse. Le larsen oblige les fabricants de guitare électro-acoustique à "brider" leurs guitares pour éviter qu'elles résonnent trop. Ici il s'agit de ma guitare de concert (qui sans amplification est déjà une des meilleure guitare que j'ai essayée) qui est amplifiée avec son timbre, sa couleur et toutes les nuances. Pour te dire vrai il y a des moments ou moi même je ne sais que je ne suis amplifié que quand j'arrête l'ampli.
Je sais que c'est un peu incroyable, le mieux c'est d'essayer. Si t'es pas loin je te recevrai en Dordogne avec plaisir. Sinon on va essayer de faire une démo à Bordeaux et une en région parisienne d'ici peu.
Bonne soirée

David Garciarena
Professeur
Messages : 135
Inscription : mer. 25 janvier 2012, 10:12
Localisation : Périgueux

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par David Garciarena » dim. 08 décembre 2013, 21:20

Romaric Holler a écrit :Jean-luc Joie les installe-t-il sur toutes les guitares ou uniquement les siennes ? Quel est l'ordre du prix d'un tel dispositif ?
Suite,
c'est la guitare qui est différente. Depuis pas mal de temps Jean_luc est le créateur d'un système sans barrage. C'est une des clés de l'absence de Larsen. Voilà c'est pourquoi ça marche sur les siennes et pas sur les autres. C'est pas de la mauvaise volonté, c'est juste technique.
Pour le prix, je crois que Jean-luc prend dans les 500€ pour la pose du micro. Pour le matis ça dépend de ce que tu prends. On a déjà des bons résultats avec un petit ampli dans les 300€ mais si tu veux faire un concerto il faut taper plus gros...
Mais le Hic c'est la guitare. Les L valent 3000€, les J 5000€ et le modèle avec lequel on a fait le concerto va sortir. On connait pas le prix. Jérémy utilise le proto de ce qui sera ma future guitare.
Bonne soirée
David
Désolé les gars je ne peux plus me connecter. Je répondrais aux éventuelles question demain matin.
:bye:

Romaric Holler

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Romaric Holler » dim. 08 décembre 2013, 21:58

David Garciarena a écrit : Désolé les gars je ne peux plus me connecter. Je répondrais aux éventuelles question demain matin.
:bye:
Merci d'avoir pris le temps pour répondre ! Faites signe si vous faites un concert sur la région parisienne avec ce système ! :wink:

Benoît Ducène
Messages : 1785
Inscription : ven. 04 février 2005, 19:37
Localisation : Silly

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Benoît Ducène » lun. 09 décembre 2013, 15:13

David, grand merci pour ton compte-rendu. Tu connais le sujet mieux que moi, mais je tiens à souligner que j'ai également suivi les différentes étapes du développement de ce formidable "système" et que j'attends avec impatience ma nouvelle Joie, équipée, comme la mienne, du micro. Je rejoins en tous points ce que tu écris.

Mon dernier essai a été effectué avec ma concert de 2008 et la J 2012 de mon épouse avec enceinte FBT et système sans fil (dont je ne connais pas la marque). J'attends encore un peu avant de jeter mon dévolu sur l'enceinte et l'éventuel sans fil.
C'est inimaginable comme ça change la vie...

Est-ce que les musiciens de l'orchestre s'entendent encore jouer ? :mrgreen:

Philippe

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Philippe » lun. 09 décembre 2013, 21:25

Ça a l air très bien en effet mais est ce que cela amplifie aussi les bruits parasites ( ongles cordes...) etc

Avatar de l’utilisateur
D'Avant-Court
Messages : 107
Inscription : jeu. 30 juin 2011, 22:16
Localisation : Paris

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par D'Avant-Court » lun. 09 décembre 2013, 21:58

Pour moi le mystère reste entier, et je m'interroge beaucoup sur la manière de capter le signal de la guitare classique. L'amplification du signal c'est encore la chose la plus simple dans l'histoire...
Est ce qu'il s'agit d'un micro "membrane" révolutionnaire plaqué sur la table ? Un micro piezo-electrique ? Ou une technologie plus simple ?

David Garciarena
Professeur
Messages : 135
Inscription : mer. 25 janvier 2012, 10:12
Localisation : Périgueux

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par David Garciarena » mar. 10 décembre 2013, 08:29

D'Avant-Court a écrit :Pour moi le mystère reste entier, et je m'interroge beaucoup sur la manière de capter le signal de la guitare classique. L'amplification du signal c'est encore la chose la plus simple dans l'histoire...
Je suis bien d'accord avec toi, l'amplification ce n’est pas le plus difficile. Pour ma part, avant 2009, c'est à dire avant de mettre le micro dans ma Joie, je me posais exactement la même question que toi. J'en ai beaucoup parlé avec Alvaro Pierri (mon prof de 1981 à ?...) il était dans la même problématique. Il essayait sans cesse des combinaisons différentes sans jamais être pleinement satisfait. Sa préférée était un mixage entre un micro et une cellule. Le premier pour le timbre et le deuxième pour le gain si jamais il devait jouer avec d'autres musiciens.
Personnellement, je faisais confiance à l'ingé son quand je faisais un concerto mais c'était vraiment le pot de terre contre le pot de fer. En jouant avec des pros pas trop nombreux et de bonne volonté pour jouer entre le PPP et MP, avec un très bon micro et une bonne sono (gros système dans une bonne salle) ça pouvait marcher mais je restait frustré en comparant aux concertos piano/orchestre qui pour moi est le parfait équilibre.
Depuis 2009, je suis autonome en toute situation. J'adapte mon système à la configuration (solo, musique de chambre, concerto) et à la salle (travail à la maison, répétition, salle de concert, plein air ou église très résonante).
En fait je sépare deux phénomènes. Ce que j'appelle "l'amplification de la guitare" et "la sonorisation du concert". Mon système me permet d'amplifier la guitare pour pouvoir jouer d'égal à égal avec les autres musiciens. Ma guitare est "amplifiée" pour reproduire le volume d'un piano mais cela reste un instrument autonome, transportable, rapidement installé et déjà préréglé. Dans certain concert il y a une sonorisation car la salle est trop grande et là c'est l'ensemble du concert qui est sonorisé. Dans le Boccherini c'est ce qui s'est passé. Avec mon système je me suis mis au niveau du quatuor. J'ai fais la prise de son avec deux Neumann pour enregistrer. En suite l'ingé son de la salle à repiqué mon enregistrement pour sonoriser le concert afin de faciliter l'écoute.
D'Avant-Court a écrit :Est ce qu'il s'agit d'un micro "membrane" révolutionnaire plaqué sur la table ? Un micro piezo-electrique ? Ou une technologie plus simple ?
non désolé il n'y a rien de révolutionnaire dans le micro. C'est un piezo de très bonne qualité. :D

Romaric Holler

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Romaric Holler » mar. 10 décembre 2013, 10:13

David Garciarena a écrit :Jérémy utilise le proto de ce qui sera ma future guitare.
Rien à voir, mais en regardant la photo de l'orchestre je me disait qu'il faudrait sérieusement qu'ils pensent à changer les chaises de la salle. C'est du massacre de dos en réunion ! :D

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8698
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par milsabords » mar. 10 décembre 2013, 10:47

l'idée d'utiliser une enceinte amplifiée de relativement bonne qualité est une idée qui fonctionne et si on en a deux c'est encore mieux. il faut si possible que le systeme de mixage intégré soit dé connectable (donc sans coloration aucune dans ce cas) .

le systeme hf est necessaire si on joue en tant que véritable concertiste. les bazars de fils et tout ce qui est mùéteriel sur scene étant toujours de trop pour le visuel.

vous pouvez encore améliorer le sondans votre cas

. si il y a une entrée ligne sur l'enceinte, vous passez juste avant dans un bon préampli . (comptez 1000 euros minimum pour un préampli qui fasse la difference, et même plutôt 1500 si vous voulez de la musicalité réellement. un peu comme j'ai par exemple ou en marque api , summit , fearn , neve , ssl ,drawmer , chandler , forsell , trident , gml ;etc ... le top quoi.

l'investissement sera conséquent , mais je vous garantis le résultat.

sur la vidéo , le son est amoindri en qualité par le micro du camescope lui même ici. malgré tout, on a un rendu de quelque chose de cohérent qui donne une impression de véritable ensemble cordes frottées, cordes pincées .

j'imagine qu'en direct ça doit être assez pur dans l'ensemble. l'enceinte coute dans les 680 euros l'unité neuve (quand on veut du son, on a rien pour rien ) . il faut bien ce prix là pour avoir quelque chose . la puissance est d'environ 625 watt maximum . il y a de la marge pas besoin de pousser fort .

une enceinte donne le meilleur d'elle même quand elle est utilisée au tiers de sa puissance de toute façon.


voila un sujet interessant. nous pouvons voir ici encore une fois que l'amplification de cet instrument (cordes nylons) n'est pas une mince affaire et que les solutions bon marché sont à éviter .
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

candelito

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par candelito » mar. 10 décembre 2013, 12:11

Bonjour,

Je n'entends rien de révolutionnaire sur cette video. Un son normal tout au plus et on ne peut savoir si le son provient du micro ou de la prise de son générale, d'accord avec Milsabord et pour les enceintes et je rajoute ceci : respectez la spatialisation du son en mettant 2 enceintes une de chaque coté du guitariste dirigées à 30° vers les extérieurs. Employez un bon préamp. Quand au système mystérieux de "Jean Luc" ? que pouvons nous en penser sans en connaitre le fonctionnement ? Il y a en cordes aciers une guitare Australienne (encore eux!) qui a une table avec des cavités taillées dans la masse et pas de barrages (ou peu) et les micros sont installés dans la table (faut que je retrouve le nom et le modèle). Je l'ai entendue : en acoustique c'est rond et neutre avec peu d'harmoniques et j'aime pas. Par contre en "plugged" c'est très sympa, le son est joli et naturel. "Jean Luc" se serait il inspiré de ça ? Faut pas se leurrer : lorsqu'une technique nouvelle apparait, elle vient un peu chez tout le monde, surtout lorsque ça concerne un problème reconnu insolvable.

Benoît Ducène
Messages : 1785
Inscription : ven. 04 février 2005, 19:37
Localisation : Silly

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Benoît Ducène » mar. 10 décembre 2013, 15:23

Insolvable? :D

Je comprends qu'on soit sceptique tant que l'on a pas entendu en direct ou essayé soi-même, mais je suppose et j'espère que ceux qui prennent la peine de contester l'avis de David (utilisateur en concert depuis plusieurs années) ou de lui suggérer très vaguement du matériel (en fonction du prix !) prendront aussi la peine d'aller écouter les artistes qui se servent d'une Joie amplifiée (qui sonne déjà très bien - pour ne pas dire autre chose - sans amplification): Jérémy ce week-end, David bien entendu, mais aussi le duo Escala à Paris, Thibault (dans le monde entier :mrgreen: ), le duo Sybrandus (pas toujours amplifié, fonction de l'acoustique) par exemple.

Benoît Ducène
Messages : 1785
Inscription : ven. 04 février 2005, 19:37
Localisation : Silly

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Benoît Ducène » mar. 10 décembre 2013, 15:31

candelito a écrit :respectez la spatialisation du son en mettant 2 enceintes une de chaque coté du guitariste dirigées à 30° vers les extérieurs.
Avec ce que propose Jean-Luc Joie, la guitare et l'enceinte ne forment qu'un d'un point de vue sonore. Le guitariste est dans le son et contrôle ce qui sort (aussi de l'enceinte), c'est-à-dire timbres, dynamique, articulation... La musique, quoi !

Ce n'est pas le cas avec ce que tu préconises. En outre, les éventuels chambristes ou l'orchestre peu(ven)t ne pas entendre correctement le guitariste.

candelito

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par candelito » mar. 10 décembre 2013, 18:29

Benoît Ducène a écrit : Avec ce que propose Jean-Luc Joie, la guitare et l'enceinte ne forment qu'un d'un point de vue sonore.
Dois je comprendre que le haut parleur est DANS la guitare ? Sinon, je ne vois pas !

Revenir à « Archives du forum »