Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Sont placées ici les discussions qui ont perdu de leur intérêt, soit parce que le mp3 qui motivait la discussion n'y est plus, soit parce que le membre qui se présentait n'est plus membre etc... C'est mieux que de supprimer le fil de discussion dans la mesure ou : plus on a de messages plus on a accès aux ressources du forum, la suppression d'une discussion ferait perdre des messages à tous les membres qui ont participé aux discussions en question. Ce forum est seulement en lecture, il n'est pas possible de répondre aux messages ou de créer un nouveau sujet.
Règles du forum
Sont placées ici les discussions qui ont perdu de leur intérêt, soit parce que le mp3 qui motivait la discussion n'y est plus, soit parce que le membre qui se présentait n'est plus membre etc... C'est mieux que de supprimer le fil de discussion dans la mesure ou : plus on a de messages plus on a accès aux ressources du forum, la suppression d'une discussion ferait perdre des messages à tous les membres qui ont participé aux discussions en question. Ce forum est seulement en lecture, il n'est pas possible de répondre aux messages ou de créer un nouveau sujet.
Mathieu de Person

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Mathieu de Person » dim. 23 février 2014, 16:33

Je livre mon opinion...

Les contours de la guitare classique sont flous dans toutes les directions : répertoire, lutherie, esthétique etc.

La notion de purisme trouve aussi des limites à chaque exécution, car jouer du Sor sur une guitare moderne avec des ongles et avec une technique à la Tarrega est une trahison d'une certaine manière.
Et jouer Dowland sur une guitare l'est sans doute autant.

La question de la classification en tant qu'électro-acoustique le sont aussi : j'ai deux collègues qui ont les deux mêmes micros, l'un le place à l'intérieur de la caisse l'autre à l'extérieur...devinez qui joue sur une électro-acoustique...Dernièrement un de ces collègues a joué deux pièces. Pour la deuxième après l'entracte, le système était débranché, personne ne s'en est rendu compte, la pièce étant totalement inconnue. Le système assurait un soutien à la guitare qui jouait avec alto. Une grande partie du public n'a pas pas su que la guitare était (très faiblement) amplifiée.

On peut se demander aussi si l'enregistrement n'est pas une trahison. Toutes les opinions sont recevables.

Bref, il s'agit de débats sans fin que je trouve un peu stériles. Par contre il me semble intéressant de se placer au niveau de la psychologie de l'audition.

J'ai entendu il y a environ quinze ans Hopkinson Smith salle Cortot au luth, et avais été gêné par le volume très faible, pourtant dans une très bonne salle.
J'ai entendu aussi Roberto Aussel dans une bonne salle, sans amplification, et avais été gêné par les bruits de la salle et notamment de mon voisin.

Mes plus belles émotions musicales ont été en écoutant Paco de Lucia sur scène, évidemment amplifié, et ce n'était pas du réchauffé.

Bref, chacun ses options. Personellement, je préfère un bon disque sur ma chaîne HIFI dans des bonnes conditions qu'un concert où je suis mal installé, où les voisins me gênent,où le guitariste ne peut pas exprimer ses nuances.

Par ailleurs, sur un plan pédagogique et de démocratisation, l'amplification peut s'imposer, par exemple si l'on souhaite promouvoir la guitare chez des catégories de publics qui ne la connaissent pas, et je pense qu'en l'occurrence chacun reconnaîtra qu'il existe un vrai problème de diffusion de la guitare.

Pour finir, je pense que cette question d'amplification est presque déjà périmée. Je n'ai aucun doute que, dans les années à venir il existera des systèmes informatiques permettant d'optimiser l'acoustique d'un instrument, avec des capteurs situé dans la salle et permettant une restitution identique au son naturel.

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 7846
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Re: Jean-Luc Joie, amplification, nouveaux modèles

Message par Jean-François Delcamp » dim. 23 février 2014, 17:13

Bonjour à tous,
je précise bien que ce forum est consacré à la guitare classique.
Une guitare amplifiée n'est plus une guitare classique.
Les sujets traitant d'amplification sont hors sujets sur ce forum, des fois ils sont tolérés.

Je déplace cette discussion aux archives.

Merci de ne pas la relancer ailleurs.

Jef
:( + ♫ = :)

Revenir vers « Archives du forum »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 0 invité