la guitare de vos rêves

pmanet
Messages : 152
Inscription : mar. 21 juin 2016, 01:29
Localisation : 75011

la guitare de vos rêves

Message par pmanet » dim. 02 octobre 2016, 02:42

bon, elle n'existe pas, et on va éviter les lieux communs du genre c'est celle qu'on a essayé et qui vous a fait un clin d'oeil, le génie du luthier et blablabla. En plus de tout ça, il y a quand meme des caractéristiques physiques qu'on aimerait retrouver.
Imaginons qu'on a gagné au loto et que le problème financier n'existe pas, on peut toujours rêver.
Alors je me lance ; si je souffre d'un GAS (Guitar Acquisition Syndrome), comme l'a qualifié un membre du forum, c'est aussi parce que je cherche des choses que je ne trouve pas. Assez baratiné, au fait.
Le bois :
Je n'y connais rien, je préfère laisser le luthier faire son boulot. Plutôt épicéa pour la table ; pour le reste, je ne suis pas certain que ce soit fondamental, donc du laminé me suffirait probablement. Un fond un peu bombé, ça a l'air pas mal pour renvoyer le son, et c'est plus facile avec du laminé.
Nomex ou pas ? Je suis tenté ; l'incertitude sur la durabilité du plastic me concerne assez peu, vu mon age.
Vernis : on peut envisager de différencier : un truc solide genre polyuréthane sur les éclisses et le fond, du tampon sur la table.
la forme
Je préfère une table sans rosace ; c'est cher et ça fragilise, si on s'en passe on peut alleger la table et elle sonnera mieux.
Du coup, il me faut des trous dans les éclisses. J'aime bien mon Audirac, mais le trou supérieur (vers le guitariste) est probablement trop grand, on prend trop de basses dans les oreilles. J'ai vu des éclisses avec plusieurs petits trous, ça a l'air mieux, mais je n'ai pas essayé.
Le trou vers l'auditoire est bien ; en plus, il facilite l'accès aux aigus, c'est très bien. J'en veux.
Si j'ai bien compris, avec du nomex, le problème du double top et du lattice devient accessoire. Surtout si les cordes s'attachent au bout avec un manche continu (cf infra).
Le manche
Je ne vois pas pourquoi on s'impose des manches plats. La flemme de faire des frettes arrondies ? J'en ai marre d'avoir des sons assourdis sur la 2ème corde de mes barrés, je veux un manche légèrement arqué.
Evidement il faut un double raidisseur dans le manche pour l'affiner.
Puisqu'on n'a pas de rosace, pourquoi pas un manche qui va jusqu'au bout du corps et se raccroche à l'éclisse, une touche suspendue, les cordes qui s'amarrent sur le manche (direct ou cordier en bout ?) pour un sustain maximal et une table bien libre qui ne supporte pas la tension des cordes.
La touche qui descend vers la table à partir de la 12ème case pour les dernières cordes, pour pouvoir cogner sur les graves sans friser, comme sur la Ramirez.
Du coup, une action à 2,5 dans les aigus et 4 dans les graves.
Le diapason
Bon, le diapason à 650, c'est bien, mais je chausse du 7 en gants. Sans descendre au 612 de mes anciennes, du 635 m'irait mieux.
l'accastillage
Les mécaniques, je ne vois pas trop l'intérêt de mettre plus de 30€.
Chevalet réglable ? pourquoi pas.
En revanche, un repose bras fixé sur l'éclisse me semble indispensable : évite au bras droit d'étouffer la table, accélère les mouvements entre la rosace et le chevalet et permet d'attaquer les cordes d'un peu plus haut sans casser le poignet. Et si la caisse a des attaches pour mettre un dispositif genre ergoplay sans abimer le vernis de l'éclisse...

Finalement, c'est presque une viole de gambe...
Bon, quoi d'autre ?
Grizzo 1972 (la première), Ramirez 1a 1976, Audirac 2014, Vicente Camacho 1966, Benoist Remy 1996, JL Joie 2008, Telesforo Julve, Contreras, Arturo Carbonell, Bluebird, Tatay, Giannini, Castellucia et quelques anciennes sans nom...

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4246
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: la guitare de vos rêves

Message par Marieh » lun. 03 octobre 2016, 09:32

pmanet a écrit :Bon, quoi d'autre ?
Pour moi, la guitare de mes rêves, c'était la première, une vraie casserole. :)

Avatar de l’utilisateur
Henri
Messages : 163
Inscription : ven. 29 janvier 2016, 10:29
Localisation : ROUEN (76)

Re: la guitare de vos rêves

Message par Henri » lun. 03 octobre 2016, 10:42

Salut p,

Ton post du 02 octobre à 01:42 est très intéressant car il pose beaucoup de questions qu'on se pose tous plus ou moins.
Voici quelques commentaires de béotien afin d'alimenter le débat.
pmanet a écrit : Le bois :
Je n'y connais rien, je préfère laisser le luthier faire son boulot. Plutôt épicéa pour la table ; pour le reste, je ne suis pas certain que ce soit fondamental, donc du laminé me suffirait probablement. Un fond un peu bombé, ça a l'air pas mal pour renvoyer le son, et c'est plus facile avec du laminé.
Si c'est "plutôt de l'épicéa" c'est que tu as déjà une préférence. A mon sens c'est bien le choix à ne pas laisser au luthier mais à imposer comme pré-requis. On remarque que certains luthiers se sont fait une spécialité du red cedar et d'autres de l'épicéa. Ils devaient chacun avoir leurs bonnes raisons. Je crois que c'est Romanillos qui a dit "le red cedar gardez-le pour faire des tuiles de toit ou des clotures de jardin.". Bon ça n'engage que lui et ça montre bien son parti pris! Pour ma part c'est seulement esthétique sans autre rationnel que ça.
Quand au laminé, tu n'y penses pas ! C'est du contreplaqué avec une face "jolie". A laisser pour les guitares Toys R'Us ou Fisher Price.

pmanet a écrit :Nomex ou pas ? Je suis tenté ; l'incertitude sur la durabilité du plastic me concerne assez peu, vu mon age.
Ca on sait pas encore, avec les progrès de la médecine ...

pmanet a écrit :la forme
Si j'ai bien compris, avec du nomex, le problème du double top et du lattice devient accessoire. Surtout si les cordes s'attachent au bout avec un manche continu (cf infra).
Là c'est moi qui n'ai pas compris ? Mais bon à 01:42 du matin ... :D
Quant au manche continu qui se termine par un cordier, ça déjà été fait par Joël Laplane, si je ne me trompe.

pmanet a écrit :Le manche
Je ne vois pas pourquoi on s'impose des manches plats. La flemme de faire des frettes arrondies ? J'en ai marre d'avoir des sons assourdis sur la 2ème corde de mes barrés, je veux un manche légèrement arqué.
Masaki Sakurai le fait et probablement d'autres aussi. Je l'ai fait faire récemment sur une de mes guitares et c'est un vrai bénéfice pour les barrés. J'ai profité qu'il fallait défretter pour demander un radius pas trop prononcé. Le luthier est spécialisé dans les électriques et ça ne l'a pas choqué du tout. Aucun problème pour le refrettage. La frette suit naturellement la courbure imposée par le coup de marteau. D'ailleurs sur les électriques c'est très banal.

pmanet a écrit :Puisqu'on n'a pas de rosace, pourquoi pas un manche qui va jusqu'au bout du corps et se raccroche à l'éclisse, une touche suspendue, les cordes qui s'amarrent sur le manche (direct ou cordier en bout ?) pour un sustain maximal et une table bien libre qui ne supporte pas la tension des cordes.
Joël Laplane l'a fait. J'ai d'ailleurs vu passer une annonce sur le petit coin (orthographe non garantie). Malheureusement la guitare se trouvait, comme d'habitude à l'autre bout du monde (Gard ou Héraut).
L'adaptation d'un cordier me tente mais je n'ai pas encore osé, bien que ce soit facilement réversible. Il restera seulement 2 trous dans le talon de la caisse.
J'essaierai prochainement. C'est vrai que la tension des cordes sur le chevalet me choque parce ce que j'y vois un obstacle à la vibration de la table.
Mais bon, je n'ai pas d'autre argument que l'intuition. Il se peut fort que je me trompe mais la modif n'est pas destructrice. Et puis le meilleur moyen d'être sûr c'est d'essayer.

pmanet a écrit :La touche qui descend vers la table à partir de la 12ème case pour les dernières cordes, pour pouvoir cogner sur les graves sans friser, comme sur la Ramirez.
Là j'ai pas compris non plus !!! :oops: c'est probablement parce que je n'ai pas de Ramirez 1A ! Ce que je regrette beaucoup d'ailleurs !!

Voilà, voilà :bye:
"Faut pas mollir !"

Laurent Hutin
Messages : 25
Inscription : ven. 19 août 2016, 13:44

Re: la guitare de vos rêves

Message par Laurent Hutin » lun. 24 octobre 2016, 14:21

Bonjour,

Je me permets un petit et humble avis concernant les bois utilisés: pour faire mon choix, j'ai écouté deux guitares "identiques", faites l'une en épicéa et l'autre en cèdre. La différence me parraissait évidente et a vite facilité la décision.
L'épicéa offre une sonorité bien précise, et définie... Le cèdre un son plus chaud et rond.
Je pense que le choix est une affaire de personnalité et d'affinité.

Concernant le laminé Vs massif, nous savons (?) que le bois travaille et que la guitare se bonifie avec le temps et les heures de jeu. Les vibrations et mouvements du bois modifient l'organisation des fibres. Selon cette idée, on peut imaginer que la réponse d'un bois massif devrait être plus naturelle, organique et subtile.

Avatar de l’utilisateur
Yann Kovic
Messages : 638
Inscription : lun. 23 juin 2008, 08:36
Localisation : Région de Liège - Belgique

Re: la guitare de vos rêves

Message par Yann Kovic » lun. 24 octobre 2016, 15:24

nous savons (?) que le bois travaille et que la guitare se bonifie avec le temps et les heures de jeu
Ben non justement ! cette question est et restera un éternel débat... De mon côté et avec plus de 20 ans de pratique tous styles et expérience, je peux affirmer que jamais au grand jamais aucune de mes guitares (et j'en possède d’excellentes) n'a "bonifié" avec le temps. Par contre elles détestent les variations d'hygrométrie surtout vers le haut (trop d'humidité). J'ai enlevé les humidificateurs de mes étuis : sous nos latitudes c'est totalement inutile voir délétère.

Ce qui a en revanche bonifié, c'est le guitariste ! :lol:
L'humanité disparaitra... Bon débarras ! (Y.Paccalet)

Guitares:
Hanika 59SF Oberklasse (classique) Crd Savarez Cantiga 510CRJ et Hannabach M590 Titanyl
Martin OM-21 (Folk Picking) Crd Martin PhBr Lifespan C-light 11-52
Sigma OMR-1ST, Hanika Basis cut PF

Laurent Hutin
Messages : 25
Inscription : ven. 19 août 2016, 13:44

Re: la guitare de vos rêves

Message par Laurent Hutin » lun. 24 octobre 2016, 16:23

Haha! Oui, si tout va bien, le guitariste devrait se bonifier avec le temps...
Concernant la bonification de l'instrument, je reste coi ! Il me semblait que c'était un fait établi ou une idée acceptée et reconnue. Je vais me renseigner davantage pour connaître un peu mieux le sujet et éviter d'envoyer des messages exprimant seulement une opinion ou une croyance.
...j'ai très envie de continuer à croire... et vérifier que le bois d'un instrument peut évoluer !! :oops:
A bientôt pour un autre épisode alors. :bye:

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 16661
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: la guitare de vos rêves

Message par Isabelle Frizac » lun. 24 octobre 2016, 16:46

Mes guitares en épicéa se sont bonifiées avec le temps . Elles se sont "ouvertes" ... :casque:

Et j' ai pu le constater récemment avec une "petite" guitare flamenco ( Alhambra 3F ) . C' était spectaculaire .
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 2771
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: la guitare de vos rêves

Message par FabienSimon » lun. 24 octobre 2016, 18:25

Isabelle Frizac a écrit :Mes guitares en épicéa se sont bonifiées avec le temps . Elles se sont "ouvertes" ... :casque:

Et j' ai pu le constater récemment avec une "petite" guitare flamenco ( Alhambra 3F ) . C' était spectaculaire .
J'ai eu la même impression avec mon ancienne Maurice DUPONT, à ce propos il est à noter que l'épicéa change un peu de teinte et vire légèrement vers l'oranger au bout de quelques années. Yann a raison le guitariste se bonifie, plus que la guitare certes.
C'est peut-être aussi une question de temps de séchage, un bois plus humide à mon avis se modifiera plus que celui qui est déjà très sec à la construction.
Vaste débat, à suivre...
« Vivi felice » D. Scarlatti

Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 8697
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: la guitare de vos rêves

Message par milsabords » lun. 24 octobre 2016, 19:34

pmanet a écrit : Imaginons qu'on a gagné au loto et que le problème financier n'existe pas, on peut toujours rêver.

si on a les moyens , le mieux est d'essayer sur place des guitares déjà fabriquées car alors le moindre écart ergonomique ou sonore ne rentrant pas dans votre idéal de guitare vous sautera aux yeux et aux oreilles . c'est bien mieux .
la guitare devrait avoir 3 ans déjà , car les 3 premieres années - au moins - le son va se modifier . et il évoluera encore , c'est certain , mais plus lentement ensuite . les lattice n'évoluent pas beaucoup par contre ( m'a t'on dit ) , mais cela s'explique du fait que ce sont des lattice justement .
l'épicea en table se bonifie avec le temps sur des guitares de belle qualité .

car au final la guitare que vous imaginez pourrait être construite , certes , mais le son ne sera pas forcément du domaine du rêve . et pourrait ne pas être en concordance dans le cas d'une fabrication sur mesure .
et de cet aspect vous ne parlez pas finalement dans votre descriptif .

voila souvent le piege dans lequel on tombe lors d'un premier achat luthier . une commande particuliere chez un luthier vous engage fortement et si ensuite vous êtes déçu , il n' y aura pas moyen de faire machine arriere . vous devrez revendre à perte .ce qui ne convient pas à l'un conviendra à l'autre .
pmanet a écrit :
Les mécaniques, je ne vois pas trop l'intérêt de mettre plus de 30€.
des mécaniques à 30 € ? ma parole ! elles sont au moins en plastique sculpté ! :D

assurément sur ce point vous vous trompez . et je vous dis pourquoi ; le but n'étant pas de mettre des mécaniques d'aspects luxueux , mais précises et disposant de roulements à bille en lieu et place des chevilles plastiques qui avec le temps se mettent à couiner atrocement . ( un luthier digne de ce nom vous dissuadera de mettre des mécaniques de basse qualité )Image .

donc , au moins des mécaniques à roulement pour qu'elles soient silencieuses à coup sur . les boutons sont moins importants au final et le placage or est secondaire . mais apprécié quand même . :mrgreen:

on ne regrette jamais l'investissement de bonnes mécaniques , douces dans leur fonctionnement , précises , et silencieuses . mais ça vaut son prix .

Image

celles-ci à roulement ne coutent que 175 € , il y en a des bien plus cheres .

j'ai une guitare avec ce type de systeme et deux autres sans roulements ... ça fait une sacré difference à l'usage .

un chevalet 12 trous c'est bien pratique aussi .


le diapason est tres important , vous avec des mains plus petites que les miennes et au delà du 650 je commence à trouver que c'est limite . mais il y a la largeur qui joue aussi . un 52 mm est different d'un 53 mm et à cela s'ajoute donc le diapason .

pour vous , un 645 serait éventuellement approprié . et un 635 certainement mieux encore .
Dernière modification par milsabords le lun. 24 octobre 2016, 22:07, modifié 1 fois.
- milsabords ; bourreau des coeurs d'artichauts.
- milsabords ; scénariste à ses heures perdues.
- pci
- P4 ( toutes institutions confondues )
- inventeur du pétadou
- D0 -3
- Meuh !

milsabords est aussi compositeur .

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
wchyme
Messages : 1841
Inscription : sam. 22 octobre 2005, 18:57
Localisation : San Diego, CA - USA

Re: la guitare de vos rêves

Message par wchyme » lun. 24 octobre 2016, 20:46

Tu cherches une Burlot?

M'Bo
Messages : 1554
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: la guitare de vos rêves

Message par M'Bo » lun. 24 octobre 2016, 20:51

Yann Kovic a écrit :… De mon côté et avec plus de 20 ans de pratique tous styles et expérience, je peux affirmer que jamais au grand jamais aucune de mes guitares (et j'en possède d’excellentes) n'a "bonifié" avec le temps.
C'est assez étonnant ça. Peut-être que ce ne sont pas des guitares avec table épicéa :?: auquel cas il est possible que l'évolution du son de la guitare passe plus inaperçu. Et pour qu'une guitare se révèle à son maximum il faut quand même jouer dessus très régulièrement pendant les premières années (sur la même guitare je veux dire)

Avatar de l’utilisateur
Lusitano
Messages : 116
Inscription : jeu. 14 avril 2011, 15:30
Localisation : Charleroi

Re: la guitare de vos rêves

Message par Lusitano » mar. 25 octobre 2016, 16:23

La Ramirez 1A :-)

Avatar de l’utilisateur
wchyme
Messages : 1841
Inscription : sam. 22 octobre 2005, 18:57
Localisation : San Diego, CA - USA

Re: la guitare de vos rêves

Message par wchyme » mar. 25 octobre 2016, 19:58

Yann Kovic a écrit : De mon côté et avec plus de 20 ans de pratique tous styles et expérience, je peux affirmer que jamais au grand jamais aucune de mes guitares (et j'en possède d’excellentes) n'a "bonifié" avec le temps. Par contre elles détestent les variations d'hygrométrie surtout vers le haut (trop d'humidité). J'ai enlevé les humidificateurs de mes étuis : sous nos latitudes c'est totalement inutile voir délétère.
Mais... mais... mais ce n'est pas possible! Tout le monde dit que... blah blah.... et toi, non?

Hmm... Oui une guitare évolue avec le temps et surtout l'épicea. Est-ce que cela bonifie la guitare? Ca change le son c'est sur. Est-ce en mieux? Alors la, c'est plus délicat... si tu as acheté une guitare pour un son que tu trouves unique, et qu'elle évolue vers un son que tu n'aimes pas, c'est possible.

Pour l'humidificateur dans ta region, eh bien mesure l'hygrométrie en été et en hiver avec le chauffage. Tu verras une nette difference. Maintenant, si tu range ta guitare dans une cave, ou un endroit peu sensible aux variations d'humidité, alors oui, pas besoin d'humidificateur. Sinon, franchement, c'est nécessaire si les variations sont importantes.

Avatar de l’utilisateur
Yann Kovic
Messages : 638
Inscription : lun. 23 juin 2008, 08:36
Localisation : Région de Liège - Belgique

Re: la guitare de vos rêves

Message par Yann Kovic » sam. 03 décembre 2016, 18:36

Pourtant je persiste et signe ! Au pire le son se dégrade avec le temps, car : les sillets se creusent, les frettes s'usent, le manche peut bouger... Soucis que peut régler un bon luthier. Mais s'améliorer non, par contre le guitariste lui s'améliore, ça c'est sûr et c'est ce qui donne cette impression que la guitare s'est améliorée. Pour moi, du vent qui bénéficie à ceux qui vendent d'occasion.
J'en vois même qui utilisent cet argument pour vendre des guitares à 200€, étouffées sous les couches de vernis... Dans cette gamme-là, ce n'est plus du bois mais du contreplaqué plastifié au polyuréthane.
Côté hygrométrie, chez moi le son se dégrade en été, comme ce dernier été où le taux hygrométrique s'est couramment baladé dans les 70%. L'hiver par contre, je ne chauffe pas outre mesure (19° voir 20 quand j'ai froid), et les guitares sont plus stables, dans un taux d'humidité qui oscille entre 50 et 65% grand maximum.
Par contre si vous êtes adeptes des feux ouverts ou des cassettes avec du 30°quand la bûche flambe, alors oui là, gare !
L'humanité disparaitra... Bon débarras ! (Y.Paccalet)

Guitares:
Hanika 59SF Oberklasse (classique) Crd Savarez Cantiga 510CRJ et Hannabach M590 Titanyl
Martin OM-21 (Folk Picking) Crd Martin PhBr Lifespan C-light 11-52
Sigma OMR-1ST, Hanika Basis cut PF

Avatar de l’utilisateur
galoubet
Messages : 27
Inscription : lun. 27 mars 2017, 15:59
Localisation : Vernet-les-Bains (66)

Re: la guitare de vos rêves

Message par galoubet » jeu. 30 mars 2017, 13:20

J'ai une guitare qui s'est bonifiée avec le temps. C'est une Vicente Tatay, achetée aux ateliers Taymar à Valencia en 1984. Le son me semble plus riche, plus rond, c'est peut être très subjectif, mais cette guitare que je considérais comme moyenne sans plus me comble totalement maintenant. Est ce mon oreille qui a évolué, ou l'instrument a-t-il réellement muté, je nne peux pas dire. Seule difficulté, le manche un peu rond est moins adapté à ma morphologie, et les cordes sont un peu hautes, mais je n'ose pas toucher au sillet de peur de rompre la magie.
Guitare Estève 1GR08 cèdre
Guitare Vicente Tatay n° 291 année 1984

Revenir à « Place publique des guitaristes classiques »