[PDF] Arcas, Julian - Bolero in E minor

Nous publions ici les fichiers PDF, GIF, PNG ou JPG de nos arrangements d'œuvres du domaine public ou de nos compositions pour guitare classique.
Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4105
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: [PDF] Arcas, Julian - Bolero in E minor

Message par Marieh » jeu. 24 août 2017, 23:49

Jazz cancan a écrit :
jeu. 24 août 2017, 23:38
le principe de la veuve et de l'orphelin?
Visiblement vous avez envie d'en parler alors cessez de tourner autour du pot et dites-nous enfin de quoi il s'agit ! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
Messages : 272
Inscription : dim. 16 juillet 2017, 16:14

Re: [PDF] Arcas, Julian - Bolero in E minor

Message par Jazz cancan » jeu. 24 août 2017, 23:52

Bernard Corneloup a écrit :
jeu. 24 août 2017, 23:13
- Écartement ponctuel de ligne : on dépose depuis la même palette "Sauts et espacements" un "augmenter l'espace entre les portées" en début de ligne, pour ne modifier que l'espace entre deux lignes.
- Écartement des mesures : on sélectionne soit toute la partition, soit seulement quelques mesures et : menu Mise en page | Étirer.
J'ai essayer en effet ça marche...
:D
Si tu ne peux pas te battre dans le monde avec tes poings,
tu finiras par écraserer tes larmes avec tes poings
"Dicton"

Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
Messages : 272
Inscription : dim. 16 juillet 2017, 16:14

Re: [PDF] Arcas, Julian - Bolero in E minor

Message par Jazz cancan » jeu. 24 août 2017, 23:55

Marieh a écrit :
jeu. 24 août 2017, 23:49
Jazz cancan a écrit :
jeu. 24 août 2017, 23:38
le principe de la veuve et de l'orphelin?
Visiblement vous avez envie d'en parler alors cessez de tourner autour du pot et dites-nous enfin de quoi il s'agit ! :mrgreen:
La veuve est la note "seule" en bas de la page et l'orphelin la première note de la page suivante, le principe est dans l'énoncé. Il faut éviter dans la mesure du possible de couper une phrase.
Si tu ne peux pas te battre dans le monde avec tes poings,
tu finiras par écraserer tes larmes avec tes poings
"Dicton"

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9381
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: [PDF] Arcas, Julian - Bolero in E minor

Message par Bernard Corneloup » ven. 25 août 2017, 10:58

Jazz cancan a écrit :
jeu. 24 août 2017, 23:55
Marieh a écrit :
jeu. 24 août 2017, 23:49
Jazz cancan a écrit :
jeu. 24 août 2017, 23:38
le principe de la veuve et de l'orphelin?
Visiblement vous avez envie d'en parler alors cessez de tourner autour du pot et dites-nous enfin de quoi il s'agit ! :mrgreen:
La veuve est la note "seule" en bas de la page et l'orphelin la première note de la page suivante, le principe est dans l'énoncé. Il faut éviter dans la mesure du possible de couper une phrase.
C'est une terminologie que l'on trouve en effet dans le traitement de texte d'un éditeur connu.
Chaque logiciel a sa propre logique. On n'obtient pas toujours le même résultat par des manipulations analogues. Les chemins sont parfois très différents. Il n'y a pas de modèle ou de dogme quant à la bonne démarche. Mais il y a des habitudes prises avec une logiciel que l'on aimerait retrouver chez ses concurrents lorsqu'on essaie d'en changer. Il faut admettre l'idée que ce n'est pas le même logiciel. Cela fait le même effet à ceux qui veulent migrer de Mac vers Windows ou vers Linux. Ce que l'on peut vérifier facilement c'est qu'ils est aussi difficile aux utilisateurs de Mac qui passent à Windows de s'adapter au nouvel environnement qu'inversement. J'ai constaté la même chose en passant de Photoshop à Gimp et des logiciels de Microsoft à LibreOffice, et de Windows à Linux. Mais après un temps d'adaptation je vois bien que je fais strictement la même chose (j'arrive aux mêmes résultats) avec tous ces logiciels, et lorsque je dois me remettre à ces logiciels que je n'utilise plus depuis des années (par exemple pour aider un ami) je m'en vois comme quatre. L'impression de complexité ou de mauvaise conception d'un logiciel est, à mon avis, toute relative. Ce qui n'empêche pas que certains peuvent avoir de bonnes idées pour une fonctionnalité, que l'on regrette de ne pas retrouver chez ses concurrents.
Si l'on veut étendre ou compresser des groupes de mesures dans Musescore on sélectionne les mesures concernées et on resserre ou on étend leur espacement comme je l'ai expliqué par le menu Mise en page | Retrécir ou Etirer (et on répète la commande autant que nécessaire - il y a en principe un raccourci indiqué dans le menu). Ou, dans le même menu, Mise en page | Paramètres de la page | modifier l'échelle.
On peut aussi insérer un saut de page par la Palette | Sauts et espacements.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
Messages : 272
Inscription : dim. 16 juillet 2017, 16:14

Re: [PDF] Arcas, Julian - Bolero in E minor

Message par Jazz cancan » sam. 26 août 2017, 15:51

Bernard Corneloup a écrit :
ven. 25 août 2017, 10:58
J'ai constaté la même chose en passant de Photoshop à Gimp et des logiciels de Microsoft à LibreOffice, et de Windows à Linux. Mais après un temps d'adaptation je vois bien que je fais strictement la même chose (j'arrive aux mêmes résultats) avec tous ces logiciels, et lorsque je dois me remettre à ces logiciels que je n'utilise plus depuis des années (par exemple pour aider un ami) je m'en vois comme quatre. L'impression de complexité ou de mauvaise conception d'un logiciel est, à mon avis, toute relative.
C'est un peu comme dire qu"une guitare d'étude vaut une guitare grand concert, l'ergonomie joue aussi beaucoup dans un logiciel et les petits plus, le professionnalisme aussi, j'aime les livres, et des partitions dans le commerce faite avec Musescore me sauteraient aux yeux, les portées rangées comme des militaires à la parade ou les blancs intempestifs en bas de partition sont pour moi rédhibitoire... Ceci dit pour des pièces simples ou qui ne demandent pas d'organisations complexe il fait illusion... Peut-être que les compositeurs ou les maisons d'éditions qui investissent 600 EUR dans un logiciel comme Sibelius sont des imbéciles, j'aime beaucoup le travail de gravure des Productions d’Oz et je donnerais ma tête à couper qu'ils utilisent Sibelius, Jean-François Delcamp lui me semble utiliser Finale...

...Je n'arrive toujours pas à organiser librement les portées sous Musescore, je posterais un exemple... Je travail sur une version d'essai de Sibélius qui arrivera à terme dans une dizaines de jours, ensuite je prendrais certainement un abonnement de 22 EUR par mois, si je trouvais un logiciel qui me permette de faire ce que j'ai en tête et gratuit, j'en serais le premier ravi.
:D
Si tu ne peux pas te battre dans le monde avec tes poings,
tu finiras par écraserer tes larmes avec tes poings
"Dicton"

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 9381
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: [PDF] Arcas, Julian - Bolero in E minor

Message par Bernard Corneloup » sam. 26 août 2017, 16:21

Jazz cancan a écrit :
sam. 26 août 2017, 15:51

C'est un peu comme dire qu"une guitare d'étude vaut une guitare grand concert, l'ergonomie joue aussi beaucoup dans un logiciel et les petits plus, le professionnalisme aussi, j'aime les livres, et des partitions dans le commerce faite avec Musescore me sauteraient aux yeux, les portées rangées comme des militaires à la parade ou les blancs intempestifs en bas de partition sont pour moi rédhibitoire...

...Je n'arrive toujours pas à organiser librement les portées sous Musescore, je posterais un exemple...
Je ne suis pas sûr que la comparaison avec le travail d'un artisan soit pertinente. Mais ...
Évidemment qu'un logiciel doit être pratique à l'usage, sinon on en cherche un autre. Musescore n'est pas le seul logiciel gratuit. Mais si tant d'utilisateurs s'y mettent et abandonnent les logiciels qu'ils utilisaient antérieurement, parmi lesquels, selon ce que j'ai pu lire, des logiciels payants, c'est qu'ils doivent y trouver leur compte.
J'ai utilisé Finale, et j'en ai encore le mode d'emploi complet. Je l'ai trouvé très compliqué (c'est normal les partitions comprennent un tel nombre de paramètres qu'il est difficile de faire simple) et quand j'ai connu Musescore j'ai basculé vers celui-ci. Jusqu'à présent je n'ai pas été bloqué dans mes éditions, j'ai toujours trouvé la réponse ce que je voulais faire. Il faut simplement rendre le temps de comprendre la logique de l'éditeur.
Par ailleurs il y a un site, avec une partie forum, où les utilisateurs s'entraident. On peut également commander le mode d'emploi complet. Et nous avons la chance d'avoir parmi nous quelqu'un qui est proche de l'équipe de développement et qui nous fait part des nouveautés et répond à beaucoup de questions (voir le fil dédié à Musescore).

C'est quoi des "portées rangées comme des militaires à la parade"? N'est-ce pas leur organisation normale d'être alignées?
Je ne crois pas avoir de "blancs intempestifs en bas de partition". S'il s'agit d'une fin de ligne qui ne va pas jusqu'à la marge de droite il y a un réglage pour ça.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D07

Avatar de l’utilisateur
Marieh
Messages : 4105
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: [PDF] Arcas, Julian - Bolero in E minor

Message par Marieh » sam. 26 août 2017, 16:30

Jazz cancan a écrit :
sam. 26 août 2017, 15:51
Je n'arrive toujours pas à organiser librement les portées sous Musescore
N'hésitez pas à poser des questions sur le fil "Conseils et astuces", c'est là -->viewtopic.php?f=69&t=33920

Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
Messages : 272
Inscription : dim. 16 juillet 2017, 16:14

Re: [PDF] Arcas, Julian - Bolero in E minor

Message par Jazz cancan » sam. 26 août 2017, 17:01

Bernard Corneloup a écrit :
sam. 26 août 2017, 16:21
Je ne suis pas sûr que la comparaison avec le travail d'un artisan soit pertinente. Mais ...
Les guitares d'étude sont déjà de bonnes guitares, la comparaison avec Musescore me semble juste, Musescore est un logiciel très intéressant malgré ses défauts, et je vais essayer d'écrire encore un peu dessus...
Bernard Corneloup a écrit :
sam. 26 août 2017, 16:21
C'est quoi des "portées rangées comme des militaires à la parade"? N'est-ce pas leur organisation normale d'être alignées?
Je ne crois pas avoir de "blancs intempestifs en bas de partition". S'il s'agit d'une fin de ligne qui ne va pas jusqu'à la marge de droite il y a un réglage pour ça.
Par exemple une portée peut être surchargée et par là même a besoin de respiration, elle doit s'éloigner des autres, la portée du dessus peut elle être très épurée et elle pourra se coller aux autres portées, elle a besoin de moins d'espace...
... Je finirais la discussion sur le fil "Conseils et astuces" proposé par Marieh et posterais des exemples de ce que je recherche...
Marieh a écrit :
sam. 26 août 2017, 16:30
N'hésitez pas à poser des questions sur le fil "Conseils et astuces", c'est là -->viewtopic.php?f=69&t=33920
Oui, merci.
:D
Si tu ne peux pas te battre dans le monde avec tes poings,
tu finiras par écraserer tes larmes avec tes poings
"Dicton"

Revenir vers « Nos partitions pour guitare classique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : CommonCrawl [Bot] et 3 invités