luth des classes

Instruments anciens, luths, théorbe, vihuela, guitare renaissance et guitare baroque.
jap

luth des classes

Message par jap » dim. 25 février 2007, 17:30

ne pas poèter plus haut qu'on a le luth ... c'est ma devise

pensez à tous les amoureux du luth et de Dowland que Sting (string ?) est en train de faire ... plus tard ceux là aussi penseront ce qu'ils voudront...

au fait, vous... ? qui vous a donné le virus ? le gout ? un puriste ou un vulgarisateur ?
moi c'est Vincent Scotto .. non, pas en vrai .. dans un vieux film noir et blanc ... il fabriquait sa guitare en cachette.. et il en a composé des romances a 2 balles.. he bien grace à lui je joue Dowland..
tous les chemins menent à roméo... (dixit juliette)

je reve ? luthval nous a rejoint ... salut l'ami .. et pour les amateurs de vrai luth classique, pouce "en dedans".. tapez son nom dans youtube.. et .. profitez..

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7659
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Message par Valéry Sauvage » dim. 25 février 2007, 23:43

Salut Jap,
Pour moi le virus c'est un microsillon de 1961 chez Harmonia Mundi (déjà) avec de la musique italienne pour luth jouée par Walter Gerwig. J'avais 7 ans, je suis tombé amoureux de la musique, de l'instrument... et voilà ! (le chemin fut long avant d'arriver à toucher la bête mais je suis resté mordu comme au premier jour...)
Amitiés
Val
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

EmmanuelN

Message par EmmanuelN » dim. 04 mars 2007, 22:40

C'est Javier Hinojosa et son ensemble Hepta Cordio qui a bercé mes soirées dans les stages de guitares d'Annot et d'Etretat, lorsque j'avais 8 -9 ans...
Plusieurs années plus tard, je découvrai pleinement ses qualités de pédagogue hors pair et ... j'ai toujours autant de plaisir à découvrir la musique "ancienne"

Bernardjr

Message par Bernardjr » dim. 25 mars 2007, 11:39

Hi Jap
Pour moi c'est l'envie de voir autre chose aprés 25 ans de Guitare classique et aprés avoir joué beaucoup de transcriptions. La beauté de l'instrument me fascinait et m'effrayait à la fois. J'ai acheté un 10 choeurs à 40 ans sans trop réfléchir lors d'un passage à Münich. 20 ans plus tard, une guitare baroque et un luth baroque. Maintenant, j'essaye d'adapter mes connexions neuroniques aux divers écartements des cordes...

Jean Bruno Dautaner
Messages : 793
Inscription : mer. 14 décembre 2005, 00:54
Localisation : paris

Message par Jean Bruno Dautaner » jeu. 05 avril 2007, 18:48

Tiens c 'est sympa de voir que des gens ici ont connu et se souviennent d 'Eptachordio, l ensemble de Javier Hinojosa.
J 'ai longtemps fait partie de cet ensemble, car Javier m'avais donné le virus des instruments anciens. Maintenant je suis revenu à la guitare moderne, mais c 'est toujours avec plaisir que je rejoins ponctuellement des ensembles pour quelques concerts ou manifestations.
Mais c 'est vrai que la musique ancienne c 'est une passion qui peut devenir très couteuse, un premier luth et puis on se dit que pour tel répertoire tel autre serait mieux etc etc ..... Vous connaissez tous ces symptomes je pense
Jean Bruno Dautaner. Professeur et concertiste.

Avatar de l’utilisateur
Marc_Del
Messages : 1071
Inscription : lun. 28 mars 2005, 14:50
Localisation : Mons-Belgique

luth au jardin public

Message par Marc_Del » dim. 08 avril 2007, 11:06

jap a écrit :au fait, vous... ? qui vous a donné le virus ? le gout ? un puriste ou un vulgarisateur ?
Si vous n’allez pas au luth, le luth vient à vous !
Heureuse surprise au détour d’une allée du parc Güel à Barcelone que de découvrir un talentueux luthiste. C’est une sympathique façon de faire découvrir le charme discret d’un luth à 13 chœurs au grand public. 2 capteurs piezos sont appliqués sur la table et le son amplifié est très honorable. Est-ce là dénaturer l’instrument ? SL Weiss a captivé plus d’un promeneur et les cd sont partis comme des petits pains, c’est donc qu’il y a un public pour une musique « différente ». Est-ce simplement faire la manche ou partager sa passion avec un large public ?
L’artiste d’origine chilienne est Miguel Angel Aldunce Gonzàlez.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Revenir à « Luths, guitare baroque et renaissance »