les guitares romantiques : quel(s) intérêt(s)?

Instruments anciens, luths, théorbe, vihuela, guitare renaissance et guitare baroque.
Florian Chauvet

les guitares romantiques : quel(s) intérêt(s)?

Message par Florian Chauvet » jeu. 17 mai 2007, 08:44

Bonjour,

Je voulais juste lancer un petit sujet sur les guitares anciennes (et spécifiquement les guitares romantiques, car ce sujet m'intéresse au plus haut point, étant donné que je joue sur des guitares anciennes au sein de mon duo ( http://www.duo-chauvet-altmayer.com ).

Alors j'attends vos avis...
[/img]
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Lya

Message par Lya » jeu. 17 mai 2007, 08:53

Et bien... je n'y connais pas grand chose, j'avoue. :oops: Mais je suis quand même capable de dire que j'apprécie beaucoup les extraits sonores qu'il y a sur ton site. (surtout Mertz) Félicitations pour ce joli travail. :D

Garlik

Message par Garlik » jeu. 17 mai 2007, 10:45

Ton site est "Génial", je l'aurais tout de même préféré en HTML plustôt qu'en Flash, ce la dit, j'aime la guitare romantique, et j'envisage sérieusement d'en adopter une un jour.
:D

Jean Bruno Dautaner
Messages : 793
Inscription : mer. 14 décembre 2005, 00:54
Localisation : paris

Message par Jean Bruno Dautaner » jeu. 17 mai 2007, 12:04

C 'est étonnant que ce soit toi qui pose la question puisque tu as fait le choix de jouer sur ces instruments, c 'est donc que tu les connais bien et y a réfléchit avant .
Les extraits musicaux quand on ouvre ton site son enregistrés sur quels instruments ? j 'ai l 'impression que ce sont des instruments moderne mais peut etre je me trompe.
Personnellement, mais ce ne sont que mes choix personnels, en matière d 'instruments anciens, j 'aime beaucoup tout ce qui est instrument renaissance et baroque qui sont effectivement différents des instruments de maintenant. Donc c 'est vrai que le son d' un luth, d'une vihuela ou d'un clavecin nous transporte dans un autre univers de sensation et de sons.
Pour les guitares romantique et les pianoforte, je suis moins convaincu car ils sont moins différent et nos instruments modernes constituent plus une progression de ces instruments . Je préfère une sonate de Beethoven sur un stenway ou un Bosendorfer que sur un pianoforte qui donne l 'impression d'avoir du mal à sonner, et de meme je préfère jouer Giuliani sur une D o n a d e y derière génération avec cordes carbones qui va me donner un brillant et une puissance que je n 'aurai pas avec un instrument romantique.
Mais mes propos ne sont en aucun cas une crititique envers les collègues qui jouent ces instruments ,ce sont plutot les choix que j 'ai fait, mais qui sait peut etre qu'un jour une guitare romantique me séduira.
Jean Bruno Dautaner. Professeur et concertiste.

Avatar de l’utilisateur
Marc_Del
Messages : 1070
Inscription : lun. 28 mars 2005, 14:50
Localisation : Mons-Belgique

Message par Marc_Del » jeu. 17 mai 2007, 13:09

Bonjour Florian,
J’ai écouté avec beaucoup d’intérêt les extraits musicaux sur votre site. Je n’ai jamais eu de guitare romantique entre les mains et ma curiosité m’amène à quelques interrogations.
Comme beaucoup d’amateurs je m’accommode d’une seule « guitare à tout jouer ». Aussi je me demande jusqu’où vous poussez l’authentique ? Les cordes sont-elles en boyaux de mouton ? Ne faut-il pas jouer sans ongles ? L’accord à l’époque ne se faisait pas au la à 440 Hz mais un peu au dessus parait-il ! Une guitare M. Ussano de 1858 et une G. Fiesher de 1850 ont-elles encore la sonorité qu’elles avaient en leur temps glorieux (par rapport à des copies actuelles) ? Bon, d’accord, je vous fais grâce du costume d’époque ! Je rejoints guitare_cf dans ses conclusions car j’ai entendu en concert récemment du Mertz joué sur une guitare actuelle qui donnait une plus grande dynamique de jeu et un son plus complexe. Les instruments anciens tels que les vôtres passent-ils dans une salle de concert sans amplification ? la musique romantique est-elle plus facile à jouer sur ces instruments ?
N’oubliez pas d’alimenter la rubrique des concerts avec vos dates et lieux de prestation.
Marc

thomas

Message par thomas » jeu. 17 mai 2007, 15:17

bonjours,

Le site est sympa et surtout j'adore ce que j'entend en entrant sur la page... l'ouverture est tres bien joué a mon avis, bravo !

C'est un repertoire que j'adore de loin plus que les autres... Sors, giuliani et compagnie...

J'ai essayé pendent longtemps de monter L'opus 7 de sor correctement... c'est selon moi impossible a joué proprement sur la guit moderne sans se flinguer la main gauche (dans le cadre d'un programme de recital biensure...)... sur guit romantique je sais que ça peut marcher sans trop de souçis car le jeu est plus souple et moins fatiguant niveau main gauche... Je trouve que la guitare moderne est trop difficile, trop rigide... pas assé souple d'une certainne maniere.
J'ai une ptite guit romantique a la maison que je joue defois... quelle plaisir ,tout est plus leger !!!
Je trouve la comparaison piano/pforté, guitare moderne/romantique non justifié...d'une certaine façon c'est pas comparable. Si je ne joué que ce repertoire je le ferais sur une romantique c'est 100% sur.

Encore bravo pour la musique... y'a t-il un disque quelque part (ou en cours de preparation) ??

... Pourquoi guitares "Anciennes" ? le 19eme c'est la porte à coté ! c'était avant hier !!!

dan_mf

Message par dan_mf » jeu. 17 mai 2007, 17:27

Bonjour,

Merci beaucoup de votre partage, j'ai grandement apprécié ce que j'ai entendu sur votre site. Ça donne envie de jouer de cet instrument très intéréssant.

Si vous avez un peu de temps, parlez-nous un peu plus de cet instrument, je suis intéressé à en savoir plus et par ou je peux commencer pour en trouver un et comment le choisir.

Quels ont été vos expériences de début, ou avez-vous trouvé vos instrument?

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7658
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Message par Valéry Sauvage » jeu. 17 mai 2007, 22:01

J'ai toujours été attiré par la guitare romantique (esthétique de l'instrument, son, répertoire) et j'envisage très sérieusement d'en acquérir une. Alors bravo et go forward...
Val
:wink:

PS : La guitare en photo présente un élément intéressant : la trace du petit doigt sur la table...
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Florian Chauvet

Message par Florian Chauvet » ven. 18 mai 2007, 10:09

bonjour,

Tout d'abord merci pour vos compliments...

Je vais essayer de répondre à toutes vos interventions :

Les extraits musicaux sur le site sont pour le moment essentiellement joués sur guitares romantique (sauf pour l'arrangement de la sonate arpeggione de Schubert, où on utilise des guitares modernes).

C'est vrai que pour les instruments baroque et renaissance (voire encore plus anciens...), la différence est énorme et ce sont vraiment des instrument complètement différents de ceux de notre XXème siècle. Je suis d'accord pour dire que ça apporte réèllement quelquechose de jouer le répertoire du baroque ou des autres périodes que j'ai évoqué sur instruments anciens (ou des copies) même si j'apprécie aussi beaucoup des interprétations d'oeuvres anciennes sur instruments modernes (je pense au disque renaissance de David Russel, à Glenn Gould...). Leur démarche a beau ne pas être "authentique", l'intérêt musical n'en est pas moindre.

C'est vrai que la différence entre guitare romantique et guitare moderne est moins flagrante, mais, personnellement, je trouve que les contraintes des guitares romantiques (un peu moins de volume sonore, un manche petit, des diapasons différents... nous oblige à interpréter la musique avec une autre vision de l'oeuvre (plus de recherche dans les articulations, plus de nuances extrèmement piano...). Je trouve que la musique est mieux servie avec les intruments anciens, même s'il est possible de bien la jouer sur instruments modernes.

De plus, le timbre est réèllement différent, et d'une guitare romantique à une autre, c'est aussi énormément différent (selon le type de facture) car à l'époque, la guitare est beaucoup moins uniformisée qu'aujourd'hui et il y a réèllement des différences énormes entre une guitare française, une italienne, une autrichienne... Pour ma part, je trouve ces timbres très séduisants. j'ai remarqué quelques trucs (peut être pas forcément toujours vrai, mais c'est ce que j'ai constaté): les autrichiennes ont un sont ample, chaud mais précis. Les italiennes ont un timbre plus boisé, et les françaises sont plus vertes et pêchues...

Qaund au terme "progression", je ne suis pas fan de ce concept. certe, il y a des différences (plus de puissance...), mais je ne considère pas cela comme une progression. Pour moi, c'est un changement d'esthétique sonore, voilà tout.


En ce qui concerne l'authenticité, j'ai toujours pensé que l'authenticité pour elle seule ne rimait pas à grand chose (sinon je m'habillerai en XIXème et je parlerai avecc l'accent et le vocabulaire de l'époque...). En disant cela je ne critique pas ceux qui le font pour des périodes plus éloignées, c'est pour le spectacle je comprend bien... mais ce que j'ai voulu dire, c'est que ce n'estpas l'authenticité qui m'intéresse, c'est juste ce que ces intruments anciens, avec leur caractéristiques qui leurs sont propre, peuvent apporter à la musique.

par exemple, les cordes en boyau, je n'en joue pas, mais pour des raisons pratiques (fragilité, coût élevé). J'y viendrai peut-être un jour si je trouve que leur apport musical est décisif. Pour l'instant j'utilise à la fois des calibres commandés chez Savarez en fonction des guitares, plus d'autres cordes de marques variées selon chaque guitare (j'ai essayé pas mal de chose et je prend ce qui à mon avis fait mieux ressortir la personnalité de l'instrument, tout en respectant, bien sûr, une tension raisonnable).

Quand aux ongles, je suis aussi guitariste classique (on joue aussi sur des guitares modernes avec le duo). Donc j'ai des ongles. A l'époque, certains jouaient sans ongles (Sor) et d'autres avec (Aguado), alors si on veut être "authentique", on garde ses ongles pour jouer Aguado et on les coupe pour jouer Sor! Et là, la galère de l'authenticité à outrance commence...

Nous jouons au la 440, même si il est vrai qu'à priori nous devrions jouer au la 430...

La sonorité de mes guitares est il est vrai probablement différente de celle de l'intrument quand il était neuf. Il est donc probable qu'une bonne copie est plus "authentique", mais là, mon côté collectionneur l'emporte et je n'y réfléchie pas beaucoup car la sonorité des intruments anciens ma plaît aussi, voilà...

Dans une salle de concert, ça passe tout à fait. (mais au delà de 150 places c'est plus difficile, mais cela dépend des salles (en fait comme pour la guitare classique, il y a des salles qui portent bien et d'autres moins). Au dela de 150 places environ, en général, les ingé son nous repiquent avec une sono.

Quand à la question : est-ce qu'il y a un disque? eh bien pas encore pour nous, mais peut-être un jour... je vous tiendrai au courant!

L'achat d'un instrument romantique n'est pas aisé. on peut les acheter déjà restaurés ou bien encore injouables... Pour ma part, je les ai toujours acheté injouables, c'est parfois moins cher comme cela, mais il faut bien s'y connaître (de documenter beaucoup, connître les styles de lutherie, savoir dater dans le XIX plus 1ère moitié ou 2ème...

Pour apprendre tout cela il faut lire des trucs sur le net, comme par exemple dans http://www.earlyromantiqueguitar.net (je ne suis pas sur de l'adresse)...

voilà, j'espère avoir répondu à tout le monde


désolé pour la longueur du message

à plus tard

Florian

Avatar de l’utilisateur
Marc_Del
Messages : 1070
Inscription : lun. 28 mars 2005, 14:50
Localisation : Mons-Belgique

Message par Marc_Del » ven. 18 mai 2007, 21:11

Florian Chauvet a écrit :voilà, j'espère avoir répondu à tout le monde
Merci pour ces précisions.
Le lien ne mêne maheureusement nul part.
Marc

Grivemusicienne

Message par Grivemusicienne » ven. 18 mai 2007, 21:54

Sur les extraits du site, le timbre de la guitare romantique est tellement plus chaud... C'est beau!

Avatar de l’utilisateur
pick qwick
Messages : 1333
Inscription : dim. 22 janvier 2006, 00:40

guitare romantique

Message par pick qwick » ven. 18 mai 2007, 22:36

Bonsoir

merci pour ce topic très intéressant , et bravo Florian pour le site , très réussi .
pour être franc si on me faisait faire un test d'écoute à l'aveugle entre guitares " anciennes " et " modernes " je trouverais certainement des différences , mais pour mettre çà en mots et pour argumenter , je serais bien en peine ...
je me souviens que dans les années 1970 Niklaus Harnoncourt avait soulevé une virulente polémique sur ce sujet ... sa philosophie était de revenir à une interpétation plus authentique , de rendre au mieux l'esprit de l'oeuvre telle qu'elle fut diffusée à l'origine , et donc d'utiliser pour cela au maximum des instruments d'époque ... il a eu de très nombreux détracteurs , mais au final ce concept est maintenant accepté comme étant une option musicale valable ... mais le débat à été chaud !

perso j'ai encore dans l'oreille le concert que Ricardo Gallen a donné en novembre au Festival International de Paris . Il a joué sur une copie de guitare romantique , mais quelle merveille ! son programme ( Sor , Legniani , Bach ) aurait il été meilleur sur quitare d'époque ? je crois qu'on ne peut pas répondre à ce genre de question ...

pour info le site a migré :
http://www.EarlyRomanticGuitar.com

A+
" Mieux vaut guitare que jamais "

dan_mf

Message par dan_mf » sam. 19 mai 2007, 04:40

Bonjour Florian,

Merci beaucoup pour toutes ces informations.

Revenir à « Luths, guitare baroque et renaissance »