Ah, si j'étais luthier ...

Instruments anciens, luths, théorbe, vihuela, guitare renaissance et guitare baroque.
bernard

Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » jeu. 21 novembre 2013, 00:26

... je fabriquerais un instrument avec un corps de luth,
je mettrais 6 choeurs (doubles et simples cordes comme sur un luth)
je les accorderais mi la ré sol si mi comme sur une guitare classique
je positionnerais les frettes exactement comme sur une guitare

je pourrais jouer mes partitions solfège pour guitare comme j'y suis habitué,
et profiterais de la sonorité du luth :P (ma main droite étant déjà prête pour cet exercice, luthiste frustré que je suis)

désolé si le sujet à déjà été traité
et si un tel luthier existe, faites-le savoir, merci

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7636
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Valéry Sauvage » jeu. 21 novembre 2013, 07:28

essaye le liuto forte c'est exactement ça. Existe en cordes simples et doubles. Frettes fixes, accordage en mi possible.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

André Blanc
Messages : 558
Inscription : mar. 12 mai 2009, 10:18

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par André Blanc » jeu. 21 novembre 2013, 08:02

le corps rond c'est beau .. mais bonjour le mal de dos..et puis l'instrument ne tient pas tout seul... Je rabotterai la rondeur du dos et mettrai une partie incurvée pour poser l'instrument. un peu comme une guitare..oui oui comme une guitare
Classiques: un certain nombre de guitares de concert .. , Acoustique: Huss &Dalton OO SP
Luth :6 choeurs Paul Thompson
Electriques: épiphone, Fender telecaster
Quelques guitares romantiques

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7636
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Valéry Sauvage » jeu. 21 novembre 2013, 09:15

andré4 a écrit :le corps rond c'est beau .. mais bonjour le mal de dos..et puis l'instrument ne tient pas tout seul... Je rabotterai la rondeur du dos et mettrai une partie incurvée pour poser l'instrument. un peu comme une guitare..oui oui comme une guitare
Bah, l'usage de la sangle ça rend bien service et les luths sont habituellement munis de boutons de sangle (comme les guitares romantiques d'ailleurs, ils étaient moins coincés à l'époque... probablement). je n'ai jamais compris que les luthiers d'aujourd'hui ne mettent pas de boutons, après on s'en sert ou pas, c'est selon.
Et après on vient chercher, qui un coussin, qui un truc qui se colle avec des ventouses, qui un truc télescopique... Enfin... une sangle ce n'est pas si bête et bien pratique.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 21324
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Isabelle Frizac » jeu. 21 novembre 2013, 09:30

Bonjour Bernard,

Voici un lien vers le forum anglais où tu verras ( et entendras ) l' instrument de tes rêves !
Il est fabriqué en Allemagne .

http://www.classicalguitardelcamp.com/v ... te#p830978

:bye:
isa
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5695
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Elisabeth Calvet » jeu. 21 novembre 2013, 10:49

Bonjour !
Sinon, sur un luth 6 choeurs, tu peux aussi mettre le 3eme choeur 1/2 ton plus haut comme sur la guitare, il faudrait juste adapter le diamètre des cordes à la tension...
ça donnerait sol do fa sib ré sol, comme une guitare, mais une 3ce mineure plus haut.
D'un autre côté, c'est tellement simple à apprendre, la tablature pour 6 choeurs, et puis les doigtés sont plus simples...
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Bru44

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Bru44 » jeu. 21 novembre 2013, 12:04

Bonjour,
De ma part, je trouve intéressant l'idée du liuto forte. Moi, puis que je joue le violoncelle comme instrument principal, je m'intéresse au liuto forte pour pouvoir jouer du répertoire de guitare classique sans les ongles (Villa-Lobos, Rodrigo, Tedesco, Ponce, etc… un répertoire de grande qualité) car pour tenir l'archet correctement, les ongles sont un problème (le pouce, surtout).
Oui, l'idée d'accorder un luth avec l'accord de la guitare c'est possible. Accorder un luth avec cordes simples de luth comme une guitare mais un ton plus bas (mi=ré si=la sol=fa ré=do la=sol mi=ré, ce qui correspond les 2e, 3e, 4e, 5e, 6e et 9e ch de l'accord du luth renaissance (et je dirai la meilleur option car l'instrument n'a pas à souffrir avec une tension élevé des cordes), ou bien avec des cordes pour luth en la, ce qui donnera directement l'accord de la guitare classique (on dit en la pour les luthistes et en mi pour les guitaristes, comme dans le site du liuto forte). Encore, si un luth de 6 choeurs avec 64, 64,5 ou 65cm de corde vibrante tombe dans la main, peut-être serait possible de poser des cordes de guitare. Mais il faut voir avec un luthier le réglage pour qui les cordes ne frisent pas sur les frettes, voir si l'instrument s'abime ou pas avec le temps etc.
De plus, tenir un luth n'est pas si compliqué. Il faut laisser le corps s'habituer (se muscler) et ne pas passer 12 d'affilé sur le luth. Il faut mieux faire comme beaucoup et se donner le temps de s'étirer, prendre un café, etc.

gilles T
Messages : 90
Inscription : mar. 15 janvier 2013, 00:37

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par gilles T » jeu. 21 novembre 2013, 20:21

Bonsoir,

L'instrument de vos rêves (et des miens aussi) pourrait bien être celui-ci :
http://www.sambot.net/s_pages/instrum_mandora.htm

Cordialement,
Gilles

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » jeu. 21 novembre 2013, 23:50

Fa-bu-leux :merci:

sincèrement, toutes vos réponses résonnent en moi

donc pour résumer :
- mon instrument imaginaire existait au 18° siècle : la mandora : qu'une chose à dire : wow !
- le liuto forte : le site www.liuto-forte.com complète l'info : magnifique piste à suivre !
- aménagement du luth en cordes et en accord : une bonne piste également

:okok:

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » ven. 22 novembre 2013, 00:16

... les prix eux, font moins rêver par contre ... ou alors c'est carrément du rêve :limaeunghie:

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » ven. 22 novembre 2013, 22:07

Elisabeth Calvet a écrit : D'un autre côté, c'est tellement simple à apprendre, la tablature pour 6 choeurs, et puis les doigtés sont plus simples...
je veux bien le croire, mais je n'ai vu que des manuscrits, ça fait de jolies pattes de mouches (ce qu'un non-initié dira aussi du solfège j'en conviens, mais quand même)
existe-t-il des tablatures "typographiées" ?
et puis l'idée serait aussi de pouvoir jouer un répertoire plus large que celui réservé au luth, donc seulement disponible en solfège
@+ et encore merci

gilles T
Messages : 90
Inscription : mar. 15 janvier 2013, 00:37

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par gilles T » ven. 22 novembre 2013, 23:13

Bonjour Bernard,

Il y a encore trois semaines, j'étais un peu comme vous : terrorisé par les tablatures de luth, carrément fâché à l'idée de descendre le sol en fa dièse, bref je cherchais à "aménager" mon bagage guitaristique pour ne pas avoir à me défaire de mes habitudes.

Et puis j'ai décidé de m'y mettre. O surprise : la tablature française n'est pas si dure à comprendre et à assimiler. Quant à l'accordage du sol en fa dièse, il est évidement infiniment plus logique, et plus musical, pour le répertoire renaissance et une partie du répertoire baroque (je serais moins catégorique pour les pièces de Visée transcrites du théorbe, par exemple).

Dans votre navigateur, cherchez luthlibrairie, sarge gerbode, lute.ru : vous y trouverez la quasi-totalité du répertoire renaissance et baroque en tablature française, soigneusement édité sur un logiciel approprié.Regardez aussi les recueils publiés par la SFL, qui sont tout aussi soignés et progressifs.

Mon conseil : commencez par travailler des pièces que vous connaissez déjà, ainsi la relation entre la tablature et le solfège vous paraîtra beaucoup plus simple.

Voilà, y'a plus qu'à...
Bon courage,
gilles

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » sam. 23 novembre 2013, 00:04

:shock: merci Gilles... et merci Google
wow, quelle richesse ces sites (et Sarge Gerbode a l'air bien sympathique ... comme tous les guitaristes et luthistes d'ailleurs)
comme on dit :
"tablature en novembre,
luth en décembre"

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » sam. 23 novembre 2013, 00:20

Une guitare-luth à un prix abordable :
.pick-et-boch. com
Dernière modification par Elisabeth Calvet le sam. 23 novembre 2013, 10:23, modifié 1 fois.
Raison : Aie aie, les sites de vente en ligne sont censurés sur ce forum gratuit et sans publicité...

TontonPizza

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par TontonPizza » dim. 24 novembre 2013, 20:20

@ bernard : Le prix peu elevé de cette guitare-luth chez pick et boch m'intrigue. Connais-tu bien cette boutique ?

Revenir à « Luths, guitare baroque et renaissance »