Ah, si j'étais luthier ...

Instruments anciens, luths, théorbe, vihuela, guitare renaissance et guitare baroque.
Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7638
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Valéry Sauvage » dim. 24 novembre 2013, 20:58

bernard a écrit :Une guitare-luth à un prix abordable :
.pick-et-boch. com
TontonPizza a écrit :@ bernard : Le prix peu elevé de cette guitare-luth chez pick et boch m'intrigue. Connais-tu bien cette boutique ?
guitare luth de fabrication Pakistanaise, ceci explique le prix. Qualité ? on ne peut pas vraiment comparer avec un luth de luthier ou un liuto forte.
Tu compares l’entrée de gamme chinoise avec une guitare grand concert de luthier ?
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5695
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Elisabeth Calvet » dim. 24 novembre 2013, 23:12

Bah, moi, tout ça me laisse sceptique...
Il y a des bons luths pas trop chers, et sinon, il y a des adaptations du répertoire ancien pour la guitare...
Pourquoi chercher un luth-guitare ?
C'est bien, le luth, et la guitare aussi, c'est bien, le tout, c'est de jouer ce qu'on a envie de jouer, sur l'instrument qu'on choisit et qu'on aimera...
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » dim. 24 novembre 2013, 23:48

d'abord toutes mes excuses pour le lien (habitude venant d'autres forums, désolé)

je ne connais pas du tout cette boutique et Valéry Sauvage m'avait déjà dissuadé d'un autre modèle, un luth, de la même gamme

ceci dit Fender construit certaines de ses guitares en Chine, pour pas cher (450 euros une superbe Telecaster semi-hollow par exemple) et je vous assure qu'elles sont en tout point magnifiques, réellement bluffant !

et je n'ai pas besoin d'une grand concert, ce serait du gâchis pour l'instrument :mrgreen:

j'ai la chance d'être près de Bâle, le "temple" de la musique ancienne, il doit bien y avoir une foule de magasins de musique spécialisés en instruments anciens (mais vous ne pouvez pas me renseigner ici j'ai bien compris :roll: )

alors Elisabeth "pourquoi" ? bonne question. Je joue de la guitare sur une José Ramirez et je trouve qu'elle ne sonne bien que quand on joue "comme" Segovia, plutôt dur, fantasque, expressif. Ca fait du bien de s'éclater ainsi à certains moments. MAIS je n'écoute jamais de disques de guitare alors que j'écoute énormément de musique ancienne et du baroque (donc luths, théorbes, ...) qui me procurent très nettement une plus grande satisfaction sur le plan sonore : intimité, douceur, vibrations célestes, ...
C'est donc tout naturellement que j'aimerais compléter la Ramirez par quelque chose de plus doux (pourquoi pas une autre guitare en fin de compte ?).
Je prends mon temps et étudie les liens et options que tous vous m'avez indiqués plus haut .... pourquoi pas effectivement me mettre aux tablatures et carrément au luth pour bien contraster les 2 approches

@+

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5695
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Elisabeth Calvet » lun. 25 novembre 2013, 09:44

Bonjour, Bernard,
ça rejoint un peu ce que j'écrivais...
A mon avis, un instrument "hybride" ne peut pas apporter les mêmes satisfactions qu'un luth, si on aime le luth.
Et lire les tablatures anciennes peut faire peur à première vue, mais ça n'est vraiment pas difficile, et c'est comme ça que cette musique a été écrite, on la comprend différemment en la lisant comme elle a été écrite.
Et puis c'est amusant, ça a du charme, déjà celui de la découverte.
Je me demande si les pianistes et les violoncellistes se posent les mêmes questions, si on envisagerait de construire des violoncelles-violes de gambe ou des pianos-clavecins..., comme des guitares-luths.
Je me demande si ça n'est pas une démarche propre aux guitaristes, ça...
Sinon, pour les instruments pas trop chers, de plus en plus de luthiers fabriquent des luths d'étude qui sont très bien, et puis il y a les instruments d'occasion, sur le site de la SFL, par exemple.
(Il y en a même d'étude d'occasion).
C'est sûr, il y a le problème des ongles et de l'attaque, (qui est réel mais qu'on peut résoudre, pour moi, j'ai arrêté la guitare, pas à cause des ongles, plutôt de la différence de tension et de grosseur des cordes, mais c'est un choix que tout le monde n'a pas envie de faire et ça se comprend), mais de toute manière, un instrument tendu comme une guitare n'aura jamais un son de luth...
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » mar. 26 novembre 2013, 13:11

oui, j'ai déjà commencé par écouter pas mal de disques en lisant les tablatures correspondantes grâce à vos liens
effectivement, avec de l'attention ça va : j'arrive à reconnaître la musique en regardant la tablature, avant d'écouter le disque, au tempo près
et je joue de toute manière sans ongles
:merci:

Avatar de l’utilisateur
tomz00ki
Messages : 646
Inscription : sam. 18 septembre 2010, 16:41

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par tomz00ki » mer. 27 novembre 2013, 02:10

Elisabeth Calvet a écrit : A mon avis, un instrument "hybride" ne peut pas apporter les mêmes satisfactions qu'un luth, si on aime le luth....
Ça dépend.... J'adore le luth, mais je suis guitariste, avec une technique de guitariste, et habituée aux cordes beaucoup plus tendues et à l'ergonomie différente de la guitare. J'aime le luth et sa musique suffisamment pour ne pas en jouer sur ma guitare, trop frustrant à mes oreilles, impossible de rendre ce que je voudrais entendre sous mes doigts. Mais quand j'ai eu mon alto à 11 cordes Oh Joie!!!! Le bonheur!!

Quant aux tablatures, je seconde, on s'y fait plus vite qu'on pense
Miodrag Zerdoner Stauffer 8-string copy
Benoît Raby Engelmann (sp / Ziricote)
Guitare alto 11 cordes de Heikki Rousu (épicéa/bois de rose indonésien)
Tom, Kimmie et Sabrina les perroquets gris d'Afrique
Snow, Thor, Cecil, Lilly et Lucy les chats.

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » lun. 02 décembre 2013, 21:39

je viens d'essayer une guitare-luth à moins de 300€ chez un revendeur de mon coin (boutique sur le net en fait, ouvert que le lundi soir) :
1. le côté "dur" de la guitare est complètement gommé, toute la douceur est déjà là, bien que cela sonne plus comme une guitare que comme un luth (quoique, très sensible au toucher, on peut pas mal moduler la sonorité)
2. de fabrication espagnole, elle me parait d'un rapport qualité-prix tout-à-fait acceptable pour ne dire davantage
3. pour mon niveau, c'est un très bel instrument (d'ici qu'on ait le feeling d'un Rolf Lislevand, il y a de la marge pour prévoir un budget TRES supérieur)
... super belle en plus ! j'en ai encore les yeux et oreilles qui pétillent (non, pas de lien sur ce forum ooops)
à ce prix, si un jour 3 billets "traînent", de quoi se faire bien plaisir

pas de luth en stock, mais d'ici 1 mois il y aura un 8 choeurs, dans cette même gamme ... je m'en réjouis d'avance
@+

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » lun. 02 décembre 2013, 21:43

au fait, en attendant d'essayer ce luth, et comme j'ai plusieurs guitares, je ne pourrais pas en accorder une "façon luth" pour m'entraîner ? comment s'y prendre ? merci

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7638
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Valéry Sauvage » lun. 02 décembre 2013, 22:47

bernard a écrit :je viens d'essayer une guitare-luth à moins de 300€
2. de fabrication espagnole, elle me parait d'un rapport qualité-prix tout-à-fait acceptable pour ne dire davantage


pas de luth en stock, mais d'ici 1 mois il y aura un 8 choeurs, dans cette même gamme ... je m'en réjouis d'avance
@+
??? fabrication espagnole ? quelle marque, photos ? (attention à vérifier, certains vendeurs racontent parfois n'importe quoi...)
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Henri

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Henri » lun. 02 décembre 2013, 23:52

bernard a écrit :au fait, en attendant d'essayer ce luth, et comme j'ai plusieurs guitares, je ne pourrais pas en accorder une "façon luth" pour m'entraîner ? comment s'y prendre ? merci
Bonsoir
Il est très facile de jouer directement la plupart des pièces de luth renaissance sur une guitare classique, il suffit de baisser la corde sol en fa # et éventuellement de placer un capodastre à la troisième case pour obtenir la tessiture du luth en sol à six choeurs. Vous pouvez ainsi jouer directement les tablatures; pour les pièces contenant un ou deux choeurs graves supplémentaires, il est souvent possible d' octavier ces basses.

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » mar. 03 décembre 2013, 01:35

merci Henri :okok:

pour la photo, je pensais qu'on ne pouvait pas poster de lien commercial sur ce forum, mais voici :

Image

à priori, rien à redire, peut-être la corde de la qui a une "densité" un peu différente des autres cordes, comme ça arrive avec le sol des guitares

cette photo est un peu saturée, l'instrument est moins coloré en réalité (bel effet)

à y regarder, on dirait que c'est la même chez Thotho (avec une photo franchement trop grise), et dans ce cas, ce serait :
Table en épicéa
Corps et manche en lacewood (chêne australien)
Touche et cordier en palissandre
Diapason: 648mm
Longueur: 960mm
Largeur: 270
Profondeur: 135mm

@+

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » mar. 03 décembre 2013, 01:42

... et s'il s'agit bien de la même origine, le luth serait celui-là :
(mêmes bois, avec chevilles en ébène)

Image

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7638
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Valéry Sauvage » mar. 03 décembre 2013, 07:52

origine pakistanaise également...
(plans d'un certain Taylor qui sous-traite au pays de la main d'oeuvre bon marché)
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » mer. 04 décembre 2013, 22:53

au Pakistan, il n'y a pas que des petites mains pas chères, il y a aussi des universités performantes et peut-être que le faible coût de ces instruments s'explique par conséquent par une certaine organisation de la production, avec machines performantes et précises. Ce que nous pourrions également faire en France, avec l'appui des luthiers, au lieu de nous plaindre. La qualité acoustique de l'instrument peut donc être tout-à-fait correcte, les techniques modernes de production ne signifiant pas mauvaise qualité (la valeur ajoutée d'un instrument de luthier restant inchangée). Cela résoudrait un problème discuté sur d'autres fils : le manque de pédagogie et donc d'intérêt. Probablement qu'avec une offre en instruments à prix accessible et de qualité (objective), cela faciliterait l'accès au plus grand nombre. Je pourrais comprendre la réticence des luthiers, mais c'est idiot à bien y réfléchir : si un plus grand nombre s'initie avec de tels instruments, davantage de musiciens confirmés viendront forcément remplir les carnets de commandes des luthiers.

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7638
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Valéry Sauvage » mer. 04 décembre 2013, 23:51

je ne sais pas si ce sont les usines et l'organisation, ou le faible coût de la main d'oeuvre qui sont à l'origine du prix bas. (et quand je dit faible coût je ne parle pas des conditions de travail, de la retraite et de la sécu...) après c'est chacun qui voit.
La plupart des luthistes savent maintenant (plusieurs s'y sont fait prendre) que ces instruments sont lourds, mal réglés, et d'un sonorité acceptable mais pas terrible quand même. Donc passage obligé chez le luthier pour changer les sillets et les chevilles, et aussi les cordes. Bon après ça c'est quand même jouable. Par contre pour moi question d'éthique, c'est non. (mais c'est juste une opinion qui n'engage que moi).
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Revenir à « Luths, guitare baroque et renaissance »