Ah, si j'étais luthier ...

Instruments anciens, luths, théorbe, vihuela, guitare renaissance et guitare baroque.
bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » dim. 08 décembre 2013, 14:35

mais quel forum de joyeux blagueurs :okok:

(il faudrait s'intéresser à l'ingénierie simultanée avant de parler de son principe, ou au moins lire correctement ce que j'ai écris, car manifestement vous n'avez rien compris, pas grave)

:bravo:

Romaric Holler

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Romaric Holler » dim. 08 décembre 2013, 18:22

L'ingénerie simultané, c'est un concept, dans certains domaines on a pas attendu.
En lutherie, quand le luthier est un individu, il peut collaborer avec le musicien pour lui donner le meilleur et le plus adapté à ses envies.

Après, j'ai des doutes sur la solvabilité de l'investissement. Mettre une équipe d'ingé en œuvre pour essayer de créer une guitare nouvelle et son processus de fabrication en série avec me paraît être un échec commercial programmé d'avance. Je pense que je mettrais mes économies plutôt dans de l'or ou des tableaux. C'est moins risqué à mon sens!

Il y a beaucoup de luthier qui cherchent, innovent etc... tous d'ailleurs je pense.

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » lun. 09 décembre 2013, 01:41

l'or, les tableaux ... les Ferrari aussi
bien, c'est donc un échec avant même d'avoir su de quoi nous parlons, question résolue
laissons faire les pakistanais ... mais ne nous plaignons pas
:bye:

Romaric Holler

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Romaric Holler » lun. 09 décembre 2013, 01:58

bernard a écrit :l'or, les tableaux ... les Ferrari aussi
bien, c'est donc un échec avant même d'avoir su de quoi nous parlons, question résolue
laissons faire les pakistanais ... mais ne nous plaignons pas
:bye:
L’ingénierie simultanée j'avoue pas vraiment comprendre de quoi il en retourne...

Les Ferraris ? Oui mais ça c'est pas défiscalisé ? :D

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7636
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Valéry Sauvage » lun. 09 décembre 2013, 08:01

bernard a écrit :l
bien, c'est donc un échec avant même d'avoir su de quoi nous parlons, question résolue
laissons faire les pakistanais ... mais ne nous plaignons pas
:bye:
Si tu as fait une étude de marché (potentiel d’instruments à vendre, coût de production/commercialisation) etc... et que c'est rentable comme business, vas-y !
Le projet du luth d'étude abordable flotte dans l'air depuis le renouveau de l'instrument dans les années 70, Mathias Durvie a essayé (abandon mi-'80) Diider Jarny et Nicolas Petit plus quelques autres luthiers font des luths d'étude (autour de 1500 euros, pour un travail d'artisans de qualité).
Mon opinion, c'est que si on veut un instrument de musique (digne de ce nom) il faut faire des économies, des choix de consommation et y mettre un prix juste. Si on veut tout de suite un me..de pas cher c'est aussi possible, on sait où.
Si tu es capable de faire des instruments de qualité pour pas cher (sans délocaliser pour des raisons de coût de main d'oeuvre), bravo : fonce !
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » mar. 17 décembre 2013, 22:03

Bonjour à tous ... pour en revenir au sujet ...
Vous avez été plusieurs à me conseiller et je vous dois bien l'épilogue de l'histoire :wink:
Je n'ai évidemment pas suivi les conseils de chacun, mais la réponse à ma question de départ est apparue et voilà !
Un corps de luth et un manche de guitare ? La guitare-luth. : j'en rêvais, le forum Delcamp l'a fait :okok:
J'en ai donc une à l'essai, et l'expérience est sidérante.
Je joue directement mon répertoire et peut donc continuer illico sur la lancée.
La douceur (en volume et en timbre) contre-balance parfaitement la puissance et la brillance de ma guitare Ramirez (c'était le but !) et, effet inattendu : jouer sur la guitare-luth m'a fait changer un peu le jeu sur la guitare et me voilà bien plus à l'aise sur celle-ci, avec un son mieux maîtrisé. Que l'un des instruments enrichisse l'autre, et vice-versa, voilà qui est tout-à-fait réjouissant.
Quant à la prise en main de l'instrument, c'est une autre histoire, avec ou sans sangle. Le bombé de la guitare-luth et celui de ma morphologie ont tendance à s'harmoniser, mais pas dans le bon sens :mrgreen: alors pour la tenir fermement ... Pour l'instant, la meilleure position me semble assez orientale : assis par-terre, les jambes façon lotus avec le corps de l'instrument dans le creux qu'elles forment.
Avec un théorbe je crois qu'on peut s'assoir sur une corde fixée sous le dessous de l'instrument afin de l'empêcher de pivoter : idée à creuser.
allez, j'y retourne
@+

Stéphan

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Stéphan » mer. 18 décembre 2013, 03:25

Bonjour Bernard

Sympa ton retour d'impressions, et merci pour cette belle et évocatrice description.
Quelles tensions a ton instrument ?

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » mer. 18 décembre 2013, 22:50

Merci Stéphan,

la tension de l'instrument ? j'ignore la tension des cordes, ce sont encore les cordes montées d'origine, certainement de piètre qualité. Grâce à des conseils avisés, je pense monter des l'Aquila Albastro pour renforcer le côté "ancien", à un diapason à l'ancienne également.

@+

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 21324
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par Isabelle Frizac » mer. 18 décembre 2013, 23:11

Pourrais-tu nous poster quelques photos ?


puis une video ou un MP3 qu' on puisse vous entendre ! :P :casque:

:merci:
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » jeu. 19 décembre 2013, 22:28

Isabelle95 a écrit :Pourrais-tu nous poster quelques photos ?


puis une video ou un MP3 qu' on puisse vous entendre ! :P :casque:

:merci:
volontiers, voici des photos :

Image

Image

Quant à des enregistrements et vidéos, je n'ai pas de microphone. Enthousiasmé par mon retour sur ce forum, je comptais m'en acheter un pour ré-enregistrer sur cet instrument un certain nombre de mes compos , mais vu le bide total quand je partage les enregistrements originaux par ici, je ne pense pas investir dans ce sens.

En tout cas, ça sonne super bien, attention, rien qui "envoie", c'est intimiste, je dirais d'une sonorité creuse. Difficile de conseiller à quiconque de l'acheter. Ca doit être une question très personnelle.

J'ai vu également que Alhambra faisait des Laudes à 6 double-cordes à des prix très attractifs. Un instrument à envisager ...

Mon attrait pour ces instruments anciens me fera peut-être revendre ma José Ramirez 2E :roll:

@+

bernard

Re: Ah, si j'étais luthier ...

Message par bernard » ven. 20 décembre 2013, 00:51

Bien Isabelle,
j'ai passé une bonne partie de la soirée à chercher sur le net quel instrument aurait un son comme ma guitare-luth, histoire de tout de même répondre un peu à la question.
Ce que je peux en dire : je n'ai pas trouvé !
Toutes ces guitare-luths (y compris la vidéo de ton post tout au début de cette discussion) semblent être des instruments élaborés, bien patinées, etc ... (contrairement à la mienne) mais elles sonnent toutes davantage comme une guitare que comme un luth. Disons que sur le curseur qui irait de 0 pour guitare à 10 pour luth, on serait à 3. Or la mienne est plutôt à 6,5 ou 7 malgré les cordes non doublées. Je ne sais pas si je suis clair. Il faut peut-être dire aussi que dans l'ensemble ce sont des guitaristes qui jouent sur ces instruments, avec leur main droite de guitariste. J'essaie de mon côté d'adoucir l'attaque, en fait de retravailler entièrement ma main droite pour entendre le son que j'ai envie d'entendre. Je suis donc tout-à-fait ravi de mon choix puisque cet instrument me permet cette aménagement.
Bonne soirée

Revenir à « Luths, guitare baroque et renaissance »