Come Again

Instruments anciens, luths, théorbe, vihuela, guitare renaissance et guitare baroque.
Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5695
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Come Again

Message par Elisabeth Calvet » jeu. 30 octobre 2014, 16:07

Bonjour !
Je ne comprends pas vraiment les sources, pour Dowland.
Est-ce que c'est John qui a écrit la tablature pour luth seul de Come Again ?
Merci !
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1076
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Come Again

Message par Roger Traversac » jeu. 30 octobre 2014, 18:49

Bien le bonjour Elisabeth, " Come away " est la version pour luth solo de Come again de John Dowland. Poulton N° 60 de Dowland (Manuscript N6 Cambridge University Library avec 6 pièces de Dowland) où il est donné sans nom d'auteur ... C'est par ailleurs le seul arrangement de chanson dans les livres de Diana Poulton consacrés à John Dowland. Il existe d' autres versions. Comme Diana Poulton ne place pas " Come away " parmi les pièces d'attribution incertaine liées à Dowland, je pense qu'elle considère que Dowland doit en être l'auteur. A comparer les versions chantée et solo, j'ai l'impression qu'elles ne sont pas dans des tonalités analogues ; avec un même luth en sol le sol est privilégié dans la chanson et le fa dans la version solo. Je dois avoir joué cela par le passé avec un groupe de flûtistes à bec.
amicalement vôtre, Roger
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5695
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Come Again

Message par Elisabeth Calvet » jeu. 30 octobre 2014, 19:37

Oui, la chanson est en sol, et la version pour luth en fa.
En tous les cas, c'est beau...
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7659
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Come Again

Message par Valéry Sauvage » jeu. 30 octobre 2014, 22:39

C'est souvent le cas pour les chansons, un ton au dessus de la version luth solo (Lachrimae en Sol m et Flow my tears en La m) mais si on utilise un luth "en la" on se retrouve dans la tonalité de la chanson avec la partie solo...
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1076
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Come Again

Message par Roger Traversac » sam. 01 novembre 2014, 11:33

C'est ce qui m'avait poussé à me procurer un instrument en la en plus de mon instrument en sol quand je jouais par le passé avec des flûtistes amateur qui avaient du " bec " ... Je trouvais des arrangements pour eux souvent décalés d'un ton par rapport à mon luth.
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Revenir à « Luths, guitare baroque et renaissance »