La Princesse de Robert Ballard

Instruments anciens, luths, théorbe, vihuela, guitare renaissance et guitare baroque.
Marieh
Messages : 5174
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: La Princesse de Robert Ballard

Message par Marieh » dim. 25 mars 2018, 20:21

Valéry Sauvage a écrit :
dim. 25 mars 2018, 20:05
En même temps pour qui s'intéresse à cette musique, s'approcher du doigté d'origine, penser "comme" sur un luth et éventuellement se préparer à faire le grand saut...
Pour celui-là, je lui conseillerais d'apprendre à lire la tablature... :mrgreen:
C'est tellement facile. :ouioui:

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7643
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: La Princesse de Robert Ballard

Message par Valéry Sauvage » dim. 25 mars 2018, 20:50

Marieh a écrit :
dim. 25 mars 2018, 20:21
Valéry Sauvage a écrit :
dim. 25 mars 2018, 20:05
En même temps pour qui s'intéresse à cette musique, s'approcher du doigté d'origine, penser "comme" sur un luth et éventuellement se préparer à faire le grand saut...
Pour celui-là, je lui conseillerais d'apprendre à lire la tablature... :mrgreen:
C'est tellement facile. :ouioui:
Oh ! oui, je pense aussi mais déjà s’habituer à mettre les doigts comme il faut en fonction de l'accord de l'instrument d'origine, c'est un premier pas, la tablature viendra ensuite. (n'allons pas trop vite... on verra plus tard pour couper les ongles...)
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Marieh
Messages : 5174
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: La Princesse de Robert Ballard

Message par Marieh » lun. 26 mars 2018, 18:07

Roger Traversac a écrit :
dim. 18 mars 2018, 15:31
le document original
J'ai une question : Dans le premier titre, que signifie le "s" avant Germain ? :reflechir:
Ballard.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7643
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: La Princesse de Robert Ballard

Message par Valéry Sauvage » lun. 26 mars 2018, 18:33

Saint Germain ? (grand ballet germanopratin...)
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1026
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: La Princesse de Robert Ballard

Message par Roger Traversac » mar. 27 mars 2018, 08:54

Marieh a écrit :
lun. 26 mars 2018, 18:07
Roger Traversac a écrit :
dim. 18 mars 2018, 15:31
le document original
J'ai une question : Dans le premier titre, que signifie le "s" avant Germain ?
Ballard.jpg
Il y a bien sûr sur Youtube l'incontournable " :

- Bonjour ma cousine !
- Bonjour mon cousin germain !
- On m'a dit que vous m'aimiez ...
Est-ce bien la vérité ?
- Je n'm'en soucie guère ...
Je n'm' en soucie guère ...
- Passez par ici,
- Et vous par là ....
- Au revoir cousine et puis voilà ! "

à transcrire absolument à la guitare au ukulele et au luth ...

Mais Valéry a raison, il s'agit de Saint-Germain. " Ballet fait à Saint-Germain-en-Laye au mariage de Madame ...1607 : 1re Entrée, p. 58 Collection A. Philidor
En fait, le mariage date de 1599 :
Mariage de Madame, soeur du Roi et du Duc de Bar (La barre-y-va ...) le 31 janvier 1599 :
... la quelle faisant demonstration de ne vouloir en aucune façon changer de religion, il ne se trouvoit point d'evesques qui voulussent la marier ; de quoy le Roy infiniment en peyne, il envoya querir ce sien frere bastard ... M. de Rouen se resolut de marier Madame ...

Maximilen de Bethune duc de Sully, Bernard Barbiche Google Livres

Madame, c'est Catherine de Bourbon, la petite soeur d' Henri IV :

http://chrisagde.free.fr/bourb/catherinebourbon.htm
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7643
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: La Princesse de Robert Ballard

Message par Valéry Sauvage » mar. 27 mars 2018, 09:25

La barre-y-va ...
Roger : l'Arsène Lupin du luth !
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1026
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: La Princesse de Robert Ballard

Message par Roger Traversac » mar. 27 mars 2018, 09:48

Valéry Sauvage a écrit :
mar. 27 mars 2018, 09:25
La barre-y-va ...
Roger : l'Arsène Lupin du luth !
Merci bien, cher Valéry ! Une de mes citations préférées, un peu détournée :
" Assène les paings ... "
Faire un " paing " c'est faire une fausse note ou un accord mal rendu en musique.
" C'est un rupin ... qui colle des paings "
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Marieh
Messages : 5174
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: La Princesse de Robert Ballard

Message par Marieh » mar. 27 mars 2018, 11:59

Valéry Sauvage a écrit :
mar. 27 mars 2018, 09:25
La barre-y-va ...
Roger : l'Arsène Lupin du luth !
...et notre Stéphane Bern. :)

Merci Roger ! :okok:

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1026
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: La Princesse de Robert Ballard

Message par Roger Traversac » jeu. 29 mars 2018, 08:31

Marieh a écrit :
mar. 27 mars 2018, 11:59
Valéry Sauvage a écrit :
mar. 27 mars 2018, 09:25
La barre-y-va ...
Roger : l'Arsène Lupin du luth !
...et notre Stéphane Bern. :)

Merci Roger ! :okok:
Merci, Marieh !
" Les confidences d' Assène Les paings ... "
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

jcrojas
Messages : 182
Inscription : ven. 30 mai 2014, 17:24

Re: La Princesse de Robert Ballard

Message par jcrojas » lun. 02 avril 2018, 12:17

Bonjour
On parle ici d'une publication de 1614
Donc, je suppose que l'accord est celui du Luth Renaissance ou "pré-Baroque" (ou encore vieux ton), càd, Sol-Do-Fa-la-Ré-Sol
Et que les bourdons sont accordés Fa-Mi-Ré-Do
Est-ce correct ? Merci d'avance
JC

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1026
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: La Princesse de Robert Ballard

Message par Roger Traversac » jeu. 12 avril 2018, 11:19

jcrojas a écrit :
lun. 02 avril 2018, 12:17
Bonjour
On parle ici d'une publication de 1614
Donc, je suppose que l'accord est celui du Luth Renaissance ou "pré-Baroque" (ou encore vieux ton), càd, Sol-Do-Fa-la-Ré-Sol
Et que les bourdons sont accordés Fa-Mi-Ré-Do
Est-ce correct ? Merci d'avance
JC
Bonjour,
C'est un accord de luth Renaissance, vieil ton :
Sol chanterelle, ré, la, fa, do.
Les basses à l'octave :
sol (sixième choeur), fa (septième choeur), mi bémol (huitième choeur) reprise d'un " d ", troisième frette sur le cinquième choeur en do - et do grave sur un neuvième ou dixième choeur.
Ayant un luth à dix choeurs, je préfère jouer ce do sur le dernier choeur , le dixième ; c'est plus aisé et la corde installée s'y prête mieux que celle du neuvième choeur, prévu pour être accordé généralement en ré.
Les " bourdons " sont donc accordés en fa, mi bémol (si je ne m'abuse, cher docteur ...), le ré n'est pas joué (je le laisse en ré pour qu'il résonne par sympathie quand on joue des ré plus aigus sur d'autres cordes, notamment via le " c " sur la seconde frette du do du cinquième choeur... )
Dans l'espoir d'avoir bien répondu à votre intéressante question.
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

jcrojas
Messages : 182
Inscription : ven. 30 mai 2014, 17:24

Re: La Princesse de Robert Ballard

Message par jcrojas » jeu. 12 avril 2018, 12:53

"Dans l'espoir d'avoir bien répondu à votre intéressante question."
Oh que oui !!! Merci beaucoup
Je m'en doutais un peu pour l'accord, mais c'est mieux avec une confirmation
Les bourdons ça pose toujours un problème quand on joue ces pièces à la guitare, il faut faire des choix
Merci encore et bonne journée
JC

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7643
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: La Princesse de Robert Ballard

Message par Valéry Sauvage » jeu. 12 avril 2018, 14:36

Quelques pièces demandent un mi bécarre en 8ème chœur au lieu du bémol, mais relativement peu dans ce livre.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Revenir à « Luths, guitare baroque et renaissance »