Les guitares de Marie-Antoinette

Instruments anciens, luths, théorbe, vihuela, guitare renaissance et guitare baroque.
Avatar de l’utilisateur
Fanfan
Messages : 1002
Inscription : sam. 21 mai 2005, 14:55
Localisation : Paris

Les guitares de Marie-Antoinette

Message par Fanfan » dim. 02 juillet 2006, 11:46

Dans l'excellent film de Sofia Coppola que j'ai vu il y a quelques semaines, on assiste avec la reine à quelques brefs instants d'un concert donné par deux guitaristes dans un salon du Trianon. Ils jouent des guitares à six cordes simples, ce qui est historiquement plausible.

Quelqu'un aurait-il reconnu le morceau joué ? L'interminable générique de fin reste muet sur ce point.
Nous irons tous
Jouer du luth
Au grand couscous
De Belzébuth

Brigitte Fontaine

rasta

Message par rasta » dim. 02 juillet 2006, 12:00

j'ai vu ce film, je n'ai pas reconnu ce qu'ils jouaient. mais j'ai reconnu la sonate K 213 de scarlatti par le clavecin en musique de fond

La Tarantella

Message par La Tarantella » dim. 02 juillet 2006, 12:34

on est encore à la guitare baroque en cette fin du 18ème ? A partir de quand arrivent les premières guitares romantiques ?

On est en pleine période "Classique", le luth n'est plus à la mode, je doute pour la guitare baroque...j'avoue que je suis dans un flou guitaristique. Un peu tôt pour la guitare romantique tout de même...

Hugo

Garlik

Message par Garlik » dim. 02 juillet 2006, 12:58

Ca doit être bien pratique et agréable de ce faire construire un Trianon, pour si faire donner des concerts, certainement trés agréable à y jouer pour tout musicien, hormis le problème récurrent des latrines, bien sur, cela démontre tout de même ou ce trouve la priorité à cette époque.

:wink:

Avatar de l’utilisateur
Fanfan
Messages : 1002
Inscription : sam. 21 mai 2005, 14:55
Localisation : Paris

Message par Fanfan » dim. 02 juillet 2006, 13:00

La Tarantella a écrit :on est encore à la guitare baroque en cette fin du 18ème ? A partir de quand arrivent les premières guitares romantiques ?
Si tu parles répertoire, bien sûr on est encore loin du romantisme. Pour ce qui est de l'organologie, on fabriquait avant même l'arrivée de Marie-Antoinette à Versailles des guitares à six cordes simples, pas très éloignées par la forme générale de celles de Berlioz ou Paganini. En voici une de 1764. La photo est tirée de Ruggero Chiesa et al., La chitarra, EDT(1990).
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Nous irons tous
Jouer du luth
Au grand couscous
De Belzébuth

Brigitte Fontaine

La Tarantella

Message par La Tarantella » dim. 02 juillet 2006, 19:38

oui je demandais ça que d'un point de vue de lutherie, de l'instrument en lui même. merci pour les infos !

Hugo

Revenir à « Luths, guitare baroque et renaissance »