Le métronome => - mauvaises habitudes ?

Dans ce forum, vos citations audio au format WMA, d'une durée maximale de 30 secondes, sont autorisées.
uarnium-design

Le métronome => - mauvaises habitudes ?

Message par uarnium-design » mar. 12 septembre 2006, 23:27

Bonjour mes cher(e)s ami(e)s,

J'ai commencé dernièrement à jouer avec le métronome, et j'ai vraiment réalisé son importance pour jouer correctement une partition mais je me pose tout de même une toute petite question : à force de de jouer avec le métronome, est-ce-que je vais pas prendre de movaises habitudes et par la suite jouer mal en son absence ? autrement dit, est-ce-que, en jouant en groupe, je vais pas comettre des erreurs au niveau des durées si le métronome n'est pas là (et sans la présence de percussions également) ?

Et merci d'avance pour votre aide.

Jean Bruno Dautaner
Messages : 793
Inscription : mer. 14 décembre 2005, 00:54
Localisation : paris

Message par Jean Bruno Dautaner » mar. 12 septembre 2006, 23:59

Non je ne pense pas qu'il donne de mauvaises habitudes. Il donne une stabilité rythmique. Après c 'est vrai qu'il faut savoir rester stable sans , mais ça peut être justement une première étape pour aller dans ce sens.
Mais il ne faut pas en faire non plus un truc systématique.
Je sais pas si je dois avouer que personnellement, je m'en sers peu. Il me sert principalement à vérifier un tempo mais je joue assez peu souvent avec. Je préfère économiser les piles pour m'en servir avec mes élèves pendant les cours :contrat:
Il y a quelques années , des guitaristes avaient mis au point un metronome doté d 'une pédale qui permettait de le mettre en route et de l'arrêter en meme temps qu on joue. C etait très bien pour vérifier si après un moment on n'avait pas changé de tempo . Malheureusement ce modèle n'a pas connu un grand succès commercial et sa production n' a pas continué. Mais quand on l'avait , on jouait davantage avec.
Alors courage utilisons le.
On va mettre ça dans la case des bonnes résolutions de la rentrée :ouioui:
Jean Bruno Dautaner. Professeur et concertiste.

uarnium-design

Message par uarnium-design » mer. 13 septembre 2006, 00:08

En fait c'est pas un vrai métronome, c'est plus exactement une séquence de percussion que j'ai faite sur guitare pro avec laquelle j'arrive à suivre le tempo et qui au même temps m'indique le début de chaque mesure et je peux aussi faire varier le tempo comme je veux. (Une séquences de noires et au début de chaque mesure il y a une note différentes des trois autres dans le cas 4/4). Donc le problème d'économie des piles n'est pas du tout posé.

Jean Bruno Dautaner
Messages : 793
Inscription : mer. 14 décembre 2005, 00:54
Localisation : paris

Message par Jean Bruno Dautaner » mer. 13 septembre 2006, 06:58

L' economonie de pile c'etait une plaisanterie.
Je fais aussi des séquences rythmiques avec l'ordinateur (cubase) mais dans le cadre du Flamenco ou les rythmes sont particuliers. En effets ce que tu fais d'avoir les premiers temps marqués avec un son différent existe déjà sur certains métronomes simples du commerce, mais ce qu'il ne savent pas faire c 'est des rythmes avec accents non réguliers comme c' est le cas en flamenco (accents sur 3 ,6 ,8 ,10 12) pour les compas à 12 temps. Comma à Paris c 'est pas comme à Jerez , on n'a pas les cousins et la famille pour nous faire les palmas alors vive l'informatique musicale.
Mais pour en reveir à la question du début non ça ne risque pas de donner de mauvaises habitudes au contraire. Simplement il faut ensuite être capable de rester aussi stable sans qu'avec. Mais en prenant ce chemin la tu devrais y arriver.
Jean Bruno Dautaner. Professeur et concertiste.

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8252
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Message par Jean-François Delcamp » mer. 13 septembre 2006, 08:44

Bonjour uarnium-design et Jean Bruno,
le métronome est une aide bien utile, mais notre but c'est de pouvoir s'en passer. Après l’avoir longtemps utilisé comme professeur de rythme et comme béquille pour jouer droit, je me sers du métronome comme contrôle de temps en temps.

Avant j'ai travaillé le rythme en jouant les temps forts sur les battements, puis les temps faibles entre les battements. Ensuite j'ai joué pendant des années en comptant les temps à voix haute en même temps que je joue les musiques.

Pour un 4/4 je compte souvent la double croche comme cela
|| 1 e pi c 2 e pi c 3 e pi c 4 e pi c ||
ou si vous préférez || 1 et puis c'est 2 et puis c'est 3 et puis c'est 4 et puis c'est ||

Si vous avez d’autres comptines pour mesurer le temps et qu'on puisse les prononcer à des tempi élevés ; faites nous les connaître SVP.

Pour des morceaux lents comme la Sarabande BWV 996 de J. S. Bach je compte la triple croche pour obtenir une bonne mise en place. Mon but est de bien mesurer la plus petite valeur sans jamais perdre la sensation de la carrure de la mesure. Quand je travaille comme cela, je me rends compte que je progresse, mes élèves aussi.

Quand on compte les temps à voix haute on passe facilement d’une mesure à ¾ à une mesure à 6/8 et les mesures complexes à 11 croches + une double deviennent simples. Le principe ce n’est plus de diviser le temps mais de multiplier une petite valeur (la plus petite possible) pour en obtenir de grandes en rapport les unes avec les autres même quand on joue un ritenuto ou un accelerando. Ainsi une noire n’est plus une noire mais l’addition de plusieurs petites valeurs. C’est une façon de faire qu’on n’enseigne pas beaucoup dans les écoles de musique et qui pourtant me parait être celle qui vous donne le plus de liberté.

Jouer à plusieurs est une façon excellente de progresser et c'est beaucoup plus agréable que de jouer tout seul.
Dernière modification par Jean-François Delcamp le mer. 13 septembre 2006, 10:32, modifié 2 fois.
:( + ♫ = :)

Jean Bruno Dautaner
Messages : 793
Inscription : mer. 14 décembre 2005, 00:54
Localisation : paris

Message par Jean Bruno Dautaner » mer. 13 septembre 2006, 08:48

Jean François, ton métronome c 'est aussi un modèle pour gaucher :?:
Jean Bruno Dautaner. Professeur et concertiste.

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8252
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Message par Jean-François Delcamp » mer. 13 septembre 2006, 08:51

:lol: Bien sûr Jean Bruno
:( + ♫ = :)

Jean Bruno Dautaner
Messages : 793
Inscription : mer. 14 décembre 2005, 00:54
Localisation : paris

Message par Jean Bruno Dautaner » mer. 13 septembre 2006, 08:55

Bon, je vois que la journée commence de bonne humeur. Si un jour tu passes par là, fais signe depuis le temps qu'on s 'est pas vu.
Jean Bruno Dautaner. Professeur et concertiste.

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8252
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Message par Jean-François Delcamp » mer. 13 septembre 2006, 10:31

si je ne descend pas souvent dans le sud, c'est parce qu'il fait trop chaud dans le Morbihan :lol: :lol:
Mais bon au plein coeur de l'hiver, je ne dis pas.

Et si tu montes te rafraîchir par chez nous en Finisterre, ne manque pas de me contacter pour qu'on joue un petit duo sud américain.
:( + ♫ = :)

Avatar de l’utilisateur
sylvie
Messages : 2077
Inscription : lun. 27 juin 2005, 06:07
Localisation : lyon

Message par sylvie » mer. 13 septembre 2006, 10:38

:chaud: des fois on le balancerait bien pas la fenêtre ce truc qu'on nome metronome ..... même que des fois je crois bien qu'il change sa cadence rien que pour m'embêter .... (vous comprenez : plus vite quand je n'y arrive pas et plus lentement quand c'est simple .... a se taper la tête contre les murs mais en rythme s'il vous plaît ..... :lol: ).. mais je m'accroche je m'accroche .....
sylvie

Avatar de l’utilisateur
Prélude
Messages : 2424
Inscription : lun. 31 octobre 2005, 14:31

Message par Prélude » mer. 13 septembre 2006, 11:11

Les piles de mon métronome ne devraient pas être usées avant des années, je m'en sers 2 secondes avant de jouer, puis je l'éteins et compte... sinon, il serait passé par la fenêtre depuis longtemps :!: :roll:
Jean-François Delcamp a écrit :Quand on compte les temps à voix haute on passe facilement d’une mesure à ¾ à une mesure à 6/8 et les mesures complexes à 11 croches + une double deviennent simples. Le principe ce n’est plus de diviser le temps mais de multiplier une petite valeur (la plus petite possible) pour en obtenir de grandes en rapport les unes avec les autres même quand on joue un ritenuto ou un accelerando.
C'est marrant, je viens de prendre conscience un peu de ce que j'essaie de faire dans les passages difficiles rythmiquement, je n'aurais pas pu bien l'expliquer.
Guitare Prélude Maurice Dupont 2002
"La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots". Wagner

Jean Bruno Dautaner
Messages : 793
Inscription : mer. 14 décembre 2005, 00:54
Localisation : paris

Message par Jean Bruno Dautaner » mer. 13 septembre 2006, 11:36

sylvie a écrit ::chaud: des fois on le balancerait bien pas la fenêtre ce truc qu'on nome metronome ..... même que des fois je crois bien qu'il change sa cadence rien que pour m'embêter .... (vous comprenez : plus vite quand je n'y arrive pas et plus lentement quand c'est simple .... a se taper la tête contre les murs mais en rythme s'il vous plaît ..... :lol: ).. mais je m'accroche je m'accroche .....


Un remake de Beethoven en quelque sorte. C 'est la réaction qu 'il a eu quand on lui a montré l'invention. Sa réaction a été un peu vive
Jean Bruno Dautaner. Professeur et concertiste.

uarnium-design

Message par uarnium-design » mer. 13 septembre 2006, 13:56

guitare cf a écrit :...mais ce qu'il ne savent pas faire c 'est des rythmes avec accents non réguliers comme c' est le cas en flamenco (accents sur 3 ,6 ,8 ,10 12) pour les compas à 12 temps...
Merci guitare cf, mais j'ai pas compris ce que vous voulez dire par des rythmes avec accents non réguliers comme en flamenco. Est-ce-que vous pouvez me donner un exemple de morceau joué ainsi ? (Il faut dire que je suis un tout petit débutant en Flamenco mais qui a l'envie de l'appredre)

Jean Bruno Dautaner
Messages : 793
Inscription : mer. 14 décembre 2005, 00:54
Localisation : paris

Message par Jean Bruno Dautaner » mer. 13 septembre 2006, 14:02

Dans la musique classique habituellement , (sauf la musique contemporaine) les accents ou temps forts se trouvent sur le premier temps et donc à des distances régulières (deux , trois ou quatre).
Le frameno, en comparaison, est assez différent. Quelques styles ont des rythmes à appui réguliers par 4 (tango et toute cette famille de styles) ternaire (sevillana ou fandango de huelva).
Mais il y a la grande et sans doute principale famille des styles à 12 temps avec les accents qui sont sur 3, 6 8 10 et 12, le 3eme et 10eme étant des accents plus marqués que les autres. Du coup on n 'est plus du tout sur le scéma habituel de la musique classique avec un accent régulier tous les premiers temps. Cela conduit bien sur à travailler différemment pour prendre des réflexes de rythme. D'ou l'intérêt de se construire des séquences au logiciel. Le 12 temps en flamenco c 'est un casse tête pour tout le monde au début , puis après on prend des automatismes.
Jean Bruno Dautaner. Professeur et concertiste.

uarnium-design

Message par uarnium-design » mer. 13 septembre 2006, 14:13

guitare cf a écrit :...Mais il y a la grande et sans doute principale famille des styles à 12 temps avec les accents qui sont sur 3, 6 8 10 et 12, le 3eme et 10eme étant des accents plus marqués que les autres. Du coup on n 'est plus du tout sur le scéma habituel de la musique classique avec un accent régulier tous les premiers temps. Cela conduit bien sur à travailler différemment pour prendre des réflexes de rythme. D'ou l'intérêt de se construire des séquences au logiciel. Le 12 temps en flamenco c 'est un casse tête pour tout le monde au début , puis après on prend des automatismes.
Pourriez-vous me donner le nom d'un style ou d'un morceau de ce genre ? J'ai envie de le pratiquer.

Merci

Revenir à « Technique de la guitare classique »