Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
Règles du forum
Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
legrandschtroumph

Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par legrandschtroumph » dim. 14 novembre 2010, 19:24

Bonjour,

Je n'ai jamais fait le conservatoire et j'ai du mal à évaluer mon niveau. J'ai vu dans le forum que l'étude N°1 de Villa Lobos était une pièce qui permettait de valider l'entrée en 3e cycle du conservatoire. Quelqu'un pourrait il me dire à quelle vitesse le candidat est censé jouer cette pièce (120 à la noire? 100 à la noire?)

Merci pour votre aide

Philippe Guillaume

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par Philippe Guillaume » lun. 15 novembre 2010, 19:55

Bonjour,

Je pense qu'il faut donner son maximum mais plus important que la vitesse, il faut la jouer avec régularité,
essayer par exemple en pizzicato (mousse sous les cordes) pour voir si les intervalles sont égaux.

Quand c'est bien propre, tu accélères. Si tu la joue vite et bâclée, ça sera mal "vu" !

Bon courage,
Sol

legrandschtroumph

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par legrandschtroumph » lun. 15 novembre 2010, 21:51

Merci pour cette réponse.

Aujourd'hui je pense pouvoir être régulier et propre dans mes changements d'accords à 90 à la noire. Est ce que ce tempo serait jugé 'trop facile' ou bien serais-je reçu?

Avatar de l’utilisateur
Mallorca
Messages : 2894
Inscription : dim. 06 mai 2007, 13:08
Localisation : Val d'Oise

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par Mallorca » lun. 15 novembre 2010, 23:46

rien n'est "trop facile" à la guitare, grandshtroumph ! :wink:
Guitare Antoine Pappalardo 1975 c n°13
Guitare romantique Rigondeau 1850 env.
Guitare Silent Yamaha 2008
Guitare Gaëlle Roffler 2018

Gman

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par Gman » mar. 16 novembre 2010, 21:38

bonjour ;)
la question reste posée...et la réponse m'intéresse...
est ce un morceau d'entrée en 3eme cycle?
c'est une piece incontournable, certes, mais peut être pas pour un début de 3eme cycle.
mais je ne suis pas passé par le conservatoire (pas encore ..gniarf gniarf...) donc je peux me tromper.
pour le tempo..ben garde celui qui te fait "vibrer", celui qui te permet de faire sonner "l'ensemble"...
des avis?

legrandschtroumph

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par legrandschtroumph » mar. 16 novembre 2010, 22:49

C'est à dire, penses tu que cette pièce correspond à un niveau supérieur?
Ensuite en ce qui concerne le tempo qui me fait 'vibrer', c'est difficile à dire, car c'est une étude, donc plutôt orientée technique et non interprétation.

kikoue

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par kikoue » mar. 16 novembre 2010, 23:03

legrandschtroumph a écrit :Merci pour cette réponse.

Aujourd'hui je pense pouvoir être régulier et propre dans mes changements d'accords à 90 à la noire. Est ce que ce tempo serait jugé 'trop facile' ou bien serais-je reçu?
Ce serait très très bien déjà à 90 à la noire, je viserai peut-être même en dessous, pour assurer la régularité et la clarté des arpèges.
Je doute qu'au delà de ce tempo ce soit possible d'exprimer
des nuances, et une interprétation, pour un élève qui vient d'achever sa fin de 2e cycle.

kikoue

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par kikoue » mar. 16 novembre 2010, 23:17

Gman a écrit :bonjour ;)
la question reste posée...et la réponse m'intéresse...
est ce un morceau d'entrée en 3eme cycle?
c'est une piece incontournable, certes, mais peut être pas pour un début de 3eme cycle.
Pour l'étude des arpèges, elle me semble incontournable, et très intéressante parce que cette étude
on la garde toujours, une fois qu'elle est déchiffrée.
Un élève qui passait sa fin de 3ème cycle en même temps que moi, avait choisi cette pièce, c'était en 2000,
et notre conservatoire n'était pas encore classé CRR (conservatoire à rayonnement régional)
Il ne l'avait pas joué très vite, moins de 90 à la noire, et pas très bien d'ailleurs dans mon souvenir,
notre professeur lui avait confié, ses craintes lorsque nous attendions les délibérations du jury.
(et il l'a été reçu malgré tout)
J'avais choisi la fantaisie de Weiss, et notre pièce commune était Fandanguillo de Torroba, + une petite
pièce ancienne (me souviens plus)

NewModder

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par NewModder » jeu. 18 novembre 2010, 23:04

Oui, j'ai fait l'erreur de m'y attaquer trop tôt, encore autodidacte, et même quand je l'ai retravaillé avec mon prof, c'était encore assez loin de ce que je pouvais comprendre de la technique. Aujourd'hui je ne la joue plus (je suis en troisième cycle d'ailleurs).

Je veux dire que, au fil du temps, je me rends compte qu'elle n'est vraiment pas si facile que ça : le pouce, en buté ou pas ? La main, avec A préparé sur la corde de mi ou en descendant la main entière à chaque fois ?
Et en dehors de ces questions, essaie de faire des doubles croches avec M - A, à la vitesse à laquelle tu joues l'étude. Essaie de la jouer entièrement, rien qu'au tempo spécifié (Allegro non troppo), sans tension dans la main droite ni dans l'épaule, sans fatigue à la fin. Il faut aussi avoir un bon son avec A, particulièrement au moment de la pédale de MI, avec les accords diminués. Et pourquoi pas faire ressortir une voix spécifique ?

Bref, je la trouve terrifiante, comme toutes les études de HVL, si on regarde bien. Pour moi, si on la joue parfaitement (suffisamment bien pour un concert "sérieux") avec un tempo assez rapide on a plus un niveau DEM. Ceci dit, tout le monde l'attaque assez tôt.

alfonsina
Messages : 252
Inscription : mar. 09 juin 2009, 15:27

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par alfonsina » ven. 19 novembre 2010, 09:30

NewModder a écrit :
Je veux dire que, au fil du temps, je me rends compte qu'elle n'est vraiment pas si facile que ça : le pouce, en buté ou pas ? La main, avec A préparé sur la corde de mi ou en descendant la main entière à chaque fois ?

Bref, je la trouve terrifiante, comme toutes les études de HVL, si on regarde bien. Pour moi, si on la joue parfaitement (suffisamment bien pour un concert "sérieux") avec un tempo assez rapide on a plus un niveau DEM. Ceci dit, tout le monde l'attaque assez tôt.
Je l'ai beaucoup travaillée cette étude, et je la reprends toujours avec plaisir... elle m'est d'une douce familiarité plutôt que terrifiante..
Le pouce : non, il ne faut pas le buter afin que la main reste dans un placement très naturel (et sans préparer quoique ce soit).
La 1ère partie : accentuer une note sur 2 (suivre avec l'oreille l'arpège qui en émerge).
2ème partie (accords diminués) : faire ressortir au choix un des doigt. L'arpège sonnera à chaque fois différemment.
Excellent pour la technique de main droite tout en restant dans une démarche musicale ! :chitarrista:

DaCapo

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par DaCapo » jeu. 16 décembre 2010, 14:31

Je suis de ceux qui la trouve un peu terrifiante.

Tempo?? entre 90 et 120 en autant qu'elle reste très musicale (phrasé,timbres, dynamiques, etc)

Je l'aborde avec le pouce en buté et j'observe attentivement la ronde à la basse en début de chaque mesure mais je travaille activement à la préparation des doigts P I M A qui s'en suit ce qui favorise un jeux plus précis et régulier dans l'intensité comme si on jouait vraiment chaques notes que pour leur durée indiqué (double-croche) plutôt que de jouer comme si on enfonçait la pédale d'un piano tout au long de l'étude.

C'est très complexe et difficille mais c'est le but premier de cette étude, obtenir une arpège régulière en intensité sans pour autant tout laisser résonner sans aucun contrôle.

Certaines approches mentionnés dans les messages précédent offrent d'autres alternatives (résultats) intéressantes qui devraient être abordés après le but premier de l'étude à mon avis.

Alain Breysse

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par Alain Breysse » dim. 09 janvier 2011, 21:38

C'est comme dans bcp de morceaux il faut ignorer que c'est impossible et rentre dedans le morceau. Pour moi et qd je suis au top sur ce morceau, il n'y a qu'à une certain vitesse que je ressens mieux la descente. Ne pas oublier que c'est une étude et c'est à chacun de faire son interprétation personnelle,

FredoGras

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par FredoGras » mer. 12 janvier 2011, 08:40

moi, je n'arrive pas à passer le sol# sur la 6ème à la sixième mesure.

DaCapo

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par DaCapo » lun. 11 avril 2011, 21:13

Vous pouvez remplacer par MI7/G# donc pas de doigt (3 ème doigt pour le Mi) sur la 4ème corde. Une solution simple qui ne bouscule pas l'arpège de manière importante. Ce qui donne 0 0 1 0 2 4 (E B G# D B G#)

Avatar de l’utilisateur
mmarques
Messages : 2473
Inscription : mar. 26 avril 2011, 23:52
Localisation : neuf troua

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par mmarques » ven. 20 janvier 2012, 22:20

voila quelques mois que je travaille cette étude et elle me fascine, par toutes les interprétations qu'il est possible de faire...

Cela dit attention, je me suis un peu laissé allé, je la travaille en ce moment aux alentours de 70 à la noire, pour moi elle se joue à 120 environ. Mais l'autre jour j'ai voulu accélérer un peu et le lendemain me suis réveillé avec une petite boule sur le dessus de la main droite mais du coup pas de guitare pendant 2 jours et reprise tranquille, ça me fait un peu peur :(
Éternel débutant...
Bastien Burlot MaestrO2 épicéa n° 108
Bastien Burlot Conservatoire 10ème anniversaire Delcamp n°2 cèdre.
https://www.youtube.com/user/mmarques931/videos

Revenir à « La difficulté des oeuvres pour guitare classique »