Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
Règles du forum
Nous discutons ici du niveau de difficulté des oeuvres pour guitare classique, que ce soit sous forme de partition (PDF) ou d'enregistrement (MP3 ou WMV). Le but étant de renseigner la difficulté d'une oeuvre aussi exactement que possible, de façon à faire gagner du temps à celui qui veut travailler une oeuvre. Notre classement se fait par rapport aux années d'études en écoles de musique, au sein d'une échelle allant de 1 à 12.
magica2b

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par magica2b » ven. 06 avril 2012, 14:56

recherchez sur YT :
Alirio Díaz plays Villa-lobos Estudio No. 1

Avatar de l’utilisateur
Alexandre Glize
Messages : 210
Inscription : sam. 16 septembre 2006, 22:02
Localisation : Prague, Cz

Re: Heitor Villa-Lobos - Etude n°01 - Vitesse 3e cycle

Message par Alexandre Glize » mer. 19 décembre 2018, 21:58

Hello, je deterre ce post car je me suis remis a cette etude il y a peu pour re-eduquer ma main droite ..Celle ci avait pris de tres mauvaises habitudes et un tendon raccourci pour x et y raisons...et puis n ayant pas joue pendant deux ans c etait necessaire..bref je suis pas encore totalement retabli, mais pour ajouter une info au post, cette etude est regulierment imposee en premier tour de concours internationaux...ca donne une idee....quant a la vitesse 120 me semble une bonne base ..en vitesse maximum j imagine que certains virtuoses doivent a la maison toucher du 170/180..Anna Vidovic la jouait en concert vers les 130/140 dans sa plus fraiche jeunesse...Pour ma part a la maison et tres bien echauffe j arrive peniblement a 160 en sacrifiant toutes les dynamiques et subtilites et meme pas propre...Je mets pas du tout ca comme modele au contraire mais plus comme des infos indicatives pour aider a se situer techniquement...Sur ce bon travail, avec reflexion et sans se blesser :)

Revenir à « La difficulté des oeuvres pour guitare classique »