Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - D07 - Video

Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV et MOV, droits d'auteur

Format du titre: Nom du compositeur, prénom - op.xx/xx Titre - tags (si connu).

Par exemple Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7 Video (Quand il y a plusieurs prénoms, ne donnez que les initiales.)
ou Bach, J. S. - BWV 0493 O Jesulein süß - Quartetto

Pour Bach le numéro BWV doit être de 4 chiffres (BWV 0820).
Pour plus de détails voyez ici.
Avatar de l’utilisateur
olivier33
Messages : 497
Inscription : mer. 04 mars 2009, 18:26
Localisation : Sud Gironde

Re: Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7

Message par olivier33 » jeu. 01 juillet 2010, 00:42

Oui Kikoue vu Andres Segovia et le doigté que tu utilises également...j'aime bien aussi.
Il le joue très vite quand même mais bon c'était son choix et puis lui il pouvait le faire...techniquement je veux dire !
Quand aux petits vibratis à la fin on dira que l'espagnol revient au galop à la fin, notre musique n'est-elle pas toujours fortement imprégnée de notre culture ?
:casque: et :bye:
Olivier
(Guitare Amalio BURGUET modèle V)

SE3T

Re: Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7

Message par SE3T » jeu. 01 juillet 2010, 02:26

Bonsoir Kirkoue, Olivier,

Quand on a un doigté qui marche, on a effectivement du mal à s'en séparer.
La transcription de Sadanowski utilise un doigté comparable à celui d'Olivier. Per-Olov Kindren l'exécute ainsi et cela sonne pas si mal (cf. Youtube), mais dans ce cas, il remplace le manque de résonnance par un joli coulé. L'effet cathédrale de l'enregistrement fait le reste.

Kirkoue, pour bien comprendre le doigté dont tu parles, sur la mesure 31, l'arpège sur LA-SI-RE est joué le LA sur la 4ème, le Si sur la 3ème et le RE sur la 2ème corde. L'extension est alors bien de cinq cases à la main gauche. Il est vrai que le danger se limite au moment de jouer le SI avec le majeur pendant que tu tiens le LA avec l'annulaire. Dans le tempo rapide c'est déjà un certain challenge. De plus, corrige-moi si ce n'est pas le cas, mais tu dois changer de position pour jouer le 3ème quadruplet de double-croches de la mesure 31, pour revenir ensuite à la position antérieure pour la mesure 32 avec une extension réduite sur 4 cases heureusement. C'est le cas de plusieurs passages dans la pièce, mais avec l'extension en plus, la mesure 31 telle que ton professeur t'a appris cumule beaucoup de difficulté. Je vais essayer de la travailler pour voir. comment cela sonne.
La version de Jean-François Delcamp est moins risquée en terme d'extension et de déplacement.

Tu sembles apprécier le tempo rapide. Ségovia joue sur un tempo de 108 dans la vidéo sur youtube (126 pulsations à la noire en 70 secondes, une fois les temps morts déduits). Si tu as l'habitude de jouer la mesure 31 telle que décrite ci-dessus à 108, je te tire mon chapeau !

D'ailleurs, sur la video le jeu de Ségovia est propre mais pas complètement parfait. Quelques notes sonnent pour moins longtemps que leur valeur et sont étouffées un peu tôt. On l'entend bien et la piètre qualité de l'enregistrement de l'époque n'y est pour rien.

En ce qui me concerne, mon jeu se dégrade très vite sur cette pièce au-delà d'un tempo de 75 à la noire.
En comparaison, le tempo moyen d'Olivier est de 65. comparable avec celui de Per-Olov Kindren par exemple (cf. Youtube).

Et toi Kirkoue à quelle vitesse le joues-tu en interprétation normale ?

kikoue

Re: Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7

Message par kikoue » jeu. 01 juillet 2010, 11:50

SE3T a écrit :Kirkoue, pour bien comprendre le doigté dont tu parles, sur la mesure 31, l'arpège sur LA-SI-RE est joué le LA sur la 4ème, le Si sur la 3ème et le RE sur la 2ème corde. L'extension est alors bien de cinq cases à la main gauche. Il est vrai que le danger se limite au moment de jouer le SI avec le majeur pendant que tu tiens le LA avec l'annulaire.
oui, doigté à partir de la III ème position : 1-2-4
SE3T a écrit : De plus, corrige-moi si ce n'est pas le cas, mais tu dois changer de position pour jouer le 3ème quadruplet de double-croches de la mesure 31, pour revenir ensuite à la position antérieure pour la mesure 32 avec une extension réduite sur 4 cases heureusement.
C'est bien cela pour chaque 3ème et 4ème quadruplet de double-croches des mesures 31/32/33/34, on change
de position (on le voit très bien sur la vidéo)
Mais je confirme, le doigté de Jean-François pour ces 4 mesures est bien plus confortable. Pour ce prélude, d'ailleurs, ce sont les deux dernières mesures du prélude qui me semblent périlleuses à négocier (surtout à tempo rapide)... il faut réussir à s'arrêter ! :lol: C'est possible que Segovia ait justement choisir un sacré ralenti, en amortis "vibrati".
SE3T a écrit : Tu sembles apprécier le tempo rapide. Ségovia joue sur un tempo de 108 dans la vidéo sur youtube (126 pulsations à la noire en 70 secondes, une fois les temps morts déduits). Si tu as l'habitude de jouer la mesure 31 telle que décrite ci-dessus à 108, je te tire mon chapeau !
il faut du temps, métronome, travail, je le joue de temps en temps, et depuis 8 ans, la vélocité a progressé chaque année : il n'y a rien là d'exceptionnel. Le tempo 105/108 me semble être un maximum, on peut encore monter, mais cela ressemblerait au cycle d'essorage de ma machine à laver ! :titanic:

kikoue

Re: Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7

Message par kikoue » jeu. 01 juillet 2010, 11:55

kikoue a écrit :super Olivier !!!! :D :casque: :bravo: :bravo:
... mais toujours une belle sensibilité dans l'expression, et un toucher
soigné !
C'est paradoxal, même si je le joue vite, l'interprétation plus posée et ressentie
d'Olivier, me plaît aussi ! :wink:

Gédéon

Re: Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7

Message par Gédéon » jeu. 01 juillet 2010, 17:08

Bravo et merci pour cette vidéo. J'ai travaillé ce prélude il y a à peu près un an, il m'avait donné beaucoup de mal (pour le déchiffrage en particulier) et je mesure la difficulté... Ton interprétation me donne envie de le reprendre. D'autant plus que JFD vient de mettre en ligne la tablature correspondante ce qui peut faciliter la tâche... :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: (viewtopic.php?f=163&t=23490&p=197582#p197582)
:merci:

Avatar de l’utilisateur
olivier33
Messages : 497
Inscription : mer. 04 mars 2009, 18:26
Localisation : Sud Gironde

Re: Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7

Message par olivier33 » jeu. 01 juillet 2010, 21:57

kikoue a écrit :C'est paradoxal, même si je le joue vite, l'interprétation plus posée et ressentie
d'Olivier, me plaît aussi !
Chère kikoue, c'est peut-être paradoxal dans les faits mais en vérité cela témoigne d'une capacité d'ouverture d'esprit à une pièce de musique suivant plusieurs types d'interprétations, je suis moi-même souvent victime de ce paradoxe et je pense que c'est un signe de bonne santé mentale :lol: et surtout d'un vrai esprit de musicien(ne).
Gédéon a écrit :et je mesure la difficulté... Ton interprétation me donne envie de le reprendre.
Oui Gédéon, vas-y, on attend aussi ton mp3 sur ce beau prélude
Gédéon a écrit :D'autant plus que JFD vient de mettre en ligne la tablature correspondante ce qui peut faciliter la tâche... (viewtopic.php?f=163&t=23490&p=197582#p197582)
Et effectivement un grand merci à Jean-François pour ses nouvelles contributions "tablaturiennes", il permet sur des morceaux de ce niveau de voir des doigtés différents pour ceux qui comme moi n'ont plus depuis longtemps de professeur pour les orienter sur d'autres choix.
:bye:
Olivier
(Guitare Amalio BURGUET modèle V)

Avatar de l’utilisateur
olivier33
Messages : 497
Inscription : mer. 04 mars 2009, 18:26
Localisation : Sud Gironde

Re: Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7 - Video

Message par olivier33 » dim. 04 juillet 2010, 09:33

J'ai essayé ce matin la position utilisée par Kikoue et Andres Segovia pour les mesures 31 à 34 et je trouve que cela sonne bien :casque:
Ce n'est pas tant l'extension cinq cases que je trouve difficile mais l'enchaînement des positions pour jouer les 3ièmes et 4ièmes quadruplets de croches de chaque mesure puis revenir à l'extension quatre cases de la mesure 32 et ainsi de suite...
Bon l'avantage c'est un enchaînement de position que j'ai mémorisé tout de suite, donc je vais pouvoir retravailler ce passage calmement.
Mais clairement cela sonne mieux ainsi :D
kikoue a écrit :il faut réussir à s'arrêter ! :lol:
Oui Kikoue l'arrêt demande une aussi belle concentration que pour le démarrage :chaud:
:bye:
Olivier
(Guitare Amalio BURGUET modèle V)

kikoue

Re: Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7 - Video

Message par kikoue » dim. 04 juillet 2010, 10:57

olivier33 a écrit :Bon l'avantage c'est un enchaînement de position que j'ai mémorisé tout de suite, donc je vais pouvoir retravailler ce passage calmement.
Mais clairement cela sonne mieux ainsi
Bonjour Olivier,
Ravie que ce doigté te plaise ! :D
C'est un modèle qui propose de jouer sur les positions parallèles, fort utile,je m'en suis inspirée
pour d'autres pièces baroques.
Et cela rompt la monotonie des positions descendantes, puis ascendantes, au fil de la touche.
D'autant que ces 4 mesures, sont comme un dénouement éclairé, c'est bien de le traduire aussi dans
le doigté... Depuis que j'ai visionné une vidéo d'une master class de Paul Tortelier, associant le prélude de la
suite n° 1 (bwv1007) au thème de l'eau, j'imagine ce prélude que tu interprêtes, Olivier,
comme le flot d'une rivière tourmentée, sous un ciel contrasté, cherchant son chemin, sculptant des méandres, prisonnière... ces quatres mesures sont comme de grâcieux tourbillons, puis l'eau vive jaillit, voici une merveilleuse cascade, le soleil l'illumine ! la liberté ! la la do# mi_do# la do# mi_fa ré si sol#... quelques instants de repos pour la rivière, l'accord final ... puis un, puis deux soupirs ... : l'eau calme nous sourit :D :sorride:
olivier33 a écrit : ...Oui Kikoue l'arrêt demande une aussi belle concentration que pour le démarrage...
c'est pour cela que d'imaginer la musique en mouvement, couleur ou paysage, m'aide à fixer avec plus de
précision les intentions. Pour nous porter, plutôt que nous emporter peut-être ? :wink:

Avatar de l’utilisateur
olivier33
Messages : 497
Inscription : mer. 04 mars 2009, 18:26
Localisation : Sud Gironde

Re: Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7 - Video

Message par olivier33 » dim. 04 juillet 2010, 17:37

kikoue a écrit :comme le flot d'une rivière tourmentée, sous un ciel contrasté, cherchant son chemin, sculptant des méandres, prisonnière... ces quatres mesures sont comme de grâcieux tourbillons, puis l'eau vive jaillit, voici une merveilleuse cascade, le soleil l'illumine ! la liberté ! la la do# mi_do# la do# mi_fa ré si sol#... quelques instants de repos pour la rivière, l'accord final ... puis un, puis deux soupirs ... : l'eau calme nous sourit :D :sorride:
Tout en poésie, Kikoue, ta description de ce beau prélude, j'aime beaucoup ta comparaison avec les jaillissements de l'eau, cela correspond bien.
C'est drôle, tu y vois une cascade, et de mon côté, ce prélude je l'ai toujours ressenti comme une marche vers un sommet d'où une lumière jaillirait se révélant de plus en plus éclatante au fur et à mesure de l'escalade.
kikoue a écrit :c'est pour cela que d'imaginer la musique en mouvement, couleur ou paysage, m'aide à fixer avec plus de
précision les intentions. Pour nous porter, plutôt que nous emporter peut-être ? :wink:
Et là dessus on est bien d'accord, quel que soit l'imaginaire de chacun.
:bye:
Olivier
(Guitare Amalio BURGUET modèle V)

kikoue

Re: Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7 - Video

Message par kikoue » dim. 04 juillet 2010, 22:11

olivier33 a écrit :C'est drôle, tu y vois une cascade, et de mon côté, ce prélude je l'ai toujours ressenti comme une marche vers un sommet d'où une lumière jaillirait se révélant de plus en plus éclatante au fur et à mesure de l'escalade.

Merci Olivier ! :wink:
Cette image d'escalade je l'ai ressentie très souvent, sauf que le paysage change,
la fin représentant souvent une joie sublimée par le dépassement ! L'essentiel, quelque soit l'image
que l'on a, est de l'exprimer intensément, avec les justes intentions.
De mon point de vue, les images évoluent au fil de l'intimité que l'on crée avec cette musique et l'aisance
qui nous apporte de la légèreté, pour être tout entier à l'écoute de la musique qui nous parle.

C'est sûrement important autant que de jouer, que de savoir poser sa guitare et être réceptif, tant une biographie,
qu'une vidéo, un témoignage, ou même un petit instant de vie, on se remplit de jolies choses, pour nourrir la musique.

Dès le début de l'étude de cette pièce, j'imaginais être dans un bateau, l'horizontalité des arpèges,
ondulant au gré d'une légère houle. Grâce à cette vidéo de Paul Tortelier, j'ai l'impression quelques
minutes d'être cette rivière... :D

Rolando V

Re: Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7 - Video

Message par Rolando V » dim. 04 juillet 2010, 22:49

Hello Olivier et Kikoue!

C'est drôle parce que pour moi ce prélude n'évoque rien de l'ordre de la nature (fleuve ou montagne)sans doute parce que je suis essentiellement un citadin mais elle me semble être une métaphore de la vie, avec ses joies et ses peines, qui va vers son inéluctable fin (introduit dès le début par ce motif répétitif comme un glas Ré_____ la fa Ré_____ , que seule la foi (pour Bach?) ou l'amour ou le sentiment d'avoir accompli ce qui devait être accompli (ses rêves? ses désirs?) peut sublimer (la majeur pour finir)!

Rolando

Avatar de l’utilisateur
olivier33
Messages : 497
Inscription : mer. 04 mars 2009, 18:26
Localisation : Sud Gironde

Re: Bach, J. S. - BWV 0999 Prélude - DO7 - Video

Message par olivier33 » dim. 04 juillet 2010, 23:47

kikoue a écrit :on se remplit de jolies choses, pour nourrir la musique. j'ai l'impression quelques
minutes d'être cette rivière... :D
Rolando V a écrit :elle me semble être une métaphore de la vie, avec ses joies et ses peines, qui va vers son inéluctable fin
Ceci confirme que notre musique se nourrit des images de notre vie, de notre culture, images conscientes ou inconscientes :wink:
Cher Rolando, pour cette pièce je trouve tout de même la vision de Kikoue et la mienne plus optimistes que la tienne :lol:
:bye:
Olivier
(Guitare Amalio BURGUET modèle V)

Revenir à « Audio et Video de Johann Sebastian Bach »