La guitare sur les autres continents

Roland Dyens dialoguait avec les membres du forum en Novembre 2010.
Règles du forum
Image

Roland Dyens dialoguait avec les membres du forum en Novembre 2010. Les discussions auxquelles Roland a participé sont maintenant verrouillées, parce que Roland n'est pas là pour y participer.
Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 743
Inscription : sam. 17 janvier 2009, 22:32
Localisation : Loire-Atlantique

La guitare sur les autres continents

Message par Raphaël » dim. 21 novembre 2010, 23:44

Bonsoir M. Dyens :) ,

Vous avez la chance de parcourir le monde pour offrir des récitals et master-classes pour notre grand plaisir. Avez-vous pu voir à travers ces rencontres et ces échanges si l'apprentissage de la guitare est appréhendé de la même façon dans tous les pays ? Y a t-il un enseignement parfois fort différent? Si oui quels sont les points importants que vous avez pu constater.

Merci beaucoup :merci:

Raphaël :D


(You have the chance to travel the world to give recitals and master classes for our pleasure. Were you able to see in the course of these meetings and exchanges if guitar teaching is understood in the same way in all countries? Are there sometimes very different ways of teaching? If so, what important points of difference have you noticed.)
Mon ancien pseudo était Pommedereinette : )

Roland Dyens

Re: La guitare sur les autres continents

Message par Roland Dyens » mar. 23 novembre 2010, 14:05

Raphaël a écrit :Bonsoir M. Dyens :) ,

Bonjour Raphaël,

Vous avez la chance de parcourir le monde pour offrir des récitals et master-classes pour notre grand plaisir. Avez-vous pu voir à travers ces rencontres et ces échanges si l'apprentissage de la guitare est appréhendé de la même façon dans tous les pays ? Y a t-il un enseignement parfois fort différent? Si oui quels sont les points importants que vous avez pu constater.

Tu sais, que ce soit au plan de l'enseignement de la guitare ou à celui de la facture des instruments, tout se nivelle de nos jours et ce, au meilleur sens du terme. À tel point que le terme d'École perd du terrain de jour en jour me semble-t-il. Je ne m'en plaindrais pas personnellement, cela signifiant que les concept de qualité, du bien-jouer et du bien-construire deviennent de fait l'École Universelle quelque part.

Et quoi de plus logique quand on connait tous les "frottements" qui ont existé entre les Écoles depuis des décennies, quoi de plus sain quand on sait toutes les rencontres qui se sont faites - même les plus improbables - toutes les fréquentations des nombreux Maitres de notre temps ici et là, quand on connait l'importance - pour ne pas dire l'omniprésence -de ces Youtube et autres Daily Motion qui nous accompagnent au quotidien ? Comment oser encore parler encore de cloisonnement entre "les" guitares ?
On présente aux jeunes guitaristes d'aujourd'hui ce qu'il y de pire - certes- mais aussi ce qu'il y a de meilleur, et de vraiment meilleur. Ceux-ci font alors leur propre tri avec ces infinis vecteurs de connaissances qui, à chaque minute, leur sont offerts de par le monde.

Je suis personnellement toujours impressioné par ce que m'est donné de voir et d'entendre lors de mes nombreaux voyages. On savait que le talent n'avait pas de patrie mais il s'avère désormais que le reste, tout le reste, semble ne plus en avoir également. Et c'est tant mieux. Corée du Sud, Scandinavie, USA, France, Japon, Paraguay, Iran, Ukraine ou que sais-je, la guitare classique ne s'est jamais aussi bien portée qu'aujourd'hui, je prends le risque (ô combien calculé) de l'affirmer ici.
J'ajoute que chacune de ces considérations est parfaitement substituable au monde de la lutherie ainsi que je le mentionnais en tête de message.

Merci pour ta participation et bonne musique cher Raphaël.




Roland Dyens


Merci beaucoup :merci:

Raphaël :D


(You have the chance to travel the world to give recitals and master classes for our pleasure. Were you able to see in the course of these meetings and exchanges if guitar teaching is understood in the same way in all countries? Are there sometimes very different ways of teaching? If so, what important points of difference have you noticed.)

English translation:

You know, whether it's in the sphere of guitar teaching or construction, everything is levelling out out nowadays and I mean this in the best sense of the word. So much so that the term "School" is losing ground every day, it seems to me. I wouldn't complain personally, as this means that the concept of quality, of "playing well" and "building well" are in actuality becoming the Universal "School" in places.

And what is more logical when you know all the "friction" that existed between the different Schools for decades, what is more healthy when you know all the encounters that have taken place - even the most unlikely - all the acquaintanceships with the many Masters of our time here and there, when you know the importance - not to say the ubiquity - of sites like Youtube and Daily Motion which are with us on a daily basis? How can we dare any more to keep talking about dividing guitars into different compartments?
Young guitarists today are introduced to what is worst, certainly, but also to what is best, and truly best. They then make their own choice with these infinite sources of knowledge that are constantly available to them worldwide.

I personally am always impressed by what I am given to see and to hear during my many travels. We already knew that talent has no borders but it now appears that the rest, everything else, seems not to have any either. And so much the better. In South Korea, Scandinavia, the USA, France, Japan, Paraguay, Iran, the Ukraine or wherever, I'd venture to state that the classical guitar has never been in such a healthy condition as it is today.
I would add that each of these factors can be perfectly applied equally to the world of lutherie, as I mentioned at the top of the message.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 743
Inscription : sam. 17 janvier 2009, 22:32
Localisation : Loire-Atlantique

Re: La guitare sur les autres continents

Message par Raphaël » mar. 23 novembre 2010, 21:21

Merci beaucoup M. Dyens :ouioui: pour votre réponse et votre témoignage ! Je partage vos points de vue :D !

Merci encore du partage de votre expérience :merci: ! C'est vraiment un très agréable moment que vous nous offrez :ouioui: .

Raphaël :)
Mon ancien pseudo était Pommedereinette : )

Revenir à « Roland Dyens sur Delcamp.fr »