Tu? Vous? Ou Maître?

Roland Dyens dialoguait avec les membres du forum en Novembre 2010.
Règles du forum
Image

Roland Dyens dialoguait avec les membres du forum en Novembre 2010. Les discussions auxquelles Roland a participé sont maintenant verrouillées, parce que Roland n'est pas là pour y participer.
Jean-Jacques

Tu? Vous? Ou Maître?

Message par Jean-Jacques » mer. 24 novembre 2010, 08:05

Je ne sais pas si je dois écrire "tu", écrire "vous" ou plutôt "Maître". Objectivement je choisirais plutôt "Maître Roland Dyens", le Maître étant celui qui montre le chemin que l'on doit suivre.

Ayant parcouru tous ces messages admiratifs qui vous étaient adressés ces derniers jours je me garderais bien de verser dans la redondance en vous décrivant ma grande admiration. Vous donnez à la guitare une dimension qu'elle n'avait pas encore et j'admire particulièrement votre talent qui vous permet de bousculer le côté figé de la musique classique pour la faire chanter. C'est de la grande création (que les professeurs rigoristes me pardonnent).

Voilà mon souci: j'ai cherché en vain vos CD en France. Il m'a fallu me résigner à les acheter aux US, ce qui ne me pose pas de gros problèmes puisque j'y réside la moitié de l'année. mais pourquoi ne pas mentionner sur votre site les distributeurs français de GSP?

:bravo: :merci: :okok: :okok: :bye: :bye:


(I've searched in vain for your CDs in France, and have had to resign myself to buying them from the US, which doesn't cause me any great problem since I live there for half the year, but why not mention the French distributors of GSP on your site?)

Roland Dyens

Re: Tu? Vous? Ou Maître?

Message par Roland Dyens » mer. 24 novembre 2010, 12:54

Jean-Jacques a écrit :
Bonjour Jean-Jacques,

Je souhaiterais finir l'avant-dernière session de ce Forum en vous re-répondant. Pourquoi "re-répondant" ? Parce qu'il n'y a je crois rien de bcp plus frustrant que, après avoir rédigé une réponse longue et exhaustive (à vous en l'occurrence), voir cette réponse, prête à être envoyée de surcroît, s'évanouir dans les méandres virtuels. Plouf ! Disparue ma réponse à Jean-Jacques :evil: . Dans un 1er temps on n'y croit pas. Dans un 2e temps on est bien obligé d'y croire. Dans un 3e temps on hésite entre hurler seul devant son écran :mrgreen: comme un idiot. Ou pleurer :( . Ou essayer de recomposer cette réponse que je vous avais concoctée.
Avec un certain courage (et un sens de la justice familier du Preux Chevalier Roland de Roncevaux que je suis :wink: ), j'ai donc décidé de refaire ma copie. Oh certes, rien ne sera exactement comme avant et je crains que ma prime fraicheur se sera envolée. Mais ne soyons pas pessimistes et, partant, réessayons. Ouf ! C'était l'intro de ce message.

Je ne sais pas si je dois écrire "tu", écrire "vous" ou plutôt "Maître". Objectivement je choisirais plutôt "Maître Roland Dyens", le Maître étant celui qui montre le chemin que l'on doit suivre.

J'adore les vertus du Vous, pronom que vous avons le privilège d'avoir en "Latinie".
Maitre ? Parlons-en un instant si vous le voulez bien.
En France, on ne peut pas utiliser ce terme sans entendre pouffer autour de soi (sauf s'il s'agit d'un avocat certes). Il y a quelques années de cela, je dirigeais un stage en Bourgogne. Deux cousins italiens y participaient fidèlement et me donnaient du Maestro. Ce qui ne manquait pas de faire pouffer, justement, les trois quarts des autres stagiaires, français pour la plupart.
En Italie, les jeunes rastas avec "options" piercing, boucles d'oreille, tatouage ou que sais-je vous appellent Maestro sans aucun problème et, bien sûr, sans que personne ne pouffe autour ni ne ricane autour. Pourquoi ? Parce qu'en Italie, la musique est un Art profondément ancré dans les esprits et la Culture et que donc ses serviteurs, les musiciens donc, sont traités avec infiniment de considération. C'est un fait. La France est un pays profondément littéraire. Et qui dit littéraire dit critique, pamphlet, sarcasme et, surtout, dérision. J'adore ça la dérision. Mais "pas que" .
Voilà en guise d'intro à votre message. Ouf !
Mais c'est vous qui l'aurez un peu cherché, reconnaissez-le.. :wink:



Ayant parcouru tous ces messages admiratifs qui vous étaient adressés ces derniers jours je me garderais bien de verser dans la redondance en vous décrivant ma grande admiration. Vous donnez à la guitare une dimension qu'elle n'avait pas encore et j'admire particulièrement votre talent qui vous permet de bousculer le côté figé de la musique classique pour la faire chanter. C'est de la grande création (que les professeurs rigoristes me pardonnent).

Que les rigoristes se contentent d'être rigoureux et tout le monde sera content. Et qu'ils tâchent surtout de se faire un peu moins rares qu'ils le sont sur scène. Ce sera parfait !

Voilà mon souci: j'ai cherché en vain vos CD en France. Il m'a fallu me résigner à les acheter aux US, ce qui ne me pose pas de gros problèmes puisque j'y réside la moitié de l'année. mais pourquoi ne pas mentionner sur votre site les distributeurs français de GSP?

Je suppose que vous parlez du cd Pixinguinha, n'est-ce pas ?
Mon pauvre ami..Il n'y a pas de distributeur en France, tout simplement :(


:bravo: :merci

À bientôt Jean-Jacques et au plaisir de vous rencontrer some day.


Roland Dyens



(I've searched in vain for your CDs in France, and have had to resign myself to buying them from the US, which doesn't cause me any great problem since I live there for half the year, but why not mention the French distributors of GSP on your site?)
English translation:

- I don't know whether I should address you with the familiar form "Tu", or the more formal "Vous", or perhaps "Maítre" (= Master/Maestro). I'm inclined to choose "Maître Roland Dyens", the master being the one who shows the path you should follow.

I love the virtues of the "Vous", a pronoun that we have the privilege of having in the "Latin world".
As for Maître? Let's talk about that for a moment if you wish.
In France, you can't use that word without hearing sniggering around you (unless it's applied to a lawyer, of course). A few years ago, I was running a course in Burgundy. Two Italian cousins were participating very attentively and kept addressing me as Maestro. This never failed to provoke sniggering from three quarters of the other participants, who were mostly French.
In Italy, young rastas with piercings, earrings, tattoos or whatever will call you Maestro without any problems and, of course, without anyone else around sniggering or giggling. Why? Because in Italy, music is an Art deeply rooted in people's minds and in the Culture and so its servants, i.e. musicians, are treated with infinite consideration. It is a fact. France is a deeply literary nation. And literary means criticism, pamphlets, sarcasm and, above all, derision. I love derision. But not "exclusively".
That is by way of an intro to your message. Phew!
But you did rather ask for it, didn't you .. :wink:

- Having looked through all these admiring messages that have been addressed to you over the last few days I am wary of gilding the lily by describing my own great admiration. You give the guitar a dimension it did not have before, and I particularly admire your talent for shaking up the frozen side of classical music and making it sing. That is great creativity (may the rigorist teachers forgive me).

Let the rigorists content themselves with just being rigoristic and everyone else will be happy. And let them try above all to perform a bit less rarely on the music stage than they do now. That will be perfect!

- I've searched in vain for your CDs in France, and have had to resign myself to buying them from the US, which doesn't cause me any great problem since I live there for half the year, but why not mention the French distributors of GSP on your site?

I suppose you're talking about the CD Pixinguinha, right?
My poor friend... Quite simply, there is no distributor in France. :(

Roland Dyens

Re: Tu? Vous? Ou Maître?

Message par Roland Dyens » mer. 24 novembre 2010, 23:01

Jean-Jacques a écrit :
Bonjour Jean-Jacques,

Je souhaiterais finir l'avant-dernière session de ce Forum en vous re-répondant. Pourquoi "re-répondant" ? Parce qu'il n'y a je crois rien de bcp plus frustrant que, après avoir rédigé une réponse longue et exhaustive (à vous en l'occurrence), voir cette réponse, prête à être envoyée de surcroît, s'évanouir dans les ménadres du virtuels. Plouf ! Disparue ma réponse à Jean-Jacques :evil: . Dans un 1er temps on n'y croit pas. Dans un 2e temps on est bien obligé d'y croire. Dans un 3e temps on hésite entre hurler seul devant son écran :mrgreen: . Ou pleurer. Ou essayer de recomposer cette réponse que je vous avais concoctée.
Avec un certain courage (et un sens de la justice digne du Preux Chevalier Roland de Roncevaux, mon cousin d'ailleurs), j'ai décidé de refaire ma copie. Oh certes, rien ne sera exactement comme avant et je crains que ma prime fraicheur se sera envolée. Mais ne soyons pas pessimistes et, partant, réessayons. Ouf ! C'était l'intro de ce message.

Je ne sais pas si je dois écrire "tu", écrire "vous" ou plutôt "Maître". Objectivement je choisirais plutôt "Maître Roland Dyens", le Maître étant celui qui montre le chemin que l'on doit suivre.

Ayant parcouru tous ces messages admiratifs qui vous étaient adressés ces derniers jours je me garderais bien de verser dans la redondance en vous décrivant ma grande admiration. Vous donnez à la guitare une dimension qu'elle n'avait pas encore et j'admire particulièrement votre talent qui vous permet de bousculer le côté figé de la musique classique pour la faire chanter. C'est de la grande création (que les professeurs rigoristes me pardonnent).

Voilà mon souci: j'ai cherché en vain vos CD en France. Il m'a fallu me résigner à les acheter aux US, ce qui ne me pose pas de gros problèmes puisque j'y réside la moitié de l'année. mais pourquoi ne pas mentionner sur votre site les distributeurs français de GSP?

:bravo: :merci: :okok: :okok: :bye: :bye:


(I've searched in vain for your CDs in France, and have had to resign myself to buying them from the US, which doesn't cause me any great problem since I live there for half the year, but why not mention the French distributors of GSP on your site?)

Revenir à « Roland Dyens sur Delcamp.fr »