moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11305
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par milsabords » sam. 30 novembre 2013, 03:00

ouaip ! bien parlé mr heller.

si l'industrie vend bien des produits bas de gamme et raz des paquerettes qui ne coutent pas cher à produire , pourquoi s'enquiquinner - et prendre des risques en plus - à chercher ou simplement à reconnaître de vrais musiciens, de vrais compositeurs dans l'âme , etc ...

leur mode de fonctionnement est équivalent à celui d'un épicier ( à très peu d'exceptions près ).

et les "dj's" à la mode peuvent continuer à toucher des cachets mirobolants pour s'auto produire sur scène .... en play-back.

l'arnaque est totale.


c'est répugnant.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

bernard

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par bernard » sam. 30 novembre 2013, 12:27

re-ouaip, bien parlé mr holler

on ne peut qu'être d'accord que le fric c'est mal, un lieu commun parmi nous autres simples humains, on ne prend aucun risque à dire une telle évidence

l'avis sur Steve Hackett ? voilà une critique sur la "valeur de la technique orchestrale" de son concerto, opposé aux milliers de petits génies virtuoses qu'on trouve sur youtube. Certes, mais l'éducation du goût musical doit-il aller dans le sens de la seule valeur technique et de la virtuosité sans âme ? Mille fois désolé, mais non, il n'y a aucune comparaison possible avec la valeur artistique d'un Steve Hackett, sauf auto-flagellation des guitaristes jusqu'à épuisement ... CQFD. Je préfère parler de talent, de sensibilité, de musique en somme, et ça je pense que le public (les benêts incultes compris) y est réceptif : quelque part, la rigidité du monde de la guitare classique (tant l'esprit général que le manque de musicalité en regard de l'importance de la virtuosité) s'entend, et ça ne plait pas.

@+

Paganini_Rulez

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Paganini_Rulez » sam. 30 novembre 2013, 14:07

Elisabeth Calvet a écrit :Après ça, j'entends assez souvent des guitaristes dire qu'ils écoutent de la musique, mais jamais de guitare, c'est ça qui est curieux...
J'avoue que de mon côté, je n'écoute jamais de guitare classique. Pourtant j'écoute énormément de musique, et de tout style. J'adore jouer la guitare classique, mais je m'ennuie énormément à écouter la guitare classique. Que ce soit sur disque ou en concert, je m'ennuie au bout du premier morceau, même sur des morceaux que j'apprécie. J'ai du mal à en trouver la raison d'ailleurs...

bernard

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par bernard » sam. 30 novembre 2013, 14:59

c'est ça qui est intéressant : pourquoi ? ... parce que nous sommes nombreux dans ce même cas
on a beau persifler sur les succès publics, fussent-ils aussi extrêmes que la Gaga ou le Guetta, mais peut-être savent-ils justement ce que les malgaches, antillais et autre asiatiques n'ont pas oublié (mais nous guitaristes oui, à force de puri(tani)sme) : le plaisir de la musique :?:

Romaric Holler

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Romaric Holler » sam. 30 novembre 2013, 18:52

bernard a écrit :re-ouaip, bien parlé mr holler

on ne peut qu'être d'accord que le fric c'est mal, un lieu commun parmi nous autres simples humains, on ne prend aucun risque à dire une telle évidence

l'avis sur Steve Hackett ? voilà une critique sur la "valeur de la technique orchestrale" de son concerto, opposé aux milliers de petits génies virtuoses qu'on trouve sur youtube. Certes, mais l'éducation du goût musical doit-il aller dans le sens de la seule valeur technique et de la virtuosité sans âme ? Mille fois désolé, mais non, il n'y a aucune comparaison possible avec la valeur artistique d'un Steve Hackett, sauf auto-flagellation des guitaristes jusqu'à épuisement ... CQFD. Je préfère parler de talent, de sensibilité, de musique en somme, et ça je pense que le public (les benêts incultes compris) y est réceptif : quelque part, la rigidité du monde de la guitare classique (tant l'esprit général que le manque de musicalité en regard de l'importance de la virtuosité) s'entend, et ça ne plait pas.

@+
Non l'argent n'est pas mal. C'est un outil très profitable qui permet de convertir ma force de travail en n'importe quoi d'autre etc.... cependant,développer ce point m'apparait hors de propos sur ce forum.

Ce qui est plus intéressant et, rejoins le sujet de la musique, c'est que composer en vue d'obtenir un maximum d'argent impose un cahier des charges. S'y tenir, c'est passer à côté de toute originalité, ne prendre aucun risque. Hors, le marché de la musique est dominé par des grands groupes médiatique qui n'ont qu'une préoccupation: l'argent. La créativité ils n'en on que faire, sauf si elle rapporte bien sûr.
La musique dite classique est beaucoup plus déconnecté de ces processus économique. Encore que... il faut bien vivre. Aucun puritanisme là-dedans...

Un DJ est un employé avec peu de compétences. Il est facilement remplaçable ( remplacez un orchestre de variété, un big band qui vous lâche 2 heure avant le spectacle...). Une aubaine pour un organisateur de spectacle...
Un musicien trop avant-gardiste est un risque pour ses promoteurs. Risque impensable dans le monde des affaires.

En définitive, un interprète c'est un artisans qui forge son art. Indépendamment du goût et des couleurs on peut avoir une lecture technique et une appréciation des compétences mobilisées dans une œuvre. Il faut alors déterminer les objectifs à atteindre, voir les moyens mis en œuvre et évaluer la réussite de l'entreprise.
Reste ensuite une vision philosophique, esthétique, un point de vue particulier sur l'art, le monde, la poésie. Une pensée qui ne peut être formulée que si la matière est moulée et formée selon l'intention du créateur. Ce qui implique une maîtrise parfaite de la technique. C'est le soucis d'exigence de ce que l'on nomme musique "classique" maladroitement.

Il est évident que cette approche n'est pas dans l'air du temps. La musique est de plus en plus mécanisée ( comme l'industrie ). Les processus de créations se cantonnent à une répétition inlassable de techniques éprouvées et efficaces dans le but de la rentabilité maximum.

Dans ce monde culturel, la musique qui ne se fixe pas principalement ces objectifs financiers se voit réduite à la portion congrue.
Il n'y a pas là le moindre moralisme ou puritanisme. J'essaye juste de mettre le doigt sur une situation. Bien, mal... chacun voit midi à sa porte... mais c'est ce qui, à mon sens, explique l'absence de la musique "classique" dans les médias dominants.

En ce qui concerne S. Hackett, il ne s'agit pas de le ranger dans une catégorie ou une autre. Vouloir mettre des gens dans un sac c'est ça le début d'une pensée puritaine. Personnellement son concerto me laisse de marbre. J'ai plus l'impression qu'il se bat avec les règles de la composition et de l'orchestration. Les 57 minutes de l’œuvre noient les passages intéressants qui gagneraient à être mis en valeur. Le jeu de la guitare est bon. S.Hackett est un très bon guitariste, encore meilleur à mon goût dans la guitare électrique.

bernard

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par bernard » sam. 30 novembre 2013, 21:27

La discussion n'est pas si évidente à développer sur un forum ... peut-être devant un verre, mais il faudrait que la soirée soit longue, très longue. Car on doit, dans ce genre de débat, considérer des points de vue très divers, avec toute la subjectivité que requiert chacun d'eux (car l'objectivité n'existe pas en ce domaine).
J'ignore ce qui se passe sur les chaînes de TV ne les regardant pas, mais je me souviens du guignol de PPDA répétant inlassablement "vous regardez l'ancêtre d'Internet" et il a bien raison. Internet c'est la richesse et la diversité de Youtube, mais aussi de tant de sites spécialisés à travers le monde et les styles, de Qobuz en particulier où l'on pioche à volonté, et cela ouvre un horizon bien au-delà des chaînes de TV, Mezzo compris. Par exemple Qobuz ... on s'aperçoit que la musique classique se porte bien, très bien, des nouveautés chaque jour, de qualité, de très grande qualité, on ne peut vraiment pas dire "c'était mieux avant". Avec un son "hifi", exactement celui du CD en prime (on ne peut pas dénigrer du fait de la piètre qualité du mp3). Sans parler des festivals qui pullulent, etc ...
Les DJ ? Je ne crois pas qu'on puisse émettre un quelconque jugement du type "le fils mon voisin fait pareil", car c'est absolument faux : le fils de mon voisin s'y essaie et je confirme qu'il y a un monde entre "s'y essayer" et produire quelque chose qui tient la route. On dit la même chose pour la peinture abstraite. Mais franchement, faut-il être aveugle pour ne s'apercevoir de rien ... Ensuite on aime ou non, on estime ou non, on respecte ou non, mais il est indéniable qu'un certain savoir-faire est nécessaire pour tenir la route, quel que soit le domaine. Et j'y inclus les réponses à des cahier des charges.
L'existence de styles que je n'aime pas ne me fait pas frémir, car d'autres peuvent y trouver leur compte et cela n'a pas d'incidence sur l'ensemble de la perception musicale du public. Un type fait de la techno, il a un public, ok, et alors ? tant mieux pour lui et pour son public. Le problème est ailleurs : il est dans l'utilisation devenue quasi systématique des banques de sons d'orchestres dans les musiques de films, ces sons en boîte qu'on va assembler pour créer une musique note par note. Ca, ça a un impact douloureux à grande échelle :
- d'une part, toutes les articulations et sonorités ne fonctionnent pas bien avec ce procédé et par conséquent, toutes les musiques de films finissent par adopter les mêmes articulations et sonorités, et du coup, les musiques elles-mêmes se standardisent : tout le monde veut faire du Hanz Zimmer. Combien de ces compositeurs ne savent même pas comment sonne un orchestre dans une salle de concert ? C'est lamentable.
- d'autre part, le public finit par s'y habituer, par ne plus discerner un orchestre d'un fichier, et finalement par prendre cet ersatz pour la référence. C'est dramatique.
Bien, on s'éloigne de la guitare, ooops ...
@+

Romaric Holler

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Romaric Holler » sam. 30 novembre 2013, 23:23

bernard a écrit :La discussion n'est pas si évidente à développer sur un forum ... peut-être devant un verre, mais il faudrait que la soirée soit longue, très longue. Car on doit, dans ce genre de débat, considérer des points de vue très divers, avec toute la subjectivité que requiert chacun d'eux (car l'objectivité n'existe pas en ce domaine).

Complètement d'accord !
bernard a écrit : Les DJ ? Je ne crois pas qu'on puisse émettre un quelconque jugement du type "le fils mon voisin fait pareil", car c'est absolument faux : le fils de mon voisin s'y essaie et je confirme qu'il y a un monde entre "s'y essayer" et produire quelque chose qui tient la route. On dit la même chose pour la peinture abstraite. Mais franchement, faut-il être aveugle pour ne s'apercevoir de rien ... Ensuite on aime ou non, on estime ou non, on respecte ou non, mais il est indéniable qu'un certain savoir-faire est nécessaire pour tenir la route, quel que soit le domaine. Et j'y inclus les réponses à des cahier des charges.
Tout à fait. DJ c'est comme musicien classique. On englobe une grosse diversité de personne. Il faudrait alors distinguer le pousse-disque du compositeur de musique électro.
Pour répondre au cahier des charges du show-bizz par contre, il faut une belle gueule, jouer 4 accord en rythme, savoir chanter à peu prêt juste. La technologie fait des merveilles de nos jours. Plus personne n'est en direct non plus, les prompteurs sont monnaie courante etc... A tous casser un élève impliqué peut en un an attraper le niveau d'un chanteur de variété.
J'explique le cahier des charges en 1 cours si il le faut. :lol: ( reste à le mettre en pratique ). Le plus gros barrage étant un milieu complètement verrouillé et où la cooptation est légion.
Malgré tout, dans le show-bizz il y à aussi de très bon musiciens qui veulent de l'argent, ou qui plus simplement on débuté une carrière, aimeraient en changer, mais ne peuvent plus car lié par un contrat ! Ils exploitent alors une infime partie de leur capacité. Mais avec l'habitude on paut arriver à les discerner presque à tous les coups.
bernard a écrit : L'existence de styles que je n'aime pas ne me fait pas frémir, car d'autres peuvent y trouver leur compte et cela n'a pas d'incidence sur l'ensemble de la perception musicale du public. Un type fait de la techno, il a un public, ok, et alors ? tant mieux pour lui et pour son public. Le problème est ailleurs : il est dans l'utilisation devenue quasi systématique des banques de sons d'orchestres dans les musiques de films, ces sons en boîte qu'on va assembler pour créer une musique note par note. Ca, ça a un impact douloureux à grande échelle :
- d'une part, toutes les articulations et sonorités ne fonctionnent pas bien avec ce procédé et par conséquent, toutes les musiques de films finissent par adopter les mêmes articulations et sonorités, et du coup, les musiques elles-mêmes se standardisent : tout le monde veut faire du Hanz Zimmer. Combien de ces compositeurs ne savent même pas comment sonne un orchestre dans une salle de concert ? C'est lamentable.
- d'autre part, le public finit par s'y habituer, par ne plus discerner un orchestre d'un fichier, et finalement par prendre cet ersatz pour la référence. C'est dramatique.
Bien, on s'éloigne de la guitare, ooops ...
@+
Entièrement d'accord. C'est un peu ça que je voulais dire par "manque d'éducation musicale". Bien sur, l'éducation musicale peut passer par d'autres styles que le "classique". Souvent les gens viennent me voir et me disent que leur enfant va faire de la guitare classique car c'est mieux pour les bases. C'est un poncif, je pense qu'il est même mieux parfois d'aller voir dans d'autres styles ( blues, jazz par exemple...) et que l'on peut très bien débuter par l’électrique, le hard rock et finir dans le baroque :D

bernard

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par bernard » dim. 01 décembre 2013, 00:10

... si ça se termine dans le baroque, tout va bien :P

Pour illustrer l'un des points que nous évoquions, j'ai eu l'occasion de lire l'un de ces fameux "cahiers des charges" : ce n'est pas qu'un mot au sens figuré ! C'était pour un label spécialisé dans la musique de relaxation. Genre : son éthéré provenant d'un instrument tribal imaginaire, accord majeur sur un maximum de 3 notes pendant 5 secondes puis accord mineur pendant 10 secondes, ensuite une note de 7° et changer d'accord, ... à 25 secondes, introduire une flûte qui imite un chant d'oiseau, ... :mrgreen:

@+

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 21502
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Isabelle Frizac » dim. 01 décembre 2013, 00:22

bernard a écrit :... si ça se termine dans le baroque, tout va bien :P

Pour illustrer l'un des points que nous évoquions, j'ai eu l'occasion de lire l'un de ces fameux "cahiers des charges" : ce n'est pas qu'un mot au sens figuré ! C'était pour un label spécialisé dans la musique de relaxation. Genre : son éthéré provenant d'un instrument tribal imaginaire, accord majeur sur un maximum de 3 notes pendant 5 secondes puis accord mineur pendant 10 secondes, ensuite une note de 7° et changer d'accord, ... à 25 secondes, introduire une flûte qui imite un chant d'oiseau, ... :mrgreen:

@+
" introduire une flûte" ....si possible , enchantée ! :mrgreen:
Excellent pour se préparer à écouter Mozart ! :lol: :lol:
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
gcojot
Messages : 902
Inscription : dim. 06 février 2011, 14:30
Localisation : Ile de France

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par gcojot » dim. 01 décembre 2013, 12:14

Paganini_Rulez a écrit :
Elisabeth Calvet a écrit :Après ça, j'entends assez souvent des guitaristes dire qu'ils écoutent de la musique, mais jamais de guitare, c'est ça qui est curieux...
J'avoue que de mon côté, je n'écoute jamais de guitare classique. Pourtant j'écoute énormément de musique, et de tout style. J'adore jouer la guitare classique, mais je m'ennuie énormément à écouter la guitare classique. Que ce soit sur disque ou en concert, je m'ennuie au bout du premier morceau, même sur des morceaux que j'apprécie. J'ai du mal à en trouver la raison d'ailleurs...
Pour ma part j' écoute beaucoup de guitare classique et je visionne pas mal YouTube, je scrute les gros plans de la main gauche pour voir comment les maîtres ont résolu des problèmes d'ergonomie ou de vélocité.
Mais j'ai aussi l'impression que l'âge d'or de la guitare est derrière nous. il fallait un Ségovia et ses contemporains pour susciter des compositions nouvelles. Je me souviens dans les années 60 la salle Pleyel pleine pour Ségovia et la salle Gaveau pour John William.
Aujourd'hui, j'adore Filomena Moretti et Emmanuel Rossfelder. J'avoue être envouté par Filomena et son amour fusionnel pour sa guitare.D'après vous, qui peut prendre la relève ? Ou bien le public, s'est-il définitivement détourné d'un instrument qui nous est cher ?
Et qui a eu son heure de gloire comme un feu de paille.
Amitiés, Gérard Cojot
'Si tu diffères de moi, Frère, loin de me léser, tu m'enrichis.'
(Antoine de Saint-Exupéry)

Friederich 1965

Romaric Holler

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Romaric Holler » dim. 01 décembre 2013, 15:44

gcojot a écrit :D'après vous, qui peut prendre la relève ? Ou bien le public, s'est-il définitivement détourné d'un instrument qui nous est cher ?
Et qui a eu son heure de gloire comme un feu de paille.
A mon avis, mais ce n'est qu'un avis, personnel. Il faudrait préparer le terrain soit par une éducation musicale réelle. En gros mettre la musique au rang des maths à l'école par exemple...

Beethoven, au delà du génie qu'il fut, si il n'était pas né au bon moment n'aurait sans doute pas eu la gloire. Après, un homme seul peut toujours insuffler un sang neuf, mais, Beethoven aussi est le produit d'une culture.

Faut attendre, changer de pays, bouger les choses à son niveau...

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11305
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par milsabords » dim. 01 décembre 2013, 18:21

je viens grossir les rangs. je n'écoute quasiment jamais de guitare classique. sauf sur ce forum , et le disque des romero. et c'est tout.
et je ne joue pas du répertoire classique non plus. (à moins que certaines de mes créations en soient).

ha misère ...
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
philbert
Messages : 749
Inscription : sam. 24 mai 2008, 18:49
Localisation : Saumur

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par philbert » dim. 01 décembre 2013, 20:15

Eh bien moi, j’écoute beaucoup de guitare classique (pas à la radio, il n’y en a pas…) en disques (vinyle et cd) et aussi sur internet où je peux voir, quand c’est bien filmé pour ça, le jeu de la main gauche. Ça me donne aussi des idées pour de nouveaux morceaux, pour des intonations, des légers changements de rythme ou de position de la main droite, tout ce qui fait une interprétation.
De ce côté-là, il est clair que les jeunes guitaristes (dé)formés par les concours ont un jeu certes spectaculaire, mais beaucoup moins inventif et musical que les guitaristes plus anciens qui prennent des libertés avec la partition.
Pour ce qui est de l’image de la guitare classique dans le grand public, voici une petite anecdote récente.
En revenant de chez mon boulanger, je croise ma voisine, septuagénaire de caractère, présidente du club des anciens de la commune, qui s’occupe aussi de la chorale de ce club :
- Ah, Philbert, j’ai appris (tout se sait dans un village) que vous jouez de la guitare. A la chorale, on cherche quelqu’un pour nous accompagner, vous pourriez faire ça ! (ce n’était pas une question, mais une affirmation).
- Mais vous savez, je joue de la guitare classique.
- Ben oui.
- Je veux dire que mon répertoire, c’est plutôt (je cherche des noms connus) Bach, Vivaldi, Beethoven…
- Mais nous aussi, c’est des chansons classiques : Montand, Béart, Hughes Aufray, …
- Euh, mais…
- Bon, écoutez, passez nous voir un de ces jours avec votre guitare, on verra bien ce que vous savez faire.
Je n’y suis pas encore allé.
Il ne sert de rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la terre.
F. Mauriac

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 21502
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Isabelle Frizac » dim. 01 décembre 2013, 20:59

Bien raconté Philbert !

On m' a déjà fait le coup ....à l' école maternelle ( et non la maison de retraite :P ) , quand un de mes enfants y était.
La directrice , sachant que j' étais prof de guitare , m' a demandé de venir accompagner les cours de chant ( des petits de 4- 5 ans ) :shock: et aussi de diriger pendant que j' y étais ...( et je dirige comment , madame , avec le manche de ma guitare ? :evil: )

J' ai failli lui demander si elle voulait que je fasse aussi le ménage dans son bureau et que je lui cire les pompes ... :mrgreen:

Elle m' en a voulu jusqu' aux grandes :lol: vacances...

edit : j' écoute de la guitare classique , bien sûr mais aussi beaucoup de musique ancienne , ma passion - entre autres musiques .
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11305
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par milsabords » dim. 01 décembre 2013, 21:51

philbert a écrit : - Ah, Philbert, j’ai appris (tout se sait dans un village) que vous jouez de la guitare. A la chorale, on cherche quelqu’un pour nous accompagner, vous pourriez faire ça ! (ce n’était pas une question, mais une affirmation).
- Mais vous savez, je joue de la guitare classique.
- Ben oui.
- Je veux dire que mon répertoire, c’est plutôt (je cherche des noms connus) Bach, Vivaldi, Beethoven…
- Mais nous aussi, c’est des chansons classiques : Montand, Béart, Hughes Aufray, …
- Euh, mais…
- Bon, écoutez, passez nous voir un de ces jours avec votre guitare, on verra bien ce que vous savez faire.
Je n’y suis pas encore allé.
elle a l'air bien sure d'elle là , mamie . :lol: :lol:
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Revenir à « Place publique des guitaristes classiques »