moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Kristoff
Messages : 416
Inscription : mer. 03 septembre 2008, 12:13
Localisation : Annecy

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Kristoff » lun. 02 décembre 2013, 09:51

Un sujet connexe:
viewtopic.php?f=52&t=22887
:)

André de Montreuil

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par André de Montreuil » lun. 02 décembre 2013, 11:55

Bonjour, je complète au sujet de l'accompagnement de la chorale et des petits...
A partir du moment où vous dites que vous jouez de la guitare, il est normal de recevoir toutes sortes de propositions, plus ou moins attirantes, je vous l'accorde. En ce qui me concerne, j'ai vécu des expériences passionnantes dans le domaine classique, en duo ou trio, et bien sûr en dehors du classique. Par exemple, j'ai pris énormément de plaisir lorsque j'ai accompagné une chanteuse dite de variété. Pour une chanson, je lui proposais différents accompagnements sur différents rythmes, et croyez-moi cela me forçait à être imaginatif.
Parfois, nous nous réunissons avec des amis instrumentistes non guitaristes et nous jouons ensemble. Là aussi, je m'adapte à d'autres formes musicales. Cet été, j'étais invite à un déjeuner en plein air avec musique et sono. Bien entendu, on m'a demandé de jouer (seul). Je n'ai pas commencé à discuter, mais j'ai mis un micro devant ma guitare et j'ai joué Baden Powell (ipanema, berimbau...). Je peux vous assurer que ça produit son effet.
Bref, si vous prenez du plaisir, quel que soit le style, allez-y, ce pourrait être l'unique règle.
Cordialement.
André.

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5695
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Elisabeth Calvet » lun. 02 décembre 2013, 12:09

philbert a écrit : En revenant de chez mon boulanger, je croise ma voisine, septuagénaire de caractère, présidente du club des anciens de la commune, qui s’occupe aussi de la chorale de ce club :
- Ah, Philbert, j’ai appris (tout se sait dans un village) que vous jouez de la guitare. A la chorale, on cherche quelqu’un pour nous accompagner, vous pourriez faire ça ! (ce n’était pas une question, mais une affirmation).
- Mais vous savez, je joue de la guitare classique.
- Ben oui.
- Je veux dire que mon répertoire, c’est plutôt (je cherche des noms connus) Bach, Vivaldi, Beethoven…
- Mais nous aussi, c’est des chansons classiques : Montand, Béart, Hughes Aufray, …
- Euh, mais…
- Bon, écoutez, passez nous voir un de ces jours avec votre guitare, on verra bien ce que vous savez faire.
Je n’y suis pas encore allé.
Bah, moi, chaque fois qu'on m'a proposé des trucs comme ça, j'ai accepté, et souvent, c'était bien sympathique.
Mon meilleur souvenir, c'était les "classes chantantes", quand j'étais dans le Béarn, plusieurs écoles primaires travaillaient les mêmes chansons, et après, se réunissaient pour un concert.
En plus, là, il y avait pas mal de chants en béarnais.
C'était rigolo...
Et rien n'empêche d'accompagner de manière "classique"...
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Romaric Holler

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Romaric Holler » lun. 02 décembre 2013, 12:33

Une autre solution c'est qu'un gros milliardaire ( genre Bill Gates... ) se mette à la guitare et promeut masse de concert, de jeux vidéos du genre "guitar classic Hero" ! "Brûle le cerveau des auditeurs en envoyant 140db avec tes ongles" :chitarrista: !

Cet homme serait providentiel ! :D

Avatar de l’utilisateur
philbert
Messages : 749
Inscription : sam. 24 mai 2008, 18:49
Localisation : Saumur

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par philbert » lun. 02 décembre 2013, 17:09

Elisabeth Calvet a écrit :Bah, moi, chaque fois qu'on m'a proposé des trucs comme ça, j'ai accepté, et souvent, c'était bien sympathique.
Mais bien sûr, et je l'ai fait aussi bien des fois, avec une chorale, avec une autre guitare (folk) et une batterie, avec des scouts, lors des cousineries...
Je voulais juste souligner que j'ai été incapable d'expliquer en trois mots sur un trottoir, baguette de pain à la main, ce qu'était la guitare classique par rapport aux autres ; mais pour ça, il n'y a plus qu'à jouer !
Il ne sert de rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la terre.
F. Mauriac

bernard

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par bernard » lun. 02 décembre 2013, 21:28

André de Montreuil a écrit :une chanteuse dite de variété. Pour une chanson, je lui proposais différents accompagnements sur différents rythmes, et croyez-moi cela me forçait à être imaginatif.
voilà une attitude bien plus positive que tourner hautainement le dos, excusez-moi

Avatar de l’utilisateur
Laurent Tamata
Messages : 684
Inscription : jeu. 22 août 2013, 14:22
Localisation : Black River

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Laurent Tamata » lun. 16 décembre 2013, 12:36

Bonjour,

Moi qui vient de la clarinette, puis du saxophone, je trouve qu’au contraire la guitare classique a beaucoup de place ! Et qu'elle évolue !

Si l’on considère que le concurrent principal de la télévision est Youtube, on peut même dire que c’est une place très importante dans l’espace média en général, sans compter les revues, et les sites de qualité comme celui-ci.

On peut entendre par « guitare classique », les œuvres du 16 au 19 ième siècle écrites par les maitres du genre et resté figé dessus toute sa vie bien sur.. Mais on peut aussi considérer que le classique à la guitare évolue, et que ce qui compte c’est l’usage fait de l'instrument, pourvu que ce soit mélodieux bien sur. Et si on regarde les choses ainsi, alors c’est merveilleux car ça évolue, et c’est en plein succès.

Actuellement, l’un des mouvements de mode, c’est le Finger Style qui se pratique indépendamment en acoustique folk ou en Classique. Les puristes y voient des nuances avec le finger Picking popularisé par Dati (dont les fans sont au moins pour moitié sur Guitare Classique), puis Tommy Emmanuel etc.. et s’offrent de longues discussions pour débattre de la provenance de leur passion et des courants qui la traverse. En réalité, ils jouent « classique ». Fernando Sor, c’est du « finger Style », sauf que ça s’appelait différemment !!

J’affirme pour ma part (allez, osons), que la Guitare Classique est en plein succès, plein renouveau, et qu’elle profite à fond des médias comme Youtube, à coté de qui Mezzo est un média lilliputien appartenant au passé.

Vous doutez ? Faites un test.. Lancez YouTube puis :

Allez voir du côté de chez Igor Presnyakov, qui mélange musique classique, pop, musique de films etc.. joué uniquement en Guitare classique, voyez le succès d’un jeune coréen comme Sungha Jung, qui a plus de 2 millions d’abonnés sur sa chaine (David Guetta, c’est 4 millions et c’est l’une des plus célèbres), et 780.000 millions de visionnages, voyez comme cela fait des petits avec Gabriela Quevedo, 17 ans à peine, 10 millions de vues, et des concerts à la classique qui se remplissent sans peine. Voyez, le succès d’un jeune de Douai, Matt Rach, qui a l’âge de 15 ans, pose son électrique et enregistre sur une classique une version parfaite de la Foule arrangée par Roland Dyens, qui fait 1,7 millions de vues… Et les 48 millions !!! de visionnage d’Andy McKee, qui montre ses capacités en taping sur… Une guitare classique !

Alors bien sur, tous ces nouveaux venus sont plus portés sur l’arrangement du dernier titre pop ou leur cover de Canon Rock, que sur Avé Maria et Asturias, encore que, Asturias, ça se décline en de multiples versions cumulant des dizaines de millions de vues, une audience plus forte que pas mal de titres modernes.

Alors Franchement, la place de la guitare classique dans les médias, pourvu qu’on regarde dans la bonne direction, qu'on apprécie l'évolution proposée par de jeunes artistes qui s'en empare, elle est au top !

Et tant mieux…
Laurent
..................................................
Martinez MSCC14 & Addario EJ46

Romaric Holler

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Romaric Holler » lun. 16 décembre 2013, 14:45

Laurent Tamata a écrit : (...)Les puristes y voient des nuances avec le finger Picking popularisé par Dati (dont les fans sont au moins pour moitié sur Guitare Classique)(...)
Rachida Dati ? Elle a révolutionné la guitare elle ? :lol: Je savais pas que la moitié des forumeurs la soutenait ! Je plaisante bien sur.

Sur le reste je suis assez d'accord avec vous. On a trop souvent tendance à se morfondre sur son propre sort. Cependant, le finger style ne se joue pas sur classique ( pourquoi pas après tout, je ne suis pas contre du tout mais c'est plus une question de définition).

Dans la plupart des exemples que vous fournissez ce ne sont pas principalement des artistes "classique". Du moins, ils n'interprètent pas des œuvres du répertoire classique. Ce n'est pas pour les diminuer que je dit ça. La plupart de ces personnes ont un très grand talent. La démarche d'un Sor ou d'un Giuliani était relativement différente. Le cover actuel est une reprise fidèle d'une œuvre. Les "reprises" effectuées par un Sor par exemple ne reproduisaient pas à l'identique et n'étaient plutôt que le prétexte pour une création sous la forme d'une variation la plupart du temps.

Encore une fois ce n'est pas pour dénigrer qui que ce soit et je suis assez en accord avec votre avis. C'est essentiellement une question de définition. La musique actuelle est en perpétuel mouvement et l'art ne saurait souffrir de définitions réductrices. Le terme lui-même de guitariste classique introduis une mauvaise compréhension du style de jeu. Ce n'est pas seulement des techniques de jeu qui définissent ce qu'est un "guitariste classique". C'est une vision esthétique, une culture, un engagement artistique, un respect de l’œuvre, une posture et une direction de travail, l'héritage d'une tradition.

Pour ne pas passer pour ce que je ne suis pas: un puriste, il faudrait ajouter qu'il y a autant de définitions de la musique classique qu'il y à de musiciens. Moi-même, je suis une heure un guitariste classique, un petit hard-rockeur parfois, un finger-pickeur de bas-étage à d'autres moment etc... Je n'ai pas la prétention d'exceller dans tous les styles. Je revendique, en ce qui me concerne, avant tous l'étiquette de guitariste classique car c' est cette musique qui me fait le plus vibrer.

Mais au delà des différences, les musiciens sont tous à leur manière des chamans des temps modernes. Ce qu'on a tendance à oublier et qui est la conséquence de la consommation de la musique via un média ou une machine, c'est que la musique n'existe qu'au moment où elle est joué, en direct, face aux musiciens. L'enregistrement n'est qu'un pâle souvenir, c'est un substitut telle la morphine pour l’héroïnomane. :D

Avatar de l’utilisateur
Laurent Tamata
Messages : 684
Inscription : jeu. 22 août 2013, 14:22
Localisation : Black River

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Laurent Tamata » lun. 16 décembre 2013, 15:01

+ 1 pour Dati !!

Ceci étant, Igor est sur une Classique, ainsi que la jeune Gabriela. Ils ont d'ailleurs tous deux laisser tomber la folk pour la nylon, au son plus doux. Sor lui même, était un moderne en son temps, s'appliquant à rendre ses œuvres accessibles (me concernant c'est pas gagné encore :-)). Qui sait, dans 2 siècles, on considérera les riffs de Keyth Richards comme étant de la guitare classique !!

Pour la morphine et l’héroïne, je ne sais pas trop :wink:
Laurent
..................................................
Martinez MSCC14 & Addario EJ46

Romaric Holler

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Romaric Holler » lun. 16 décembre 2013, 15:10

Laurent Tamata a écrit :+ 1 pour Dati !!

Ceci étant, Igor est sur une Classique, ainsi que la jeune Gabriela. Ils ont d'ailleurs tous deux laisser tomber la folk pour la nylon, au son plus doux. Sor lui même, était un moderne en son temps, s'appliquant à rendre ses œuvres accessibles (me concernant c'est pas gagné encore :-)). Qui sait, dans 2 siècles, on considérera les riffs de Keyth Richards comme étant de la guitare classique !!

Pour la morphine et l’héroïne, je ne sais pas trop :wink:
Oui, les catégories sont floues et sont amenées à bouger au fil du temps.

André de Montreuil

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par André de Montreuil » jeu. 02 janvier 2014, 14:31

bernard a écrit :
André de Montreuil a écrit :Par contre, je suis très heureux d'avoir eu cette formation qui m'a permis d'acquérir un niveau technique suffisant pour aborder d'autres styles, d'autres répertoires.
ce serait un tantinet hors-sujet, mais ce serait intéressant, si souhaité bien sûr, d'en dévoiler un peu plus (styles et répertoires, mais également techniques, instruments , ... ?)
@+
Bonjour, plutôt que de longues phrases, je propose un standard du jazz 'The Shadow of your Smile'. Morceau en dehors du répertoire dit classique, mais joué avec ma technique dite classique...
PS : il s'agit de la version de Baden Powell, donc je pense qu'il n'y aura pas de problème de droit d'auteur, son fils ayant autorisé la diffusion sur ce forum (je me suis permis de le vérifier).
Cordialement.
[media]https://youtu.be/0iwttX3SXWA[/media]

Avatar de l’utilisateur
Laurent Tamata
Messages : 684
Inscription : jeu. 22 août 2013, 14:22
Localisation : Black River

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Laurent Tamata » ven. 03 janvier 2014, 09:34

Hé bien... Une guitare et technique classiques, une position folk, un morceau de Jazz, et un résultat superbe ! Le vrai mélange des genres :-) BRAVO !
Laurent
..................................................
Martinez MSCC14 & Addario EJ46

André de Montreuil

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par André de Montreuil » ven. 03 janvier 2014, 11:14

Bonjour Laurent et merci de votre commentaire. Je relisais votre contribution dans cette discussion et je constatais que vous poussiez les limites de la guitare dite classique assez loin, et pourquoi pas.
Mélange des genres, c'est assez vrai, car me concernant j'ai démarré par le rock avant de suivre un cursus au conservatoire. Et je suis venu à la musique dite classique, suite à la lecture d'un article sur Rock&Folk où Franck Zappa disait s'inspirer d'Igor Stravinsky. Chacun sa route, et la mienne n'est pas classique, si je peux dire.
Sur la position, je n'imagine pas jouer ce morceau avec la guitare sur la jambe gauche et le dos bien droit. Certains pourront trouver ce parti-pris un peu ridicule, mais c'est du jazz, avec tout ce que ce genre exprime, véhicule, et je pense qu'il est assez cohérent d'adopter cette position un peu plus décontractée.
Néanmoins, j'ai plus de difficultés à jouer ainsi, car pendant des dizaines d'années j'ai joué en position classique. Là, il s'agit d'un morceau qui ne présente pas de réelles difficultés.
Bien cordialement.

Avatar de l’utilisateur
jiemef
Messages : 867
Inscription : jeu. 14 février 2013, 16:56
Localisation : Lyon

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par jiemef » ven. 03 janvier 2014, 14:40

André de Montreuil a écrit :Sur la position, je n'imagine pas jouer ce morceau avec la guitare sur la jambe gauche et le dos bien droit. Certains pourront trouver ce parti-pris un peu ridicule, mais c'est du jazz, avec tout ce que ce genre exprime, véhicule, et je pense qu'il est assez cohérent d'adopter cette position un peu plus décontractée
non ce n'est pas ridicule du tout, mais c'est vrai que ce n'est que l'idée qu'on s'en fait...
moi ce n'est que dans cette position là que je suis décontracté maintenant,
alors que je n'aurais jamais imaginé jouer en position classique il y a quelques années :wink:
et j'ai l'impression qu'en plus, c'est bon pour la colonne vertébrale ! :lol: :lol:

Romaric Holler

Re: moins de classique pour guitar dans les medias(télé...)?

Message par Romaric Holler » ven. 03 janvier 2014, 14:43

André de Montreuil a écrit :Bonjour Laurent et merci de votre commentaire. Je relisais votre contribution dans cette discussion et je constatais que vous poussiez les limites de la guitare dite classique assez loin, et pourquoi pas.
Mélange des genres, c'est assez vrai, car me concernant j'ai démarré par le rock avant de suivre un cursus au conservatoire. Et je suis venu à la musique dite classique, suite à la lecture d'un article sur Rock&Folk où Franck Zappa disait s'inspirer d'Igor Stravinsky. Chacun sa route, et la mienne n'est pas classique, si je peux dire.
Sur la position, je n'imagine pas jouer ce morceau avec la guitare sur la jambe gauche et le dos bien droit. Certains pourront trouver ce parti-pris un peu ridicule, mais c'est du jazz, avec tout ce que ce genre exprime, véhicule, et je pense qu'il est assez cohérent d'adopter cette position un peu plus décontractée.
Néanmoins, j'ai plus de difficultés à jouer ainsi, car pendant des dizaines d'années j'ai joué en position classique. Là, il s'agit d'un morceau qui ne présente pas de réelles difficultés.
Bien cordialement.
Ce n'est pas parce qu’on a les jambes croisées et que l'on a une apparence plus cool qu'en réalité c'est le cas. La position classique bien maîtrisée est extrêmement efficace.
Laurent Tamata a écrit :
Qui sait, dans 2 siècles, on considérera les riffs de Keyth Richards comme étant de la guitare classique !!
J'ai un peu réfléchis depuis à ce sujet. Les riffs de Keyth Richards ne seront jamais de la guitare classique. Ils seront des classiques du rock mais n'appartiendrons pas au répertoire de la guitare classique. En tous cas pas comme tel.

Je pensais à cela en recherchant des anciennes chansons françaises et en les comparants à celle d’aujourd’hui. Il existe de tous temps une production musicale qui va rapidement disparaitre dans les oubliettes du temps. 99% de ce que nous écoutons aujourd'hui ne sera plus écouté demain... 99% de la production musicale du temps de Sor est oubliée/disparue.

Qu'est ce qui fait qu'une musique/chansons alors est amené à durer par elle-même ?

- Il faut qu'elle appartienne à la catégorie des musiques savantes: les générations futures qui se pencheront sur notre histoire seront des historiens ( même amateurs ). C'est la curiosité intellectuelle qui les animera principalement.
- Il faut que la musique/parole renferme une originalité hors du commun, une qualité intrinsèque.
- Il faut que la musique/parole réponde aux préoccupations d'une époque et que ces intérêts se transmettent au fil du temps. Ou bien que l’œuvre soit politiquement soutenue ( exemple: hymne ).

La différence avec les médias actuels c'est que la musique pourra continuer à exister sur un support. Cependant, le temps de cerveau disponible des générations futures ne sera pas extensible et ne sera pas plus disponible qu’aujourd’hui.
C'est pourquoi, je pense que les Rollings Stones disparaîtrons quand la générations qui les à connus s’éteindra et qu'ils seront tombés dans le domaine public. Les études concernant les habitudes culturelles semblent aller dans ce sens, elles montrent qu'une musique, un genre musical est très associés à une génération.

Les personnes que vous citez, L.Tamata ne sont pas des guitaristes classiques. Ils en ont peut-être les capacités et la formation mais leurs choix esthétiques, et c'est tout à leurs honneur, ne les amène pas vers la musique savante ou des productions de qualités supérieures.

Sans doutes ces propos peuvent choquer. Supérieures ? A quoi ?

La musique est une science. Elle peut avoir la puissance intellectuelle d'une belle démonstration mathématique.
Même des chansons comme "le bon roi Dagobert" possèdent une mélodie puissante, une structure géométrique simple mais efficace. Certains tubes d’aujourd’hui l'ont aussi, mais ils pêchent pour la plupart dans les paroles. Associez à cette mélodie une versification de qualité et vous obtenez une chansons populaire supérieure en qualité à la plupart des tubes contemporains. C'est pourquoi, dans la sphère culturelle de langue française, le bon roi dagobert aura encore de beaux jours devant lui, alors que la plupart des chansons des Rollings Stones disparaîtrons dans les méandres des archives. Le bon roi dagobert est supérieur dans sa capacité à survivre et à affronter les affres de l'évolution culturelle. Si vous ne me croyez pas, comparez les paroles de la plupart des chansons françaises. La versification du Roi Dagobert répond à des canons poétiques dont peu de chansons modernes en langue française manifestent.

Les médias contemporains permettent l'accès d'un plus grand nombre à la culture et au savoir et c'est un grand bien. Mais devant cette profusion de données on à tendance à perdre ses repères, tous se mélange un peu.
La guitare classique est un outil. Quand Igor Presnyakov reprend un tube il utilise une guitare classique mais il ne fait pas de "guitare classique". Quand un Dadi fait du finger picking, il utilise une technique de jeu similaire au classique mais ne fait pas de "guitare classique". Quand E.Pahud reprend du jazz ce n'est pas du jazz. Quand Malmsteen joue des thèmes qu'on retrouve chez Bach il ne fait pas de musique classique, de même pour Uli Jon Roth qui reprend les quatres saisons de Vivaldi. F.Pagny qui chante avec une voix de ténor sur un album appelé "baryton" des airs de classique, est-ce de la musique classique ( Non c'est de la soupe serai-je tenté de dire :lol: )?
C'est souvent confondre l'emballage et le contenu, un biais de la pensée courant. Ce qui encore une fois ne veut pas dire que ces musiciens sont incapables. Classifier une musique dans un genre ou un autre peut s’avérer ardu. Cependant des grandes lignes existent.

Donc à la question originale (moins de classique pour guitare dans les médias(télé...)? ) on peut effectivement répondre: oui, il y a plus de guitare classique qu'avant dans les médias contemporains car il y à plus de média. Mais, à côté de cela, non, la guitare classique est en recul.
Le genre musical classique est actuellement en recul. C'est un constat tiré de données économiques ( moins de vente de disques et de remplissage de salle ). Ce qui est troublant c'est que justement! à l'heure d'un accès au savoir des plus aisés, la musique dite savante est en recul. Asturias peut totaliser un nombre de vue édifiant en cumulant toutes les vidéos visionnés n'en reste pas moins que rapporté aux gros succès de la musique de consommation, c'est ridicule. Et je pense que c'est encore plus ridicule qu'auparavant. Je suis presque amené à croire qu' internet ne fait que creuser les disparités socio-économiques et culturelles.

EDIT: quelques fôtes d'orthaugraphe, je suis pas le génie de la langue française en a matière...
Dernière modification par Romaric Holler le ven. 03 janvier 2014, 17:53, modifié 3 fois.

Revenir à « Place publique des guitaristes classiques »