La guitare et le vélo

Avatar de l’utilisateur
Freddy Teuma
Messages : 349
Inscription : lun. 18 août 2014, 19:19
Localisation : Vogue d'une chaise à une autre

La guitare et le vélo

Message par Freddy Teuma » lun. 15 septembre 2014, 11:51

La guitare n'est pas comme le vélo. Je peux vous l'affirmer. Ça s'oublie. À chaque fois que je ressors ma guitare du placard après plusieurs années de néant, je dois tout réapprendre.
Je me demande tout de même si à partir d'un certain niveau cela reste vrai. Qu'en pensez-vous, vous qui avez un bon niveau ?
Conservez-vous vos acquis ad vitam aeternam ?
Peut-être ma façon d'aborder l'apprentissage n'est pas la bonne...
D00 - J'ai tout lâché, lâchement.
Qu'est-ce qui est petit et marron ?

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 13219
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Marne

Re: La guitare et le vélo

Message par Rachid Merabet » lun. 15 septembre 2014, 13:04

Je pense que les guitaristes qui ont acquis un très bon niveau, c' est parce qu' ils ne s' arrêtent pas ou alors pas longtemps . Plus on s' arrête plus la mémoire des doigts se perd en tous cas en ce qui me concerne. Si je ne joue pas une pièce pendant un mois, je suis obligé de la réapprendre .
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n
Élève de DO5

kikoue

Re: La guitare et le vélo

Message par kikoue » lun. 15 septembre 2014, 13:31

ce que l'on apprend lentement, patiemment, on l'oublie lentement ... :wink:

Avatar de l’utilisateur
Laurent Tamata
Messages : 682
Inscription : jeu. 22 août 2013, 14:22
Localisation : Black River

Re: La guitare et le vélo

Message par Laurent Tamata » lun. 15 septembre 2014, 13:57

Bonjour Freddy

J'apporte ma petite graine "Si, c'est comme le vélo" ;-) Tu as beau savoir monter le Ventoux à Vélo, si tu n'en fais pas de l'hiver, une fois le printemps revenu, le Ventoux, c'est l'Everest ! Comme le sport ou les maths : on progresse lorsque l'on pratique, et l'on régresse lorsque l'on ne pratique plus. Bien que tu saches toujours monter sur le Vélo et tenir, ça, c'est ton acquis.

En musique, à partir d'un certain niveau, il y a une forme d'effet de cliquet sur cet acquis également. Tu régresses bien sur si tu ne bosses pas, mais pas jusqu'à revenir à zéro, il y a un acquis en dessous duquel tu ne descends plus, et plus t'es monté haut, plus cet effet de cliquet est haut.. A l'inverse, moins le niveau est élevé, plus l'absence de pratique entraine un recul important. A titre perso, j'ai cette expérience au saxophone, je ne le sors que quelques fois par an, et zou, je joue des morceaux en lecture à vue alors qu'il me faudrait des heures et des heures pour ne pas savoir les sortir à la guitare, même si ça fait 1 an que je ne l'ai pas sorti le Sax. En revanche, jouer ce que je pouvais jouer à 20 ans, lorsque je pratiquais tous les jours depuis 10 ans minimum, faut pas rêver... J'estime que sur une échelle de 1 à 12, je suis monté jusque 9, et je ne redescends plus en dessous de 5. Si ça répond à ta question.

A court terme, tous les élèves qui passent des examens de musique en fin d'année scolaire constatent la même chose : le morceau qu'on connaissait sur le bout des doigts lors de l'examen, et qui souvent représente le top de ce qu'on sait jouer à ce moment, après 2 ou 3 semaines de vacances, il ne passe plus... Mais il a quand même fait progresser, et fait monter un peu le "cliquet" ;-).

Il y a un effet inverse à très court terme assez rigolo dans les processus d'apprentissages : tu bosses un morceau tous les jours, puis tu ne joues pas pendant 48 ou 72 heures (déplacement, week end etc..), lorsque tu reprends la guitare, il passe mieux, oh miracle. Le cerveau et les doigts ont "imprimé"... Et devine : C'est pareil à Vélo, tu t'entraines comme une bête ça ne passe pas, tu reposes deux jours, ça passe !

Donc, guitare et vélo, même combat :-)
Laurent
..................................................
Martinez MSCC14 & Addario EJ46

Avatar de l’utilisateur
Freddy Teuma
Messages : 349
Inscription : lun. 18 août 2014, 19:19
Localisation : Vogue d'une chaise à une autre

Re: La guitare et le vélo

Message par Freddy Teuma » lun. 15 septembre 2014, 17:16

Bonjour et merci pour vos réponses.

Laurent, merci pour ton témoignage qui me met du baume au cœur.
L'effet contraire dont tu parles, je le ressens aussi régulièrement. Parfois je bosse un morceau avant d'aller au lit, et je bloque sur un passage qui le lendemain ne me pose plus tant de problème, juste parce que la nuit est passée par là !
D00 - J'ai tout lâché, lâchement.
Qu'est-ce qui est petit et marron ?

Avatar de l’utilisateur
dng
Messages : 820
Inscription : lun. 08 novembre 2010, 20:25
Localisation : California/Oregon/Belgique

Re: La guitare et le vélo

Message par dng » lun. 15 septembre 2014, 18:49

Il y a un effet inverse à très court terme assez rigolo dans les processus d'apprentissages : tu bosses un morceau tous les jours, puis tu ne joues pas pendant 48 ou 72 heures (déplacement, week end etc..), lorsque tu reprends la guitare, il passe mieux, oh miracle. Le cerveau et les doigts ont "imprimé"... Et devine : C'est pareil à Vélo, tu t'entraines comme une bête ça ne passe pas, tu reposes deux jours, ça passe !
ça c'est bien dit ! ! !

et heureseument que ça existe ce phénomène...

:merci:
Il n’y a rien de plus beau qu’une guitare, sauf peut-être deux.
F. Chopin

Avatar de l’utilisateur
FrançoiseEsposito
Messages : 1678
Inscription : jeu. 06 mars 2008, 12:27
Localisation : Marne la Vallée 77

Re: La guitare et le vélo

Message par FrançoiseEsposito » lun. 15 septembre 2014, 21:13

kikoue a écrit :ce que l'on apprend lentement, patiemment, on l'oublie lentement ... :wink:
c'est très vrai et c'est étonnant car c'est exactement ce que dit notre professeur A.S. au mot près...

en tout cas c'est passionnant comme post
je l'ai constaté aussi : c'est comme si le fait d'interrompre une pièce trop longuement répétée permettait au cerveau de continuer le travail inconscient tout seul... ça décante et il ne reste ensuite que la substantifique moelle...
j'ai aussi constaté que le fait de tout arrêter pendant 10 jours consécutifs me faisait gagner en musicalité. j'ai découvert que si on répète trop une pièce le risque est que le jeu devienne mécanique

Avatar de l’utilisateur
Aitua
Messages : 496
Inscription : jeu. 14 août 2014, 03:38
Localisation : Reims

Re: La guitare et le vélo

Message par Aitua » lun. 15 septembre 2014, 22:13

Freddy Teuma a écrit :La guitare n'est pas comme le vélo. Je peux vous l'affirmer. Ça s'oublie. À chaque fois que je ressors ma guitare du placard après plusieurs années de néant, je dois tout réapprendre.
...
En ce qui me concerne, j'avais fait un break de 1 an et demi (plus de conservatoire, pas de profs, déménagements éternels...). Pendant ce laps de temps j'ouvrais ma housse de guitare... puis je la refermais direct, parce que d'emblée je voyais le mur tellement haut qu'il ne m'était pas possible de la franchir. Mais de temps en temps je la sortais de la housse, et je prenais une partition à tout hasard, genre... les derniers morceaux les plus difficiles que j'avais joué auparavant ! Et bien forcément j'allais pas plus loin que quelques systèmes (et encore !).

Et donc oui je m'étais dit : "je ne pourrais plus jamais jouer de la guitare !" :cry:

Avec du recul, je pense plutôt que j'avais la flême d'une part, et que pour me justifier je ne réessayais qu'avec des morceaux les plus durs, comme si je n'avais pas fait un seul break ! C'est comme si après plusieurs années inactives de vélo, je reprenais mon vtt et que je me fais direct une descente sur une pente de 30° sous les bois avec des rochers et des arbres partout (et du vide sur un côté), tout ça parce que j'aurais réussi ce défi 1 fois dans ma vie ! :lol:

Et finalement, après cette année et demi, j'ai fait un stage de musique, un stage ou ça ne demandait pas à être un virtuose, mais qui demandait une certaine rigueur rythmique et d'écoute car on jouait beaucoup d'ensembles. Pour le coup, j'ai bien tenu ! Je savais lire, je pouvais jouer en rythme... je pouvais jouer en fait avec plaisir ! Et ça c'était trop bien :o

Donc, si je devais faire une analogie avec mon expérience :
- La guitare, c'est comme le vélo. Ça s'oublie. Quand j'ai ressorti ma guitare du placard après plusieurs années de néant, j'ai du réapprendre les choses qui m'étaient compliqués.
- La guitare, c'est comme pédaler un vélo. Les bases ne s'oublient pas. Je savais faire des butés, des pincés, des accords plaqués, des arpèges... et même des barrés en haute position.

Finalement, au lieu de se poser la question qu'est-ce que je ne sais plus faire, et si on se posait celle-ci : qu'est-ce que je sais encore faire ?? Je suis sure, quelque soit le niveau que l'on a (sauf peut-être 3 mois d'apprentissage, 3 ans de break :roll: ) Il reste des techniques que l'on sait faire !

PS : oui les tout petits break ça me fait beaucoup de bien aussi (sauf Bach) ! Tant de haine un soir, tant de bonheur un ou quelques jours suivants :okok:
A la recherche de l'équilibre entre le raisonnement et l'intuition.

Deborah_NAHUM

Re: La guitare et le vélo

Message par Deborah_NAHUM » mar. 16 septembre 2014, 10:08

Coucou

Alors voilà, je viens vous donner mon point de vue. La gratte c'est comme le vélo à partir d'un niveau. Il y'a des choses qui ne partent pas.
Évidemment, j'ai des trous, et la technique n'est plus du tout la même.
Mais j'ai ressorti la lettre à Marianne de Moustaki ou Asturias d'Albeniz. Et Franchement, j'ai été étonné de voir mes doigts encore capable de faire des choses après 15 ans d’arrêt du classique.
J'ai grattouillé des accords , mais plus de vrais morceaux compliqués. Je pense qu'avec plusieurs heures et semaines je pourrais retrouver un niveau agréable. Et je suis comblée de voir que cela revient.
Bon par contre la honte sur le solfège, car la mémoire automatique reste là. Mais le décryptage de partition sur le manche a comment dire.....Perdu sa route.
Mais où est le si bémol. Mais où est cette foutue note ??? BON SANG

Quelqu'un l'aurait il vu ?????

Deborah_NAHUM

Re: La guitare et le vélo

Message par Deborah_NAHUM » mar. 16 septembre 2014, 10:09

Aitua a écrit :
Freddy Teuma a écrit :
Finalement, au lieu de se poser la question qu'est-ce que je ne sais plus faire, et si on se posait celle-ci : qu'est-ce que je sais encore faire ??
J'aime bien !

Avatar de l’utilisateur
Laurent Tamata
Messages : 682
Inscription : jeu. 22 août 2013, 14:22
Localisation : Black River

Re: La guitare et le vélo

Message par Laurent Tamata » mar. 16 septembre 2014, 10:34

Deborah_NAHUM a écrit : Mais où est le si bémol. Mais où est cette foutue note ??? BON SANG

Quelqu'un l'aurait il vu ?????
Z'ont mis un la# à la place pendant que la guitare était dans l'étui :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Bon, je sors de suite :bye:
Laurent
..................................................
Martinez MSCC14 & Addario EJ46

Avatar de l’utilisateur
Freddy Teuma
Messages : 349
Inscription : lun. 18 août 2014, 19:19
Localisation : Vogue d'une chaise à une autre

Re: La guitare et le vélo

Message par Freddy Teuma » mar. 16 septembre 2014, 11:51

Et concernant les petites pauses, c'est physiquement nécessaire : ça fait deux semaines que j'essaie de me mettre à niveau pour les cours, je crois que je me suis fragilisé le petit doigt gauche à force de bosser. Du coup je compense par une position étrange qui va me faire prendre de mauvaises habitudes. C'est le moment d'arrêter au moins jusqu'à demain.
D00 - J'ai tout lâché, lâchement.
Qu'est-ce qui est petit et marron ?

Deborah_NAHUM

Re: La guitare et le vélo

Message par Deborah_NAHUM » mer. 17 septembre 2014, 17:00

Laurent Tamata a écrit :
Z'ont mis un la# à la place pendant que la guitare était dans l'étui :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Bon, je sors de suite :bye:
Oh les enf....Zauraient pu me prévenir !!!

Deborah_NAHUM

Re: La guitare et le vélo

Message par Deborah_NAHUM » mer. 17 septembre 2014, 17:02

Freddy Teuma a écrit :Et concernant les petites pauses, c'est physiquement nécessaire : ça fait deux semaines que j'essaie de me mettre à niveau pour les cours, je crois que je me suis fragilisé le petit doigt gauche à force de bosser. Du coup je compense par une position étrange qui va me faire prendre de mauvaises habitudes. C'est le moment d'arrêter au moins jusqu'à demain.
Chauffe bien tes mains avant et etire les après. C'est important les mimines. Dixit la fille qui sait plus faire des barrés pour cause de tendinite

Avatar de l’utilisateur
dng
Messages : 820
Inscription : lun. 08 novembre 2010, 20:25
Localisation : California/Oregon/Belgique

Re: La guitare et le vélo

Message par dng » jeu. 18 septembre 2014, 00:38

moi.. je cherche le Si# et je n'ai pas encore trouvé...je crois que je déraille

tout comme le dérailleur de mon vélo qui ne marche plus...

:D
Il n’y a rien de plus beau qu’une guitare, sauf peut-être deux.
F. Chopin

Revenir à « Place publique des guitaristes classiques »