Que pensez-vous du mot transcrire

doryl
Messages : 129
Inscription : ven. 13 juillet 2012, 01:45
Localisation : Madison, Wisconsin, USA

Que pensez-vous du mot transcrire

Message par doryl » lun. 20 octobre 2014, 01:41

J'aimerais bien savoir ce que vous pensez tous du mot "transcrire" pour décrire l'adaptation de la musique d'un instrument à autre. Il me paraît qu'un morceau de musique change toujours quand on l'adapte d'un instrument a autre-- parfois un peu, et parfois beaucoup. Par exemple, je viens d'écouter quelq'un qui a joué une suite de cello par Bach à la guitare. Il avait ajouté beaucoup d'harmonies au morceau pour que ça sonne bien à la guitare. Il me paraît qu'adapter de la musique d'un instrument à autre est rarement méchanique, qui est ce q'implique pour moi le mot "transcrire." La musique change toujours et devient quelque chose qui est un hybride entre l'imagination du compositeur originel et la personne qui l'adapte. Moi, personellement, j'aimerais utilizer un autre mot.

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7643
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Que pensez-vous du mot transcrire

Message par Valéry Sauvage » lun. 20 octobre 2014, 08:22

On utilise souvent le mot "arrangement" qui me paraît plus correct.
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8465
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Re: Que pensez-vous du mot transcrire

Message par Jean-François Delcamp » lun. 20 octobre 2014, 09:54

Transcription et arrangement sont deux pratiques différentes.

Il me semble que quand on transcrit ou adapte une oeuvre pour un autre instrument, ou pour d'autres instruments, on ne touche pas aux harmonies, ni aux rythmes, éventuellement on transpose dans une autre tonalité, on octavie des parties ou des notes, on supprime des doublures ou on en ajoute.

Quand on arrange une oeuvre :
- il faut l'accord du compositeur ou de ses ayants-droit si l'oeuvre n'est pas du domaine public
- on modifie l'harmonie de l'oeuvre en y ajoutant ou en y retranchant nombre de notes, de rythmes, de voix, de nuances, d'accents, d'articulations.

Pour ma part, je ne fais que des adaptations ou transcriptions, je ne touche pas à l'original, ou alors de façon très mineure (transposition, changements d'octave).
Je ne modifie pas l'harmonie ou le rythme de l'oeuvre originale.
:( + ♫ = :)

Avatar de l’utilisateur
Aitua
Messages : 496
Inscription : jeu. 14 août 2014, 03:38
Localisation : Reims

Re: Que pensez-vous du mot transcrire

Message par Aitua » mar. 21 octobre 2014, 23:49

Jean-François Delcamp a écrit :Transcription et arrangement sont deux pratiques différentes.

Il me semble que quand on transcrit ou adapte une oeuvre pour un autre instrument, ou pour d'autres instruments, on ne touche pas aux harmonies, ni aux rythmes, éventuellement on transpose dans une autre tonalité, on octavie des parties ou des notes, on supprime des doublures ou on en ajoute.

Quand on arrange une oeuvre :
- il faut l'accord du compositeur ou de ses ayants-droit si l'oeuvre n'est pas du domaine public
- on modifie l'harmonie de l'oeuvre en y ajoutant ou en y retranchant nombre de notes, de rythmes, de voix, de nuances, d'accents, d'articulations.

...
Je pensais qu'il fallait également l'accord des compositeurs et ayants droits dans le cas d'une adaptation.
J'ai voulu regarder de plus près (mais vite fait) sur le site de la SACEM, mais il n'y a pas de réponse claire. J'ai même l'impression que juridiquement, adaptation et arrangement sont identiques.

Personnellement, je trouve aussi que la frontière entre arrangement et adaptation/transcription pour un autre instrument n'est pas si claire que ça.
Je trouve que certains morceaux sont difficiles voir impossible à transcrire à la guitare avec une harmonisation/notes/rythmes parfaite, tout en conservant l'esprit du jeu (nuances, attaques...).

Par exemple, la Milonga del Angel de Piazzola (enfin ses musiques en général) : il y a beaucoup de versions, certaines possèdent plus de différences en terme d'harmonies ou du rythme au niveau de la mélodie, mais sont à mon sens toutes des adaptations (d'ailleurs, la version pour guitare seule est celle qui me déroute le plus avec l'absence de notes tenues au début du morceau, mais qui est tout de même à mon sens autant un arrangement qu'une adaptation).

Vraiment... je ne sais pas du tout quoi penser du mot transcrire ! pour moi c'est pareil qu'arranger ou adapter :D
A la recherche de l'équilibre entre le raisonnement et l'intuition.

frankie

Re: Que pensez-vous du mot transcrire

Message par frankie » mer. 22 octobre 2014, 01:08

A mon avis, on quitte le domaine de la transcription lorsqu'on rajoute par rapport à l'oeuvre de départ. Ou qu'on sabre...
La transcription était un exercice généralisé (et naturel) au temps de Bach. La notion d'instrumentation ne s'est fossilisée qu'après. Donc la question ne se posait pas.
Concernant d'autres époques ou d'autres compositeurs, Piazzolla par exemple, on parle bien de transcription (Sergio Assad), sachant qu'on réduit considérablement le morceau pour qu'il passe à la guitare. Agustin Carlevaro quant à lui parle d'arrangement. Notez qu'il explique sa démarche dans la préface de Tanguissimo. Baltazar Benitez parle d'arrangement, et les pièces transcrites par SA sont aussi qualifiées d'arrangements. Cette dénomination me semble faire l'unanimité.
La partita BWV826 adaptée à la guitare par Tristan Manoukian est qualifiée d'arrangement sur la couverture, et de transcription dans la préface. Comme quoi, le terme qui convient fluctue selon l'humeur...
Pour conclure mon commentaire, je m'intéresserais plutôt à la question suivante : combien d'interprètes font l'effort de lire la partition originale, à défaut de faire eux-mêmes leurs propres "adaptations"...? C'est-à-dire sortent de leur microcosme pour voir concrètement ce qui se passe ailleurs...

Avatar de l’utilisateur
Aitua
Messages : 496
Inscription : jeu. 14 août 2014, 03:38
Localisation : Reims

Re: Que pensez-vous du mot transcrire

Message par Aitua » mer. 22 octobre 2014, 13:37

Je pense dorénavant que 'l'on doit être assez nombreux à écouter une version instrumentale d'origine, même si on ne la lit pas. En ce qui me concerne, j'ai commencé à écouter d'autres versions que la guitare il y a 6-7 ans je pense car avant cela, à moins d'avoir une médiathèque proche de chez soi ce n'était pas simple d'écouter du classique à bas coût :D

Mais je pense en effet que les oeuvres de certains compositeurs (je pense à Albéniz) sont toujours rarement écoutés dans l'instrument d'origine :D
A la recherche de l'équilibre entre le raisonnement et l'intuition.

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5695
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Que pensez-vous du mot transcrire

Message par Elisabeth Calvet » mer. 22 octobre 2014, 13:56

Aitua a écrit :
Je pensais qu'il fallait également l'accord des compositeurs et ayants droits dans le cas d'une adaptation.
J'ai voulu regarder de plus près (mais vite fait) sur le site de la SACEM, mais il n'y a pas de réponse claire. J'ai même l'impression que juridiquement, adaptation et arrangement sont identiques.

Personnellement, je trouve aussi que la frontière entre arrangement et adaptation/transcription pour un autre instrument n'est pas si claire que ça.
Je trouve que certains morceaux sont difficiles voir impossible à transcrire à la guitare avec une harmonisation/notes/rythmes parfaite, tout en conservant l'esprit du jeu (nuances, attaques...).

Par exemple, la Milonga del Angel de Piazzola (enfin ses musiques en général) : il y a beaucoup de versions, certaines possèdent plus de différences en terme d'harmonies ou du rythme au niveau de la mélodie, mais sont à mon sens toutes des adaptations (d'ailleurs, la version pour guitare seule est celle qui me déroute le plus avec l'absence de notes tenues au début du morceau, mais qui est tout de même à mon sens autant un arrangement qu'une adaptation).

Vraiment... je ne sais pas du tout quoi penser du mot transcrire ! pour moi c'est pareil qu'arranger ou adapter :D
Si, il y a une différence, quand tu adaptes une pièce pour un autre instrument, c'est le plus fidèlement possible, tu octavies juste certaines notes, ou tu supprimes des notes que tu ne peux pas garder techniquement, si l'accord garde son sens...
Dans les adaptations de pièces pour clavier vers la guitare, souvent, on est obligé de descendre la voix supérieure, et donc, la voix intermédiaire se retrouve coincée entre la voix de basse et l'aigu.
Alors il faut négocier les croisements et rencontres éventuels.
Mais tu dois en savoir quelque chose, tu en fais, des adaptations...
Dans un arrangement, tu peux, par exemple, garder juste le thème et l'harmoniser autrement, ou juste la basse, et écrire autre chose au-dessus.
Dans le cas d'une adaptation, la sacem te refuse ta partition, donc, elle n'est logiquement pas protégée, et donc, logiquement, tu n'as pas besoin d'autorisation des ayant droit, tu as juste à payer les droits d'auteur si tu la joues en public.
Par contre, pour un arrangement, il faut l'autorisation, parce que tu pourras protéger ton arrangement, et tu toucheras des droits dessus en tant qu'arrangeur.
C'est là que juridiquement, c'est différent.
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Avatar de l’utilisateur
Aitua
Messages : 496
Inscription : jeu. 14 août 2014, 03:38
Localisation : Reims

Re: Que pensez-vous du mot transcrire

Message par Aitua » mer. 22 octobre 2014, 20:12

Elisabeth Calvet a écrit : Si, il y a une différence, quand tu adaptes une pièce pour un autre instrument, c'est le plus fidèlement possible, tu octavies juste certaines notes, ou tu supprimes des notes que tu ne peux pas garder techniquement, si l'accord garde son sens...
Dans les adaptations de pièces pour clavier vers la guitare, souvent, on est obligé de descendre la voix supérieure, et donc, la voix intermédiaire se retrouve coincée entre la voix de basse et l'aigu.
Alors il faut négocier les croisements et rencontres éventuels.
Mais tu dois en savoir quelque chose, tu en fais, des adaptations...
Dans un arrangement, tu peux, par exemple, garder juste le thème et l'harmoniser autrement, ou juste la basse, et écrire autre chose au-dessus.
Dans le cas d'une adaptation, la sacem te refuse ta partition, donc, elle n'est logiquement pas protégée, et donc, logiquement, tu n'as pas besoin d'autorisation des ayant droit, tu as juste à payer les droits d'auteur si tu la joues en public.
Par contre, pour un arrangement, il faut l'autorisation, parce que tu pourras protéger ton arrangement, et tu toucheras des droits dessus en tant qu'arrangeur.
C'est là que juridiquement, c'est différent.
Intéressant ! Je me pose tout d'un coup beaucoup de questions :
- quels sont mes droits et devoirs sur les "adaptations" que je peux effectuer ? Par exemple Casse noisette : ça reste une adaptation même si j'ai supprimé tout le solo du celesta ? Dans ce cas la mention Creative Commons attribution non commercial share alike est abusive ? (de toute manière je voulais changer pour attribution tout simplement... et encore est-ce qu'on peut forcer quelqu'un de dire qui l'a adapté ?)
- quels sont mes droits et devoirs sur les "adaptations" existantes ? Puis-je par exemple recopier exactement et éditer moi-même une oeuvre adaptée pour guitares tel que Carmen sans avoir besoin de l'accord de l'adaptateur ?
- tout simplement, existe-t-il une frontière bien précise entre l'arrangement et l'adaptation ? Si par exemple je crée une musique (à tout hasard JENOVA de FFVII), adapté à 50% de la musique du jeu vidéo, et adapté à 50% de l'arrangement pour piano de la même musique du jeu vidéo, c'est une adaptation ou un arrangement ? (... quoi ? mon exemple est tordu ? :D)

(je viens de lire l'article 68 du règlement général de la SACEM. Toutefois dans la FAQ de la SACEM j'ai l'impression que leur définition de transcription se rapporte plus à une transposition qu'autre chose...)

Edit : dans ce même règlement, il est fait mention d'"adaptation", mais uniquement lié à une adaptation littéraire (paroles...). Pour la SACEM donc, adaptation, transcription et arrangement sont trois mots distinctes.
A la recherche de l'équilibre entre le raisonnement et l'intuition.

Revenir à « Place publique des guitaristes classiques »