Passage d'une Silent Guitar à une guitare classique " -normale" -...

Path776

Passage d'une Silent Guitar à une guitare classique " -normale" -...

Message par Path776 » ven. 20 février 2015, 22:22

Cela fait des années que j'ai une Silent Guitar (Yamaha SLG110N) comme seul moyen de m'approcher du répertoire de la guitare classique. En début de cette année, j'avais une vraie envie de retour au classique (après quelques années passées dans la sphère de la pop, du blues, du jazz, etc.). La semaine dernière, je me décide: j'achète une guitare classique (= "avec une vraie caisse de résonance")... Bon, mon budget ne me permet pas des hauts de gamme, mais j'ai aussi appris à éviter le trop bas de gamme. J'achète donc une Yamaha CG192S (autour de 500 EUR)... Je dois avouer que j'ai eu de la peine à retrouver la dextérité acquise sur ma Silent Guitar. Là, il suffit d'effleurer les cordes pour que le son sorte et qu'il sorte bien (amplifié, faut dire!). La distance entre les cordes et le manche est aussi tellement minime (on a l'impression d'avoir la facilité d'un jeu sur une guitare électrique avec cordes très light - si vous voyez l'idée). Avec ma nouvelle guitare classique, j'ai dû vraiment me réhabituer à la pression des doigts sur les touches, à pincer plus fort, etc. Aujourd'hui, je retrouve la dextérité et le vrai plaisir d'un jeu sur une "vraie" guitare classique. :D

Je n'ai jamais eu l'occasion d'essayer une guitare classique "Grand Concert" (il n'y en a pas dans le magasin de guitare où je me rends habituellement - je crois que j'ai acheté la plus chère du magasin, c'est dire)... Je n'aurais pas pu m'en payer une pour le moment de toute façon, mais vu la différence de doigté, de pression, etc., entre mes deux guitares, je me demande:

:?: Est-ce que les guitares "haut de gamme" sont plus faciles à jouer? Ou est-ce plus sur la qualité de la lutherie que cela se joue (et la finesse au niveau du son...)?

Merci pour vos avis,

Patrick

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5695
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Passage d'une Silent Guitar à une guitare classique " -normale" -...

Message par Elisabeth Calvet » ven. 20 février 2015, 22:55

:arrow:
(Je sors d'avance... ) mais quand même, ça donne envie, ta "silent guitar"...
Bon... :arrow: :desole:
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 21908
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55

Re: Passage d'une Silent Guitar à une guitare classique " -normale" -...

Message par Isabelle Frizac » ven. 20 février 2015, 23:18

Bonsoir Path,

J' utilise moi aussi un Yamaha Silent (130N), pour jouer le soir sans réveiller les voisins .

J' ai également une Yamaha 192 S . le sillet du chevalet étant trop haut ( c' est souvent le cas chez Yamaha,) il faut le savoir et régler ou le faire régler par un luthier .Je suis très contente de cette guitare, boostée avec des cordes Savarez Cantiga rouge . C' est déjà une bonne guitare sans être de concert bien sûr, mais d' un rapport qualité/prix très bon ( à mon avis) .( même si j' ai d' autres guitares que j' apprécie tout autant et même plus :wink: ).

Avec l' aide de plusieurs membres du forum j' ai limé le sillet du chevalet d' environ 1 ou 2 mm , je ne me souviens plus exactement, mais j' avais mesuré la hauteur sur la 12ème case , corde 6 , entre le haut de la frette et le milieu de la corde et comparé avec une autre guitare. J' étais à 7mm , ce qui est trop haut.

Si tu as peur de faire ce réglage, demande à un luthier . :okok:

:bye:
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Path776

Re: Passage d'une Silent Guitar à une guitare classique " -normale" -...

Message par Path776 » ven. 20 février 2015, 23:23

Elisabeth Calvet a écrit ::arrow:
(Je sors d'avance... ) mais quand même, ça donne envie, ta "silent guitar"...
Bon... :arrow: :desole:
Oui, c'est une guitare très facile et agréable à jouer... Ceci dit, depuis que j'ai une autre guitare classique avec caisse, le plaisir du jeu (le son, la caisse qui vibre...) est vraiment différent. J'ai délibérément choisi de ne pas acheter de modèle pré-amplifié pour éviter les sons parasites (ce que j'avais avec ma première guitare classique (électro-acoustique) - que j'ai revendue pour passer à la Silent... J'avais besoin de pouvoir être amplifié (et là, en plus, le risque de larsen est nul...). Revenir à du pur acoustique est un réel bonheur. Mais je garde précieusement ma Silent aussi!... Bref, une guitare de plus... Ça me donne une idée pour un autre post, tiens...

Path776

Re: Passage d'une Silent Guitar à une guitare classique " -normale" -...

Message par Path776 » ven. 20 février 2015, 23:27

Isabelle Frizac a écrit :Bonsoir Path,

J' ai également une Yamaha 192 S . le sillet du chevalet étant trop haut ( c' est souvent le cas chez Yamaha,) il faut le savoir et régler ou le faire régler par un luthier .

:bye:
En fait, c'est la première chose que j'ai faite de retour à la maison... J'ai dû, en effet, rabaisser un peu le sillet du chevalet. :okok:

Heureux de lire aussi que je ne suis pas le seul à être passé du côté obscur de la guitare (puisque tu en possèdes une aussi)... :P

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 21908
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55

Re: Passage d'une Silent Guitar à une guitare classique " -normale" -...

Message par Isabelle Frizac » ven. 20 février 2015, 23:43

Autre point commun, je joue aussi du luth renaissance ( depuis tout juste 3 ans ) . :ouioui:

Et j' ai animé l' atelier guitares électriques à l' école de musique Image :oops: ( je suis prof de guitare classique) :D

ceci étant, beaucoup de musiciens classiques ne font pas que ça, et heureusement finalement.

Chez nous , l' ancienne prof de clavecin joue également du trombone et la prof de hautbois 'tape' les chorus avec nous dans l' atelier jazz ( moi aussi ... :P).

Image

....Image
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Path776

Re: Passage d'une Silent Guitar à une guitare classique " -normale" -...

Message par Path776 » sam. 21 février 2015, 08:52

Isabelle Frizac a écrit :

ceci étant, beaucoup de musiciens classiques ne font pas que ça, et heureusement finalement.
Je joue aussi de la basse (je m'y suis mis au départ pour mes petits essais de compos personnelles, puis j'ai rejoint pendant quelques années un groupe comme bassiste), mais je la délaisse pour le moment (depuis deux-trois ans en fait)... Je partageais ce fait avec un ami bassiste professionnel, croyant qu'il me ferait un petit sermon moralisateur... Eh bien, non, ce qu'il m'a répondu m'a réjoui, il m'a dit: l'important est de faire de la musique!

Je crois que l'humain aime catégoriser les choses: on appartient à tel groupe si on a telles ou telles caractéristiques... Moi, je suis fier d'être musicien. Je n'appartiens pas au monde "classique", je n'appartiens pas au monde de la guitare électrique, etc. (déjà, il m'arrive encore de faire des fausses notes - et ça sans vouloir jouer du jazz! - donc je ne pourrais être reconnu par aucun puriste parfait dans son jeu - y en a-t-il? Peut-être ceux qui s'autoproclament tels?).

Bref, j'aime la musique parce qu'elle me procure une joie que rien d'autre ne peut procurer. Pour moi, la musique est libre et les musiciens devraient l'être tout autant, plutôt que s'enfermer chacun derrière des murs qu'ils croient sans doute protecteurs, mais qui ne font que les emprisonner... Non au "racisme" et non au "racisme" musical... :wink:

Anon.

Re: Passage d'une Silent Guitar à une guitare classique " -normale" -...

Message par Anon. » sam. 21 février 2015, 11:33

Path776 a écrit :(...)
:?: Est-ce que les guitares "haut de gamme" sont plus faciles à jouer? Ou est-ce plus sur la qualité de la lutherie que cela se joue (et la finesse au niveau du son...)?
Les guitares haut de gammes sont plus "faciles" à jouer car elles sonnent ( en principe ) mieux et ont moins de défauts ( voire pas du tout ).
Cependant, certaines sont aussi très typées et ne peuvent pas convenir à ce que l'on recherche.

Il faut aussi après prendre en compte les caractéristiques "morphologiques" de la guitare et du guitariste et voir si il y a une compatibilité entre les deux.
Par exemple, un petit adulte, ou une personne ayant de très petites mains sera plus à l'aise sur une 7/8. Un autre sur une guitare possédant une touche large etc... autant de variables qui peuvent rendre une guitare même très chère pas forcément adapté à ce que l'on souhaite.

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 13086
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Passage d'une Silent Guitar à une guitare classique " -normale" -...

Message par Bernard Corneloup » sam. 21 février 2015, 11:40

En tout cas, facile à jouer ou pas, il y a une différence énorme au niveau de la richesse du timbre. Et ça c'est un plaisir qui est une vraie valeur ajoutée.
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D08

Path776

Re: Passage d'une Silent Guitar à une guitare classique " -normale" -...

Message par Path776 » sam. 21 février 2015, 14:06

Merci Anon et Bernard! Je comprends... il faudra quand même un jour que j'essaie la haute qualité (au moins pour ne pas mourir idiot).

Emmanuel Cavalier

Re: Passage d'une Silent Guitar à une guitare classique " -normale" -...

Message par Emmanuel Cavalier » sam. 21 février 2015, 17:17

Path776 a écrit :
Isabelle Frizac a écrit :

ceci étant, beaucoup de musiciens classiques ne font pas que ça, et heureusement finalement.
Je joue aussi de la basse (je m'y suis mis au départ pour mes petits essais de compos personnelles, puis j'ai rejoint pendant quelques années un groupe comme bassiste), mais je la délaisse pour le moment (depuis deux-trois ans en fait)... Je partageais ce fait avec un ami bassiste professionnel, croyant qu'il me ferait un petit sermon moralisateur... Eh bien, non, ce qu'il m'a répondu m'a réjoui, il m'a dit: l'important est de faire de la musique!

Je crois que l'humain aime catégoriser les choses: on appartient à tel groupe si on a telles ou telles caractéristiques... Moi, je suis fier d'être musicien. Je n'appartiens pas au monde "classique", je n'appartiens pas au monde de la guitare électrique, etc. (déjà, il m'arrive encore de faire des fausses notes - et ça sans vouloir jouer du jazz! - donc je ne pourrais être reconnu par aucun puriste parfait dans son jeu - y en a-t-il? Peut-être ceux qui s'autoproclament tels?).

Bref, j'aime la musique parce qu'elle me procure une joie que rien d'autre ne peut procurer. Pour moi, la musique est libre et les musiciens devraient l'être tout autant, plutôt que s'enfermer chacun derrière des murs qu'ils croient sans doute protecteurs, mais qui ne font que les emprisonner... Non au "racisme" et non au "racisme" musical... :wink:
Il y a ici beaucoup de points communs avec ma vie musicale à part le fait qu'il y a quelques années,j'ai décidé de m'acheter une "B u r l o t récital 2011".
Mon ressenti depuis que j'ai cette très bonne guitare est que si physiquement la facilité est au rendez vous,l'interprétation juste de la nuance et surtout du phrasé devient beaucoup plus difficile.
Ma Takamine electro possède un "bon" son mais celui ci est fortement compressé et assez creux dans les médiums.(vers 1000)
Les maladresses de phrasé sont beaucoup moins mises en évidence car que l'on attaque ou pas une note,le volume sonore reste à peu prés égal.
Sur la "belle guitare",c'est une autre histoire :wink: ,la moindre note jouée "un peu" trop fort s'entend "beaucoup" trop fort et une interprétation moyenne n'est pas possible.
Cet instrument m'a je l'avoue rendu bien plus "tatillon" pour l'interprétation du répertoire joué de façon classique et m'a poussé à me poser beaucoup de questions (surtout sur le phrasé),mais quel bonheur au final quand on arrive à bien rendre une mélodie et que l'instrument commence à "ronronner"sous les gratouillis. :lol: :casque:

Path776

Re: Passage d'une Silent Guitar à une guitare classique " -normale" -...

Message par Path776 » dim. 22 février 2015, 10:10

Emmanuel Cavalier a écrit :
Les maladresses de phrasé sont beaucoup moins mises en évidence car que l'on attaque ou pas une note,le volume sonore reste à peu prés égal.
Oui! Maintenant que tu le dis, je m'en rends compte aussi... Je me disais qu'il y avait un "je ne sais quoi" dans le jeu qui était différent: les nuances!...

La Silent Guitar reste un excellent instrument (pour jouer sans déranger personne, pour accompagner un groupe...), mais c'est vrai que dans l'aspect "recherche pointue des nuances", rien ne vaut une acoustique... Je ne dis pas que la Silent n'offre aucune nuance, que du contraire, mais on parle ici du côté pointu/pointilleux de la chose... :okok:

Un tout grand MERCI de m'avoir fait remarquer ce détail ô combien important! :merci:

Revenir à « Place publique des guitaristes classiques »