Mes tests de matériel d'enregistrement...

Les bases du studio d'enregistrement maison. La prise de son d'une guitare classique. Le matériel et les logiciels.
M'Bo
Messages : 2908
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par M'Bo » jeu. 15 mars 2018, 00:19

milsabords a écrit :
mer. 14 mars 2018, 23:50

*vous imaginez Rossfelder , Filomena Moretti, Heike Matthiesen, ou je ne sais qui respirant comme des bœufs et tirant la langue tout au long d'un concert en direct à la télévision ? c'te bonne blague . Est-ce vraiment envisageable ?
:lol: cela dit j’ai un cd de Roland Dyens où sur certains passages ou reprises, on l’entend respirer (en écoutant au casque) et on sent que c’était maîtrisé mais audible à un moment du morceau où ça apporte quelque chose (de la vie ?) ou du moins ça ne gâche pas l ‘écoute

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11422
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par milsabords » jeu. 15 mars 2018, 00:31

ça doit être très discret , et peut être auto-produit .
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11422
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par milsabords » jeu. 15 mars 2018, 15:52

tiens , il y a une annonce qui vient de paraitre sur af. une paire d'oktava Couple stéréo appairés : 220 €
en franco de port à 200 € livré ça reste une affaire . il y a 2 capsules cardioides ,deux atténuateurs - 10db , deux pinces , deux corps de préampli.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 4229
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par FabienSimon » jeu. 10 mai 2018, 10:57

Les professionnels cités plus haut, n''auraient-ils pas des micros plus directionnels, plus orientés vers l'instrument qui éviteraient ainsi ces bruits de respiration ?
L'angle de prise en compte serait ainsi réduit pour vraiment se concentré sur ce qui sort de l'instrument...
Merci!
Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11422
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par milsabords » jeu. 10 mai 2018, 15:35

C'est toujours faisable , mais dans certaines situations en direct le matériel qu'ils trouvent en arrivant est celui d'un sonorisateur local payé pour l'occasion voire un sonorisateur amateur pas payé pour l'occasion muni de micros shure à boule ou sm-57 , qu'il adore et qui vont massacrer la prise de son de la guitare.
Mais les concertistes connaissent bien ce genre de micro totalement inapproprié et prévoient le coup en général .
Sinon c'est qu'ils n'ont aucune conscience professionnelle et aucun souci du public (cette bande d'ânes le cas échéant) :cry:
Certains disposent d'un capteur performant avec sortie gros jack voire xlr sur leur guitare , mais cela coute cher si il s'agit de capteurs performants (comptez entre - au moins - 1000 et 2500 euros pose comprise ) ne produisant donc aucun larsen (capteur sous sillet ou capsule dans la caisse) . Multipliez cet investissement par deux ou trois instruments de concert et voyez le budget ...
Ça sonne bien si on y met le prix et on peut se permettre de respirer comme un boeuf , ça ne passera pas dans le micro , mais uniquement si les premières rangées du public sont assez loin pour ne pas se rendre compte du défaut bien présent , ce qui est rare.
Il faut donc que tous ces gens qui se produisent ou enregistrent maitrisent un tant soit peu leur respiration . car il y aura aussi des situation en petit comité qui se feront sans micro. là , si il y a une grosse respiration perçue , c'est que le travail n' a pas été accompli jusqu'au bout .Il est inutile de se chercher des excuses , tant qu'on est pas au point ; on est pas au point.
Être professionnel ou amateur chevronné passionné est très exigeant. En plus de jouer des trucs pas croyables avec une aisance et un calme déroutant , il faut que la respiration soit inaudible, Hé oui. Et en plus il faut du charisme sur le plan visuel. mais là c'est rare. Moi j'arrive à me fatiguer et presque à m'essouffler quand j'enregistre.

En studio la prise aérienne sera privilégiée (même si on enregistre le capteur interne simultanément si il est présent ) , et si le guitariste maitrise le truc on peut utiliser alors des micros omnidirectionnels , ceux là même qui rendront le mieux tous les timbres et l'acoustique du lieu.

Dès qu'on passe en capsule cardioïde on perd de l'acoustique du lieu et une partie de l'ensemble de la vibration sonore de l'instrument.

Puis , si on passe en capsule hyper-cardioïde , on ne capte qu'une zone définie et il n' y a plus l'acoustique du lieu ni l'ensemble de l'instrument. le placement dans ce cas est très important . C'est avec ce type de micro aérien qu'on entendra plus du tout le souffle du guitariste.
Il y aura du punch à l'attaque dans le rendu sonore si on le place bien , mais au détriment de la richesse sonore d'un omni. en fait avec les hyper-cardioïdes on a surtout l'attaque, et en situation d’enregistrement c'est à éviter.
Les hyper-cardioïdes sont destinés à être utilisés sur scène pour éviter le larsen avec les enceinte de diffusion , et surtout ; les enceintes retour. Ni plus ni moins . On enregistre pas avec un hyper-cardioïde , c'est tout.

Donc , dès qu'on se produit ou qu'on s'enregistre on doit obligatoirement faire attention à sa respiration , on y coupe pas . et ça ajoute à la difficulté. Et je vous garantis que c'est un détail que les gens remarquent , spécialistes ou pas.

Les gens cités plus haut ne doivent donc pas laisser le hasard prendre la main quand il s'agit d'être sonorisé quelque part en quelque lieu qu'on découvre au dernier moment. Il leur faut soit un capteur interne très performant éventuellement , ou emporter un micro qui tienne la route pour éviter toute catastrophe . Un Oktava hyper-cardioïde par exemple , ou un Neumann équivalent hyper-cardioïde. on évite ainsi le pire. :chaud:

Même sur quelques scènes ouvertes que j'ai pu faire , j'avais emporté le Dpa 4011 , et un petit capteur que je colle sur la caisse avec de la pate jaune , ainsi que les préamplis Neve et Api , préamplis parfois inutilisables car la table de mixage ne pouvait encaisser le niveau , même en passant par les entrées lignes ... Comme quoi , il faut tout prévoir. et tacher de repérer sur le lieu en arrivant une chaise sans accotoirs ! (sinon emportez une scie à métaux pour les scier). :chaud:

Imaginez ,vous allez au théatre, et le comédien principal lâche de bruyantes flatulences toute la soirée. hé bien c'est pareil. Ce n'est pas envisageable. Ce n'est pas une attitude professionnelle. Il ne peut pas se chercher et se trouver d'excuses.
Dernière modification par milsabords le jeu. 10 mai 2018, 16:22, modifié 1 fois.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 4229
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par FabienSimon » jeu. 10 mai 2018, 15:53

Merci milsabords pour votre éclairage!
Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11422
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par milsabords » jeu. 10 mai 2018, 16:46

Une des erreurs de sonorisateur amateur et musiciens amateurs : mettre les enceintes de sonorisation à l'arriere du musicien de chaque côté , larsen garanti. On ne fait jamais ça à moins de disposer d'un capteur sous sillet ou capteur interne aérien.

Elles doivent toujours être un poil en avant du guitariste , voire bien en avant .Ainsi on peut utiliser un cardio ordinaire. (sauf si il y a une enceinte de retour , il faut un hyper-cardioïde ).
Quoi qu'il en soit le guitariste aura la plus mauvaise place pour s'entendre , il s'entendra avec un décalage dans les enceintes et cela viendra completement brouiller la perception de ce qu'il produit.
Tous ceux qui ont joué sonorisé au moins une fois connaissent ça , c'est atroce. on joue "à l'aveugle" , ou "à la sourde" .Il faut se fier à sa mémoire et faire comme on a l'habitude de faire , sans savoir ce que les gens perçoivent .
En plus le son qui nous revient dans les oreilles est souvent mauvais (puisqu'on est à l'arriere des enceintes d'une part et qu'il y a aussi l'écho) ce qui nous fait douter ce qu'on est en train de faire.
Il faut donc être en capacité de faire abstraction de ce qui nous revient dans les oreilles. On ne saura ce qu'on a produit qu'en questionnant les gens.
Pour se rassurer - en répétition balance , réglages - , faites jouer quelques notes à quelqu'un sur votre guitare à votre place pour vous rendre compte que le son n'est pas aussi mauvais que ça en réalité. ça vous sera utile tout du long de votre prestation. Les plus riches disposent d'un retour oreille. Une oreillette qui transmet sans écho ce qu'on joue. C'est vraiment pas du luxe si on se produit souvent.

Voyez à quel point c'est compliqué dès qu'on utilise du matériel. Si vous laissez cette responsabilité entièrement à des tiers , alors ce sera de l'auto sabotage dans 90 % des cas .
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Gae247
Messages : 27
Inscription : mar. 24 octobre 2017, 19:51
Localisation : Bilbao

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par Gae247 » jeu. 10 mai 2018, 20:06

Bonsoir,

Ayant joué quelques centaines de fois en direct et en sonorisant la plupart des fois ma guitare classique je me permet de faire quelques commentaires.

Sur le choix du micro je crois que presque tout est dit.
Mes meilleures sonorisations ont été faites (par moi même) avec soit un micro omni pincé sur la rosace vers l'extérieur, soit avec un cardio statique petite membrane devant la guitare en le pointant en biais vers les frettes 15-18, à 30 cm+-(dans ce cas attention à ne pas trop bouger)

On ne souligne pas assez l'importance des enceintes de diffusion ! Il y en a de toutes sortes. Je dirais même que quelques fois un "Shure à boule" sera préféré à de mauvaises enceintes (j'exagère).
À éviter les 2 voies type haut parleur + trompette aiguë, cela donne un son très dur.
Je préfère toujours du "carton", des haut-parleurs en carton.
Mes meilleures écoutes que j'ai eu sont des enceintes Bose (non, je ne fait pas de pub) pas seulement pour leur son (assez caractéristique) mais aussi pour leur portabilité. En ce moment je joue avec le type "L1" qui se met derrière le musicien et permet d'entendre ce qu'entend le public (système Line Array) avec moins de larsen que des enceintes "normales". En plus très léger.

De toutes façons j'ai trouvé LA solution pour sonoriser une guitare classique en direct: Tonedexter. C'est une pédale qui analyse et compare le son d'un micro pour le "transposer" au pick up. Après avoir "appris" le son du micro le pickup reproduit très fidèlement le son du micro, sans larsen et sans les problèmes liés aux micros ! Je vous assure que c'est un bonheur ! Il faut avoir un pickup installé, bien sur. J'ai même fait des essais en studio pro et il est très difficile d'entendre la différence !
En plus cette pédale a pleins de fonctionnalités, sorties, Eq, accordeur,... très pratique en live. Pour +- 450$
Cela quand je joue avec d'autre musiciens, en jouant seul je préfère un micro qui donne une certaine "compression" naturelle. Et, en musique classique il faut très peux de volume, pas assez pour avoir des problèmes de larsen.

Pour ce qui est de la respiration je n'ai jamais eu de problèmes par contre ce qui s'entend souvent dans mes enregistrements est le frottement de la guitare sur mon pantalon ... et je n'ai pas encore trouvé de solution. Si vous avez des conseils, je suis preneur.
http://www.gaetan.es
http://www.claveduo.com

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11422
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par milsabords » ven. 11 mai 2018, 00:50

Il faudrait préciser ce qu'est un pick-up. je ne sais pas de quoi il s'agit en fait .

Côté pantalon , il faut mettre un tissu entre l'éclisse et le pantalon qui ne génère aucun bruit au frottement ou trouver un pantalon fait d'une matière qui génere pas de bruit. C 'est vrai que certains tissus produisent plus de bruits que d'autres au frottement .
Ce que vous appelez "trompette" est je pense l'autre nom que vous donnez à ce qu'ils appellent "moteur" ou tweeter à compression. Le but étant la projection lointaine. On prend ça quand la puissance est de mise.
On préfere le "carton" si on veut quelque chose de plus acoustique . J'entends du bien du système Bose (de dromadaire)* L1.
Il est même installé dans le grand salon d'un bâtiment ancien qu'on visite dans le coin et où se déroulent quelques concerts de temps en temps. C 'est fiable et pas très lourd en plus j 'ai vu sur le net. Ça fait son prix.Mais au vu de la qualité, ça reste un bon investissement.
A défaut un petit ampli Vox "aga" - spécial guitare acoustique - (pour ne citer que celui-là) dispense un son très naturel j'avais trouvé. Pour un concert classique en solo , duo ou avec petit ensemble à cordes , ça suffit largement . le tout étant de respecter l'équilibre entre les instruments sonorisés/non sonorisés.

Le placement du micro aérien , c'est ça. On peut même descendre jusqu' à la 12è , ou viser la petite joue en bas . Puis effectivement ne plus trop remuer sinon ça fausse tout, et les réglages qu'on a établis sont caduques. Ill faut avoir la rigueur du professionnel donc quand on utilise un micro aérien, et d'autant si ce devait être un hype-rcardioide.




* le système stéréo est appelé "chameau". Il y en a qui on la Bosse de l'écrivain , et d'autre Les Bose de chameau.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

OlivierAnt
Messages : 41
Inscription : mar. 31 juillet 2018, 22:18
Localisation : Belgique Bruxelles BW

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par OlivierAnt » dim. 25 novembre 2018, 00:57

Intéressant, ce tonedexter.
Je viens d’être étonné par l’effet srt de la dernière silent guitar chez yamaha. J’ai d’autres guitares avec pickup fishman auxquels j’aurais bien aimé ajouter un effet de ce type mais yamaha ne le commercialise pas seul.
Et tonedexter est souvent montré avec cordes metal.
Quid avec cordes nylon?
Quel est le rendu si on mélange l’effet avec le son direct?
Il y a un délai? Et quid des harmoniques? Le son est plus chaud que pickup seul?

Merci pour les infos: jouer en live à haut volume est si difficile.
famille nombreuse de guitares.
En quête de l'impossible?

Avatar de l’utilisateur
Gae247
Messages : 27
Inscription : mar. 24 octobre 2017, 19:51
Localisation : Bilbao

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par Gae247 » dim. 25 novembre 2018, 13:19

Oui, le Tonedexter est une des (bonnes) solutions pour jouer en direct amplifié.
Cela résout pas mal de problèmes, surtout le larsen. Il a plusieurs sorties, c'est la possibilité de contrôler le son soi-même, bon son, possibilité d'y ajouter quelques effets (insert), ...

Il me faut encore le tester avec différents "pick-up"

Par contre s'il ne faut pas trop de volume je préfère un micro. Le micro idéal serait le DPA 4099... (500€) comme on a déjà souligné avant.
Manque de ça j'utilise un AT Pro70 ou un Rode nt5 (c'est ce que j'ai).
Une option est de mélanger les deux... ce qui complique la chose dans le sens qu'il est très ennuyeux de jouer et de se mixer le son en même temps... sauf s'il y a un (bon) ingé son... mais c'est pas toujours le cas.

N'oublions pas l'importance aussi des diffuseurs et leur positionnement !
Ma prochaine envie: le Bose S1. Je n'en ai entendu que du bien, c'est tout petit, léger, puissant et offre un très bon son (assez) naturel. L'utiliser comme retour avant tout.
http://www.gaetan.es
http://www.claveduo.com

Avatar de l’utilisateur
philbert
Messages : 753
Inscription : sam. 24 mai 2008, 18:49
Localisation : Saumur

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par philbert » dim. 25 novembre 2018, 18:21

Pour éviter le bruit du frottement de la guitare sur le pantalon, rien de tel que la peau de chamois !
Il ne sert de rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la terre.
F. Mauriac

Avatar de l’utilisateur
Gae247
Messages : 27
Inscription : mar. 24 octobre 2017, 19:51
Localisation : Bilbao

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par Gae247 » dim. 25 novembre 2018, 23:12

Peau de chamois, bonne idée.

Pour ce qui est de jouer de la guitare "classique" (ou plutôt nylon) à haut volume, je suis d'accord avec OlivierAnt, c'est pas facile !
Je crois qu'avant tout il faut assumer que la dynamique ne ve pas être la même et puis souvent devoir jouer à haut volume veut dire devoir égaler d'autres instruments qui ont un volume bien plus fort (batterie, percussions, trompette,...) et souvent dans des salles qui ont une acoustique loin de l'idéal. Dans ce cas je crois que le plus important est de bien pouvoir s'écouter, de là à mon intérêt pour un retour qui reproduise bien la guitare, bien placé surtout ! Quitte à considérer un système "in-ear".
http://www.gaetan.es
http://www.claveduo.com

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11422
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par milsabords » dim. 25 novembre 2018, 23:22

Gae247 a écrit :
dim. 25 novembre 2018, 23:12
Quitte à considérer un système "in-ear".
Oui c'est sur ça marche, mais quand on joue dans un volume sonore ambiant élevé , il faut que lui même soit réglé assez haut. Alors , vous finissez le concert , vous n'entendez plus grand chose et lendemain encore ... avec un retour bain de pied il y aura le même problème.

Jouer à niveau élevé produira à court ou moyen terme des acouphènes irréversibles. Il faut donc avant qu'il soit trop tard considérer qu'il faut jouer le moins fort possible en fonction des situations et non le contraire comme on le voit si souvent. Il y a d'une part de l'inconscience et d'autre part de l'irresponsabilité.
Quoi qu'il arrive Il ne faut jamais perdre de vue notre santé. Quand on la perd on est tellement dépourvu , abattu et préoccupé qu'on ne pense plus du tout à tous ces problèmes techniques si ce n'est qu'ils nous ont à moitié ou tout à fait anéanti.

Je me souviens d'un guitariste de bal variété rock musette qui était venu au cours de yoga , il devait porter un walkman avec de la musique diffusée en permanence pour couvrir ses acouphènes ! et moralement il n' allait pas bien.

On applique pas assez rigoureusement l'arsenal juridique qui pourrait empêcher bien des abherrations , des gènes de riverains et des pertes auditives qui par ailleurs coutent très chers en terme de soins et d'appareillages. Il y a d'ailleurs un grand nombre de ces magasins qui vendent ces appareillages qui ont fleuri ces dernieres années jusques dans chaque ville de moins de 10 000 habitants. ça n'existait pas quand j'étais jeune , c'est relativement récent. un marché florissant et exponentiel visiblement.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Gae247
Messages : 27
Inscription : mar. 24 octobre 2017, 19:51
Localisation : Bilbao

Re: Mes tests de matériel d'enregistrement...

Message par Gae247 » dim. 25 novembre 2018, 23:49

Oui Millesabords mais je parles d'une trompette, un batterie par exemple qui, même sans amplification, couvrent largement le volume de la guitare.
Et s'ils sont en plus amplifiés, cela deviens un sérieux problème pour s'écouter.

Mais pour revenir au Tonedexter, l'hiver dernier j'étais en studio pour enregistrer et on a fait plusieurs morceaux avec batterie, contrebasse, une autre guitare + 2 chanteurs en direct et, pour éviter le + possible la repisse (je ne sais pas si c'est le terme correct), l'ingé a repris la guitare seulement par le Tonedexter; difficile a découvrir que c'est repris avec un pick-up (Fishmann avec Tonedexter). Très difficile à différencier de pourtant bons micros.
http://www.gaetan.es
http://www.claveduo.com

Revenir à « Enregistrer la guitare classique »