Sortie DVD E. Rossfelder

Présentez les CD ou DVD que vous aimez. Si ce CD est le votre, ou celui de votre professeur, utilisez le forum "Annonces des professionnels" pour le présenter.
Serge

Message par Serge » mar. 07 mars 2006, 00:40

Après avoir vu le Post de Hervé, j'ai immédiatement recherché ce DVD que j'ai eu ...à Noël.

Je trouve qu'il a vraiment un belle technique et une grande précision,...mais que cela manque un peu de sensibilité effectivement.

Quand au choix des titres je suis ....partagé. :?

-D'un coté c'est vrai que ce sont les standards....

mais de l'autre coté, c'est aussi ceux là que l'on plaisir à écouter ...et à comparer.

Pour exemple, j'adore comparer le "Recuerdos de l'alhambra".

Pour moi le monde se compose de deux catégories de guitaristes:

- ceux qui l'ont
- ceux qui l'ont pas :lol:

, j'ai celui de Pepe Romero (vidéo), Saitho AKIKO (vidéo), John Williams , Sharon ISBIN, Narcisso YEPES; Andres SEGOVIA (1927), Christophe NEUHAUSER,Emmanuel ROSSFELDER, Oscar GHIGLIA .

Eh bien c'est vrai que celui de ROSSFELDER se distingue par sa puissance et sa précision...mais que ce ce n'est pas celui que je préfère :wink:

Par contre j'aime bien sa variation vers la fin...qui fait un peu mandoline italienne .

Chacun a son style, sa plus où moins bonne régularité et sensibilité.

J'aime bien celui de Pepe ROMERO qui me semblent correspondre le plus à l'esprit de la pièce.

Celui de Narcisso YEPES est trés bien aussi, et j'ai découvert qu'en fait c'était un trés bon guitariste...que l'on ne connaît malheureusement qu'au travers de "Jeux interdits"...ce qui est trés réducteur...

Celui de Saitho AKIKO est magnifique aussi....


- Et puis c'est vrai que j'hésite à acheter un disque dont je ne connais pas les titres :oops:

( je dois être un peu conservateur :lol: )

Dans ces conditions, je suppose qu'avant d'aller vers l'originalité, les artistes font au moins un passage obligé par les "standards", ceux dont le public attend qu'il veuille bien les jouer.

D'ailleurs....c'est aussi le cas bien souvent dans les récitals de guitare...

On est un peu déçu si on n'y trouve pas un Recuerdos, où un Asturias, où une valse de BARRIOS, où un VILLA LOBOS (prélude où choros). :roll:

Comme quoi, on ne sait pas ce que l'on veut !

misisol

Message par misisol » mar. 07 mars 2006, 17:03

ben oui..c'est aussi cela, la guitare que l'on aime, celle des standards, je suis même certain que chacun possede plusieurs versions d'Asturias..dans sa cdthèque...ou du Recuerdos (que n'a-t'il pas composé là!!!Tarrega!) incontournables hits? :!:

jap

emmanuel rossfelder

Message par jap » jeu. 27 juillet 2006, 07:43

gonflants les guitaristes... emmanuel rossfelder est un brillant, tres brillant.. généreux et enthousiaste !
arretez de chipoter, de bouder le plaisir... son DVD est une splendeur... c'est un virtuose parmi les plus grands, et il n'a pas fini...

arretons de "peser les oeufs de mouches avec des toiles d'araignées"... pas etonnant que le public des guitaristes soit le plus stressant... nous sommes tous tellement critiques !! pitié !!

il abuse du trémolo ? mouaih ! pas moi... mais si je le maitrisais aussi parfaitement , je sais pas ce que je ferais ...
allez écouter rossfelder en concert... et puis un guitariste aujourd'hui qui remet notre instrument au premier plan, qui le sort du sérail, forcément.. c'est frustrant..
amicalement, mais vous m'avez énervé.. sans rancune

misisol

Message par misisol » jeu. 27 juillet 2006, 13:53

Tu as l'air bien convaincu par ce que tu ecris, mais ne t'enerve pas, on a ,c'est vrai, souvent l'impression que certains critiquent pour critiquer, mais c'est ainsi, l'essentiel c'est dire ce que l'on pense meme si l'on a pas toujours l'heur de plaire aux autres : ainsi moi j'ai aimé et j'aime toujours Lagoya, d'autres absolument pas,mais je respecte, et je l'ecoute tres souvent, Rossfelder m'enchante, c'est tout, dés que j'ai un moment d'inactivité, je prends rendez-vous avec lui, et je savoure ce moment de concert, c'est comme ça, a tel point que pour moi, il represente
la guitare que s'exprime :!:

alain

Message par alain » dim. 27 août 2006, 21:05

Et bien moi, je ne m'en lasse pas ! La technique, l'interprétation, les sentiments, et ce petit quelque chose de personnel dans son jeu qui le différencie de tous les autres. J'aime beaucoup !

guss

Message par guss » mar. 23 janvier 2007, 00:54

Bon ben je viens de regarder le DVD et je me suis pris une claque technique! bah... ça me refroidit un peu là... c'esdyt e genre de truc qui me fazit remettre en question. Suis je vraiement fait pour faire e la guitare :cry:

Garlik

Message par Garlik » mar. 23 janvier 2007, 01:10

:arrow: Regardez un peu ici qu'est ce qui vous plait pas? que je comprene un peux.

guss

Message par guss » mar. 23 janvier 2007, 01:17

non mais moi j'adore.. en faitje suis dég car j'ai l'impression que je n'arriverai jamais à avoir ce niveau

Garlik

Message par Garlik » mar. 23 janvier 2007, 01:24

On va quand même pas lui demander de jouer moins bien, sous prétexte que ca fait déprimer son auditoire. :lol:

Tiguidou

Message par Tiguidou » mar. 23 janvier 2007, 05:48

Je me demande qui est Emanuel Rossfelder ? Est-ce que quelqu'un peut me parler de lui s'il vous plaît ? Sa biographie et tout ?

Avatar de l’utilisateur
Prélude
Messages : 2424
Inscription : lun. 31 octobre 2005, 14:31

Message par Prélude » mar. 23 janvier 2007, 08:12

Sa bio:

Emmanuel Rossfelder

Emmanuel Rossfelder débute la guitare classique à 5 ans, obtient à 14 ans la Médaille d’Or du conservatoire d’Aix-en-Provence et intègre la prestigieuse classe d’Alexandre Lagoya au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
Il devient à 17 ans le plus jeune guitariste Lauréat du CNSM de Paris avec deux 1ers prix à l’unanimité.

Il se lance alors dans les concours internationaux et reçoit plusieurs récompenses:
« Masters de la guitare » de Paris, Prix Pierre Salvi délivré par le Ministre Français de la culture, Stotsenberg (USA), Walcourt (Belgique), Benicasim (Espagne),Viña del mar (Chili)…

Mais c’est avant tout le contact avec le public, cette envie de faire découvrir toutes les possibilités de son instrument qui l’amène à se produire sur les grandes scènes Françaises et internationales : Opéras d’Avignon, de Vichy, de Strasbourg, Salle Gaveau, Salle Cortot, Festivals d’Auvers-sur-Oise, de Berlioz, de la Chaise-Dieu, de la Vézère, du Jeune Soliste, de Sully-sur-Loire, Flâneries Musicales de Reims, Boston, New York, Philadelphie, Los Angeles…

Il joue également en soliste avec l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, les Orchestres de Cannes, de Nice, d’Auvergne, de Perrugia, de la Scala de Milan, le Landmarks Boston Orchestra, le Baltic Chamber Orchestra…

Concertiste reconnu, il est lauréat de la Fondation Natexis, « Découverte » Classica, « Révélation Classique


http://www.loreley-management.fr/
Guitare Prélude Maurice Dupont 2002
"La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots". Wagner

taz2A

Message par taz2A » mar. 23 janvier 2007, 15:46

Ca fait un mois qu'il est sur les rayonnages des National Federation of Purchasing Executives (Fédération Nationale d'Achat des Cadres)[/size] et des Hyper-Magasins Vierges, ce DVD, et la revue Classica-Répertoire lui a attribué le mois dernier son "10", récompense suprême. La lecture du programme m'a quant à moi coupé net toute velléité consommatrice : tubes, tubes, tubes. Et, peut-être à l'exception du Haendel, rien que le sieur Rossfelder n'ait déjà enregistré sur ses CD.
Pour son opus suivant, je propose : l'Adagio d'Albinoni, le Canon de Pachelbel, l'un des mouvements de la Petite Musique de Nuit arrangé en étude de trémolo, et le début du printemps (il prete rosso). Quelques airs de l'immortel Luis Mariano aussi pour ne pas risquer de paraître trop élitiste. Ah, non, zut, je crois que Roberto Alagna a été plus rapide!

Comme qu'ils disaient en mai 68 : l'imagination au pouvoir ! Ne parlons pas de l'ambition.
Fanfan


Tout à fait d'accord ... tu as oublié le Petit Papa Noel d'après Tino avec 2 variations en tremolo .... cela dit c'est le genre de produit qui musicalement et intellectuellement tire vers le bas ....
On ne cherche pas à déboucher les oreilles des gens ou à leur faire écouter autre chose ; on les confine essentiellement dans des oeuvres qu'ils retrouveront dans une publicité TV. Si la guitare se borne à une quinzaine de tubes, ca devient inquietant pour l'avenir de l'instrument ... d'autant que ce sont de "jeunes" guitaristes qui se comportent ainsi . A moins qu'ils n'aient pour ambition profonde un jour d'arriver à enregistrer l'étude 3 de Carcassi
(voyez à qui je pense ...) On ne renie pas son maître !

Rolando V

Message par Rolando V » mar. 23 janvier 2007, 16:19

Je te trouve tout de même un peu dur avec E. Roosfelder... certes jusqu'à présent le répertoire proposé est plutôt convenu... Mais qui n'a pas voulu jouer de la guitare classique en entendant Jeux interdits? Certainement pas en écoutant des oeuvres de musiques contemporaines...
Même s'il est vrai que j'en ai un peu marre d'entendre Asturias ou le Recuerdo...Mais je ne suis plus un débutant... en revanche les études de Sor Carcassi et consorts jouées par des virtuoses m'intéressent beaucoup parce qu'accessibles au grand nombre et je suis curieux de savoir comment ils les abordent !!? et puis E. R est jeune et peut encore je le crois nous surprendre!!!
ROLANDO

taz2A

Message par taz2A » mer. 24 janvier 2007, 10:30

j'ai l'insigne honneur de ne jamais avoir joué Jeux interdits(c'est vrai) oeuvre si difficile que même Yamashita y prend un "pain" dans une vidéo ...
Trêve de plaisanterie. Après un certain nombre d'années de guitare (en laison avec mon age cacochyme) et un niveau à peu près correct, je suis en droit de me demander qu'est ce qui peut motiver un professionnel pour faire des trucs pareils.
A titre comparatif ER me paraît s'engager sur la voie de Lliona Boyd (ex jeune fille en fleur de style hamiltonien) qui a "pondu" qq cd mémorables avec un répertoire où plus convenu tu meurs....
Je reste persuadé que l'honneur d'un musicien est de faire en sorte d'amener le public à aussi autre chose qu'un ramassis de tubes. Il y a tant de répertoire à découvrir dans la musique renaissance, baroque et romantique qu'on pourrait chercher autre chose à faire écouter. Weiss, c'est presque 600 pièces ; il n'y aurait pas des trucs à chercher dans un tel corpus ? Scarlatti itou ... (écouter par exemple Stephan Schmidt ds ce repertoire) ...
Pour avoir vu ,entre autres, Narciso Yepes en concert une dizaine de fois, chaque fois il intégrait à son programme des choses nouvelles, essayant ainsi de faire découvrir "alia res" à son public pourtant bien souvent convenu lui aussi.
Alors que diable, ne soyons pas trop indulgents avec ce genre de choses parce que quelque part c'est aussi la crédibilité du répertoire et par là-même de l'instrument qui est somme tout en jeu.

Pizz

Message par Pizz » mer. 24 janvier 2007, 11:46

Bonjour !

Mes propros paraîtront peut-être "réchauffés", mais comme je suis arrivée depuis peu, E. Rossfelder, je l'ai découvert, quand je regardais les victoires de la musique classique.

J'étais drôlement heureuse d'entendre de la guitare classique sur une chaîne publique et en plus que ce guitariste remporte une victoire !

J'avais déjà été suffisamment déçue d'apercevoir F. Moretti, furtivement, l'année précédente, je crois.

Il m'a impressionnée par sa maîtrise technique, et de ce point de vue-là, je me suis dit, sans le connaitre davantage : il me fait beaucoup penser à A. Lagoya, mais avec ce côté trop puissant, voire invulnérable, et qui laisse peut-être peu de place à l'expression de la sensibilité, un peu notre "intime cristal "...

Et derrière cette puissance, il y a sûrement de la fragilité cachée, il est encore bien jeune, et il évoluera ! Avant tout, quand je vois le mal que l'on se donne pour avoir jouer une pièce sans " bug ", je respecte à défaut de l'apprécier la montagne de travail que doit représenter un CD tout entier.

Pour ce qui est du répertoire, c'est vrai que j'ai aussi cette impression "on prend les mêmes pièces et on recommence ", je n'ai pas beaucoup de CD, et pas mal de "doublons" ! E.Rossfelder, comme d'autres avant lui, s'inscrit peut-être dans une certaine tradition, si c'est son choix actuel, et que certains y trouvent leur compte, pourquoi pas !

Mais heureusement aussi, que d'autres guitaristes reconnus nous ouvrent à des horizons nouveaux.

Pizz

Revenir à « CD et DVD de guitaristes classiques »