Segovia in portrait

Présentez les CD ou DVD que vous aimez. Si ce CD est le votre, ou celui de votre professeur, utilisez le forum "Annonces des professionnels" pour le présenter.
zatnectel_fr

Segovia in portrait

Message par zatnectel_fr » dim. 12 février 2006, 22:21

bonjour

est ce que quelqu'un a ce dvd? il est bien?

Garlik

Message par Garlik » dim. 12 février 2006, 22:47

oui il est pas mal, sauf la fin qui est trop politique à mon gout.
Faut dire que Segovia joue bien.
Par contre il fait beaucoup reference a Sor, et il ne mentionne pas Tarrega mais ca je ne saurais expliquer.

zatnectel_fr

Message par zatnectel_fr » dim. 12 février 2006, 23:21

c'est vrai que tarrega et segovia n'ont pas du tout la meme approche de la guitare

Garlik

Message par Garlik » lun. 13 février 2006, 00:09

Alors la si quelqu'un pouvait expliquer, je comprendrai peut être mieux le film et le personnage.

Il dit au debut du film "Los Olivos" qui est dans le DVD, a propos de son oeuvre que le répertoire de la guitarre etait trés pauvre à l'exception des oeuvres de Sor et dans une moindre mesure des oeuvres de Carrulli et Guiliani, que tout les autres compositeurs etaient trés médiocres et qu'ils n'avaient pas de formation musicale à proprement parler et qu'ils ont dédié à la guitare une "fervente incompétence absolue", bref qu'il a finalement du demander à ses amis d'écrire pour la guitare.

Il cite Torroba, puis Turina et Falla...
Bon il faut certainement prendre le discour dans le contexte que je ne connais pas. Mais je trouve étrange de ne pas citer Tarrega... je n'y connais peut être rien, mais Barrios, Villa Lobos... ne les a t'il pas connu?

Voilà sinon c'est un bon film sur Andres Segovia comme il y en a peu.
Et il nous fait une belle demonstration de l'étendue des possibilité de la guitare.

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8528
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Message par Jean-François Delcamp » lun. 13 février 2006, 09:20

Je me lance dans une spéculation, ceux qui connaisse bien Segovia corrigeront :
Tarrega, Pujol, Barrios, Llobet, Sainz de la Maza, Manjón, Sagreras, Mozzani, et d'autres étaient de sérieux concurrents de Segovia. Voulant être le premier et le seul des grands guitaristes du 20ème siècle, il les a effacés à sa manière, c'est à dire en les ignorant.

Il devait être vert (de rage) que Rodrigo ne lui ait pas dédié le concerto d'Aranjuez. :lol: Mais enfin il a eu son lot de consolation quand Rodrigo lui a dédié la Fantaisie pour un Gentilhomme (qu'il a enregistré).

On peut être grand et petit à la fois.
:sage:
:( + ♫ = :)

zatnectel_fr

Message par zatnectel_fr » lun. 13 février 2006, 10:22

ah c'est pour ça qu'il a jamais enregistré le concierto d'aranjuez


c'est le côté obscur de la guitare classique :lol:

Avatar de l’utilisateur
Fanfan
Messages : 1002
Inscription : sam. 21 mai 2005, 14:55
Localisation : Paris

Message par Fanfan » lun. 13 février 2006, 11:27

Il y a beaucoup de contre-vérités dans ce DVD : qu'il n'ait existé aucun répertoire entre Sor et les compositeurs sollicités par Segovia ou que tous les contemporains de celui-ci sans exception aient été "incompétents", tout le monde sait que c'est faux.

Plus insidieusement, il cite par deux fois Falla parmi les musiciens ayant composé à sa demande. On aimerait bien savoir quoi, puisque Homenaje "pour le tombeau de Debussy" répondait à la fois à une commande de Llobet, qui voulait une pièce pour guitare, et à la Revue Musicale qui souhaitait consacrer un numéro au compositeur français.

En cohérence avec son opinion selon laquelle le répertoire pour guitare connaît un "trou" de trois quarts de siècle, il ne liste même pas dans le livret d'accompagnement du DVD les pièces de Tarrega et de Llobet figurant pourtant dans ces films : Recuerdos et La filla del marxant.

Au début du 1er film, on nous montre une vue d'ensemble de la demeure qu'il s'est fait construire au bord de la Méditerranée : une bâtisse monstrueuse, sorte de pendant civil et moderne (à mon sens) de l'Alhambra de Grenade qui sert de cadre au 2ème film du DVD. Et le grand homme de nous expliquer, vaguement apologétique, qu'il a choisi sur plans très vite sans avoir le temps de regarder l'échelle. Je trouve quant à moi cette construction parfaitement emblématique de la mégalomanie de son propriétaire, pour qui le dénigrement systématique des rivaux potentiels semble avoir été une seconde nature. C'est en tout cas l'impression que me laissent les deux films de Christopher Nupen rassemblés sur cette galette.

Fanfan
Dernière modification par Fanfan le mar. 14 mars 2006, 17:34, modifié 5 fois.
Nous irons tous
Jouer du luth
Au grand couscous
De Belzébuth

Brigitte Fontaine

zatnectel_fr

Message par zatnectel_fr » lun. 13 février 2006, 12:37

il était riche andres ségovia?

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8528
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Message par Jean-François Delcamp » lun. 13 février 2006, 12:38

il aimait l'argent et savait le diriger vers ses poches, souvent il était son propre impresario pour réduire les frais. Des fois il préférait être payé à la recette, d'autres fois au cachet et il ne se trompait pas, parait-il.
Dans l'entreprise Segovia je crois qu'il n'y avait qu'un patron et qu'un employé : Lui :lol:

Les petits côtés du grand guitariste m'amusent, mais je n'oublie pas qu'il a été un grand interprète, et un grand ambassadeur de la guitare.
:( + ♫ = :)

smyslov

Message par smyslov » lun. 13 février 2006, 13:27

Jean-François Delcamp a écrit :Je me lance dans une spéculation, ceux qui connaisse bien Segovia corrigeront :
Tarrega, Pujol, Barrios, Llobet, Sainz de la Maza, Manjón, Sagreras, Mozzani, et d'autres étaient de sérieux concurrents de Segovia. Voulant être le premier et le seul des grands guitaristes du 20ème siècle, il les a effacés à sa manière, c'est à dire en les ignorant.

Il devait être vert (de rage) que Rodrigo ne lui ait pas dédié le concerto d'Aranjuez. :lol: Mais enfin il a eu son lot de consolation quand Rodrigo lui a dédié la Fantaisie pour un Gentilhomme (qu'il a enregistré).

On peut être grand et petit à la fois.
:sage:
Bon, je vois que je ne suis pas le seul à n'avoir jamais apprécié Andres Segovia, en tant qu'homme. Son leitmotiv : je m'aime, je m'aime, ...

J'avais enregistré sur cassette ces deux films lors de leur passage à la télévision. Je dois dire qu'ils m'ont réconcilié avec le guitariste. C'est vraiment super à regarder lorsqu'il joue. Et il joue bien le bougre ! En revanche, les interviews sont du Segovia pur, Segovia par Segovia, et la guitare qui n'a qu'une père : lui.

joa

Message par joa » ven. 17 février 2006, 23:31

Je ne suis pas d´accord. J´ai aprecié toujours Andres Segovia, l´homme, le guitariste, un des interpretes les plus importants du XXème siècle. Le film est trés interesant dans tous les domaines.

papout

Message par papout » mar. 18 avril 2006, 15:33

Bah !: mes amis, peut-être que les défauts sont aussi à la hauteur de la "grandeur musicale" du personnage.
Pardonnons à celui qui a fait ce que la guitare est aujourd'hui pour nous.
Mais à l'âge où il fait ce film, il jouait encore vraiment bien !
J'aime ce DVD car nous n'avons pas grand chose d'autre sur notre Pépé bien aimé ! :)

Xavier B.

Message par Xavier B. » jeu. 20 avril 2006, 09:28

si je suis un jour pépé, j'aimerai beaucoup pouvoir jouer comme lui! :lol:

papout

Message par papout » jeu. 20 avril 2006, 10:12

Oh que oui Xavier !
Même, non pépé, jouons déjà comme lui et après on pourra côôôôôser.
Il y a toujours beaucoup de donneurs de leçons, mais méditions toujours :
"La critique est aisée, mais l'art est difficile".

Xavier B.

Message par Xavier B. » jeu. 20 avril 2006, 10:33

Difficile de rester humble lorsque l'on est un maitre de la guitare.

A. Ponce à ce que j'ai entendu dire se fait (faisait?) appeler "Maestro".

Segovia ignore l'oeuvre remarquable de certains de ses concurrents.

peut-etre est-ce aussi la raison pour laquelle Julian Bream n'a pas joué Barrios? problème de concurrence?

John williams fait un peu ce qu'il veut dans la programmation de ses concerts et décommande au dernier moment sans se soucier des problèmes que cela peut poser (m'a dit mon prof. notamment à propos d'un festival de guitare en Allemagne).

Bref, difficile de ne pas prendre la grosse tête... :roll:

Revenir à « CD et DVD de guitaristes classiques »