Sor, Fernando - op.06/11 Etude, Segovia no.17 - D07

Audio et Video de musique classique (1760-1850, Sor, Giuliani, Carcassi).
Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV, Vidéo et MOV, droits d'auteur.
Respectez nos conventions pour le titre de votre message
Pour permettre la recherche par tri alphabétique des MP3, partitions et vidéos, donnez un titre à votre message en respectant ce modèle :
Nom du compositeur, Prénom du compositeur - Opus Numéro et Titre de l’oeuvre - Indication de niveau - Formation (Duo, Trio ...)
Le signe - suit le ou les prénoms du compositeur :
exemple: Carcassi, Matteo - op.60/03 Etude - D05

Nous publions ici nos enregistrements pour guitare classique. Les enregistrements ne respectant pas le droit d’auteur sont supprimés.
Yannick

Sor, Fernando - op.06/11 Etude, Segovia no.17 - D07

Message par Yannick » mar. 15 mai 2007, 23:37

Bonsoir

la fameuse étude 17 de Segovia
Un morceau sur lequel mes doigts ont souffert,
désolé pour les erreurs
merci pour vos éventuels commentaires


Yg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

jg
Messages : 370
Inscription : lun. 28 août 2006, 23:40

Message par jg » mer. 16 mai 2007, 00:07

Merci pour ce moment, Yannick.
:)

Lya

Message par Lya » mer. 16 mai 2007, 21:19

Ah j'aime bien cette étude !! ça me donne envie de la rejouer. Merci ! :D

Travaille-le peut-être un peu plus lentement pour bien mesurer la régularité. (avec un métronome) Sinon c'est bien je trouve ! Tu tiens bien la longueur du morceau. Bravo !

Yannick

Message par Yannick » jeu. 17 mai 2007, 16:11

Merci pour ton écoute Lya ainsi que pour tes conseils
Javoue que cest un peu décousu par endroits :)

Avatar de l’utilisateur
Jean Aragon
Elève des cours en ligne
Messages : 1946
Inscription : mer. 08 septembre 2004, 05:59
Localisation : St Pierre - La Réunion

Message par Jean Aragon » ven. 18 mai 2007, 09:41

Beau travail pour un morceau pas facile.
Continue pour arrondir encore l'interprétation, ce sera parfait.
:bravo:
Jean
Dernière modification par Jean Aragon le dim. 27 mai 2007, 19:01, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jean Aragon
Elève des cours en ligne
Messages : 1946
Inscription : mer. 08 septembre 2004, 05:59
Localisation : St Pierre - La Réunion

Message par Jean Aragon » ven. 18 mai 2007, 09:42

nogara a écrit :Beau travail pour un morceau pas facile.
Continue pour arrondir encore l'interprétation, ce sera parfait.
:bravo:
Jean

Merodi

Message par Merodi » ven. 25 mai 2007, 11:36

Ah la la !!!
Qu'est ce que c'est beau !!!!

:applauso:

C'est émouvant, en même temps !!!
Continue !
:okok:

Yannick

Message par Yannick » sam. 26 mai 2007, 20:13

Merci bien NOgara et Merodi
Ca fait plaisir

versinget

Message par versinget » sam. 16 juin 2007, 14:35

Un tout grand bravo, Yannik, pour cette étude difficile dont j'ai eu l'occasion de causer en début d'année avec Pizz et dont je découvre aujourd'hui seulement ton interprêtation.

Cela doit faire maintenant 5 semaines que je travaille régulièrement cette étude qui a même pris place au centre de mes préoccupations (j'ai même eu sacrément de mal à apprendre par coeur la dernière partie en majeur que je ne maîtrise pas encore parfaitement). Maintenant c'est surtout la vitesse qui me préoccupe (car il vaut mieux se chauffer, pour y arriver). Aussi crois bien que je mesure tout le travail et le beau résultat que tu nous fais partager. Le problème n'est pas tant le métronome que de tenir le tempo d'un bout à l'autre (pizz parlait même de 140 et pour ma part je m'en tiendrais au environ de 120) car il va de soi qu'on ne va pas l'enregistrer en 3 parties pour recharger ses batteries. Alors en attendant que je passe devant un micro pour découvrir ce que cela donne, encore bravo !

Bien entendu, c'est le genre de truc que l'on peut toujours améliorer et je ne suis pas du tout convaincu qu'il faille s'abstenir de quelques accélérations locales ou de jouer plus forts certaines voix intermédiaires (contrairement à la version très régulière et fort belle que l'on trouve sur le forum italien).

PS. J'ai l'impression de ne pas avoir la même version que toi. D'où tiens-tu la tienne ? (si c'est avouable, of course ! J'ai vu que JF en a mis une sur ce site)

Yannick

Message par Yannick » sam. 16 juin 2007, 21:00

Bonjour Versinget

Merci d'avoir écouté et de poster tes commentaires.

J'ai mis plusieurs semaines avant la jouer "correctement" et il reste pas mal d'erreurs ,notamment dans la 3éme partie .

J'ai eu la chance de faire un enregistrement convenable des trois parties .

C'est vrai que ma version est un peu spéciale ,j'ai mélangé des passages de l'originale de Sor et de la version retouchée de Segovia .

Encore merci a bientot.

oldrick

Message par oldrick » mar. 19 juin 2007, 17:25

merci encore yannick

bardabu

Re: Sor, Fernando - op 6 N°11

Message par bardabu » ven. 27 juillet 2007, 18:42

Je viens de terminer cette étude et je commence seulement à la perfectionner. Cette étude est difficile pour moi, pour plusieurs raisons : les barrés, la vitesse régulière et l'expression de la basse. Dans la troisième partie, de mémoire, quand on plaque un barré en deuxième pour jouer Si La Ré# Fa#, puis Si# La Ré# Fa#, puis Do# La Ré# Fa#, le Do# de la 2ème corde, il faut tenir en levant le barré pour jouer Sol# Do# sur la 4ème et 5ème corde ensuite. Du coup, je joue la basse avec l'auriculaire qui me permettra d'écarter les doigts suffisamment pour atteindre le Sol# et Do#. Mais le Ré# en 5ème corde est joué avec l'annulaire et un barré en deuxième fret. Position pas possible.

Ce sera plus clair sur une portée :
Image

J'ai rajouté le dièse en rouge comme sur ma partition. Il y a peut-être une erreur sur la mienne, en fait.

Que pensez-vous du doigté à adopter?

versinget

Re: Sor, Fernando - op 6 N°11

Message par versinget » lun. 30 juillet 2007, 14:41

bardabu a écrit :quand on plaque un barré en deuxième pour jouer Si La Ré# Fa#, puis Si# La Ré# Fa#, puis Do# La Ré# Fa#, le Do# de la 2ème corde, il faut tenir en levant le barré pour jouer Sol# Do# sur la 4ème et 5ème corde ensuite. Du coup, je joue la basse avec l'auriculaire qui me permettra d'écarter les doigts suffisamment pour atteindre le Sol# et Do#. Mais le Ré# en 5ème corde est joué avec l'annulaire et un barré en deuxième fret. Position pas possible.
Première chose le Mi grave c'est la 6e corde et le Mi aigu la 1ère. Donc le premier Do# dont tu parles (1ère mesure de la deuxième ligne) est sur la 5e corde, pas la 2e et les Sol#, Do# (même mesure) sur le 3e et 2e corde respectivement. On lève donc le barré aprés le premier temps de cette mesure pour jouer Mi (1e),Sol#(3e),Do#(2e) et par suite on ne peut plus tenir le Do#(5e corde). C'est exact. Maintenant joue ce passage à 120 à la noire et dis-moi si tu entends une grande différence !

Je remarque surtout que ta partition est encore plus mal écrite que la mienne. Par exemple dans la deuxième mesure de la 2e ligne donnée, le La 5e corde est une ronde et se joue normalement en premier soit avant les 2 notes placées en dessus et avant ! Comme le problème que tu évoques est dans la première mesure de cette portée (2e ligne), remarque bien que le Do# 5e corde - celui qui cause problème - est, dans ta partition, une ronde, voire une ronde pointée (avec le point 1 mètre plus loin !!!) alors que ce peut être au mieux une blanche pointée. Ben moi, je ne me complique pas la vie : je joue une noire, point barre (avec l'annulaire que je tiens eventuellement plus longtemps si j'arrive à attraper le Sol# avec l'index, puis ensuite je change de doigt pour jouer le second Do# 5e de la mesure avec l'auriculaire ). L'os, le gros, il est d'ailleurs quelques mesures plus loin lorsqu'on doit jouer vite...

Hum, si tu veux jouer le Do# (5e corde) avec l'auriculaire pendant le barré, alors je vois mal avec quel doigt tu comptes jouer le Re# (2e corde, pas la 5e !) dans le même barré (juste avant qu'on le lève). L'annulaire ? Faut aimer, c'est plus de la gymnastique mais de la varappe ! N'ayant pas de longs doigts, je préfère enchainer des barrés rapidement et proprement plutôt que de vouloir à tout prix respecter la valeur d'une note en faisant foirer la moitié des autres.

Cette étude possède de nombreux passages tordus, voire impossibles à jouer. Et des versions contradictoires. C'était justement l'un de points de discussion qu'avait soulevé Pizz en début d'année (recherche le sujet dans la "les oeuvres que vous étudiez")
Dernière modification par versinget le lun. 30 juillet 2007, 15:28, modifié 2 fois.

jg
Messages : 370
Inscription : lun. 28 août 2006, 23:40

Re: Sor, Fernando - op 6 N°11

Message par jg » lun. 30 juillet 2007, 15:25

versinget a écrit :Je remarque surtout que ta partition est encore plus mal écrite que la mienne.
Ta ta ta c'était sans doute la manière normale d'écrire en ce temps là. Je trouve, avec un peu d'habitude, que c'est très agréable.

versinget

Re: Sor, Fernando - op 6 N°11

Message par versinget » lun. 30 juillet 2007, 15:57

jg a écrit :Ta ta ta c'était sans doute la manière normale d'écrire en ce temps là.
D'accord, jg. Mon "ta" était de trop puisque la version citée est seulement l'une des versions "officielles" que l'on trouve dans la collection Boije, par exemple (mais qui n'a pas de si# contrairement à toute les autres !!! Alors donc savoir...). Leur seul avantage : c'était écrit compact. Parce qu'à part ça, cela n'aide pas à jouer en lecture directe, lorsque les notes des différentes voix sont décalées et qu'il faut commencer par lire la suite et faire un petit calcul pour savoir quand on doit commencer à les jouer. Je me dis alors qu'il n'y a pas de raison d'être plus rigoureux lorsqu'on joue que l'on en a fait preuve pour écrire la partition "originale".

Revenir à « Audio et Video de musique classique »