un blog qui cause kayaks

C'est le lieu exclusif du forum où discuter de la pluie et du beau temps et de tout ce qui ne concerne pas directement la guitare classique.
Règles du forum
C'est le lieu exclusif du forum où discuter de la pluie et du beau temps et de tout ce qui ne concerne pas directement la guitare classique.
Avatar de l’utilisateur
Gérard-François Gros
Messages : 999
Inscription : jeu. 04 septembre 2014, 17:06
Localisation : Limousin

Re: un blog qui cause kayaks

Message par Gérard-François Gros » mer. 24 octobre 2018, 18:50

:bravo: Jean-François pour cette "pagaie rouge" , j'allais demander à quand la noire sans savoir si elle existait vraiment ?
La fin du texte répond à mon interrogation , tu dois pratiquement être déjà arrivé en Suède :okok:
Guitares : Rokkomann 1970 n°165
Kilmus Gitarren Excelsior 1980 n°170
Messina 2013
Cordes : Music Gmbh , nylon , fil de cuivre argenté

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8223
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Re: un blog qui cause kayaks

Message par Jean-François Delcamp » jeu. 08 novembre 2018, 22:43

Gérard-François Gros a écrit :
mer. 24 octobre 2018, 18:50
, j'allais demander à quand la noire sans savoir si elle existait vraiment ?
ben, c'est en cours le passage de la pagaie noire.
J'ai beaucoup appris en Suède durant la semaine passée.

Je raconte notre semaine et mon vécu sur mon blog : https://www.randokayak.com/2018/11/05/b ... obre-2018/
356-debarquement-1024x768.jpg

c'était top, en particulier sur la prise de responsabilité, ça m'a bien fait avancer.
Et j'ai passé une semaine extra, avec le sourire jusqu'aux oreilles !
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
:( + ♫ = :)

Avatar de l’utilisateur
Patrice Armagnac
Elève des cours en ligne
Messages : 417
Inscription : mar. 12 janvier 2016, 11:15
Localisation : ESCARO 66360

Re: un blog qui cause kayaks

Message par Patrice Armagnac » ven. 09 novembre 2018, 16:34

:bravo: Jean-François et merci pour ces belles photos de Suède.
Dernière modification par Patrice Armagnac le sam. 10 novembre 2018, 12:05, modifié 2 fois.

legato
Messages : 588
Inscription : dim. 09 janvier 2011, 15:55

Re: un blog qui cause kayaks

Message par legato » ven. 09 novembre 2018, 20:29

quel voyage ! et beaux paysages !
( nettement moins encombrés que les trottoirs parisiens , ça fait rêver )

merci Jean-François

Avatar de l’utilisateur
Gérard-François Gros
Messages : 999
Inscription : jeu. 04 septembre 2014, 17:06
Localisation : Limousin

Re: un blog qui cause kayaks

Message par Gérard-François Gros » dim. 11 novembre 2018, 20:09

Merci Jean-François pour le blog qui est très instructif et qui me permet de voyager par la pensée .
Votre générosité trouve un terrain pour s'exprimer et faire partager "l'inconnu"... Fidèle à votre engagement pour la guitare, vous nous faites rêver encore et encore : Merci!
Je ne connaissais pas du tout le canoé Kayak et je découvre que ce n'est pas une activité pour les "mauviettes" :lol:
Guitares : Rokkomann 1970 n°165
Kilmus Gitarren Excelsior 1980 n°170
Messina 2013
Cordes : Music Gmbh , nylon , fil de cuivre argenté

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8223
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Re: un blog qui cause kayaks

Message par Jean-François Delcamp » dim. 11 novembre 2018, 20:34

Merci Patrice, Legato et Gérard-François,
je l'ai déjà dit sur le forum, j'ai fait de la guitare parce que les couleurs sonores de la guitare me permettaient de "voir en esprit" des paysages imaginaires, des espaces proches ou lointains. C'est la poésie de la musique qui me plait, qui me séduit. C'est pour la poésie que j'ai aimé et joué de la guitare (voyez ma composition "Viviane" pour guitare)

Avec le kayak, j'ai la chance de voir de près et "en vrai" ces magnifiques paysages que j'imaginais grâce au média de la guitare. J'adore les interprètes qui ont des couleurs sonores comme Ségovia, ou Bream, ou Ponce, ou Alfred Brendel, ou Christian Ferras. Leurs langages sonores sont puissants et créent des images dans mon esprit.

J'aime les oiseaux de mer, j'aime la nature et je fais des efforts pour côtoyer cette beauté le plus souvent possible, qu'il fasse beau temps ou moins.

Je vais plus loin pour vous dire ma pensée à ce sujet. Cette pensée m'est venue grâce à la pratique solitaire de la randonnée, j'ai réfléchi à pourquoi on installait son campement ici plutôt que là : j'en ai déduit qu'il y avait un rapport entre ce qu'on estime beau et ce qu'on estime sain.

Je pense, mais c'est personnel, que le bon et le beau sont la même chose. Pour moi, la sécurité et le beau sont une même chose. Nous aimons tout ce qui nous fait du bien, nous protège, nous préserve, nous nourrit, nous réchauffe, nous protège des maladies, nous éloigne du mal moral ou physique, nous aimons l'harmonie qui préserve la paix, nous aimons et trouvons beau tout ce qui nous semble sain.

La peur est dangereuse car elle nous éloigne de ce qui est beau, elle anesthésie une part de notre humanité, elle nous met en danger car elle nous fait perdre notre capacité à raisonner sainement. Elle nous aliène et nous réduit. Alors si on ne veut pas être diminué par la peur, il faut occuper son esprit de belles choses pour que la peur, qui est dangereuse, n'y trouve pas une petite place pour venir squatter momentanément, ou pour longtemps, un coin de notre tête.

Voila comment je fais ma synthèse entre guitare et kayak, voila comment la recherche de la beauté et du plaisir m'amène à vouloir tenir la peur loin de moi. Guitare et kayak, tous deux me véhiculent vers les beautés imaginaires (pour la guitare) et réelles (pour le kayak).

Bon, tout ça à prendre simplement, ça ne vaut pas plus qu'une façon personnelle de voir le beau. J'ai bien conscience que ma façon de voir est tout à fait discutable.

Bises à toutes et tous
:( + ♫ = :)

Avatar de l’utilisateur
Sylvie Cesari
Elève des cours en ligne
Messages : 933
Inscription : lun. 26 octobre 2015, 21:40

Re: un blog qui cause kayaks

Message par Sylvie Cesari » dim. 11 novembre 2018, 22:27

Bonjour et merci pour ce message, un 11 novembre, c'est agréable à trouver car trop souvent c'est la peur qui gouverne nos sociétés...
Une fois j'avais essayé d'écrire le paysage de ce qu'un village a pu dessiner en moi, voici ces quelques mots d'alors en contre-don à votre témoignage, en espérant que mes progrès me permettront pareillement d'écrire un jour avec ma guitare:

"Les oliviers étaient tout près, si près, que sous le vent, leur odeur lissait la pierre, qu’ils touchaient la mer, un coin de ciel.

Quelque chose était là sous le vent, dans ce balancement constant et régulier, fruité de bruit et de branches, entre le blanc de la pierre et l’intérieur noir de la chapelle, entre le loin de la mer et le haut du ciel, entre le feuillage qui s’agitait et l’immobilité ferme de la terre ; une berceuse murmurée sans autre parole et mouvement que ce qui était donné au regard.

L’enfant était là, posée à même la pierre, dans cette vérité nue de tout recevoir, les parfums, la lumière qui soulève, le noir qui attire…elle se laissait bercer dans cette horloge d’un temps présent où tout se touche sans se heurter, le ciel et la mer, l’olivier et la terre, la solitude du mur et le sombre habité de la fenêtre…sans que rien ne se dispute et que tout se complète, dans un lieu sans frontière où tout avait sa place.

C’était une journée d’hiver. Dans une lumière de printemps. Sous le vent il y avait cette enfant, toute entière dans l’horloge du temps;

doucement, doucement, elle réglait dessus, les pas de son âme"

Bonne soirée
Elève D04
J'aime les guitares de Christian Magdeleine et prendre du temps au temps sans consigne en retour.

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8223
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Re: un blog qui cause kayaks

Message par Jean-François Delcamp » dim. 11 novembre 2018, 23:57

merci Sylvie, oui nous sommes bien sur la même longueur d'onde et votre texte n'essaye pas, il le fait.

votre texte me touche. il decrit bien les liens de toutes sortes qui nous lient aux autres et au monde. je ne comprends pas tout de votre texte, mais il a un fort pouvoir d'évocation.

Notre rapport au vivant et même aux pierres est un prolongement de notre être. Plus on aime, plus on ressent de l'empathie : plus on est vivant. enfin c'est ce qu'il me semble.

je vais vous raconter autre chose. des fois en me baladant dans les rues de Brest, je trouvais les passants laids. des fois je les trouvais beaux ces inconnu(e)s. j'ai fini par comprendre que quand quelque chose n'allait pas en moi, les passants me semblaient laids. et quand je me sentais bien, les mêmes devenaient beaux et j'en étais plus heureux. alors je me suis dit que j'avais intérêt à cultiver mon état pour qu'il soit souvent bon et que les autres m'apparaissent beaux. j'y travaille toujours et je progresse un peu.
:( + ♫ = :)

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 12093
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Marne

Re: un blog qui cause kayaks

Message par Rachid Merabet » lun. 12 novembre 2018, 09:56

Merci Jef pour ces pensées qui font du bien à lire et merci aussi du partage de tes expériences kayakistes qui nous donnent à chaque fois une bouffée d'air frais. Les valeurs essentielles d' une vie en communauté , le partage, l' entraide , la solidarité entre les êtres, y a que ça de vrai. :)

Sylvie, comme Jef, je n' ai pas tout compris mais ce qui est sûr c' est que les mots que tu emploies me parlent et comme le dit une certaine signature, " je mets ensemble les notes qui s' aiment" tes mots vont très bien ensemble et ils ont quelque chose d' apaisant :merci:
Dernière modification par Rachid Merabet le lun. 12 novembre 2018, 14:56, modifié 1 fois.
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n

Avatar de l’utilisateur
Sylvie Cesari
Elève des cours en ligne
Messages : 933
Inscription : lun. 26 octobre 2015, 21:40

Re: un blog qui cause kayaks

Message par Sylvie Cesari » lun. 12 novembre 2018, 14:41

Bonjour,
Ce qui est important c'est de recevoir un texte, un témoignage, comprendre ce n'est pas grave, surtout sur un extrait. Et merci encore pour ces nouveaux échanges. Et merci pour vos messages.
Je me suis demandée pourquoi j'aimais beaucoup lire certains auteurs plus que d'autres, par exemple, Giono ou Le Clézio, c'est sûrement pour ce que vous dites Jean-François, pour cette empathie et ce lien qui va de soi, à l'autre et à ce qui nous entoure....ces deux écrivains par exemple font ce travail. Et à mon sens ce travail conduit à l'émancipation de chacun à pouvoir construire sa propre vie, ce que manifestement vous faites pleinement et avec altruisme. La preuve en est de ce forum et de vos choix sur l'aventure kayak.
Rachid vu la sensibilité que tu déploies dans tes interprétations, je ne doute pas que tu sois également un chercheur, et un trouveur, de ces chemins là.
Bonne journée
Elève D04
J'aime les guitares de Christian Magdeleine et prendre du temps au temps sans consigne en retour.

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 12093
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Marne

Re: un blog qui cause kayaks

Message par Rachid Merabet » lun. 12 novembre 2018, 14:44

:oops: :bye:
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8223
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Re: un blog qui cause kayaks

Message par Jean-François Delcamp » lun. 12 novembre 2018, 15:43

J'ai entendu, le mois dernier, une émission sur France Inter concernant l'entraide, dans cette émission j'entendais que plus les gens étaient riches plus ils étaient individualistes, et plus ils étaient pauvres plus ils étaient solidaires et s’entraidaient.

De nos jours les 1% les plus riches deviennent d’égoïstes survivalistes, Ils achètent des terres dans des zones préservées et se construisent des bunkers fortifiés où ils pourront survivre en autarcie, quand la terre deviendra invivable pour d'autres que les supers riches.



Pablo Servigne, agronome et docteur en biologie a coécrit avec Gauthier Chapelle : "L'entraide, l'autre loi de la jungle" (paru en octobre 2017 aux éditions "Les Liens qui Libèrent"), il était interviewé par Mathieu Vidard sur France Inter en septembre dernier.

Le lien pour écouter cette émission sur l'entraide dans le monde animal, chez l'homme et chez les végétaux : https://www.franceinter.fr/emissions/la ... -aout-2018 à partir de 18 minutes 36'.

Au cours de l'émission, Pablo Servigne cite Peter Wohlleben, un ingénieur forestier et écrivain allemand né en 1964 à Bonn. Il est connu, notamment, pour son ouvrage "Das geheime Leben der Bäume", traduit en français par "La Vie secrète des arbres". Où on apprend que les arbres coopèrent et se facilitent mutuellement l'existence, au point de maintenir en vie un arbre mourant, afin que le groupe environnant puisse encore profiter de ses ressources (là, il faut lire le livre pour l'apprendre).

C'est, entre autres, mon livre de chevet depuis quelques mois.
La-vie-secrete-des-arbres.jpg


Jef
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
:( + ♫ = :)

Avatar de l’utilisateur
Patrice Armagnac
Elève des cours en ligne
Messages : 417
Inscription : mar. 12 janvier 2016, 11:15
Localisation : ESCARO 66360

Re: un blog qui cause kayaks

Message par Patrice Armagnac » lun. 12 novembre 2018, 17:25

Des Pyrénées,
Dans ce blog qui cause kayak les pensées subliminales se dispersent au-dessus des embruns iodés de l'onde océanique et des oliviers dans le vent. :chaud:
Pour ceux que ça intéresserait , voir le catalogue des publications : www.foretpriveefrancaise.com
mais en attendant la venue du Sapiens bionique
un petit coup d'oeil à ce petit film :
:bye:

Avatar de l’utilisateur
Sylvie Cesari
Elève des cours en ligne
Messages : 933
Inscription : lun. 26 octobre 2015, 21:40

Re: un blog qui cause kayaks

Message par Sylvie Cesari » lun. 12 novembre 2018, 21:16

Bonsoir les amis, je vais écouter et regarder avec attention vos suggestions respectives. Merci :bye:
Elève D04
J'aime les guitares de Christian Magdeleine et prendre du temps au temps sans consigne en retour.

Revenir à « Café de la grand-place »