Entretien des ongles

Entretenir et réparer ses ongles, les ongles artificiels.
Claude
Messages : 98
Inscription : ven. 15 janvier 2016, 21:47
Localisation : Montreal, Canada

Re: Entretien des ongles

Message par Claude » mer. 23 mai 2018, 15:01

Didier De Cooman a écrit :
mer. 23 mai 2018, 13:52
@Claude : quel est ce durcisseur svp ?
Il existe des dizaines de durcisseurs. Celui que j’utilise s’appelle Triple Strong de Sally Hansen. Il ne se vend probablement pas de l’autre côté de l’atlantique. Mais ce n’est pas grave. Demandez à votre pharmacien s’il vend des durcisseurs et surtout, quel est son meilleur. Peu importe la marque, ils sont efficaces. En autant qu’ils soient de qualité.
Claude
Montréal , Québec, Canada

Stephanie Leconte
Messages : 268
Inscription : sam. 24 octobre 2015, 22:03
Localisation : Clermont-Ferrand (63)

Re: Entretien des ongles

Message par Stephanie Leconte » jeu. 24 mai 2018, 01:34

Claude a écrit :
mer. 23 mai 2018, 15:01
Didier De Cooman a écrit :
mer. 23 mai 2018, 13:52
@Claude : quel est ce durcisseur svp ?
Il existe des dizaines de durcisseurs. Celui que j’utilise s’appelle Triple Strong de Sally Hansen. Il ne se vend probablement pas de l’autre côté de l’atlantique. Mais ce n’est pas grave.
On le trouve sur le net ;-)

Sinon un durcisseur très efficace qu'on trouve dans toutes les parfumeries en France : le Hérôme Extra fort.
Si on respecte bien le mode d'emploi, les ongles deviennent très solides en moins d'un mois.
"La guitare est à la fois l'instrument le plus simple à jouer, et le plus difficile à maîtriser" Andres Segovia
Guitare JL Joie, Aldeca épicéa
Guitare Kremona Verea cèdre

Avatar de l’utilisateur
tomz00ki
Messages : 646
Inscription : sam. 18 septembre 2010, 16:41

Re: Entretien des ongles

Message par tomz00ki » jeu. 24 mai 2018, 19:19

Pour ma part j’ai réussi à pouvoir jouer avec mes ongles naturels en utilisant le durcisseur Mavala - disponible ici au Québec, et en Europe je crois - combiné avec la crème fortifiante-réparatrice Ecrinal. Mavala utilisé seul durcissait mes ongles mais les rendait friables et cassants. Les deux produits combinés ont fait des merveilles. Mes ongles sont encore très fins et mous, mais en les gardant très très courts - l’ongle de mon index est quasi à ras - j’arrive à les maintenir et à jouer avec.

Ce qui m’amène à une réflexion: jusqu’à quel point quelqu’un qui joue sans ongle joue « vraiment » sans ongles? Actuellement mon index, comme je disais, est à ras, genre 0,5mm de longueur. Le majeur et l’annulaire sont à 1 - 1,5mm. Il me serait impossible de jouer sans que au moins l’ongle de l’index touche aux cordes, même totalement à ras...
Miodrag Zerdoner Stauffer 8-string copy
Benoît Raby Engelmann (sp / Ziricote)
Guitare alto 11 cordes de Heikki Rousu (épicéa/bois de rose indonésien)
Tom, Kimmie et Sabrina les perroquets gris d'Afrique
Snow, Thor, Cecil, Lilly et Lucy les chats.

Claude
Messages : 98
Inscription : ven. 15 janvier 2016, 21:47
Localisation : Montreal, Canada

Re: Entretien des ongles

Message par Claude » jeu. 24 mai 2018, 20:14

Bonne question, Tomzooki. Il faudrait sans doute remonter dans le temps, voire au 19e siècle, pour connaître la réponse. Il n’y a sans doute plus grand monde aujourd’hui qui joue de la guitare sans utiliser ses ongles. S’il y en avait un parmi nous, il serait intéressant de lui demander pourquoi il préfère jouer sans ongles, quels avantages il en tire, quelle sonorité il obtient, etc etc ... En ce qui me concerne, je joue bien sûr avec mes ongles sauf pour ce qui est du pouce. Je n’ai jamais été capable d’utiliser l’ongle du pouce. Je constate la différence au niveau de la sonorité. Lors de certains passages, et dépendant du type de pièces, la différence est assez marquée. Le son est plus rond et plus doux, mais contraste un peu trop avec le son plus clair et plus net produit avec l’ongle des autres doigts. A mes yeux (ou plutôt à mes oreilles), une uniformité dans le son est nettement préférable !!!
Claude
Montréal , Québec, Canada

Philthai
Messages : 401
Inscription : ven. 21 octobre 2016, 12:35
Localisation : Bangkok

Re: Entretien des ongles

Message par Philthai » ven. 25 mai 2018, 10:53

@ Claude : mon professeur m'a proposé de ne plus utiliser l'ongle du pouce sauf quand il participe à la mélodie (je le coupe donc assez court). Je suppose que cela dépend du répertoire, mais en ce qui me concerne, il a raison. Le ton plus sourd et plus doux de mes basses apporte un contraste qui accentue les aigus, tout en marquant le tempo, un peu comme une contre-basse. Mon répertorie sud-américain (B Powell, Jobim et même Piazzolla) s'y prête très bien.
Pour l'i et a, j'utilise des ongles assez courts (pulpe + ongle) et plus long pour l'annulaire pour avoir plus de puissance quand il doit tenir tête à i et a.
Je suis parfois étonné de la longueur des ongles de certains guitaristes. Outre la gêne dans la vie courante (bricolage, jardinage...), moi, je me mêle vite les pinceaux dès qu'ils dépassent une certaine longueur. Une question de morphologie peut-être ?
Kohno Sakurai R Concert 2015 épicéa, Chantaguitar 2018 cèdre

Claude
Messages : 98
Inscription : ven. 15 janvier 2016, 21:47
Localisation : Montreal, Canada

Re: Entretien des ongles

Message par Claude » ven. 25 mai 2018, 15:25

Salut Philippe
Ce que ton professeur t’as proposé est intéressant. Mais comme tu dis, cela dépend sans doute du répertoire. En classique, l’approche est différente. Sauf erreur de ma part, on utilise généralement le pouce pour jouer les notes qui appartiennent au régistre des basses. Pour les notes appartenant aux autres registres (alto et soprano), on utilise i, m, a. Ainsi, le pouce ne participe jamais à la mélodie, sauf si la mélodie descend dans le registre des basses (ce qui est assez rare). Par conséquent, devrait-on en classique ne pas utiliser l’ongle du pouce puisqu’il n’intervient pas, ou presque jamais, dans la mélodie ? On voit que les façons de faire varient beaucoup d’un répertoire ou d’un style à un autre.
J’espere que tout va bien de ton côté et qu’il fait toujours beau en Thaïlande !
Claude
Montréal , Québec, Canada

François33850
Messages : 235
Inscription : lun. 08 février 2016, 12:42
Localisation : Léognan

Re: Entretien des ongles

Message par François33850 » ven. 25 mai 2018, 17:37

Claude a écrit :
jeu. 24 mai 2018, 20:14
Il n’y a sans doute plus grand monde aujourd’hui qui joue de la guitare sans utiliser ses ongles. S’il y en avait un parmi nous, il serait intéressant de lui demander pourquoi il préfère jouer sans ongles, quels avantages il en tire, quelle sonorité il obtient, etc etc ...
Et pourtant : viewtopic.php?f=54&t=28464
Si vous ne voulez pas tout lire vous pouvez commencer à la page 5.
Paulino Bernabe 5a 2016
Hermanos Sanchis Lopez 2F de 2011
Peerless Monarch de 2008
Cort Earth 100 de 2004
(Terada TG-315 de 1977)

Claude
Messages : 98
Inscription : ven. 15 janvier 2016, 21:47
Localisation : Montreal, Canada

Re: Entretien des ongles

Message par Claude » ven. 25 mai 2018, 19:12

Merci beaucoup Francois. Cette lecture est intéressante ! Et elle nous montre que le sujet est toujours d’actualité.
Claude
Montréal , Québec, Canada

JLV
Messages : 280
Inscription : jeu. 04 novembre 2010, 00:04

Re: Entretien des ongles

Message par JLV » jeu. 07 juin 2018, 23:13

Stephanie Leconte a écrit :
jeu. 24 mai 2018, 01:34
Claude a écrit :
mer. 23 mai 2018, 15:01
Didier De Cooman a écrit :
mer. 23 mai 2018, 13:52
@Claude : quel est ce durcisseur svp ?
Il existe des dizaines de durcisseurs. Celui que j’utilise s’appelle Triple Strong de Sally Hansen. Il ne se vend probablement pas de l’autre côté de l’atlantique. Mais ce n’est pas grave.
On le trouve sur le net ;-)

Sinon un durcisseur très efficace qu'on trouve dans toutes les parfumeries en France : le Hérôme Extra fort.
Si on respecte bien le mode d'emploi, les ongles deviennent très solides en moins d'un mois.
Je confirme tout à fait.
Depuis que je l'utilise je n'ai plus de problèmes de variations de qualité d'ongles.
J'en passe une ou deux couches que je ponce avec du 1200 ce qui rend l'ongle moins brillant et quand cela s'écaille, j'enlève avec du dissolvant et je recommence.
Au bout de quelque essais on trouve facilement la dose qui convient pour avoir l'épaisseur de l'ongle souhaité.
Du coup, j'ai les ongles très durs et avec la méthode de Thomas Viloteau, cela vous change la vie!
Friederich's guitars addict

JLV
Messages : 280
Inscription : jeu. 04 novembre 2010, 00:04

Re: Entretien des ongles

Message par JLV » dim. 02 décembre 2018, 10:39

Stephanie Leconte a écrit :
jeu. 24 mai 2018, 01:34
Claude a écrit :
mer. 23 mai 2018, 15:01
Didier De Cooman a écrit :
mer. 23 mai 2018, 13:52
@Claude : quel est ce durcisseur svp ?
Sinon un durcisseur très efficace qu'on trouve dans toutes les parfumeries en France : le Hérôme Extra fort.
Si on respecte bien le mode d'emploi, les ongles deviennent très solides en moins d'un mois.
Tout à fait d'accord, :D

Comme je l'ai écrit sur un autre poste, et en résumé:
technique de façonnage de l'ongle selon l'attaque naturelle (méthode Thomas Viloteau)
Pose d'une couche d'Hérôme extra fort. Ponçage avec du 1200 usé ou du 2000 puis deuxième couche.
Quand le vernis est très sec (après une nuit) je le ponce très superficiellement pour le matifier.
Ce process tient au moins un bonne quinzaine de jours puis solvant et on recommence!
Je ne mets pas de vernis sur la lunule de l'ongle.

Depuis que j'utilise cette pratique, (des mois maintenant) je n'ai pas cassé un seul ongle et je peux garder une vrai constance dans la longueur, la forme, la dureté etc..
Que du bonheur :D
Friederich's guitars addict

Avatar de l’utilisateur
Francois
Messages : 151
Inscription : sam. 01 août 2009, 22:33
Localisation : 31

Re: Entretien des ongles

Message par Francois » dim. 02 décembre 2018, 13:43

Après des dizaines d'années de galère avec mes ongles (en plus de jouer je bricole et jardine, très mauvais pour mes pauvres ongles), après avoir essayé sans ongle (mais avec frustration sur certains passages) j'ai fini par comprendre que ma vérité se trouvait, une fois de plus, dans un juste milieu: je taille mes ongles en suivant la forme de la pulpe de telle sorte qu'en regardant ma main paume vers moi je ne vois pas mes ongles. Il en reste assez pour bien faire sonner la corde, pour panacher jeu avec la pulpe ou avec l'ongle (particulièrement au pouce). Depuis je ne les casse plus.
Il me manquait quand même un ongle bien vif dans certaines situations: pour balayer un accord, à la manière d'un mediator (d'un plectre diront certains). Et j'ai mis du temps à réaliser que la nature faisait bien les choses: il reste un doigt "qui ne sert à rien": l'auriculaire main droite. Généralement beaucoup moins sollicité par la vie de tous les jours et le bricolage, il est parfaitement disponible pour rester plus long. De plus sa forme plus bombée dans le sens longitudinal lui confère une bonne résistance à la flexion. Avec un peu d'entrainement, il est vite très facile de l'utiliser comme un plectre (ou un mediator si vous préférez). Et je trouve même cette alternative très agréable. Mais je n'en ai jamais entendu parler. Serais-je le seul à utiliser mon auriculaire droit?

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 12978
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Entretien des ongles

Message par Bernard Corneloup » dim. 02 décembre 2018, 16:04

Je trouve que c'est une bonne idée. Il faut essayer ...
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D08

François33850
Messages : 235
Inscription : lun. 08 février 2016, 12:42
Localisation : Léognan

Re: Entretien des ongles

Message par François33850 » dim. 02 décembre 2018, 18:17

Francois a écrit :
dim. 02 décembre 2018, 13:43
Serais-je le seul à utiliser mon auriculaire droit?
Bonjour, en flamenco j'utilise l'auriculaire droit pour les rasgueados : auriculaire, annulaire, majeur, index même si certains n'utilisent que trois doigts et donc sans l'auriculaire.

Par contre comme médiator lorsque je joue un morceau qui combine arpèges et accords "brossés" comme "Stairway to Heaven" j'utilise l'ongle de l'index soutenu par le pouce comme médiator, dans mon cas l'auriculaire n'est pas assez solide pour faire office de médiator.
Paulino Bernabe 5a 2016
Hermanos Sanchis Lopez 2F de 2011
Peerless Monarch de 2008
Cort Earth 100 de 2004
(Terada TG-315 de 1977)

jfu7309
Messages : 149
Inscription : lun. 07 novembre 2011, 10:54

Re: Entretien des ongles

Message par jfu7309 » dim. 02 décembre 2018, 19:01

mon prof de guitare, D Renouvin, a pondu un fascicule complet avec beaucoup d'études Carcassi Aguado... et ses propres compositions, traitant du jeu avec l'auriculaire donc ça existe dispo aux éditions Delatour
jouer mal de la guitare, je le fais bien, c'est dans mes cordes.

Avatar de l’utilisateur
Francois
Messages : 151
Inscription : sam. 01 août 2009, 22:33
Localisation : 31

Re: Entretien des ongles

Message par Francois » lun. 03 décembre 2018, 00:39

C'est vrai que le rasguedo fait généralement appel à l'auriculaire. Mais en fait c'est la main entière qui est sollicitée.
J'ai commencé à utiliser mon auriculaire justement parce que je ne pouvais plus me servir de l'ongle de l'index ou du majeur devenu trop courts pour balayer des accords.
Quant à D. Renouvin se suis curieux de savoir comment il l'utilise. Je ne le sens pas assez mobile pour faire jeu égal avec les trois autres doigts, mais peut-être est-ce un manque d'entrainement. Pour des arpèges à cinq cordes peut-être ?

Revenir à « Ongles des guitaristes classiques »