Apprentissage et capacités mentales

Quelle méthode ? Pour enfant, pour adulte ?
Pipo

Apprentissage et capacités mentales

Message par Pipo » lun. 03 mai 2010, 19:37

Bonjour,
Je suis très curieux de nature car l'apport des autres est souvent le coup de pouce qui me fait avancer :D
A ce propos, j'aimerais bien savoir comment vous, qui êtes débutant ou confirmé, vous vous comportez face à la difficulté ou à la régression dans vos apprentissages :(
Ceux qui ne connaissent pas de passages à vide, de jours sans, de lassitude,... ne sont pas concernés par ce sujet (mais j'aimerais bien les connaître s'ils existent!!!) :bye:
Allez, soyez sympas, partagez vos petites astuces mentales pour aller de l'avant :merci:

Gman

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Gman » lun. 03 mai 2010, 20:28

salut,
je crois qu'on a tous des passages à vides et des periodes sans motivations/stagnations voire regression.
je crois que la clé (celle qui vous va :) c'est d'avoir un but, un projet ! et même la c'est dur de rester motivé et travailleur à 200 %
pas de motivations, ni d'effort possible sans un but ambitieux et réalisable, et je pense qu'il faut l'accommoder de période de "pause": y a pas que la guitare dans la vie !! :chaud:

:bye:

Rolando V

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Rolando V » lun. 03 mai 2010, 22:55

Bonsoir Pipo!
Une des raisons qui nous font douter sévèrement de nos capacités, c'est aussi la bonne longueur de nos ongles, pouce compris... il suffit d'un coup de lime malheureux et bang! c'est la catastrophe... main droite déséquilibrée entrainant des contractions main droite/main gauche... solutions: attendre la repousse... s'aérer et prendre son mal en patience!!!
Rolando

Jeremy Decoster

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Jeremy Decoster » mar. 04 mai 2010, 19:39

Bonsoir Pipo,

Face aux difficultés (nombreuses à mon niveau !), je favorise la musique. Par exemple, je débute les gammes et autres modes : fatigué ou lassé, je reprends lentement une gamme dans une sonorité qui convient à mes dispositions du moment. Je la descends et la remonte avec amour et désir de perfection. Ce principe m'a fait passer plusieurs paliers disons crispants pour la simple et bonne raison que je chante et mes doigts suivent.
Peut-être ces manières ne produisent pas leurs fruits à d'autres niveaux plus élevés.

Pour les périodes de doute ou de lassitude plus générales : philosophie, sport, écriture musicale, balade et beaucoup d'eau !!! Bref, le travail assèche, il s'agit de se ressourcer !

Bonne soirée à tous.
Jeremy

Avatar de l’utilisateur
Yann Kovic
Messages : 638
Inscription : lun. 23 juin 2008, 08:36
Localisation : Région de Liège - Belgique

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Yann Kovic » mar. 04 mai 2010, 21:06

Bonjour,

Bonjour

Je suis très curieux de nature car l'apport des autres est souvent le coup de pouce qui me fait avancer

Je ne crois pas. Ce qui fait avancer, c'est le travail. On peut bien sûr trouver quelques pistes, pour s'améliorer... Mais il faut les appliquer, un point c'est tout.

A ce propos, j'aimerais bien savoir comment vous, qui êtes débutant ou confirmé, vous vous comportez face à la difficulté ou à la régression dans vos apprentissages :(

Moi j'aborde les difficultés avec philosophie. Faut dire que même si mon niveau n'est pas encore au top (le sera t'il un jour?), je suis un vieux routard (pas si vieux que ça, mais bientôt 16 ans de guitare avec de gros passages à vide, because la vie continue, en dehors de la guitare...) Je suis adepte des flash back: s'attaquer à des choses difficiles permet d'intégrer plus facilement les choses faciles. Il m'est souvent bénéfique de lâcher un morceau pour le reprendre plus tard; le cerveau a besoin qu'on le laisse digérer ce que l'on veut lui faire... ingérer!
Il faut aussi savoir se faire plaisir, jouer un truc comique pour "déconner", du genre la pêche aux moules ou les cactus, en chantant à tue-tête histoire de décompresser. Varier les styles sans trop se diluer, c'est bénéfique. Changer d'instrument, parfois, une folk, une électrique, une mandoline, etc.
Mais le vrai truc, celui qui marche, c'est le boulot le boulot le boulot. Inutile de rêver qu'on est une star applaudie au fond de son fauteuil, au moment où on devrait être assis sur sa chaise à travailler ses gammes ou le petit dernier de Carcassi...


Ceux qui ne connaissent pas de passages à vide, de jours sans, de lassitude,... ne sont pas concernés par ce sujet (mais j'aimerais bien les connaître s'ils existent!!!) :bye:

Ils n'existent pas, celui qui le prétend est un menteur!

Allez, soyez sympas, partagez vos petites astuces mentales pour aller de l'avant :merci:
Il faut trouver sa voie, Lao Tzeu l'a dit... Inutile de se couper la tête (merci Hergé) pour la trouver. La voie, c'est l'Amour.

Franck Zappa a un jour déclaré ceci:

"L'information n'est pas la connaissance
La connaissance n'est pas la sagesse
La sagesse n'est pas la vérité
La vérité n'est pas la beauté
La beauté n'est pas l'amour
L'amour n'est pas la musique
La musique est ce qu'il y a de mieux"

Mais moi, Frank, j'aime mieux l'Amour, car il faut de l'Amour pour faire de la bonne musique!
L'humanité disparaitra... Bon débarras ! (Y.Paccalet)

Guitares:
Hanika 59SF Oberklasse (classique) Crd Savarez Cantiga 510CRJ et Hannabach M590 Titanyl
Martin OM-21 (Folk Picking) Crd Martin PhBr Lifespan C-light 11-52
Sigma OMR-1ST, Hanika Basis cut PF

Monique Berthoud

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Monique Berthoud » mar. 04 mai 2010, 22:44

Bonne question! Pour ma part, je crois qu'il faut commencer par les accepter ces difficultés et Cie. Ca fait partie du jeu de la vie. Le fait de les reconnaître et de les accepter permet d'y faire face.
Rainer Maria Rilke a écrit: "Il faut coller à la vie comme on colle à un cheval, en suivant ses moindres mouvements, sans jamais se raidir contre lui". A méditer... :wink:

kikoue

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par kikoue » mar. 04 mai 2010, 23:02

super ! :okok: je médite mieux sur la terre ferme, et quand çà ne va pas,
je descends de mon cheval ! :wink:
enfin, je laisse la guitare à l'écurie... en profite pour lui apporter quelques attentions, où
comme hier, lui changer les cordes. Quelques bonnes excuses ou prétextes pour le repos,
ou bien au contraire quelques galops ! :war: :guitare:

kikoue

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par kikoue » mar. 04 mai 2010, 23:09

Yann Kovic a écrit :Mais moi, Frank, j'aime mieux l'Amour, car il faut de l'Amour pour faire de la bonne musique!
:bravo:

Avatar de l’utilisateur
Clément Pic
Compositeur
Messages : 2201
Inscription : dim. 22 juillet 2007, 19:33
Localisation : Lille

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Clément Pic » mar. 04 mai 2010, 23:21

Yann Kovic a écrit :
Mais moi, Frank, j'aime mieux l'Amour, car il faut de l'Amour pour faire de la bonne musique!
\TROLL mode ON
ouais enfin bon sans idée, on peut être plein d'amuuuuuuuuuuur aussi.
\TROLL mode OFF
In cobbles I trust.
In bescherelle I must trust.

Avatar de l’utilisateur
Greensleeve
Messages : 770
Inscription : mer. 30 juin 2004, 21:36
Localisation : VAR

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Greensleeve » mer. 05 mai 2010, 22:46

passages à vide , je connais ! mon meilleur truc est d'aller assister à un concert qd c'est possible.
pas mal aussi : assister à un cours d'un autre niveau que le mien inférieur ou supérieur, peu importe. en rentrant j'ai envie de foncer sur ma guitare.
et en ce moment c'est la bonne période : aller écouter les passages d'examens.
pour l'instant les passages à vide ne n'ont jamais été très durables....
guitare Casimiro Gonzalez

christophebrochard
Messages : 116
Inscription : dim. 14 février 2010, 11:48
Localisation : Oslo

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par christophebrochard » jeu. 06 mai 2010, 18:45

Dans les moments de saturation il ne faut pas hésiter à poser sa guitare quelques jours. Je n'ai pas de technique particulière mais je pense qu'en toute chose il faut faire preuve de patience. J'essaie de trouver des pièces qui conviennent à mon niveau et je me concentre sur les passages délicats. Les jours de fatigue je laisse ma guitare de côté ou bien je joue des petites pièces faciles. Le plus important c'est de se faire plaisir. Je ne crois pas qu'il soit possible de régresser, sauf si on abandonne l'instrument pendant plusieurs années et qu'on essaie de rejouer! Il arrive qu'on joue plus ou moins bien, selon la fatigue ou le niveau de sa concentration, mais c'est autre chose. En jouant un petit peu tous les jours, en choisissant des pièces adaptées à ses aptitudes, on ne peut que progresser. Et si l'on est impatient ou ambitieux on se paie des cours particuliers! Voilà, vive la guitare!
Christophe

anton

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par anton » sam. 08 mai 2010, 17:55

dormir. faire du sport ,du yoga. sortir. attendre que ça démange bien, qu' on ait envie de sentir les cordes sous ses doigts... et ça repart. :ouioui:

Papili

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Papili » jeu. 13 mai 2010, 21:34

se rappeler les progrès que l'on a pu faire et le plaisir qu'on a pu en retirer, faire une pause de un ou deux jours, écouter une belle interprétation de l'oeuvre qu'on étudie, et se remettre à l'ouvrage, c'est magique... ;-)
Jean-Jacques

Sylvain Gaubert

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Sylvain Gaubert » ven. 14 mai 2010, 21:42

Salut Pipo,

pas le temps de lire toutes les réponses qui t'ont déjà été données.
Vite fait en 2 sec un p'tit mot pour te répondre.

Je pense qu'en musique, le temps ne se rattrape pas !

Le temps, et les années assidues passées avec son instrument contribuent pour beaucoup à des apprentissages qu'on fait soi-même et qu'aucun professeur ne peut enseigner car il faut bien se connaitre soi-même pour pouvoir mieux se connaitre avec son instrument. Je veux dire par là que la gestion de la lassitude, de la fatigue physique et morale se fait de plus en plus naturellement au bout de plusieurs années d'expérience.
Souvent je compare le musicien avec un sportif de haut niveau. Les plus grands nageur, pilotes de F1 ou tennis man, ne sont pas uniquement des sportifs qui maîtrisent parfaitement leur gestes technique et l'appréhension du terrain. L'expérience leur a appris aussi à gérer la fatigue, leur alimentation, leur rythme de vie, leur préparation physique et psychique ainsi que leur concentration et leur stratégie avant un grand évènement sportif où ils devront donner le meilleur d'eux même !
Les passages à vide ils les connaissent aussi et ils apprennent à décompresser et à relâcher tout en maintenant un minimum vital de leur condition physique de grand sportif ! (souvent en pratiquant une autre activité sportive moins intensive ou de manière moins professionnelle que la leur).
Et pour les problèmes de santé ils ont leur kiné attitré, leur préparateur physique et ils sont surveillés régulièrement par des médecins.

Et bien il me semble que c'est exactement la même chose pour un musicien !

Peut être que mes propos vont en désespérer certains, peut être que d'autres vont réagir violemment, mais oui désolé, en musique... le temps ne se rattrape pas ! Et certains répertoires ont pour tarif de pratiquer son instrument 6 heures par jour tous les jours pendant plusieurs années, d'avoir développé des outils techniques précis et à la perfection pendant plusieurs années, d'avoir parcouru tout un répertoire évolutif et d'assimiler tout un langage propre à la guitare et à la musique classique, d'avoir appris à connaitre son corps, ses limites, ses douleurs et de savoir les gérer par des soins extérieurs, des soins personnel et une activité physique saine qui permet d'accompagner l'activité instrumentale intensive, d'avoir appris à se concentrer et à rester concentré longtemps pour pouvoir anticiper chaque geste, chaque son, chaque intention musicale de manière durable tout au long d'une œuvre, puis d'une autre pour finalement réussir à rester concentré pendant une heure et plus.
Et l'expérience apporte le relâchement, le lâcher prise, la détente parce que la maîtrise de cet ensemble de facteurs nous amène à un minimum d'effort pour un maximum de résultat !
Et tout ça c'est ce qu'un professeur ne peut pas vraiment t'apprendre. Il peut tout au mieux t'en parler comme je le fais ce soir, mais c'est au musicien d'apprendre par lui-même à forger cet expérience au cours des années de son apprentissage.

Tout ça pour dire que si le musicien amateur apprend à se fixer les bons objectifs, s'il apprend à mieux se connaitre physiquement et cérébralement, alors il va progressivement réussir à harmoniser ses "apprentissages" avec ses "capacités mentales".

Et le résultat c'est qu'au lieu de viser une oeuvre très difficile à réaliser parfaitement malgré les années manquantes et les étapes d'apprentissages grillées, le musicien amateur choisira une oeuvre à sa portée en rapport avec ses possibilité techniques, physiques et cérébrales et réalisera une interprétation magnifique !

:casque:
Dernière modification par Sylvain Gaubert le ven. 14 mai 2010, 22:08, modifié 3 fois.

kikoue

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par kikoue » ven. 14 mai 2010, 21:58

C'est vrai, le potentiel, la bonne volonté, le temps que l'on pourra y passer, ne rattrape pas
les années manquantes...
Mais il y a des alternatives, aborder par exemple des répertoires difficiles en formation,
duo, quatuor, en ensembles, le plaisir est différent, mais bien là tout de même ! :D
Et aussi pour se consoler Sylvain, il est possible de s'imaginer tout ce
que l'on a gagné en découvertes, en expériences, peut-être même en qualité de vie,
par rapport à un musicien qui consacre toute sa vie à son instrument, et ce, dès son plus jeune
âge... :bye:

Revenir à « Pédagogie et méthodes pour guitare classique »