Apprentissage et capacités mentales

Quelle méthode ? Pour enfant, pour adulte ?
Rolando V

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Rolando V » ven. 14 mai 2010, 22:02

Sylvain a dit :
Je pense qu'en musique, le temps ne se rattrape pas !

Cela reste à prouver... Il est certain qu'en écoutant une pareille assertion, personne ne risque d'essayer! :mrgreen:

Rolando

Sylvain Gaubert

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Sylvain Gaubert » ven. 14 mai 2010, 22:10

A mais oui tout à fait kikoue ! C'est un choix de vie très particulié qui demande beaucoup de sacrifices et d'effort très particulier.
Regretter sa vie c'est la regarder du mauvais angle ! :okok:

Avatar de l’utilisateur
olivier33
Messages : 497
Inscription : mer. 04 mars 2009, 18:26
Localisation : Sud Gironde

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par olivier33 » ven. 14 mai 2010, 23:07

Bien évidemment le temps ne se rattrape jamais...en musique...comme en tout :ouioui:
Par contre il n'y a pas d'age pour réaliser ses rêves ou faire vibrer ses passions, le travail finit toujours pas payer :chaud:
Alors, Sylvain garde ton enthousiasme et ton savoir pour former, peut être, de futurs grands guitaristes et les aider à tutoyer les sommets.
Rolando et Kikoue, vous êtes la preuve, vivante, que dans une vie, quand le moment est enfin venu, on peut tous devenir des amateurs éclairés en vivant ses passions.
Au final, c'est la musique et notre chère guitare qui y gagnent et ce quel que soit le chemin de notre vie.

"Notre vie vaut ce qu'elle nous a coûté d'efforts."François Mauriac
Olivier
(Guitare Amalio BURGUET modèle V)

Rolando V

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Rolando V » ven. 14 mai 2010, 23:46

olivier33 a écrit :Bien évidemment le temps ne se rattrape jamais...en musique...comme en tout :ouioui:
Par contre il n'y a pas d'age pour réaliser ses rêves ou faire vibrer ses passions, le travail finit toujours pas payer :chaud:
Alors, Sylvain garde ton enthousiasme et ton savoir pour former, peut être, de futurs grands guitaristes et les aider à tutoyer les sommets.
Rolando et Kikoue, vous êtes la preuve, vivante, que dans une vie, quand le moment est enfin venu, on peut tous devenir des amateurs éclairés en vivant ses passions.
Au final, c'est la musique et notre chère guitare qui y gagnent et ce quel que soit le chemin de notre vie.

"Notre vie vaut ce qu'elle nous a coûté d'efforts."François Mauriac
Merci Olivier!
Certes le temps chronologique ne se rattrape jamais... mais il y a aussi le temps psychologique qui lui est dans un présent sans limite...
Rolando

kikoue

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par kikoue » sam. 15 mai 2010, 00:52

merci Olivier ! :okok:
éclairée, pas toujours, mais réjouie, oui !c'est encore mieux ! :D

La passion suffit, pourvu que l'on "vibre", que je joue, trois notes, ou des dizaines, ou
que j'écoute d'autres musiciens, quand on ressent ce bonheur-là, et bien Pipo,
il ne faut plus avoir peur des découragements,
des moments "à vide"... la musique ne te quittera plus jamais.

Rolando, j'ai aussi cette impression que la musique nous transporte dans une chronologie
idéale, immuable même, qui nous pose, là, sur une chaise avec notre guitare, le
temps de quelques voyages... :bye: du pouvoir et/ou du vouloir, le plus puissant, ne serait-ce pas l'engagement ?

Sylvain Gaubert

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Sylvain Gaubert » dim. 16 mai 2010, 16:27

olivier33 a écrit :il n'y a pas d'age pour réaliser ses rêves ou faire vibrer ses passions, le travail finit toujours pas payer :chaud:
[...] on peut tous devenir des amateurs éclairés en vivant ses passions.
"Notre vie vaut ce qu'elle nous a coûté d'efforts."François Mauriac
Oui ça bien sûr et c'est ce que j'ai toujours pensé aussi. Une année j'avais une nouvelle élève, Hôtesse de l'air à la retraite, elle n'avait jamais touché un instrument de sa vie et avec un peu d'humour elle me demande si à 65 ans ce n'est pas trop tard pour commencer.
Elle étais très motivée et au bout de deux ans de cours elle avait fait des progrès intéressant, on jouai des duos et elle se faisait plaisir à son niveau.
Ce que j'ai voulu dire c'est qu'il vaux mieux viser un répertoire à sa portée et viser la qualité du son et de l'interprétation plutôt que de vouloir à tout prix jouer des œuvres très difficile comme un virtuose sans avoir maîtrisé au préalable un ensemble d'éléments technique et musicale forgé, assimilé et digéré par l'expérience des années.
Donc adapter son apprentissage à ses capacités cérébrales et physique du moment, tout en visant des œuvres et des outils techniques qui améliore le jeux de façon progressive et sans griller d'étapes me semble être une réponse adapté à la question que soulève le sujet de ce fil de discussion.

Rolando V

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Rolando V » dim. 16 mai 2010, 16:37

Salut Sylvain.

Poser le problème et y répondre de cette façon alors nous sommes d'accord! comme quoi tout est dans la forme car comme le disait V. Hugo la forme c'est le fond qui remonte à la surface! (bis)

A+ Rolando

Sylvain Gaubert

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Sylvain Gaubert » dim. 16 mai 2010, 17:47

Ben ouai dans mon premier post j'ai juste dit que "certains répertoires ont pour tarif de pratiquer son instrument 6 heures par jour tous les jours pendant plusieurs années" donc rien ne sert de chercher à être virtuose sur des oeuvres difficile sans avoir au préalable joué pendant des années des répertoires incontournable !
C'est une "assertion" lucide il me semble et qui a déjà fait ses preuves

Bonne musique à tous :okok:

Yves D

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Yves D » dim. 16 mai 2010, 18:39

En musique le temps ne se rattrape pas...

C'est vrai mais il me semble que ce ne l'est que dans le cadre strictement défini d'un but à atteindre.

Pour ma part, arrivé sur le tard à la musique, je n'ai pas le sentiment de devoir atteindre une quelconque perfection ou maîtrise totale de l'instrument. Bien évidemment il s'agit d'une quête dans l'absolu mais je trouve une totale satisfaction dans l'amélioration et l'apprentissage continu de l'instrument et du solfège. De façon assez amusante j'ai remarqué que même s'il est plaisant de maîtriser l'un ou l'autre morceau des Beatles, de Brassens ou autres, je m'en lasse assez vite pour revenir à l'apprentissage selon la méthode Delcamp qui me procure plus de satisfaction car j'ai l'impression de progresser le long d'un escalier qui me mène, marche après marche vers un niveau de jeu que je suis loin de posséder. Au terme des 12 degrés de l'apprentissage il me restera à aborder les principaux compositeurs, à m'imprégner de Bach, à tenter de le jouer... C'est ce processus qui m'intéresse mais sans craindre de ne jamais pouvoir atteindre un niveau d'excellence. Je pense être parti de trop loin en musique que pour oser revendiquer un quelconque niveau un jour.

Mon plaisir en jouant de la guitare est simplement de constater la somme des petits progrès réalisés jour après jour.

Yves D

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Yves D » dim. 16 mai 2010, 19:00

Mais ça ne répond pas à la question initiale.

Des passages à vide? Oui, certainement. Je ne prends pas toujours ma guitare avec la même envie mais il en va de même avec d'autres activités. Aux échecs, par exemple, si tu n'as pas faim de jeu tu ne feras rien de bon. Il en va de même avec toutes les activités. Il faut parfois se ménager des breaks pour pouvoir repartir de l'avant.

D'autre part, certaines activités sont un mix de compréhension intellectuelle et de réalisation pratique. La guitare est de ces activités. La compréhension est ici préalable à la réalisation, du moins je le pense pour quelqu'un qui se forme en autodidacte. Ca fait partie du plaisir. Tout est alors une découverte et un émerveillement. C'est ce qui est enrichissant. Actuellement j'en suis encore à un stade où le "comportement" même de ma guitare me sidère et...m'agace. D'un jour à l'autre elle ne sonne pas de la même manière. Pas qu'elle joue faux non, simplement je la sens "vivante" et elle réagit autrement sous ma main.

Sylvain Gaubert

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Sylvain Gaubert » dim. 16 mai 2010, 19:49

Yves D a écrit :En musique le temps ne se rattrape pas...

C'est vrai mais il me semble que ce ne l'est que dans le cadre strictement défini d'un but à atteindre.

Pour ma part, arrivé sur le tard à la musique, je n'ai pas le sentiment de devoir atteindre une quelconque perfection ou maîtrise totale de l'instrument. Bien évidemment il s'agit d'une quête dans l'absolu mais je trouve une totale satisfaction dans l'amélioration et l'apprentissage continu de l'instrument et du solfège. De façon assez amusante j'ai remarqué que même s'il est plaisant de maîtriser l'un ou l'autre morceau des Beatles, de Brassens ou autres, je m'en lasse assez vite pour revenir à l'apprentissage selon la méthode Delcamp qui me procure plus de satisfaction car j'ai l'impression de progresser le long d'un escalier qui me mène, marche après marche vers un niveau de jeu que je suis loin de posséder. Au terme des 12 degrés de l'apprentissage il me restera à aborder les principaux compositeurs, à m'imprégner de Bach, à tenter de le jouer... C'est ce processus qui m'intéresse mais sans craindre de ne jamais pouvoir atteindre un niveau d'excellence. Je pense être parti de trop loin en musique que pour oser revendiquer un quelconque niveau un jour.

Mon plaisir en jouant de la guitare est simplement de constater la somme des petits progrès réalisés jour après jour.
Très très très intéressant ce que tu dit ! Effectivement l'essentiel n'est pas l'endroit où l'on va mais le (ou les) chemins qui y conduisent !
Lorsqu'on atteind un objectif c'est jouissif ! Mais le cheminement est le plus important, le plus instructif le plus intéressant ! :okok:

Berzin

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Berzin » lun. 17 mai 2010, 10:41

Je pense qu'une des clefs est de prendre du plaisir à tous les niveaux. Je vois parfois des élèves me dire "quand je serai bon, je vais vraiment me faire plaisir", mais on n'est jamais bon, car on peut toujours faire mieux." Je me souviens lors de mon apprentissage, il m'arrivait de retrouver un passage de morceau connu à l'oreille, un peu par hasard. Quel plaisir ! Ca me semblait quasi miraculeux. Aujourd'hui je joue des pièces bien plus dures, mais c'est pas forcément le même plaisir.

Avatar de l’utilisateur
Bernard Corneloup
Modérateur en chef
Messages : 12939
Inscription : lun. 31 août 2009, 16:41
Localisation : Lyon

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Bernard Corneloup » lun. 17 mai 2010, 12:07

Berzin a écrit :Je pense qu'une des clefs est de prendre du plaisir à tous les niveaux. Je vois parfois des élèves me dire "quand je serai bon, je vais vraiment me faire plaisir", mais on n'est jamais bon, car on peut toujours faire mieux." Je me souviens lors de mon apprentissage, il m'arrivait de retrouver un passage de morceau connu à l'oreille, un peu par hasard. Quel plaisir ! Ca me semblait quasi miraculeux. Aujourd'hui je joue des pièces bien plus dures, mais c'est pas forcément le même plaisir.
C'est exactement ce que je ressens aussi.
Pendant mes premières années d'apprentissage, il m'arrivait de "composer" des trucs qu'aujourd'hui je considèrerais comme complètement nuls, mais j'en avais un plaisir immense. Aujourd'hui je trouve encore des plaisirs inédits, par exemple chaque fois que je retrouve un morceau perdu depuis des années (le duo Plaine Song de Thomas Robinson que j'ai retrouvé dans le cahier de duos de Jean-François :D ) ou encore que j'arrive à établir un arrangement qui se tienne d'une chanson dont je rêvais depuis des années.
Quand les doigts ne répondent pas, quand on a l'impression (ce n'est peut-être qu'une impression) de faire du sur place, que tout est difficile, il faut changer de sujet, exhumer une vieille partition pas trop difficile et la redécouvrir. On y verra, ou mettra, des choses auxquelles on n'avait pas pensé avant, ou pas vues, et ça peut donner des idées pour autre chose. Et le moral repart (ou pas - comme dirait l'autre :P ).
Bernard
L'homme qui n'a pas de musique en lui et qui n'est pas ému par le concert des sons harmonieux est propre aux trahisons, aux stratagèmes et aux rapines (William Shakespeare, Le marchand de Venise) | élève du cours en ligne D08

Sylvain Gaubert

Re: Apprentissage et capacités mentales

Message par Sylvain Gaubert » lun. 17 mai 2010, 21:46

Aaaah ben voilà des propos qui font plaisir à lire ! Et oui le plaisir de jouer de la musique c'est beaucoup plus important que la recherche permanente de la performance ! :ouioui:

Revenir à « Pédagogie et méthodes pour guitare classique »