Tonalité d'une pièce, Armures

Quelle méthode ? Pour enfant, pour adulte ?
Avatar de l’utilisateur
Yann Kovic
Messages : 638
Inscription : lun. 23 juin 2008, 08:36
Localisation : Région de Liège - Belgique

Re: Tonalité d'une pièce, Armures

Message par Yann Kovic » mer. 08 septembre 2010, 08:46

Quel blabla autour de cela ! C'est vrai que la partie théorique exposée ici est très intéressante, mais elle m'a collé des maux de tête !

Moi je dirais ceci pour faire encore plus simple : dans une pièce où la tonalité est clairement établie, on peut différencier facilement son caractère majeur ou mineur en jouant les gammes relatives au deux tonalités.

Dans ton exemple :

Sur une pièce écrite en sol majeur, tu peux improviser facilement sur une gamme de sol majeur, et ça sonne.
Sur une pièce écrite en mi mineur, tu peux improviser facilement sur une gamme de mi mineur, et ça sonne.

Si ça n'a pas l'air de coller, tu t'es trompé de tonalité.

Avec un rien d'expérience et d'oreille, on finit par sentir tout de suite le caractère majeur ou mineur d'une pièce.

La piste proposée par Cadiz est également très pertinente : c'est celle proposée d'ailleurs dans les "Clés pour l'harmonie" de Jo.A.W.

Dès que la tonalité n'est plus clairement établie (modulations), c'est une autre histoire...
L'humanité disparaitra... Bon débarras ! (Y.Paccalet)

Guitares:
Hanika 59SF Oberklasse (classique) Crd Savarez Cantiga 510CRJ et Hannabach M590 Titanyl
Martin OM-21 (Folk Picking) Crd Martin PhBr Lifespan C-light 11-52
Sigma OMR-1ST, Hanika Basis cut PF

Revenir à « Pédagogie et méthodes pour guitare classique »