Solfège à 40 ans +

Quelle méthode ? Pour enfant, pour adulte ?
pascalm59

Solfège à 40 ans +

Message par pascalm59 » lun. 10 janvier 2011, 13:07

Bonjour,

Nouveau sur ce forum, j'ai appris la guitare tout seul pour mon plaisir. Je lis les tablatures (ce n'est pas un exploit...), mais je ne lis pas le solfège. Jusqu'à présent, je n'ai jamais eu le courage de lire le solfège car quand j'ai essayé, cela me donnait l'impression de régresser (passer une heure à lire 4 mesures, enfin, vous comprenez...).
Aujourd'hui, j'ai l'opportunité de montrer à mon fils de 7 ans les rudiments de la guitare. Je cherche une méthode qui contienne du solfège car je pense que pour lui , ce sera facile à acquérir (à cet âge là, on est une éponge, pas comme à 45 ans...).
Je me posais la question de savoir si c'était une bonne idée pour lui et pour moi de suivre une même méthode ensemble. Je pourrais lui montrer les positions, les aspects plus techniques et pratiquer la méthode ensemble , notamment le solfège, de manière progressive, pourrait être motivant pour nous deux.

Vous comprenez donc que j'ai deux objectifs : apprendre le solfège et initier mon fils à la guitare (il ne veut pas aller chez un vrai professeur mais il veut apprendre avec moi)
Avez vous ce genre d'expérience ? Peut-on encore apprendre le solfège à 40 ans ou plus ?
Quelle méthode conseillez vous ?

Pascal

casteljf
Messages : 194
Inscription : lun. 24 août 2009, 19:00
Localisation : CESSON

Re: Solfège à 40 ans +

Message par casteljf » lun. 10 janvier 2011, 14:07

Bonjour


j'ai personnellement pu opter pour les cours de solfège en école de musique( actuellement en 2CIII- 7° année ) , comme les jeunes , et je puis vous assurer que le temps de lecture d'une partition est maintenant considérablement réduit , voir pour certains morceaux effectué en lecture à vue ( a tel point qu'avec un morceau écrit avec les tablatures et les partitions , je ne regarde plus que la partition !)
Car il n'y a pas que la lecture en elle même , mais aussi le rythme ! Sauf à utiliser des logiciels spécifiques , rien ne vaut , à mon avis , un professeur .

De plus vous apprendrez les clés de fa - d'ut , la transposition , la dictée musicale et rythmique , la reconnaissance d'accord , le chiffrage des accords etc .... le solfège quoi !
Ceci étant , ce confort n'est envisageable qu'aux prix d'efforts journaliers ( pour ma part en tout cas ) , et comme vous le précisiez à juste titre , nous n'avons pas, nous autres les quadra ou quinca ( pour ma part , ) les mêmes facilités .

Bon courage à vous

jean francois

Gratouyeur

Re: Solfège à 40 ans +

Message par Gratouyeur » lun. 10 janvier 2011, 14:27

Pour ma part, j'ai appris le solfège appliqué à la guitare vers 43ans. Et j'en suis fort content.
Un peu fastidieux pendant quelques mois, mais après, un vrai plaisir. Tu peux choisir tes doigtés, et le répertoire s'élargit nettement vu que peu de morceaux sont écrit en tablature.
Les tablatures sont une fausse facilité. De toute façon , tu es obligé de savoir lire le rythme dans les 2 cas.
Apprendre la clé de sol ne demande pas un énorme travail, c'est plutôt l'apprentissage du manche qui demande plus de temps.
A mon avis, tu en retireras énormément de bénéfices. Qui plus est, j'ai constaté pas mal d'erreurs dans les tablatures.
C'est sûr que tu auras la sensation de régresser au départ (vu que tu sais déjà jouer), mais ça vaut le coup.

Ciao.

Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7659
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Re: Solfège à 40 ans +

Message par Valéry Sauvage » lun. 10 janvier 2011, 14:43

Gratouyeur a écrit :Qui plus est, j'ai constaté pas mal d'erreurs dans les tablatures.
ça c'est vrai ! mais attention, il y en a aussi beaucoup dans certaines éditions modernes (surtout dans les transcriptions de musique ancienne) alors il faut souvent se référer aux sources ou aux éditions originales.
Pour prêcher pour notre forum, les partitions de Jean-François sont particulièrement précises et fidèles aux sources !
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Laurent Santos-Pimpao

Re: Solfège à 40 ans +

Message par Laurent Santos-Pimpao » lun. 10 janvier 2011, 21:01

En appuyant le message de Valery, je rajouterais : ne cherchez pas plus loin ce que vous avez sous votre nez
Rien de tel que fouiller un peu sur le forum pour trouver votre bonheur.

Musicalement,

Laurent

Papypoch

Re: Solfège à 40 ans +

Message par Papypoch » lun. 10 janvier 2011, 21:59

Bonjour

Je crois que c'est une bonne occasion d'apprendre le solfège, savoir lire les notes c'est jamais perdus! de plus, apprendre avec son fils, c'est une expérience qui peut être très enrichissante pour les deux et très motivante alors je te dirait de foncer et de profiter de faire quelques duo sympa au passage.
Bon courage à vous deux...

pascalm59

Re: Solfège à 40 ans +

Message par pascalm59 » mar. 11 janvier 2011, 10:39

Merci de vos encouragements et de la convivialité qui règne sur ce forum. il suffit de le parcourir pour se rendre compte que la musique adoucit les tempéraments (sans jeu de mot musical !).
Pour commencer, j'ai été acheter hier soir après avoir fouillé un peu sur le site, et sur d'autres, la méthode pour enfant de Thierry Tisserand, qui semble avoir bonne presse. Elle semble très progressive pour les enfants. Je me suis pris le livre professeur pour pouvoir faire l'accompagnement. J'ai téléchargé le livret 1 sur ce site pour pouvoir insérer des partitions progressivement et varier les plaisirs par rapport à la méthode de Tisserand. Et hier soir, après le travail, j'ai ouvert une méthode qui trainait à la maison , que je n'avais jamais utilisée (méthode moderne de guitare vol1 de Leavitt), et j'ai commencé mon apprentissage du solfège à la première leçon ! J'y ai même pris du plaisir ! Bref, avec ces 3 différentes méthodes, j'ai de quoi varier les plaisirs de mon fils (et les miens !).

Bonne journée

Pascal

gege

Re: Solfège à 40 ans +

Message par gege » mar. 11 janvier 2011, 10:56

:bye:
Je ne vais pas être très imaginatif pour cette réponse, mais comme le dit "casteljf" rien ne vaut un professeur ...
Je suis également en école de musique à 32 ans avec des ados. :lol:
Qui eux n'ont pas la même envie d'apprendre que nous ... :shock: c'est barbant pour eux, moi j'adore ça et je sais pourquoi je le fait. :okok:
Mais ici tu trouveras tout ce qu'il faut pour bien commencer et bien progresser !!! :ouioui:

sibiboo

Re: Solfège à 40 ans +

Message par sibiboo » mar. 11 janvier 2011, 16:10

J'ai appris seule pendant un an avec la méthode Thierry Tisserand de ma fille.
Mais mes progrès son bien plus évidents depuis que je suis des cours de solfège à l'école de musique et depuis que j'ai un vrai prof de guitare.

Je trouve que la lecture de notes (à haute voix et avec le rythme devant une classe de gamins :roll: ), entraine mon cerveau vieillisant, comme un de ces petits jeux de console portative d'entrainement cérébral... :okok:

casteljf
Messages : 194
Inscription : lun. 24 août 2009, 19:00
Localisation : CESSON

Re: Solfège à 40 ans +

Message par casteljf » mar. 11 janvier 2011, 17:14

Je trouve que la lecture de notes (à haute voix et avec le rythme devant une classe de gamins :roll: ), entraine mon cerveau vieillisant, comme un de ces petits jeux de console portative d'entrainement cérébral... :okok:[/quote]

:ouioui: tout à fait d'accord , et en plus ils ne te loupent pas les jeunes ( faut avoir de l'humour en plus :lol: :oops: :discussion: ) !!!

dziadek

Re: Solfège à 40 ans +

Message par dziadek » mer. 12 janvier 2011, 15:07

Gratouyeur a écrit : Les tablatures sont une fausse facilité. De toute façon , tu es obligé de savoir lire le rythme dans les 2 cas.
Apprendre la clé de sol ne demande pas un énorme travail, c'est plutôt l'apprentissage du manche qui demande plus de temps.
Je suis tout à fait de cet avis. J'ajouterais que j'ai apris le solfège à 64 ans. Courage !

FORM

Re: Solfège à 40 ans +

Message par FORM » jeu. 20 janvier 2011, 12:17

En plus, la connaissance du solfège apporte un énorme plus lors de l'écoute d'un morceau enregistré partition en main. Le fait de n'avoir que la clé de sol facilite par ailleurs les choses

Revenir à « Pédagogie et méthodes pour guitare classique »