Luys Milan Pavana I LAm

Quelle méthode ? Pour enfant, pour adulte ?
Yvon
Messages : 84
Inscription : dim. 14 février 2016, 05:04
Localisation : Granby, QC

Luys Milan Pavana I LAm

Message par Yvon » mer. 03 janvier 2018, 21:18

Bonjour, petite question sur cette pièce que j'apprend en ce moment.

Il n'y a rien a l'armature, donc la pièce est soit en DO M ou en LA m.

Je regarde le dernier accord, et c'est un LA M!

Pour moi la pièces est clairement en LA m.
Mais qu'est-ce que le LA M vient faire la?


Merci

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 18937
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55
Localisation : Val d' Oise

Re: Luys Milan Pavana I LAm

Message par Isabelle Frizac » mer. 03 janvier 2018, 21:44

Luys Milan, à qui je viens de poser la question, ne m' a pas encore répondu :mrgreen:

Tout ce que je sais, il est fréquent à cette époque de finir en morceau mineur par un accord majeur.

Cette tierce mineure qui devient brusquement majeure à la fin d' un morceau porte le doux nom de "tierce picarde" .

tierce picarde.
La tierce picarde est une manière de conclure une pièce musicale écrite dans une tonalité mineure par l'accord de tonique majeur.
C'est sans doute le compositeur picard Josquin Desprès qui en a introduit l'usage.

source: encyclopédie picarde.

:bye:
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Yvon
Messages : 84
Inscription : dim. 14 février 2016, 05:04
Localisation : Granby, QC

Re: Luys Milan Pavana I LAm

Message par Yvon » jeu. 04 janvier 2018, 08:41

Merci Isabelle,

C'est un peu ce que je pensait.
On voit souvent mineur / majeur 7 aussi.

Et si Luys te répond tu me le diras! :)

Avatar de l’utilisateur
Jesús Morote
Messages : 52
Inscription : jeu. 29 septembre 2016, 09:51
Localisation : Majorque (Espagne)

Re: Luys Milan Pavana I LAm

Message par Jesús Morote » jeu. 04 janvier 2018, 11:14

Milán a déjà parlé dans son Livre "El Maestro":

"Estas seis fantasías que se siguen como arriba os dije parecen en su aire y compostura a las mismas pavanas que en Italia se tañen; y pues en todo remedan a ellas digámosles pavanas. Las cuatro primeras son inventadas por mí, las dos que después se siguen la sonada de ellas se hizo en Italia, y la compostura sobre la sonada de ellas es mía. Débense tañer con el compás algo apresurado, y requieren tañerse dos o tres veces. Y esta pavana que primeramente se sigue anda por los términos del primero y segundo tono".

C'est-à-dire: " Ces six Fantasies suivantes, comme je l'ai dit dessus, sont semblants dans son air et composition à les mêmes pavanes que sont jouées en Italie; et comme ils les imitent pouvons les appeler pavanes. Les quatre premiers son inventées par moi, les deux suivantes, la mélodie est faite en Italie et la composition a propos d'eux est mienne. On doit les jouer avec le temps un peu rapide, et vous devez les jouer deux ou trois fois. Et cette pavane que vient ensuite va aux termes de la première et la deuxième tonalité ".

La 1ère et 2ème tonalités sont les modes dorique et hypodorique. La pavane n'est pas écrite dans La mineur, mais dans une échelle avec une augmentation du sixième degré (Fa) une demi-tonne (Fa#). Dans son édition de les 6 Pavanas (Universal Editions), Karl Scheit a mis un # (Fa) a l'armature, pour mettre en évidence qu'il s'agit du mode dorique et non de la tonalité de La mineur.

(Opinion personnelle: L'utilisation habituelle du mode dorique, avec le Fa # fréquent, fait qu'à ce moment historique la troisième corde a été accordée dans Fa # et non dans Sol).

:bye:
Elève D05

M'Bo
Messages : 1998
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Luys Milan Pavana I LAm

Message par M'Bo » jeu. 04 janvier 2018, 13:28

Jesús Morote a écrit :
jeu. 04 janvier 2018, 11:14
Dans son édition de les 6 Pavanas (Universal Editions), Karl Scheit a mis un # (Fa) a l'armature, pour mettre en évidence qu'il s'agit du mode dorique et non de la tonalité de La mineur.
oui c’est une tonalité de la, mais en mode de la (mode eolien ou hypodorien) ou bien en la mineur mélodique en mode de do classique :wink: , (le sol est aussi altéré en dièse)

Les 2 appellations signifient la même chose :wink:

Revenir à « Pédagogie et méthodes pour guitare classique »