Mémorisation

Quelle méthode ? Pour enfant, pour adulte ?
bjd
Messages : 26
Inscription : sam. 13 octobre 2018, 19:11

Mémorisation

Message par bjd » sam. 20 octobre 2018, 19:56

J'hésite entre mémoire visuelle et mémoire musculaire pour apprendre une oeuvre par coeur. Vous allez me répondre : les deux.
J'ai l'impression qu'elles peuvent être antagonistes, car pour moi, la mémorisation musculaire exige de la rapidité et fait appel à l'inconscient qu'on ne maitrise pas, donc elle peut vous lâcher à tout moment sans possibilité de reprise, alors que la mémorisation visuelle est beaucoup consciente, donc maitrisable et donc plus sur, mais parce qu'elle est consciente, elle est aussi plus lente et donc manque de fluidité
Qu'en pensez-vous ? comment les gérez vous ?
Bruno

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 21515
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55

Re: Mémorisation

Message par Isabelle Frizac » sam. 20 octobre 2018, 20:23

Si je pensais....ça se saurait ! :lol:

En fait, je connais à peu près par coeur les notes que je joue, et j' ai la mémoire des doigts...mais je ne me pose pas vraiment ce genre de questions métaphysiques...
J' apprends, point barre.
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Fabrice De Volder
Messages : 18
Inscription : dim. 30 septembre 2018, 18:46

Re: Mémorisation

Message par Fabrice De Volder » sam. 20 octobre 2018, 20:26

Répétition répétition et enfin répétition...

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11305
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Mémorisation

Message par milsabords » sam. 20 octobre 2018, 20:51

Fabrice De Volder a écrit :
sam. 20 octobre 2018, 20:26
Répétition répétition et enfin répétition...
je dirai même plus ; voila qui est bien résumé.

Pas la peine de trop réfléchir à ce qui entre en jeu dans le processus de mémorisation , ça nous dépasse. il y a le visuel , l'oreille , l'émotion aussi parfois , et tout ça doit "rentrer" dans le sytème nerveux. Moi je ne sais pas faire autrement ( impossible de lire en direct et de jouer ) .
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Jean-François Delcamp
Administrateur
Messages : 8465
Inscription : dim. 30 mai 2004, 21:49
Localisation : Brest - France

Re: Mémorisation

Message par Jean-François Delcamp » sam. 20 octobre 2018, 21:10

comme dit milsabords, il y a la mémoire de l'oreille et des sensations, en musique ce n'est pas rien. Cette mémoire nous permet de chanter une œuvre, ou de la jouer sur un instrument, elle n'est pas visuelle, elle est sensible. Elle nous permet de dérouler une œuvre de façon intérieure, dans notre tête, de jouer une œuvre en modifiant les doigtés au pied levé, voire d'improviser tout en étant fidèle à l'idée directrice. La mémoire musculaire est très utile, mais elle manque de souplesse, elle ne permet pas de jouer une œuvre dans une autre tonalité ou sur un autre instrument.

Vous connaissez surement la mélodie de "Au clair de la lune", et vous êtes surement capable de la jouer dans différentes tonalités. C'est quand même merveilleux d'en être capable. De mon côté, voulant acquérir le meilleur outil possible, c'est à cette mémoire que je m'intéresserai.
:( + ♫ = :)

Avatar de l’utilisateur
Florent Pacalet
Elève des cours en ligne
Messages : 1785
Inscription : lun. 02 octobre 2017, 08:49
Localisation : drôme

Re: Mémorisation

Message par Florent Pacalet » sam. 20 octobre 2018, 23:18

J'apprend pour la première fois une piéce par coeur la Malagueña Arrangé par Mr Delcamp. :merci:
Je l'ai joué en lecture pendant un mois sans vouloir la retenir maintenant que je veux l'apprendre il me faut disséquer tout ça. :chaud:
La chanter essayer de comprendre sa construction et depuis peu l'écouter .(vraiment )
La mémoire des doigts est incroyable en même tant je l'ai beaucoup joué.
:oops: C'est barbare apprendre des notes,
apprendre une mélodie me paraît plus réalisable,
mais je n'y suis pas arriver en 15 jours.
Je pense qu' il me faudra 1mois . :mrgreen:
La leçon que j'en retiens c'est que c'est possible déjà.
Et à mon avis le seul moyen de pouvoir s'exprimer avec le coeur. :wink:
c'est d'avoir enlever tout les doutes techniques et jouer limites les yeux fermés . :bye:
élève de d02
La véritable musique,
est le silence. Toutes les notes,
ne font qu' encadrer ce silence.
MILES DAVIS.
Alhambra 5p de 2001

bjd
Messages : 26
Inscription : sam. 13 octobre 2018, 19:11

Re: Mémorisation

Message par bjd » dim. 21 octobre 2018, 11:51

Merci à tous et en particulier à Jean-François Delcamp. Je n'avais pas pensé à cette mémoire de l'oreille et je reconnais n'y avoir jamais vraiment prêté attention dans mon travail. Mais je suis sans doute plus "mécanicien" que "musicien". Je me suis toujours dit qu'il fallait maitriser une œuvre mécaniquement avant de chercher à l'interpréter (excès de modestie ? en tout cas, je rejoins les propos de Florent). Comme je ne suis jamais parvenu à jouer un morceau sans défaut mécanique, il me semblait présomptueux de passer au stade musical qui demande certains talents (oreille musicale et âme artistique)
Bruno

Marieh
Messages : 5174
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Mémorisation

Message par Marieh » dim. 21 octobre 2018, 19:46

bjd a écrit :
dim. 21 octobre 2018, 11:51
Comme je ne suis jamais parvenu à jouer un morceau sans défaut mécanique
Même Au clair de la lune ? :shock:

Doumé
Messages : 66
Inscription : dim. 23 juillet 2017, 19:38
Localisation : Toulouse/ France

Re: Mémorisation

Message par Doumé » lun. 22 octobre 2018, 07:57

Passionnant sujet. J'avoue être moi-même un handicapé de la partition, dont j'arrive beaucoup trop rarement à me détacher complètement. Manque de temps peut-être, pour insister encore et encore, et/ou manque de courage pour oser fermer le livre. Mon regard ne reste pas collé à chaque note, pas plus qu'il ne surveille mes doigts, que d'ailleurs la largeur du manche de ma 10-cordes m'empêche de voir. Mais j'ai beaucoup de mal à me passer d'un point d'appui visuel pour anticiper la phrase qui vient après, ou le doigté astucieux que j'ai noté.

Pourtant, il va bien falloir que j'y passe: en cours de déchiffrage de la Chaconne BWV-1004: 15 pages de musique dense, 15mn de musique, tournes impossibles. Soit je l'apprends par coeur, soit je ne la joue pas. Un défi qui s'annonce à la fin du déchiffrage... Je m'abonne à ce fil pour collectionner les bonnes idées . J'en lance une à expérimenter: écouter encore et encore, et cartographier l'itinéraire musical comme une promenade journalière que l'on fait régulièrement en identifiant et reconnaissant tous les détails. Certains apprennent des suites de chiffres arides de cette façon en leur associant une histoire: ça devrait être plus simple avec de la musique. Il reste à trouver l'histoire. Un vieux professeur d'Anglais au collège nous faisait retenir nos cours en les chantant. J'ai déjà vu des personnes retenir des livres entiers... en les chantant... Suite au prochain épisode, donc.
Guitare 10-cordes Pascal Quinson (Montauban)

Avatar de l’utilisateur
Florent Pacalet
Elève des cours en ligne
Messages : 1785
Inscription : lun. 02 octobre 2017, 08:49
Localisation : drôme

Re: Mémorisation

Message par Florent Pacalet » lun. 22 octobre 2018, 13:09

:bye: Doumé j'imagine que pour une piéce de cette longueur tout n'est pas d'un seul bloqué,
donc je dit ça au hasard mais peut être séparer,
l'intro ,les refrains, couplets ,histoire de faire un plan de la piéce comme si vous visitez une maison. :P
Et après chanter chaque note mesure et phrase .
Bravo pour un tel défi et bon courage .il y en as pour plusieurs mois j'imagine ! :mrgreen:
élève de d02
La véritable musique,
est le silence. Toutes les notes,
ne font qu' encadrer ce silence.
MILES DAVIS.
Alhambra 5p de 2001

Guitarix
Messages : 87
Inscription : sam. 13 août 2016, 14:24
Localisation : 33

Re: Mémorisation

Message par Guitarix » lun. 22 octobre 2018, 13:21

Le problème de la mémoire de l'oreille est qu'une erreur est perçue...trop tard.

Michel Lopez
Messages : 223
Inscription : mar. 04 mars 2014, 12:32

Re: Mémorisation

Message par Michel Lopez » lun. 22 octobre 2018, 19:40

Pour moi la mémorisation se fait par l'oreille et par la mémoire mécanique. Je commence par écouter plusieurs fois la pièce, idéalement jouée par un grand guitariste, mais à défaut même une version rendue par un autre instrument convient. Ensuite comme tout le monde je répète par petits morceaux. La mémoire mécanique fait le plus gros du travail, la mémoire auditive agit comme une aide, un auxiliaire. On a, à mon humble avis, tendance a sous-estimer le potentiel de cette mémoire mécanique. Elle peut « enregistrer » une quantité phénoménale de gestes pour peu que l'on reprenne régulièrement les pièces déjà étudiées. Si on délaisse un morceau on finit par ne plus l'avoir dans les doigts, mais il revient rapidement lorsqu'on le reprend (bien sur il ne faut pas laisser passer plusieurs années non plus).

bjd
Messages : 26
Inscription : sam. 13 octobre 2018, 19:11

Re: Mémorisation

Message par bjd » mar. 23 octobre 2018, 19:11

Très intéressant. Quand j'étais jeune, j'apprenais sans problème et j'admirais les gens qui savaient jouer en lisant une partition et sans regarder leur guitare. Aujourd'hui c'est le contraire. Comme l'écrit Guitarix, la mémoire de l'oreille ne me sert qu'à m'apercevoir que je me suis trompé, pas à anticiper le mouvement. La mémoire mécanique est pour moi aussi très importante, mais je ne la maitrise pas. Elle m'aide si elle le veut bien. Cartographier l'itinéraire musical comme le dit Doumé me semble plus fiable, mais il faut y parvenir

bjd
Messages : 26
Inscription : sam. 13 octobre 2018, 19:11

Re: Mémorisation

Message par bjd » mar. 23 octobre 2018, 19:18

Marieh a écrit :
dim. 21 octobre 2018, 19:46
bjd a écrit :
dim. 21 octobre 2018, 11:51
Comme je ne suis jamais parvenu à jouer un morceau sans défaut mécanique
Même Au clair de la lune ? :shock:
Oui je ne suis jamais sur de jouer sans défaut, quand cela marche, c'est rare et c'est un coup de chance et pourtant je joue des morceaux plus difficiles, mais mon jeu est toujours imprévisible

Doumé
Messages : 66
Inscription : dim. 23 juillet 2017, 19:38
Localisation : Toulouse/ France

Re: Mémorisation

Message par Doumé » mer. 24 octobre 2018, 08:15

Jean-François Delcamp a écrit :
sam. 20 octobre 2018, 21:10
...dérouler une œuvre de façon intérieure, dans notre tête...
L'intervention de Jean-François Delcamp me semble remarquable et fait écho à la lecture d'un livre du temps où ma fille flûtiste se battait avec des douleurs aux doigts. La musique n'est pas faite par les muscles de nos doigts, mais procède plus fondamentalement d'une intention dont l'origine est dans notre tête et dont nos doigts ne sont que l'actionneur ultime, avec toute une chaîne de communication entre les deux. A ce titre, il est possible et même recommandé de travailler son instrument... en le laissant dans son étui !!! Prenez votre partition, éventuellement un enregistrement du morceau, et mettez tout en branle à l'intérieur. Vous pensez que l'efficacité est limitée parce que vos doigts ne bougent pas: grossière erreur! Toute la chaîne est mise en route, jusqu'à l'extrémité de vos doigts, et en prime: sans fatigue musculaire.

L'auteur racontait l'anecdote d'un professeur de violon distribuant sans illusion un "devoir de vacances" à une de ses élèves. Quelques semaines après, l'élève lui sort une prestation de qualité stupéfiante. "Bravo! Tu as travaillé combien d'heures par jour pour arriver à ça?" Réponse: "Zéro! Nous sommes partis et il n'y avait pas de place pour mon instrument dans les bagages. Je n'ai travaillé que la partition". J'ai fait moi-même le test avec un concerto pour Luth de Vivaldi (RV93): une heure de travail avec ma partition et un MP3 particulièrement bien joué. J'ai pris ma guitare dans la foulée, et... tout passait comme jamais ce n'était passé.

Dans la même veine: penser à un moment de silence avant de commencer à jouer pour dérouler intérieurement les premières mesures, pour accorder et échauffer la machine à l'intention de la musique. L'effet est stupéfiant, par exemple pour éviter d'arriver à la dernière mesure en ayant l'impression d'être resté "à côté" faute d'avoir pris le temps de s'asseoir dans le train.

Quel rapport avec la mémorisation? Simplement le fait que la mémoire fonctionne d'autant mieux que tous nos sens sont impliqués: notre tête, nos bras, notre influx nerveux, nos doigts (muscles et retours tactiles), nos oreilles, notre vue...
Guitare 10-cordes Pascal Quinson (Montauban)

Revenir à « Pédagogie et méthodes pour guitare classique »