hygrométrie idéale ?

Guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ...

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs.

Sont dispensés de cette modération préalable les membres des groupes "luthiers", "luthiers amateurs" ainsi que les membres du groupe "amateurs de lutherie".

.
Règles du forum
Le forum de la guitare classique est consacré exclusivement aux guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ... Les messages concernant un instrument type guitare électro acoustique, guitare manouche ou encore guitare amplifiée sont supprimés.
Le forum ne peut pas jouer le rôle "d'expert à distance", tout message demandant l’estimation d’une guitare est verrouillé ou supprimé du forum. Pour l'estimation d’un instrument de musique, voyez auprès d'un luthier ou d'un magasin de musique.

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs. Les membres des groupes "luthiers" et "luthiers amateurs" sont dispensés de cette modération préalable.
tintamarre

Re: hygrométrie idéale ?

Message par tintamarre » jeu. 15 décembre 2011, 22:43

Hello,

Ok, merci pour cette réponse qui me rassure un peu! Je vais simplement vérifier de temps en temps et éviter de passer de la salle de bain a dehors toute les 5min.

Bonne Guitare et Merci pour ces informations bien utiles!

alainfrédéric
Messages : 273
Inscription : mer. 09 mars 2016, 11:40
Localisation : paris

Re: hygrométrie idéale ? (chevilles de luth)

Message par alainfrédéric » mar. 03 juillet 2018, 21:54

Une question, ou une demande de conseils (pour changer...) relativement à la relation entre hydrométrie et chevilles de luth.

Je suis actuellement en corse, depuis quelques jours, avec mon luth baroque que je bosse chaque jour. Je suis à une hauteur de 650 mètres, et depuis que je suis là, pas de grosse chaleur. Au contraire, depuis deux jours, il fait frais, on est dans les nuages, le linge ne sèche pas bien à l'extérieur...

Mais voilà: j'ai ré-accordé mon luth il y a deux jours, sans problèmes, et ce soir, les chevilles ne veulent plus rien savoir: impossible de les tourner d'un côté ou de l'autre, impossible de les tirer vers l'extérieur. Je n'ose pas forcer de peur de les casser (et d’ailleurs je n'en aurais peut-être pas la force, c'est complètement bloqué, sauf la chanterelle qui est montée sur une poulie à part et les basses extrêmes qui sont sur un cavalier).

L'humidité est-elle cause de ce blocage? Que faire? Attendre que la météo change?
J'avoue avoir laissé mon luth hors de son étui depuis mon arrivée, il est sur un présentoir ou couché sur un lit.

Dans l'étui, il y a un "régulateur d'hydrométrie" (je ne sais pas si c'est le nom de ce bidule, mais je n'ai jusqu'à présent jamais eu à m'en préoccuper, et d’ailleurs je ne sais pas comment ça marche)...
Bon, y a-t-il quelqu’un pour me rassurer, pour m'encourager ou me dissuader de forcer, ou d'attendre (combien de temps?) que la météo change.
Car actuellement, mon luth est vraiment faux, et je ne peux plus jouer...

Merci de vos conseils avisés.

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 21526
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55

Re: hygrométrie idéale ?

Message par Isabelle Frizac » mar. 03 juillet 2018, 22:48

J' ai déjà eu ce genre de souci dans ma maison de vacances, en y revenant au printemps...La cause; l' humidité, et chevilles impossible à tourner sur mes vihuela et luth :( .
Ayant un "tourne-à-gauche" , j' ai tapoté avec cet objet l' extrémité de la cheville ( elle dépasse de quelques millimètres du trou), et patiemment, elle s' est décoincée . On peut aussi utiliser tout autre bout de bois pour cette opération à mener avec délicatesse et patience.
Ensuite, on ré-accorde sans trop enfoncer la cheville, tout simplement !

Tiens nous au courant !

:bye:
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1032
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: hygrométrie idéale ?

Message par Roger Traversac » mar. 03 juillet 2018, 22:54

Cela m'est arrivé l'hiver avec un luth Renaissance à cause de l'humidité (pluie) dans une pièce peu chauffée. Donc pas d'humidificateur à utiliser ... J'ai remis la pièce en chauffe normale ; j'ai joué entretemps avec un autre luth et tout est rentré dans l'ordre. il existe des clefs en bois à chevilles ; on les met autour des chevilles (la clef épouse la forme de la cheville) on tourne et cela doit les débloquer. Je n'ai jamais utilisé cela ... Je ne sais pas ce que cela vaut. Certains apprécient. Une fois une petite pince plate, une toute petite clef à mollette avec un tissu pour ne pas abîmer la cheville ; cela a fonctionné mais c'est sans doute encore plus dangereux que ces clefs pour chevilles ... J'ai eu de la chance ... Je déconseille vivement de faire cela. On pourrait abîmer le chevil(l)ier ... La craie est connue pour absorber l'humidité après avoir pu décoincer la cheville et bien sûr dans le cas opposé j'utilise le fameux " rouge à lèvres " (dixit Hopkinson Smith) , le WE Hill & Sons (je ne fais pas de publicité, je cite un produit parmi d'autres. Il m'a été offert par un violoniste et je l'utilise toujours depuis plus de trente ans ...) ou un produit similaire, une pâte à cheville que l'on trouve chez les luthiers.
Que dit le Guide d'entretien de Didier Jarny ? Guide d'entretien de votre luth ( SFL) :
Matériel craie et savon de Marseille
Merci d'avance à ceux qui ont d'autres avis complémentaires.
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

gilles T
Messages : 90
Inscription : mar. 15 janvier 2013, 00:37

Re: hygrométrie idéale ?

Message par gilles T » mar. 03 juillet 2018, 23:03

Bonsoir alainfrédéric,

En attendant d'autres interventions de forumeurs plus savants en ces matières, mon modeste avis : ne pas s'inquiéter et, surtout, ne pas forcer. Les chevilles sont en bois, c'est normal que ça gonfle en absorbant plus d'humidité (et que ça se rétracte par temps sec). En plus, d'un point de vue purement physique, on n'a jamais fait plus inextricable qu'une section de cône (cheville) bloquée dans un section de cylindre... Nos amis trompettistes en savent quelque chose (une embouchure trop enfoncée nécessite carrément l'utilisation d'un appareil spécial).

Heureusement, nous sommes mieux lotis. Le conseil de ma luthière (que je salue au passage) : ne pas tenter de forcer la cheville en forçant dans un seul sens, mais opérer de très légers mouvements de va-et-vient pendant qu'on exerce une pression de l'index de la main droite sur l'extrémité de la cheville (bref, appuyer dessus pour la faire sortir de son trou). C'est aussi simple que ça et, si c'est réalisé avec délicatesse, il n'y aucune raison que ça ne marche pas. Après, une fois la cheville sortie, il conviendra certainement de l'enduire de mélange craie/savon dans les bonnes proportions, pour éviter de se retrouver avec le même problème au prochain changement d'hygrométrie, mais c'est une autre paire de manche.

Cordialement,
Gilles

PS : ah! Isabelle Frizac m'a devancé, et elle a raison : l'utilisation d'un "tourne-à-gauche" facilite grandement ce genre d'opérations.

alainfrédéric
Messages : 273
Inscription : mer. 09 mars 2016, 11:40
Localisation : paris

Re: hygrométrie idéale ?

Message par alainfrédéric » mar. 03 juillet 2018, 23:04

Merci Isabelle de cette réponse rapide.
Je viens de monter mon luth à l'étage (moins humide que le rez-de terre? J'en doute... C'est l'air qui est très humide).
L’aiguille de l’hygromètre (?) qui est dans l'étui indique 60.

Je vais en rester là pour ce soir, et demain j'essaierai en douceur de tapoter, comme tu me l'indiques, sur l'autre côté de la cheville (qui chez moi ne dépasse pas, mais est assez accessible, deux ou trois millimètres dans le cheviller).
Je te dirai le résultat.
Merci encore.

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1032
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: hygrométrie idéale ?

Message par Roger Traversac » mar. 03 juillet 2018, 23:11

alainfrédéric a écrit :
mar. 03 juillet 2018, 23:04
Merci Isabelle de cette réponse rapide.
Je viens de monter mon luth à l'étage (moins humide que le rez-de terre? J'en doute... C'est l'air qui est très humide).
L’aiguille de l’hygromètre (?) qui est dans l'étui indique 60.

Je vais en rester là pour ce soir, et demain j'essaierai en douceur de tapoter, comme tu me l'indiques, sur l'autre côté de la cheville (qui chez moi ne dépasse pas, mais est assez accessible, deux ou trois millimètres dans le cheviller).
Je te dirai le résultat.
Merci encore.
Je ne connaissais pas le " tourne à gauche " merci à Isabelle.
Si c'est autorisé, voici la page de la SFL à ce sujet :
https://www.sf-luth.org/?Annuaire_du_Lu ... ccessoires
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 21526
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55

Re: hygrométrie idéale ?

Message par Isabelle Frizac » mar. 03 juillet 2018, 23:18

J' ai acheté le mien aux Journées du luth à Paris, la plupart des luthiers en font :wink:
Et du coup, je m'en suis fabriqué un en creusant l'extrémité d' un manche d'outil neuf ( de la récupération et coupé à une douzaine de cm )à l'aide d'une perceuse que j'ai garni de cuir venant d'une lanière de sandale et il fait parfaitement le job! :D
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

alainfrédéric
Messages : 273
Inscription : mer. 09 mars 2016, 11:40
Localisation : paris

Re: hygrométrie idéale ?

Message par alainfrédéric » mar. 03 juillet 2018, 23:57

J"ai sans doute rédigé ma réponse à Isabelle en même temps qu'étaient rédigées les réponses de Gilles et Roger. Ce qui fait que je ne remercie qu'Isabelle... Les aléa des coïncidences du direct ou du temps réel...
Merci donc à Gilles et Roger.
Je ne connais pas le tourne-à-gauche, on en apprend tous les jours...
Je vais aviser demain, en relisant toutes vos réponses.
Je vous dis le résultat.

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1032
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: hygrométrie idéale ?

Message par Roger Traversac » mer. 04 juillet 2018, 09:22

Merci beaucoup ! J'espère que le résultat sera rapidement bon !
J'oubliais ... à ne pas négliger ... J'en utilise en périodes humides, l'indispensable " absorbeur d'humidité ". C'est efficace ... J'en place un tout près d'une sortie de fils électriques d'un mur très, très épais donnant sur un endroit extérieur avec dalle où tombe la pluie, sans gouttière au dessus ...
Les fils électriques sont reliés à des prises volontairement placés par un installateur compétent agréé en dehors du mur (au moins 60 cm d'épaisseur avec du silex, pierre très, très dure ) pour avoir le moins d'humidité possible. Quand le bac est plein le liquide est utilisé contre les mauvaises herbes, c'est un désherbant !
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1032
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: hygrométrie idéale ?

Message par Roger Traversac » mer. 04 juillet 2018, 09:29

Enfin, mon excellent luthier a déjà dû " tailler les crayons " (c'est son expression) ...
Autrement dit, reprendre les chevilles, très légèrement les amincir ... Après de nombreuses années de bons et loyaux services.
Personnellement, je ne le ferai pas avec mon taille-crayon ! Bien sûr ! Il faut laisser cela aux professionnels compétents. Aux luthiers.
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

alainfrédéric
Messages : 273
Inscription : mer. 09 mars 2016, 11:40
Localisation : paris

Re: hygrométrie idéale ?

Message par alainfrédéric » mer. 04 juillet 2018, 12:19

Bon, fausse alerte et panique prématurée;..
Ce matin, le soleil cogne sur la région, le luth a dormi en haut, et ce matin, ça tourne sans souci. Je n'ai pas eu à intervenir.
Ce qui m'étonne c'est que l'aiguille est toujours sur 60 malgré la différence assez nette d'humidité...
Merci à tous pour vos conseils.
Je me remets à mes exercices.

Avatar de l’utilisateur
Isabelle Frizac
Modératrice
Messages : 21526
Inscription : sam. 18 février 2012, 23:55

Re: hygrométrie idéale ?

Message par Isabelle Frizac » mer. 04 juillet 2018, 12:24

Ton hygromètre doit être en vacances ou en grève à mon avis...
Qui s' y frotte s' y pique ( devise lorraine).
Que trépasse si je faiblis !
Gardez espoir .
Guitare Bastien Burlot numéro1 Spéciale anniversaire(2014)
Pappalardo à cordier(1982) et quelques autres ...

Revenir à « Luthiers »