Développer la concentration en musique

Positions et ergonomie, douleurs, nos grands et petits bobos. Les douleurs aux mains ou aux bras des guitaristes sont fréquentes.
Avatar de l’utilisateur
Henri
Messages : 328
Inscription : ven. 29 janvier 2016, 10:29
Localisation : ROUEN (76)

Re: Développer la concentration en musique

Message par Henri » mar. 26 mars 2019, 13:06

Jean-François Delcamp a écrit :
lun. 25 mars 2019, 13:35
D'ailleurs ce soir lundi et, à Brest, c'est : kayak esquimo merguez.
euh... c'est vrai que j'y connais rien en kayak, surtout de mer! mais il me semble que ce serait plutôt l'inverse: après le kayak, c'est d'abord merguez puis esquimo en dessert pour finir par une note sucrée.
Ou autre crème glacée d'ailleurs, c'est pas ce qui manque. Je suis spécialiste de l'escamotage d'esquimos (s). :)

trop tard je suis déjà sorti ...
"Faut pas mollir !"
Oldy but goody
Envoyé de mon Minitel 1B

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11444
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Développer la concentration en musique

Message par milsabords » mar. 26 mars 2019, 14:20

Il y en a qui mangent leur kayak.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11444
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Développer la concentration en musique

Message par milsabords » mar. 26 mars 2019, 15:06

Chlo a écrit :
lun. 25 mars 2019, 12:40
Je suis complètement concentree quand je joue chez moi quel que soient les bruits autour, mais en suis incapable devant le regard d autrui alors j ai choisi d aller jouer dehors là où il y a des passants c est dur je fais pleins de fausses notes, mais je crois que cette astuce peu aider à apprendre à rester concentré quoiqu il arrive,
Voila une action pertinente. Comment pourrait on se préparer à jouer devant un public si quand on répète on ne se trouve pas devant un public. C'est donc là une façon de s'y confronter par petites touches. en plus ceux qui n'aiment pas la guitare ne sont pas obligés de rester. C'est cool. :lol:
Mais pire encore , il y a ceux - jeunes - qui se trimballent avec des enceintes portables désormais , vous faisant profiter de leur purin musical à fort volume un peu partout , dans les parcs et les rues les villes. Si bien que tôt ou tard une interdiction spécifique de ces dispositifs devra être votée par décret afin que les espaces verts restent des lieux ou les humains pussent se ressourcer plutôt que de s'y entretuer. Soyez sure que cette interdiction doit être déjà en place en certains endroits tant le sans-gène irrévérencieux des protagonistes dépasse l'entendemen ; inspire le coup de pied au cul. :ouioui:
Chlo a écrit :
lun. 25 mars 2019, 12:40
parfois la déconcentration peut venir de la peur de se tromper de faire des erreurs,
Au vu de ma petite expérience je dirais ceci à qui veut bien l'entendre - ici , vous en l'occurrence - : Quand vous êtes confrontée à la peur , acceptez là complètement. Elle est là , c'est tout , elle est venue , elle aussi va passer un moment ou l'autre . Mais si vous tentez de la combattre , alors elle va se densifier , prendre vie ,gonfler dans le ventre , écraser la gorge , etc ...
Peur de se tromper , de ne pas jouer comme il faut ? acceptons le lot des ratés d'interprétation comme faisant partie intégrante de la situation.
On fera plein de trucs de travers de toute manière - si on est pas devenu auparavant une sorte de tank - :ouioui: .
Mais le problème , c'est que les tanks ne font pas de musique. :( Ceux qui se cantonnent là , stagnent sur le chemin de l'évolution en vérité. Si on accepte les imperfections qu'on emporte partout avec nous , au bout d'un moment ça fait partie de notre pack intérieur , on l'intègre , et alors on joue de mieux en mieux parce que plus à l'aise à chaque fois , jusqu' à ne plus y penser presque ... Voila comment être en phase avec soi dans ce cadre particulier.
Évidemment ça prend du temps. La confiance en soi vraie, s'accomplit ainsi dans la pratique instrumentale. Sinon vous pouvez construire un tank et rester bien protégée dedans.
Nos imperfections n'en sont pas en vérité. C’est le déploiement de la vie telle quelle maintenant.. Nous ne marchons pas encore sur l'eau , ça aussi ça prendra du temps. En attendant , goutons aux joies de la baignade terrestre.

Chlo a écrit :
lun. 25 mars 2019, 12:40
mais si vraiment on se déconcentre car on pense à faire milles autres choses que d être là à jouer autant peut etre aller faire ces milles autres choses et reprendre après.
Je pense qu'il manque ce "a" pour que votre syntaxe soit juste. Mais on aura compris je pense malgré tout le sens de ce qui écrit.
Oui parfois , inutile de s'obstiner , ce n'est pas le moment et il y a d'autres priorités. D'ailleurs , le chat ne réclame t-il pas ses croquettes ? l'envie de sortir ? ou bien de rentrer ?
Chlo a écrit :
lun. 25 mars 2019, 12:40
Il me semble que de faire des pauses aide aussi à rester encore mieux concentré quand on y revient.
Voila une parole sage. On trouve l'inspiration aussi parce qu'on se laisse aller , à divaguer , rêver , rien faire , digérer , la corde de l'arc doit se détendre régulièrement , le cycliste ,s'arrêter de pédaler , le chat s'arrêter de se gratter l'oreille.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Revenir à « Ergonomie »