Gervaise, Claude - Branle gay Je File - Guiterne - Video

Nos enregistrements d'oeuvres de la renaissance à la période baroque, soit de 1500 à 1760 (Le Roy, Dowland, Sanz, Weiss).
Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV, Vidéo et MOV, droits d'auteur.
Respectez nos conventions pour le titre de votre message
Pour permettre la recherche par tri alphabétique des MP3, partitions et vidéos, donnez un titre à votre message en respectant ce modèle :
Nom du compositeur, Prénom du compositeur - Opus Numéro et Titre de l’oeuvre - Indication de niveau - Formation (Duo, Trio ...)
Le signe - suit le ou les prénoms du compositeur :
exemple: Carcassi, Matteo - op.60/03 Etude - D05

Nous publions ici nos enregistrements pour guitare classique. Les enregistrements ne respectant pas le droit d’auteur sont supprimés.
Avatar de l’utilisateur
Valéry Sauvage
Messages : 7643
Inscription : sam. 03 février 2007, 15:41
Localisation : Poitou

Gervaise, Claude - Branle gay Je File - Guiterne - Video

Message par Valéry Sauvage » mar. 24 mars 2009, 17:59

Une danse chantée, ou une chanson dansée ??? en tout cas vous remarquerez le ralentissement dans la section 3, c'est voulu car on ralenti dans la chanson, pour reprendre de plus belle à la reprise...
Arrangement de Pascale Boquet sur une source du domaine public.

http://www.vimeo.com/3830979
Carpe diem, quam minimum credula postero. (Horace)

Jérémie Kubler

Re: Gervaise, Claude - Branle gay Je File - Guiterne

Message par Jérémie Kubler » sam. 04 avril 2009, 18:24

Celle-ci est vraiment magnifique... et j'admire beaucoup le son de ta guiterne, très intime et tellement vivant !

Avatar de l’utilisateur
Elisabeth Calvet
Compositrice
Messages : 5695
Inscription : dim. 18 février 2007, 20:50
Localisation : Tarn

Re: Gervaise, Claude - Branle gay Je File - Guiterne

Message par Elisabeth Calvet » sam. 11 avril 2009, 00:38

:merci: ,Valery!
C'est vraiment beau.
- Je ne sais pas.
- Tu es sûr de ne pas savoir ce que ça veut dire, moderato cantabile ? reprit la dame
L'enfant, immobile, les yeux baissés, fut seul à se souvenir que le soir venait d'éclater. Il en frémit.
(Marguerite Duras)

Revenir à « Audio et Video de musique ancienne »