Besard, J. B. - Bataille de Pavie - Luth

Nos enregistrements d'oeuvres de la renaissance à la période baroque, soit de 1500 à 1760 (Le Roy, Dowland, Sanz, Weiss).
Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV, Vidéo et MOV, droits d'auteur.
Respectez nos conventions pour le titre de votre message
Pour permettre la recherche par tri alphabétique des MP3, partitions et vidéos, donnez un titre à votre message en respectant ce modèle :
Nom du compositeur, Prénom du compositeur - Opus Numéro et Titre de l’oeuvre - Indication de niveau - Formation (Duo, Trio ...)
Le signe - suit le ou les prénoms du compositeur :
exemple: Carcassi, Matteo - op.60/03 Etude - D05

Nous publions ici nos enregistrements pour guitare classique. Les enregistrements ne respectant pas le droit d’auteur sont supprimés.
Avatar de l’utilisateur
Joan
Messages : 484
Inscription : jeu. 29 septembre 2016, 11:39

Besard, J. B. - Bataille de Pavie - Luth

Message par Joan » mar. 01 novembre 2016, 17:36

Pour avoir un peu de plaisir, j'enregistré cette belle composition de J: B: Besard.
Le Battagia de Pavie de "Thesaurus Harmonicus"
Je l'espère, il est à votre goût.
Joan :okok:
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1087
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Besard, J. B. - Bataille de Pavie - Luth

Message par Roger Traversac » mer. 02 novembre 2016, 00:37

Cela change un peu de la si fameuse Bataille de Marignan qui a tant d'adaptations, notamment au luth. C'est bien ! Bravo et merci. Toutefois c'est vraiment étonnant que l'on trouve cela dans une publication de Bésard qui était français (de Besançon) car 10 ans après Marignan, c'est la défaite de François Premier et son emprisonnement ... Comme si les français fêtaient Waterloo ... Bref, j'aimerais comprendre ce qui a passé par la tête de notre national et bizarre, Bésard pour oser publier une pièce ayant pour thème une défait cuisante française.
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1087
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Besard, J. B. - Bataille de Pavie - Luth

Message par Roger Traversac » mer. 02 novembre 2016, 11:53

En fait, Bésard a dû naître à Jussey, près de Besançon, vers 1567. La Franche-Comté est alors sous la domination espagnole et ne sera rattachée à la France qu'un siècle plus tard. Elle a déjà été deux fois reliée au royaume de France et et reste française par la langue, les moeurs, la culture. Bésard a fait un séjour à Rome et dédié son Thesaurus au " divin Laurencinus ". Il se dirige vers l' Allemagne et son " Thesaurus " est publié à Cologne etc...
Bref, On comprend beaucoup mieux que Jean-Baptiste Bésard n'ait eu aucun scrupule à publier cette pièce qui n'est pas de lui dans son " Thesaurus ". Cette " Bataille de Pavie " est placée à la fin du Thesaurus, première pièce du registre intitulé " Miscellanea " Liber Decimus, anonyme. En plus de cette belle pièce, je recommande aux musiciens d'un haut niveau (elle est difficile à bien jouer) la très belle pièce située juste à côté, " Guillemette " qui n'est pas une version de " Belle qui tient ma vie " (forte ressemblance) mais une partie de la pièce si belle aux paroles légères " Tant vous allez doux, Guillemette ... pour un baiser ... m'éconduirez vous ? " qui est citée dans l'histoire comique de Francion de Charles Sorel avec le toujours introuvable " Pimpalo " (petite flûte ?). (Pour " Guillemette " Ref/ par exemple l'interprétation du si grand Julian Bream). Je vais essayer de proposer si j'y parviens une bonne version de " Les cloches de Paris " dans le Novus Partus de Bésard.
Encore toutes mes félicitations pour faire connaître avec talent les pièces si belles de Jean-Baptiste Bésard !
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Joan
Messages : 484
Inscription : jeu. 29 septembre 2016, 11:39

Re: Besard, J. B. - Bataille de Pavie - Luth

Message par Joan » mer. 02 novembre 2016, 15:52

Roger Traversac a écrit :En fait, Bésard a dû naître à Jussey, près de Besançon, vers 1567. La Franche-Comté est alors sous la domination espagnole et ne sera rattachée à la France qu'un siècle plus tard. Elle a déjà été deux fois reliée au royaume de France et et reste française par la langue, les moeurs, la culture. Bésard a fait un séjour à Rome et dédié son Thesaurus au " divin Laurencinus ". Il se dirige vers l' Allemagne et son " Thesaurus " est publié à Cologne etc...
Bref, On comprend beaucoup mieux que Jean-Baptiste Bésard n'ait eu aucun scrupule à publier cette pièce qui n'est pas de lui dans son " Thesaurus ". Cette " Bataille de Pavie " est placée à la fin du Thesaurus, première pièce du registre intitulé " Miscellanea " Liber Decimus, anonyme. En plus de cette belle pièce, je recommande aux musiciens d'un haut niveau (elle est difficile à bien jouer) la très belle pièce située juste à côté, " Guillemette " qui n'est pas une version de " Belle qui tient ma vie " (forte ressemblance) mais une partie de la pièce si belle aux paroles légères " Tant vous allez doux, Guillemette ... pour un baiser ... m'éconduirez vous ? " qui est citée dans l'histoire comique de Francion de Charles Sorel avec le toujours introuvable " Pimpalo " (petite flûte ?). (Pour " Guillemette " Ref/ par exemple l'interprétation du si grand Julian Bream). Je vais essayer de proposer si j'y parviens une bonne version de " Les cloches de Paris " dans le Novus Partus de Bésard.
Encore toutes mes félicitations pour faire connaître avec talent les pièces si belles de Jean-Baptiste Bésard !

Encore une fois merci Roger d'avoir apprécié mon petit travail.
Je trouve cela très stimulant vos connaissances sur l'histoire de la musique, et en particulier sur ce compositeur français.
Je dois vous dire que toutes ces informations que vous avez donné savent pas et que je vous remercie.
Votre information est une valeur beaucoup plus que mon interprétation.
Valeur d'interprétation ,le vaut beaucoup plus quand vous avez une connaissance profonde du compositeur que vous jouez, l'interprétation philologique est principalement basée sur une connaissance précise de la période historique et les pratiques techniques d'exécution.
Ces choses ne peuvent pas être improvisées, mais se produisent seulement après une étude très réfléchie.
'Un autre morceau de Besard que je vais proposer à l'avenir sera le "Gagliarda Bellissima" un exemple clair de la pureté de la composition liée à une mélodie vraiment incroyable pour cette période.
Je vous remercie de tout mon cœur, Joan :okok:

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1087
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Besard, J. B. - Bataille de Pavie - Luth

Message par Roger Traversac » ven. 04 novembre 2016, 10:49

Bonne " Gagliarda Bellissima " ! J'ai hâte de l'entendre ... et excellente continuation !
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
kimi
Messages : 592
Inscription : jeu. 23 septembre 2010, 16:51

Re: Besard, J. B. - Bataille de Pavie - Luth

Message par kimi » lun. 07 novembre 2016, 18:10

:bravo:

Avatar de l’utilisateur
Joan
Messages : 484
Inscription : jeu. 29 septembre 2016, 11:39

Re: Besard, J. B. - Bataille de Pavie - Luth

Message par Joan » mer. 09 novembre 2016, 16:05

kimi a écrit ::bravo:
Merci Kimi :okok:
Joan

Revenir à « Audio et Video de musique ancienne »