La première fois en public

Kiku
Messages : 14
Inscription : mar. 19 juin 2018, 12:50

Re: La première fois en public

Message par Kiku » mer. 27 juin 2018, 09:55

Henri a écrit :
lun. 25 juin 2018, 18:17
KIKU c'est le chrysanthème qui est aussi le sceau impérial. Il y a une marque de saké qui s'appelle "KIKU MIZU" (l'eau de chrysantème)
mais aussi
kiku c'est le verbe entendre, écouter, ce qui pour la musique est de bon aloi. (*) (**)

(*) La transcription des mots japonais en Majuscules ou en minuscules a son importance, mais c'est technique.
(**) en japonais le U se prononce EU (comme dans heureux). Donc ce n'est pas "KIKOU" mais "KIKEU".
Wahoo merci beaucoup Henri pour toutes ces précisions.
Ca fait quelques années maintenant que j'utilise Kiku comme pseudo et je n'avais jamais entendu parler de ces significations. C'est vraiment très interessant.
De même pour ce qui est de la prononciation. Moi je disais "Kiku", mais on me demandais souvent s'il fallait prononcer "Kiku ou bien Kicou-lol" (avant de s'exclafer comme si je faisais l'objet d'une plaisanterie douteuse).
KIKEU me plait bien et me semble encore plus joli.

Je me souviens que j'avais trouvé ce prénom dans un livre que j'adore (Les bébés de la consigne automatique de Ryū Murakami ; mais cela est un autre sujet qui n'a rien à voir).

En tout cas, merci beaucoup pour avoir pris le temps de m'enrichir de ce savoir inatendu que je n'imaginai pas ce cacher au sein d'un simple pseudo !!

Rachid Merabet
Modérateur
Messages : 13664
Inscription : mar. 26 octobre 2010, 14:53
Localisation : Marne

Re: La première fois en public

Message par Rachid Merabet » mer. 27 juin 2018, 10:45

Henri a écrit :
lun. 25 juin 2018, 18:17
en japonais le U se prononce EU (comme dans heureux). Donc ce n'est pas "KIKOU" mais "KIKEU".
Très intéressant tout cela , merci Henri .

Tiens, un ancien membre et ami avait à peu prés ce même pseudo: kikoue. Un membre de surcroît très apprécié sur ce forum . Le hasard a fait que kiku se soit inscrit le jour anniversaire de kikoue. J' ai trouvé ça assez marrant pour le souligner. :wink:
Alhambra 4 P 2007
Laplane studio I 2008
ZOOM H2n
Élève de DO5

Avatar de l’utilisateur
Henri
Messages : 331
Inscription : ven. 29 janvier 2016, 10:29
Localisation : ROUEN (76)

Re: La première fois en public

Message par Henri » mer. 27 juin 2018, 11:59

Rachid Merabet a écrit :
mer. 27 juin 2018, 10:45
Tiens, un ancien membre et ami avait à peu prés ce même pseudo: kikoue. Un membre de surcroît très apprécié sur ce forum . Le hasard a fait que kiku se soit inscrit le jour anniversaire de kikoue. J' ai trouvé ça assez marrant pour le souligner.
Coincidence ou destiné ??? Mystère, mais c'est effectivement assez marrant. On aurait pu demander à kikoue si son pseudo avait une signification?
En tous cas en japonais "académique" non. Mais les noms propres échappent aux règles grammaticales et syntaxiques. Pour connaitre infailliblement la signification d'un nom (et même d'un mot commum) il faut voir comment il s'écrit.
Mais même avec le graphisme il se peut que ça ne veuille rien dire. C'est par exemple le cas du mot "SUSHI" qui n'a aucune signification bien qu'il soit écrit avec les idéogrammes "Longévité" et "Qui conduit". Mais en réalité on n'a pris que les sons de ces 2 idéogrammes parce qu'il sonnent bien.

Quand je vous dit qu'il sont sadiques ces japonais ... :evil:

En tous cas bienvenue à KIKU et beaucoup de plaisir avec la musique seul ou en public. :bye:
"Une erreur accidentelle EST une erreur. Une erreur intentionnelle est une interprétation" (Johannes BRAHMS)
J'aime beaucoup BRAHMS ... surtout les Concertos Brandebourgeois.

RobertoK
Messages : 119
Inscription : ven. 03 avril 2015, 00:23
Localisation : Région parisienne

Re: La première fois en public

Message par RobertoK » ven. 02 novembre 2018, 19:46

milsabords a écrit :
sam. 25 novembre 2017, 22:45
Votre préparation aurait été meilleure encore si vous aviez pu jouer sans partition .
Une fois le morceau assimilé sans partition à la maison , il faut s'entrainer à le jouer sans partition dans l'obscurité .
quand ensuite on a de la lumière - à coup sur il y en a si il y a du public - on trouve l'exécution plus facile .
J’ai pu relire cette discussion. Merci pour les conseils. Jouer sans partition est certainement le niveau suivant à atteindre :D. Mais il faut vraiment bien connaître la partition pour éviter le blanc, ce qui m’arrive parfois malheureusement quand je sais que quelqu’un m’écoute. Lire une partition me permet d’être un peu dans ma bulle ce qui me met plus à l’aise.

J’ai eu l’occasion de jouer une seconde fois pour un mariage aux Etats Unis. La mariée m’a demandé 10 jours avant le mariage de jouer le prélude de Bach (BWV 846) que j’avais vu jouer dans le forum espagnol et que j’avais déjà déchiffré. Je n’ai pas pu refuser :(. J’ai passé mon temps à comprendre où est ce que je pouvais faire des fautes et à bien travailler les doigtés (que j’ai trouvé sur ce forum). La difficulté est de faire la chasse aux fautes non systématiques et à réfléchir à les éviter: anticiper la position d’un doigt, appuyer la corde vers le haut (par exemple pour jouer le Do 5ième corde, suivi du ré 4ième corde qui ne doit pas friser), les barrés, penser à bien appuyer sur certaines positions etc... In fine, je me suis aidé d’une partition que j’avais écrite au crayon et ça s’est bien passé. En tout cas, j’étais bien moins stressé et tout s’est bien passé.
Juan Orozco 78
La Patrie Concert 14

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11547
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: La première fois en public

Message par milsabords » ven. 02 novembre 2018, 23:21

RobertoK a écrit :
ven. 02 novembre 2018, 19:46

J’ai pu relire cette discussion. Merci pour les conseils. Jouer sans partition est certainement le niveau suivant à atteindre :D. Mais il faut vraiment bien connaître la partition pour éviter le blanc, ce qui m’arrive parfois malheureusement quand je sais que quelqu’un m’écoute. Lire une partition me permet d’être un peu dans ma bulle ce qui me met plus à l’aise.

J’ai eu l’occasion de jouer une seconde fois pour un mariage aux Etats Unis. La mariée m’a demandé 10 jours avant le mariage de jouer le prélude de Bach (BWV 846) que j’avais vu jouer dans le forum espagnol et que j’avais déjà déchiffré. Je n’ai pas pu refuser :(. J’ai passé mon temps à comprendre où est ce que je pouvais faire des fautes et à bien travailler les doigtés (que j’ai trouvé sur ce forum). La difficulté est de faire la chasse aux fautes non systématiques et à réfléchir à les éviter: anticiper la position d’un doigt, appuyer la corde vers le haut (par exemple pour jouer le Do 5ième corde, suivi du ré 4ième corde qui ne doit pas friser), les barrés, penser à bien appuyer sur certaines positions etc... In fine, je me suis aidé d’une partition que j’avais écrite au crayon et ça s’est bien passé. En tout cas, j’étais bien moins stressé et tout s’est bien passé.
Bravo ! Ce n'est vraiment pas évident quand quelqu'un vous demande de préparer un truc juste dix jours avant.
Dans mon cas j'aurais refusé car un truc que je ne connais pas ne pourra pas être parfaitement fluide et vivant dix jours plus tard. Je l'aurais au moins contrainte à choisir certains de mes morceaux. Bon , en fait j'aurais refusé.

Vous avez eu la chance peut être d'avoir un auditoire attentif et mélomane (Je rêve un peu là ) .
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
jostar49
Messages : 88
Inscription : ven. 12 octobre 2018, 06:07
Localisation : Anjou

Re: La première fois en public

Message par jostar49 » ven. 02 novembre 2018, 23:29

Je me suis trouvé 2 fois avec ma guitare sur scène devant un public. Ça s'est bien passé, mais la chose qui m'a le plus étonné à chaque fois, c'est la diminution du trac dès lors que les lumières de la salle s'éteignent et que le public disparait dans le noir. Par contre, je me suis trouvé à jouer aussi une autre fois dans une église pour le mariage de mon frère (un truc de Tarrega, avec des trémolos que je faisais pami :mrgreen: ), et là je dois dire que je me suis senti plus crispé du fait de voir tout le monde en face de moi... comme si on guettait mon faux pas, alors qu'en plus je savais bien qu'il n'en était rien... Voilà, simples petits souvenirs lointains pour rester un peu dans le sujet... :wink:

Eliseo
Compositeur
Messages : 270
Inscription : sam. 05 octobre 2013, 10:07

Re: La première fois en public

Message par Eliseo » mar. 01 octobre 2019, 15:23

Je pense que Robertok et Jostar49 se retrouvent dans la même situation.
Si vous n'êtes pas habitué à jouer devant le public et que vous le faites brusquement lors d'une soirée où le public vous est familier, la situation est encore plus embarrassante. :mrgreen:
Salutations :bye:

Eliseo Fresquet-Serret

Revenir à « Place publique des guitaristes classiques »