Dowland, John - Melancholly galliard - D07

Nos enregistrements d'oeuvres de la renaissance à la période baroque, soit de 1500 à 1760 (Le Roy, Dowland, Sanz, Weiss).
Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV, Vidéo et MOV, droits d'auteur.
Respectez nos conventions pour le titre de votre message
Pour permettre la recherche par tri alphabétique des MP3, partitions et vidéos, donnez un titre à votre message en respectant ce modèle :
Nom du compositeur, Prénom du compositeur - Opus Numéro et Titre de l’oeuvre - Indication de niveau - Formation (Duo, Trio ...)
Le signe - suit le ou les prénoms du compositeur :
exemple: Carcassi, Matteo - op.60/03 Etude - D05

Nous publions ici nos enregistrements pour guitare classique. Les enregistrements ne respectant pas le droit d’auteur sont supprimés.
Noadman

Re: Dowland, John - Melancholy Galliard

Message par Noadman » ven. 17 avril 2009, 19:34

Je trouve que la version avec la sixième en Ré est plus jolie, et a mon avis plus sensible.

:bravo:

Bordeaux 33

Re: Dowland, John - Melancholy Galliard

Message par Bordeaux 33 » mer. 29 avril 2009, 21:41

bonjour lobito,
bien joué. j'aime beaucoup ta sonorité.
merci pour ta prestation.

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1074
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Dowland, John - Melancholly galliard - D07

Message par Roger Traversac » mar. 12 mars 2019, 12:22

Oui, bien belle interprétation, bravo ! Pour le tempo, c'est proche de Paul O'dette ( 2'20"). Julian Bream le joue également comme vous et Paul O'dette, sans ornementation (elles sont totalement libres) avec rajout systématique (est-ce dans une version ?) de cadences qui allonge pas mal la pièce, hyper lentement en 4'21". Je l'ai interprétée dans un passé lointain en 2'50" avec des ajouts d'ornementations libres que je ne renie pas. Je vais la reprendre - avec ou sans les ornementations qui restent secondaires - avec un bien meilleur Zoom pour la prise de son et surtout avec un excellent luth sans problème de frettes chuintantes que j'avais à l'époque (depuis le luth a été revu par le luthier ; déplacement normal du manche corrigé). Le problème qu'il me reste à résoudre c'est surtout celui d'avoir partout un respect précis du tempo. C'est faisable ...
A méditer, cette merveilleuse citation qui s'applique à cette si belle pièce :
" La mélancolie c'est le bonheur d'être triste." (Victor Hugo) :
https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Hug ... ).djvu/263
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1074
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Dowland, John - Melancholly galliard - D07

Message par Roger Traversac » mar. 12 mars 2019, 14:55

Par ailleurs, bien sûr, les doigtés personnels, notamment de main gauche sont très importants. Je viens de changer des doigtés et je gagne en fluidité ... comme quoi, au fil des ans, on peut s'améliorer ... sans même " tricher " ou tout au moins copier en regardant les doigtés d'excellents luthistes sur des vidéos.
Ainsi au luth (je ne sais pas ce que cela donne à la guitare classique) au début de la dernière partie (cela apparaît déjà plus tôt) je préconise le doigté trouvé à l'instant que certains doivent avoir depuis des lustres :
i 4 h 3 f 3
f 1 f 1 g 4
- - -
h 2 - d 1
- h 2 -
f 1 - -
C'est très confortable et agréable à jouer avec barré de l'index pour les deux premiers accords sur le " f ". Il suffit, bien sûr de faire glisser le " 3 ", l'annulaire en remontant. Les autres doigts suivent aisément ... Après, bien sûr, on est en position idéale pour le barré suivant ...
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1074
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Dowland, John - Melancholly galliard - D07

Message par Roger Traversac » mar. 12 mars 2019, 19:36

Je découvre avec grand plaisir à l'instant que la belle transcription de Monsieur Delcamp donne à ces endroits les mêmes doigtés.
Comme quoi ... je suis conforté dans mon changement de doigté et la guitare et le luth se rejoignent !
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Roger Traversac
Messages : 1074
Inscription : dim. 09 novembre 2008, 15:36

Re: Dowland, John - Melancholly galliard - D07

Message par Roger Traversac » mer. 13 mars 2019, 12:43

En fait, c'est normal car le placement judicieux par Monsieur Jean-François Delcamp un ton et demi en dessous de la version du luth ( un mi sur la chanterelle en lieu et place d'un sol, deux cordes aigües) rend les doigtés très similaires. Par ailleurs, oui, il existe au moins deux versions anciennes de cet air et c'est la version choisie et légèrement corrigée (peu d'erreurs) de Diana Poulton qui est le plus souvent interprétée, celle-ci " Mathew Holmes Manuscript Cambridge University Library MS
Dd.2.11 " pièce 40 Dowl. Mellancoly Galliard Folio 12r
Autres version, celle de Julian Bream : Dowland CLM 25; (Lumsden 6)
GB-Gu Euing 25, f. 24v sans titre Glascow University Library
Cette pièce est en rare " Fa mineur " ... mineur d'où, bien sûr, l'impression de mélancolie. J'avoue être tenté de jouer de façon pas forcément respectueuse parfois le fa grave sur le septième choeur et même (sacrilège ?) le do grave sur le huitième ou le dixième choeur à vide. Ma foi peut-être juste une note finale sur le septième choeur accordé à l'octave. Là, je suis en contradiction avec la très belle interprétation de Paul Odette qui joue cela, certes sur un luth à 8 choeurs (super basses qui sonnent sans être jouées par sympathie) mais avec des cordes toutes à l'unisson.
Il donne donc d'autant plus de valeur " authentique " à une interprétation à la guitare classique à 6 cordes.
Mon coeur est un luth suspendu, Sitôt qu'on le touche, il résonne. (Pierre-Jean de Béranger - Le Refus)

Avatar de l’utilisateur
Joan
Messages : 484
Inscription : jeu. 29 septembre 2016, 11:39

Re: Dowland, John - Melancholly galliard - D07

Message par Joan » dim. 17 mars 2019, 18:02

J'aime beaucoup, félicitations, Joan :okok:

Revenir à « Audio et Video de musique ancienne »