Chevilles bois, fiables ?

Guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ...

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs.

Sont dispensés de cette modération préalable les membres des groupes "luthiers", "luthiers amateurs" ainsi que les membres du groupe "amateurs de lutherie".

.
Règles du forum
Le forum de la guitare classique est consacré exclusivement aux guitares classiques, guitare baroque, guitare renaissance, luths, vihuela, théorbes ... Les messages concernant un instrument type guitare électro acoustique, guitare manouche ou encore guitare amplifiée sont supprimés.
Le forum ne peut pas jouer le rôle "d'expert à distance", tout message demandant l’estimation d’une guitare est verrouillé ou supprimé du forum. Pour l'estimation d’un instrument de musique, voyez auprès d'un luthier ou d'un magasin de musique.

Les messages des forums : "Luthiers", "Conseils pour l'achat d'une guitare", "Les Luthiers en Guitare Classique de France", "Vente de guitare classique" et "Vente accessoires" sont soumis à la modération préalable, ce qui veut dire que rien ne passe sans l'accord des modérateurs. Les membres des groupes "luthiers" et "luthiers amateurs" sont dispensés de cette modération préalable.
Arimda

Chevilles bois, fiables ?

Message par Arimda » mer. 16 juillet 2014, 18:04

Bonjour,
Je suis très attiré par l'achat d'une guitare équipée de chevilles en bois à la place des mécaniques habituelles.
Ces chevilles permettent-elles un accordage stable ?
Certains auraient-ils des expériences, bonnes ou mauvaises à partager ici à ce sujet ?

Marieh
Messages : 5254
Inscription : dim. 22 mars 2009, 22:01

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par Marieh » mer. 16 juillet 2014, 20:51

C'est une guitare flamenca ?

Des chevilles en bois sur des instruments anciens (luths etc...) cela fonctionne très bien, les tirants étant faibles.
Pour une guitare, d'autres vous diront mieux que moi, patience.
En tout cas, les mécaniques modernes sont bien plus pratiques, c'est sûr !

Avatar de l’utilisateur
Antoine-
Messages : 422
Inscription : mar. 19 octobre 2010, 10:49
Localisation : 77

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par Antoine- » mer. 16 juillet 2014, 22:00

Il existe maintenant des chevilles qui ont l'aspect traditionnel mais d'une conception moderne (avec des mécaniques internes au milieu), certains luthiers en utilisent sur leurs guitares (Remy Larson, Romuals Provost, et d'autres j'imagine), je ne sais pas si c'est très différent de nos mécaniques classiques, mais ça donne un look que j'aime beaucoup.
"If it sounds good, it's good " (Duke Ellington)

Arimda

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par Arimda » mer. 16 juillet 2014, 23:53

Oui c'est aussi le look désuet qui me plait. Je parle bien de chevilles en bois traditionnelles.
Il ne s'agit pas d'une guitare flamenca mais le principe est exactement le même.

valère
Messages : 1185
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par valère » jeu. 17 juillet 2014, 00:36

Arimda a écrit :Bonjour,
Je suis très attiré par l'achat d'une guitare équipée de chevilles en bois à la place des mécaniques habituelles.
Ces chevilles permettent-elles un accordage stable ?
Certains auraient-ils des expériences, bonnes ou mauvaises à partager ici à ce sujet ?
Bonjour Arimda,

À la question "fiables" : oui très fiables.

En fait, ce sont les mécaniques qui ont pris la place des chevilles habituelles... Mais il y a bien longtemps !
Si tu jusqu'au boutiste, on est tout bois et cordes. Que de la légèreté et du son.

Après c'est comme tout ce qui s'apprivoise - ça demande tu temps - et puis tu peux régler toi-même la souplesse et la tenue
Des chevilles moi j'adore. Y compris l'attention particulière que ça demande.
Cordialement
Valère

Arimda

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par Arimda » jeu. 17 juillet 2014, 06:00

De la légèreté et du son... :D
Faut-il préférer des tensions de cordes particulières avec les chevilles?
Est-ce compatible avec des tensions fortes ?

valère
Messages : 1185
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par valère » ven. 18 juillet 2014, 02:14

Arimda a écrit :De la légèreté et du son... :D
Faut-il préférer des tensions de cordes particulières avec les chevilles?
Est-ce compatible avec des tensions fortes ?
Vraiment, les chevilles ne sont pas le problème .
Bien réglées, tu peux y arrimer la grand voile.

La question, c'est la guitare elle-même - les chevilles ne font pas tout. Et c'est surtout ton plaisir.
Si tu n'as pas de plaisir à cuisiner, tu te fais inviter, au resto par exemple, et les 28 février c'est surgelé pour tout le monde. Les chevilles. C'est simplicime quand on aime, fastidieux si ça énerve .

Après, s'il s'agit d'une flamenca ... D'un âge certain... Répond-elle à tes attentes ?
Les cordes fort tirant auront plus à voir avec la réactivité de la table pour la guitare, tes habitudes et tes attaques
pour ton confort.

Bonheur... Ou ennui?
That is the question !
V.

Arimda

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par Arimda » ven. 18 juillet 2014, 15:18

Ce n'est pas une Flamenca mais bien une classique. L'idée est d'avoir une guitare sur le modèle TORRES comme on les faisaient autrefois.
Je ne suis pas rebuté par le coté fastidieux, au contraire, prendre son temps pour les soins à y apporter, savon, craie etc... c'est le petit plus de plaisir.
J'étais juste inquiet quant à la fiabilité de l'accordage.

Philippe

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par Philippe » sam. 19 juillet 2014, 19:59

Faut attraper le coup mais si les chevilles sont bien réglées ça ne bouge pas par contre pour se reaccorder vite fait dans un concert c est peut moins cool.

valère
Messages : 1185
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par valère » dim. 20 juillet 2014, 01:40

Arimda a écrit :Ce n'est pas une Flamenca mais bien une classique. L'idée est d'avoir une guitare sur le modèle TORRES comme on les faisaient autrefois.
Je ne suis pas rebuté par le coté fastidieux, au contraire, prendre son temps pour les soins à y apporter, savon, craie etc... c'est le petit plus de plaisir.
J'étais juste inquiet quant à la fiabilité de l'accordage.
TORRES !!!!!! Quelle horreur ! Ça sent son vélocipède à pédales !...
Tu connais mon aversion pour ce luthier aussi tu devrais te tourner vers les gorgonops qui jouent sur guitare romantique. Il en existe encore quelques uns.

Je présume que tu as un modèle en vue... Thomas Norwood (rue de Charonne) a realisé une sublime copie d'une Torres. Tu peux l'essayer et en parler avec lui. C'est un grand amoureux.
J'avais essayè aussi une copie réalisée par Jérôme Casanova, superbe.
Le must serait d'aller à Madrid en commander une à Marcelino Lopez Nieto.
C'est presque comme si c'était Torres lui même qui te la faisait... Et en plus, tu peux jouer sur l'original !

J'ai joué une palissandre des années 80. Cette grand- mère de 130 ans grimpe toujours ses gammes 4 à 4. Aucun problème de chevilles... C'est celle que Thomas Norwood a copiée au grain de poussière près .
Un miracle de son qui te coure sous les doigts sans que tu comprennes comment.
Bref de l'ennui, de l'ennui et rien que de l'ennui.
Valère

valère
Messages : 1185
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par valère » sam. 02 août 2014, 01:55

Philippe a écrit :Faut attraper le coup mais si les chevilles sont bien réglées ça ne bouge pas par contre pour se reaccorder vite fait dans un concert c est peut moins cool.
Cher Phillipe,

une question me brûle les touches que je n'ose te poser de crainte que tu ne la prennes pour une agression à ton encontre.

As-tu en tête une expérience ou plusieurs de ce genre d'incident au cours d'une pièce jouée en concert ?

Parce que le sentiment que j'ai - et qui n'est peut-être que peu fondé - c'est que l'accord avec chevilles bouge très très peu - pour ne pas dire pas du tout. Sauf facteurs extérieurs...

Amitié,
Valère

Philippe

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par Philippe » sam. 02 août 2014, 10:35

Mon Valere que j aimerais te dire qu alors que je jouais le concerto d aranjuez sur une torres à chevilles à salle pleyel je fus bien ennuye de ne pouvoir me reaccorder rapidement dans le dernier mouvement alors que le gammes volaient autour de moi comme des hirondelles. Hélas tout cela n est que rêverie c est pourquoi j ai seulement ecrit que lorsque les chevilles sont bien réglées cela ne bouge pas. Mais il m est arrivé de vouloir affiner légèrement mon accord sur une guitare à chevilles lors de petites auditions intimes ( car les cordes bougent malgré tout) et n ayant pas la main assez experte j ai laissé en l état jusqu à la fin du morceau. Avec des mécaniques j aurais donné un petit coup de mécanique vite fait sans m arrêter et hop. Mais c est juste une petite expérience très modeste d un guitariste malheureusement très peu habitué aux chevilles et aux concerts salle Pleyel ( je préfère gargouiller dans ta grotte il faut bien l avouer) ...bien à toi mon ami.

valère
Messages : 1185
Inscription : lun. 17 novembre 2008, 22:01

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par valère » mer. 06 août 2014, 02:45

Tu veux, Philippe, dire que, pour le concertiste, plus la cheville enfle et plus le tour de poignet doit être fin ? Je comprends...

Mais il me semble que tu dirais aussi mieux que moi comment nos cœurs furent percés sans ménagement autant par la petite Torres du siècle avant-dernier qui, sans fard aucun, a conservé une jeunesse outrageante, que par les copies qu'en a réalisées Thomas Norwood.

Cela encouragerait Arimda à faire un peu d'escrime pour pallier, si besoin était, à ce petit inconvénient (qui ne se produit, il est important de le signaler, que Salle Pleyel et encore exclusivement sur le concerto d'Aranjuez).

Je suis pour ma part frappé de constater que Thomas Norwood, qui, en plus de nos cœurs, a percé tous les secrets de cette Torres, au micro millimètre près, crée un instrument totalement hors du temps. Ce n'est ni l'original, évidemment, et bien que chaque cote, chaque voute, en aient été respectées, ni une copie au sens où nous avons en main une guitare tout à fait personnelle. Un peu comme Santos Hernandez a fabriqué des guitares de Manuel Ramirez...

Pour résumer... Arimda, " le petit plus de plaisir" attendu de tes six chevilles ouvrières est trois fois garanti par leur fiabilité :
1) fiable pour la précision de l'accordage au millième de coma
2) fiable pour la capacité à supporter n'importe quelle tension
3) fiable pour l'indifférence aux siècles - qu'ils passent ou trépassent, la cheville a toujours bon pied !

Et comme l'affirme l'Homme à la cloche : TOUT CE QUI EST FIABLE TROIS FOIS EST VRAI


il ne me reste plus qu'à te souhaiter un fleuve de plaisirs musicaux chevillés au corps.

Valère

Arimda

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par Arimda » mer. 06 août 2014, 06:32

Valere, au moins c'est clair, vous êtes une des chevilles ouvrières de ce forum ! Vous avez la guitare ancienne chevillée au corps. Je me demande quand même si vous ne seriez pas en cheville avec Thomas Norwood. Je comprends que vous pensez que beaucoup de ses confrères ne lui arrivent pas à la cheville.
Je me demande aussi si pour vos guitares vous avez la cheville fine ?

Quoi qu'il en soit pour une nouvelle guitare il convient de ne pas se précipiter, on pourrait se fouler la cheville. Et puis un instrument ce n'est pas une carcasse de viande, cela ne se vend pas à la cheville.


Merci pour votre réponse très complète.
Je vote pour le maintien de la cheville.

Philippe

Re: Chevilles bois, fiables ?

Message par Philippe » mer. 06 août 2014, 15:53

il est vrai ami Valere, que j'ai été scotché par la vivacité, la nervosité et le lyrisme des guitares Torres tant par l'originale que les copies réalisée par Thomas (avec chevilles). Tellement proches qu'on se dit qu'elle devaient sonner ainsi en sortant des mains du grand Torres lui même. un mélange de son classique et flamenco qui va à l'essentiel.

Revenir à « Luthiers »