Les microphones à Ruban

Les bases du studio d'enregistrement maison. La prise de son d'une guitare classique. Le matériel et les logiciels.
Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9795
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » mar. 28 février 2017, 18:50

Nicolas Teichner a écrit :
milsabords a écrit :un préampli , oui , certainement . car 2 mv de sortie , c'est pas énorme , et il est probable que vous dussiez l'utiliser assez proche de l'instrument , ce qui n'est pas rédhibitoire par ailleurs .
Pour les micro le niveau de sortie n'est pas en mV (millivolts) mais en mV/Pa (millivolts par Pascal), soit 2 millivolts pour une pression acoustique de 1 Pascal (94 dB SPL), niveau qu'est très loin de produire une guitare même en relative proximité. On parle d'ailleurs d'efficacité du microphone.
mon copié collé n'était pas complet , effectivement nicolas techiner a raison .

j'aurais du écrire très exactement ; sensibilité de 2 mV / Pa
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

M'Bo
Messages : 1998
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Les microphones à Ruban

Message par M'Bo » mar. 28 février 2017, 20:48

Nicolas Teichner a écrit :
milsabords a écrit :2 millivolts pour une pression acoustique de 1 Pascal (94 dB SPL), niveau qu'est très loin de produire une guitare même en relative proximité
Nicolas, si j'ai bien compris, un tel micro ne serait pas assez sensible ? Donc un volume trop faible à l'enregistrement ou alors avec trop de souffle ?

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9795
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » mar. 28 février 2017, 20:58

non , cela est tout à fait utilisable . Dmitry nilov utilise ce genre de microphone à ruban , ruban actif . en direct sur sa carte apollo .

j'espere pour ma part que ça permettra d'améliorer sensiblement la qualité de mes prises qui ne sont pas à mon gout . malgré des investissements conséquents . vraiment trop brillant , trop agressif .

tout l'inverse du son des vidéos de dmitry .
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Nicolas Teichner
Messages : 797
Inscription : mar. 18 juin 2013, 20:24
Localisation : Paris 20ème

Re: Les microphones à Ruban

Message par Nicolas Teichner » mar. 28 février 2017, 22:58

M'Bo a écrit :Nicolas, si j'ai bien compris, un tel micro ne serait pas assez sensible ? Donc un volume trop faible à l'enregistrement ou alors avec trop de souffle ?
Pour des rubans passifs, je dirais que oui, à part sur des sources très sonores c'est aujourd'hui difficilement utilisable. En cinéma, plus personne n'utilise de ruban, mais des électrostatiques genre sennheiser mkh 416 ou schoeps cmit. En studio ils sont utilisé encore sur les cuivres en vue d'obtenir un son plus doux, un peu fluté comme Tom Harrell à la trompette par exemple.

Pour les rubans actifs (avec un préamplificateur adaptateur d'impédance intégré) je ne sait pas, le niveau de sortie est déjà plus conséquent (1v/Pa pour le Royer lab R101), par contre le site du constructeur ne donne aucune indication sur le bruit propre du micro. Sur un bon électrostatique ont obtient un bruit propre équivalent de l'ordre de 22dB CCIR, ce qui signifie que le bruit du micro correspond à un niveau de bruit de 22dB SPL dans le lieu de prise de son. En gros si la pièce était complètement silencieuse et que la source émet un niveau de 85 dB SPL à l'emplacement du micro (en gros le niveau des voix moyen en projection cinéma au 5éme rang), le rapport signal/bruit obtenu sera de 85-22=63 dB.
Un bon studio d'enregistrement a un niveau de bruit de l'ordre de 15 à 20 dB SPL. Une chambre à coucher en ville la nuit, c'est environs 30 à 35 dB SPL.
« C'est en forgeant que l'on devient musicien. »
Proverbe Shadok

Guitare Bertrand Ligier n°38 - Savarez Cantigua création bleu
Takamine Hirade TH90 électro-acoustique - Augustine Bleu

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9795
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » mar. 28 février 2017, 23:40

les micros à ruban ont vu leur qualité augmenter grâce à l'avancée significative dans les années 80 au niveau des aimants ( ce qui précisé sur le site DIYAC) . ce qui a fait surgir et (ressurgir) des fabricants ... la démocratisation des home studios a également engendré une explosion des ventes de certains matériels . cette démocratisation a pu certainement sauver certaines marques et ont donné un bon coup de pouces à certaines autres* .

pour les plus passionnés d'entre eux , un intérêt marqué s'est porté sur les préamplis ; et micros à lampes puis à ruban ( ou le contraire) .
voila qui n' a pas échappé à certains marchands peu scrupuleux qui allaient vendre un Look ruban ou vintage plutôt qu'un véritable microphone bien construit et surtout régulier dans sa qualité .

Royer fabrique des micros au dessus de tout soupçons , mais vraiment très cher au vu du peu de composants utilisés et je crois que les russes sont assez pointilleux aussi . RM BIV , et Diyac sont de tout petits fabricants , et diyac est déjà très apprécié dans le milieu de l'enregistrement d'apres mes quelques sources directes . les oktavas sont d'un excellent rapport qualité prix à mon avis .

disons que les fabrications chinoises me laissent davantage perplexe ... surtout quand on pressent que le but est plus le bénéfice maximum en jouant sur le look que la qualité du produit .
là encore il faut fouiller et surtout pouvoir essayer en situation , et sur des semaines . ce qui n'est pas fréquent .
donc ; prudence ...



*les processeurs api ne pouvaient pas etre achetés à l'unité à au tout début , il n' y avait que des tables de mixage couteuses . aujourd'hui on peut n'acheter que le préampli , ou que l'égaliseur , le compresseur , investir progressivement donc. pareil chez Neve .
une chance .
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9795
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » mar. 14 mars 2017, 03:55

pour vous donner une idée de la dépense réelle si vous en commandez .

une précision sur le prix , j'avais annoncé en début de sujet sur d'autres sites et forums que la somme était de 420 euros ( pour une paire ) ; en fait c'était 420 $ . donc 396 euros.

à quoi il a fallu ajouter quelques frais : 80 euros de taxes douanieres (20 % pour ce type de matériel ) 7 euros de frais de dossier douanier , 21 euros de dossier chronopost . on arrive à 109 de taxes en tout donc .

donc , pour une paire de RM BIV-1 avec préamps j-décor , et pinces élastiques "simples" fournies on arrive à 505 euros .


si on commande de Diyac en Lettonie par contre , on évite la douane , et au final la difference de prix est de 30 à 50 euros suivant l'option désirée .

les transfos de rm biv sont faits maison , les diyac aussi . c'est très important pour le résultat final . d'apres ce que j'ai lu ailleurs c'est l'un des points forts chez Diyac .


on dit souvent de ces micros qu'ils ont un niveau de sortie faible . c’est une impression qui s'est vite dissipée une fois que j'ai branché le mien , en fait c’est un micro à ruban actif puisqu’il necessite une alimentation fantôme , et cela doit contribuer à son niveau de sortie très correct . c'est surtout que on l'utilise parallèlement à la guitare et non perpendiculairement qui donne cette impression .

donc , je confirme , c'est tout à fait utilisable avec une guitare classique et une simple carte son.

en principe il doit pouvoir fonctionner aussi sans alim en enlevant le préampli optionnel , je n'ai pas encore essayé .
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9795
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » jeu. 21 décembre 2017, 14:16

un sujet traite d'un comparatif entre un royer 101 et un diy rm-6 ... ce site n'est pas un site commercial alors je mets le lien .

http://recordinghacks.com/2011/11/13/di ... oiceover/

dans l'article test , à un moment il dit ceci ;
Le son doux et chaleureux que procurent ces rubans rend la voix humaine très agréable à écouter pendant de longues périodes.
8)

ce avec quoi je suis entièrement d'accord .

comparé au son de la publicité qui me hérissent en deux secondes six dixieme . un son putassier . et dans beaucoup d'enregistrements et ré-éditions de musiques diverses mal mixées .
on m' a offert un coffret django reinardt l'année derniere .... ben c’est pas terrible . je l'ai écouté 1 fois . :cry:
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

M'Bo
Messages : 1998
Inscription : sam. 09 janvier 2016, 16:44
Localisation : Maisons-Alfort

Re: Les microphones à Ruban

Message par M'Bo » ven. 22 décembre 2017, 00:22

Dans l’article, il est écrit qu’il faut idéalement au moins 55 à 60dB de gain avec ces micros passifs. :chaud: C’est pas rien et il faut donc le préampli adhoc :ouioui:

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9795
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » ven. 22 décembre 2017, 02:16

M'Bo a écrit :
ven. 22 décembre 2017, 00:22
Dans l’article, il est écrit qu’il faut idéalement au moins 55 à 60dB de gain avec ces micros passifs. :chaud: C’est pas rien et il faut donc le préampli adhoc :ouioui:
pas pour le RM-6 . le transfo de sortie envoie la sauce . c'est pas ultra ahurissant , mais c'est tout à fait utilisable avec des préamplis de carte son moyenne . sur la Revox , le api ou le Neve , évidemment j'ai un gain important , mais même sans ça , ça fonctionne . puisque les cartes son disposent toutes de préamplis . au minimum . :wink:

je n'ai pas entendu de souffle particulier de mon côté et je n'utilise pas toute la sauce de mes préamplis non plus , je ne "jongle pas" ça passe sans probleme .

et puis vous savez , le rapport signal bruit des cartes son actuelle permet l'utilisation au moins du RM-6 , et de pas mal de micros même dynamiques passifs . le rapport signal bruit n'étant pas un gage de qualité en soi non plus .
cela est du au "moteur" les deux aimants sont "cerclés" par un circuit qui réduit la fuite de flux magnétique et augmente de 3 db le niveau de sortie (du RM-6 par rapport au RM-5 ) . mais je n'ai jamais eu chez moi le Rm-5 , je ne peux pas préciser davantage .

les deux rubans sont differents et leurs transformateurs aussi , on voit nettement cela sur le site sur les photos du RE-323 Ribbon Microphone Motor et le RE-254 Ribbon Microphone Motor.
à cela s'ajoute un détail ; le ruban lui même est beaucoup plus long sur le rm-5 (deux fois plus long ) , donc en principe moins sensible , d'autant qu'il est plus "épais" .
l'option ultime du rm-6 propose un ruban le plus fin possible , 1,2 micron contre 1,8 pour le rm-5 .
je pense que si il ne propose pas une épaisseur aussi fine sur le rm-5 c'est qu'il y aurait de gros risques de casse . voire une impossibilité à la fabriquer . une question que vous pouvez directement lui poser ainsi que toute question concernant le niveau de sortie avec tel ou tel instrument ... il vous répondra, soyez en sur .

je cite artur fisher ;
Les gros rubans sont évidemment plus longs et ont donc plus de nœuds de vibration, ce qui entraîne un contenu plus harmonique dans le signal. En termes simples, cela signifie que ce type de microphone a plus de caractère (ou de coloration).

D'un autre côté, les petits rubans sonnent plus authentiques et plus clairs, je les recommande donc toujours pour les enregistrements acoustiques quand le son le plus naturel est désiré.

Par conséquent, pour un très bref résumé, je conseille d'opter pour le RM-5 lorsqu'un son coloré et vintage est recherché. Ils sont parfaits pour les cabines de guitares, les chants stylisés, les haut-parleurs d'orgues électriques et autres applications similaires. En revanche, RM-6 est idéal pour un son authentique - guitares acoustiques, overheads de batterie, cors, bois, etc., quand vous voulez que ces instruments soient aussi vivants et naturels que possible.
moi , je ne suis pas là pour convaincre qui que ce soit contre son gré et à ses dépens financiers qui sont pour chacun très variables . je relaye l'information d'une part , et renvoie au site constructeur d'autre part .
à quoi s'ajoute mon expérience directe avec ce micro , un forum est le lieu où partager cela .

vous trouverez d'autres avis très bientôt sur audiofanzine car il s'en est vendu au moins 5 kits depuis Dimanche 17 décembre 12 h 28 où j'ai relayé la promo avec l'autorisation du constructeur . ( et encore , je dis 5 kits , je ne parle que de ceux qui se sont fait connaitre ) . dommage que je ne touche rien sur ce business ... 8) oui , et je le jure sur la tête de jean-françois delcamp :ouioui:

j'étais moi aussi réticent il y a 15 ans de cela pour ce genre de micro . le patron de funky junk m'avait assuré que les micros à ruban sonneraient bien , et mieux que la plupart des autres sur les guitares , j'avais peur du niveau de sortie trop bas d'une part et du prix des modeles qu'il vendait ; (des Royer ... super chers ) .

aujourd'hui , force est de constater un certain retour des micros à ruban tant le son des enregistrements entendu à beaucoup d'endroits ( et mal mixés ) donne dans l'agressivité , la compression , et le sur-traitement .
tout ça vous arrache les oreilles; abime les tympans , fatigue , lasse rapidement , et trouve son point de nullité destructrice auditive ultime dans la publicité . mais passons sur ces vulgarités ...

comme le rapport signal bruit est important désormais , le niveau de sortie parfois limité de certains micros à ruban ne pose plus de probleme . si il y a un gros avantage au tout numérique grand public , c'est certainement là . la partie est donc jouable .
de mon côté je suis heureux d'avoir tenté le coup . au pire si il n'avait pas convenu , je l'aurais revendu en perdant un peu d'argent . mais là je dois dire ; "bingo ! " .

le biv-1 pour sa part embarque un préampli à condensateur dans le prolongement du corps qui lui confere un niveau de sortie tout à fait conséquent . il faut donc lui envoyer le 48 volts pour qu'il fonctionne .
le RM-6 n'en a pas besoin .
pour ma part je dirais que ; le rapport qualité prix du RM-6 est vraiment intéressant . et en plus il restitue bien le son des guitares classiques , flamencas avec une singularité et un naturel qu'on ne trouve pas sur d'autres technologies de microphones . ça gaze bien aussi sur les folks et bien d'autres sources .

si quelqu'un ici se décide pour un kit ( non monté donc ) , je lui ferais passer un tuto de montage complémentaire qui lui évitera de bousiller le transfo au moment du montage , ainsi que la préservation du ruban . c'est extremement fragile . surtout le ruban, soufflez un petit coup dessus , et zou ! distendu ou rompu . (avant qu'il ne soit inséré dans le corps du micro du moins ) . après on évite seulmement les chocs et le débranchement du cable du micro si l'alimentation fantome générale est activée sur la console ou les préamplis .
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9795
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » ven. 22 décembre 2017, 16:17

j'aimais bien aussi les rubans dans les cheveux des jeunes filles jadis ... comme quoi , on ne se refait pas
8)

un truc pour évaluer la sensibilité et l'épaisseur du ruban plissé proprement dit qui est dans le corps du micro ; la comparaison avec les cheveux .
ainsi , Le diamètre moyen des cheveux fins est d’environ 70 microns qu'on écrit aussi ainsi : µm . l'épaisseur de l'aluminium qui constitue le ruban est de 2,8 µm (microns) à 1,2 µm (microns) suivant les micros de ce type .
le ruban est donc constitué d' une feuille d'aluminium plissée , vingt fois plus fine qu'un cheveux!

on peut ainsi mieux appréhender la fragilité et comprendre le soin avec lequel on doit manipuler ces microphones .
si une tierce personne doit manipuler vos micros sans savoir ça , elle risque de faire des dégâts . il faut éviter de les laisser entre des mains peu délicates ou pas informées .
Dernière modification par milsabords le ven. 05 janvier 2018, 07:46, modifié 4 fois.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
David
Messages : 630
Inscription : ven. 03 mars 2017, 13:11
Localisation : Guipuzkoa, Pais Vasco, España

Re: Anon. - Etude à nommer .

Message par David » jeu. 04 janvier 2018, 03:33

avec deux rm-6 à ruban? Je n'ai aucune idée de ce que c'est

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9795
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Anon. - Etude à nommer .

Message par milsabords » jeu. 04 janvier 2018, 04:22

...
Dernière modification par milsabords le ven. 12 janvier 2018, 16:08, modifié 2 fois.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9795
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Anon. - Etude à nommer .

Message par milsabords » ven. 12 janvier 2018, 03:06

David Sainz Alvarez a écrit :
jeu. 04 janvier 2018, 03:33
avec deux rm-6 à ruban ? Je n'ai aucune idée de ce que c'est
les RM-6 diy sont des micros à ruban . je dispose d'une paire désormais . j'ai acheté le second à l'avantage d'une promo à Noël de - 35 % tant le premier m' a donné et a donné de satisfactions à de nombreux auditeurs guitaristes et non-guitaristes .
le boss (pdg) de funky junk france avait attiré mon attention vers ces micros il y a plus de 15 ans de cela , et de mon côté j'étais un peu effrayé par le niveau de sortie faible ... aujourd'hui je sais qu'ils sont tout à fait utilisables tant le le rapport signal des cartes son est important . ainsi le manque de sensibilité est compensé par l'évolution du matériel informatique même si en soi le rapport signal bruit n'est pas une garantie de musicalité absolue .

ce qu'il y a - à minima - dans un micro à ruban ; le ruban entre deux aimants et le transfo , puis la prise xlr . (tel quel ci-dessous ça marche !) et sans alimentation fantome.

.
1914503 ruban , constituants internes.jpg
.

par "opposition" aux membranes des micros à condensateurs , le micro à ruban embarque un ruban très mince en aluminium plissé en "accordéon" . mince , oui , 1/20è de l'épaisseur d'un cheveu . voir plus fin . de 2,8 µm (microns) à 1,2 µm (microns). ce ruban se trouve placé entre deux aimants permanents très puissants .
le ruban réagit aux différence de pression de l'air ( le son ) de manière d'autant plus rapide et importante qu'il est fin . cette réaction va être transformée en signal électrique ( pour faire court) . ce signal électrique très faible va être amplifiée par un transfo de sortie de petite taille qui doit être adapté à la longueur et à l'épaisseur spécifique du ruban .grosso modo c'est ça le truc qu'il faut comprendre .

cette "technologie" est garante d'un rendu dit "naturel" , d'autant que le ruban est fin et court et semble-t'il plus coloré et distordu avec des rubans plus longs (généralement constaté ) . le transfo a une incidence sur le son également . la neutralité totale n'existe pas vraiment en fait . mais le ruban est garant d'un grand naturel malgré tout .


wikipedia , les micros à ruban ; https://fr.wikipedia.org/wiki/Microphone_%C3%A0_ruban

ci dessous vous pouvez voir chez le même fabricant deux rubans très différents , l'un d'eux est deux fois plus long que l'autre . et ce n'est pas la seule différence . les transfos pour chacun d'eux est spécifique . (voir sur le site bumblebee d'artur fisher ) le lien étant commercial , je ne l'ai pas mis en tant que tel dans ce post.
.
re-254-diy-ribbon-mic-motor b.jpg
.
re-323-diy-ribbon-mic-motor b.jpg
.

le RM-6 est très naturel et renvoie une présence de l'instrument précise , réaliste , une présence "naturelle" quand on met le casque sur les oreilles (un bon casque de préférence ) . c'est agréable comme impression pour le guitariste . rien n'est tordu et rien ne semble manquer.
la directivité de quasiment tous les rubans à deux ou trois exceptions près.
donc sa directivité est "en 8 " . il prend le son devant , et derrière , si je puis dire . il y a un côté "positif" et un "négatif" ( explication simplifié ) disons que quand on l'utilise il faut détecter quel est le "bon côté" . le côté négatif a moins de niveau de sortie et renvoie un son plus nasillard . et normalement le logo de la marque apparait côté positif . mai sil vaut mieux vérifier quand même .

le niveau de sortie n'est pas ahurissant , mais dans le cas du rM-6 , est nettement suffisant pour enregistrer une guitare avec une bête carte son .
évidemment si on a un très bon pré-ampli (par exemple des modules pré-amplis en série 500) , un tg2 chandler , un api , un neve 1073 lb , un focusrite un drawmer , et quelques autres , on tirera la quintessence de ce genre de micro et la musicalité restituée fait un bond en avant et d'autant plus si on a une très bonne carte son (UAD , sphynx , rme , etc ... ) .

le gros avantage par rapport aux micros à condensateurs , même de bons micros à réponse "droite" restituant un son le plus neutre possible , (un dpa 4011 comme j'ai ici me permet une comparaison précise ) c’est la restitution du médium / aigu des guitares classiques ,flamencas , et même folks . ainsi que tous les instruments à cordes pincées .
c'est là qu'on la bonne surprise sonore , et une absence d'agressivité sonore . :okok:
un Dpa 4011 parait presque agressif en comparaison du rm-6 sur ma guitare ! ce qui est absolument surprenant .
le micro a ruban restitue également des transitoires , des attaques de doigts , de qualité . c'est vif sans être agressif . il y a une réactivité du ruban étonnante . l'attaque garde son côté "pulsé" voire "punchy" . un régal .
et globalement on dispose d'une chaleur sonore sur toute le spectre sonore . :okok:
une voix enregistrée avec ce type de micro n'est pas fatigante à écouter sur un long temps (c'est une tendance souvent remarquée disons ) .

généralement on achète pas un micro à ruban comme premier micro pour s'enregistrer , on y vient que parce qu'on a essayé plusieurs micros , et qu'on a commencé à comprendre que peut être il y a là un principe de fonctionnement qui va restituer enfin un son naturel sur une guitare . et c'est le cas !
cela dit , on évitera les micros chinois à prix discount tant il est constaté une grande irrégularité de qualité et même plutôt une tendance à une restitution décevante .
il faut s'informer au préalable et ne pas céder au phénomène de mode pur .
Certains fabricants fournissent du matériel qualitatif et dument professionnel.
pour n'en citer que quelques uns , il y a ; Coles (le 4038 ) , crowley tripp , AEA (utilisés entre autre par GSI aux usa , un magasin de vente de guitares de luthiers haut de gamme ) , RCA , Royer Labs , Rode ,sontronic , mésanovic , peluso microphones , Beyerdynamic , se electronic ,
Diyac Bumblebee (artur fisher , Rm-5 et RM-6 ) , Rm-Biv , et quelques autres ...



le ruban dans le corps du micro est toujours protégé par une grille appropriée . toutefois il est d'une grande fragilité et il faut éviter d'éternuer dessus par exemple . une telle pression pourrait distendre ou casser le ruban .
il est également conseillé d'utiliser un filtre anti pop si on doit chanter ou simplement parler dedans . un petit filtre anti pop coute moins de 5 euros .

on peut ainsi mieux appréhender la fragilité et comprendre le soin avec lequel on doit manipuler ces microphones .
si une tierce personne doit manipuler vos micros sans savoir ça , elle risque de faire des dégâts . il faut éviter de les laisser entre des mains peu délicates ou pas informées .

ci dessous une membrane de micro à condensateur .

.
Neumann+KapselK103+crop+1200px+800px b.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 9795
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Les microphones à Ruban

Message par milsabords » ven. 18 mai 2018, 01:05

pour ceux que ça peut interesser , il y a une promo sur les micros à ruban RM-5 DIY (artur fisher) jusqu' au 25 Mai .

j'ai reçu le mail de lui ce soir . Il consent une remise de 25 % sur ce modele. cette offre porte sur 15 kits .

ça fait le micro RM-5 à 149 euros hors taxes au lieu de 199 euro ht . ( en kit ) ou monté pour 59 euros de plus .

ce micro est un micro à ruban de type passif , fonctionnant sans alimentation fantôme , il dispose d'un transfo rehausseur intégré . malgré sa sensibilité inférieure à un micro à condensateur , il est utilisable sur la plupart des enregistreurs compacts.
le placement du micro sera environ à 40 / 60 cm de distance de la table d'harmonie .

si vous étiez interessé il faut au moment du paiement en direct sur le site de artur fisher rentrer le code promo RM5MAY18

je ne mets pas de lien direct car c'est une entreprise privée . et elle est en train de prendre de l'ampleur côté recherche et développement.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- spaghettophile
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Patrick Debril
Elève des cours en ligne
Messages : 476
Inscription : dim. 01 décembre 2013, 21:29
Localisation : lille

Re: Les microphones à Ruban

Message par Patrick Debril » ven. 18 mai 2018, 15:58

milsabords a écrit :
ven. 18 mai 2018, 01:05
pour ceux que ça peut interesser , il y a une promo sur les micros à ruban RM-5 DIY (artur fisher) jusqu' au 25 Mai .

j'ai reçu le mail de lui ce soir . Il consent une remise de 25 % sur ce modele. cette offre porte sur 15 kits .

ça fait le micro RM-5 à 149 euros hors taxes au lieu de 199 euro ht . ( en kit ) ou monté pour 59 euros de plus .
Merci de nous informer de cette offre intéressante !
Parce que je suis satisfait du micro que je posséde, et que je dois investir avec modération..sinon je pense que j investirai dans celui ci. Il est très bien dans vos prises de son..
Celui qui recherche un bon micro pour sa guitare avec un prix raisonnable, bah c est l occasion !
La passion m' anime, la musique y habite.
Cueilleur De plantes.
Inscrit au Juicer anonyme.
Adepte du :
S oleil
M assage
S ommeil

Revenir à « Enregistrer la guitare classique »