Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Nos enregistrements d'oeuvres de la renaissance à la période baroque, soit de 1500 à 1760 (Le Roy, Dowland, Sanz, Weiss).
Règles du forum
III Nos MP3, OGG, WMV, Vidéo et MOV, droits d'auteur.
Respectez nos conventions pour le titre de votre message
Pour permettre la recherche par tri alphabétique des MP3, partitions et vidéos, donnez un titre à votre message en respectant ce modèle :
Nom du compositeur, Prénom du compositeur - Opus Numéro et Titre de l’oeuvre - Indication de niveau - Formation (Duo, Trio ...)
Le signe - suit le ou les prénoms du compositeur :
exemple: Carcassi, Matteo - op.60/03 Etude - D05

Nous publions ici nos enregistrements pour guitare classique. Les enregistrements ne respectant pas le droit d’auteur sont supprimés.
Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11435
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par milsabords » sam. 20 octobre 2018, 20:46

FabienSimon a écrit :
sam. 20 octobre 2018, 14:54
milsabords a écrit :
sam. 20 octobre 2018, 14:46
à partir du moment où on enregistre dans un endroit aussi reverbéré il faut compter ave cla réverbération. disons qu'il y en a beaucoup , mais dire qu'il y en a trop , non. par contre au casque on entend la respiration , ça c'est plus génant.
Il faudrait que je place les micros autrement, je vais y réfléchir...
Oui , c'est difficile de trouver le bon endroit.
Arpège a écrit :
sam. 20 octobre 2018, 15:12
Franchement je trouve que c'est magnifiquement joué... :okok: Mais franchement aussi, quelle guitare peut sonner de cette façon sans réverb? Pourquoi alors ne pas accepter l'amplification bien comprise avec ses avantages et ses inconvénients? Certes le son n'est plus aussi pur que sans ampli mai elle magnifie la guitare et ce qui compte c'est la musique qui en ressort non? :bye:

Quand on est dans un lieu avec beaucoup de réverbération une fois la prise de son réalisée on ne peut quasiment plus la corriger ensuite.
Le placement des micros va donc beaucoup jouer sur le résultat final. trop près ça n'ira pas , on aura une grande présence du toucher et de la présence de l'instrument avec une résonnance en "bruit de fond" noyée et perturbant l'écoute , trop loin , le son se perd rebondit et revient dans tous les sens , se mélange pour le pire des résultats , si bien qu'on se croirait dans un enregistrement réalisé lors d'une audition d'une école de musique par papy Pétou et son camescope grand public loin au fond de la salle (la super idée quoi).
Toutefois il n'est pas toujours possible de ré-écouter ce qu'on vient de faire sur place aussitôt la prise réalisée.
Surtout dans une cathédrale dont on est pas le propriétaire*.
C’est là que les compétences en ingénierie sonore peut jouer son rôle. ça se "calcule" si je puis dire. ça se mesure surtout. lle choix de l'écartement des micros leur distance , le fait qu'ils soient en plongée ou pas , dirigés vers la rosace ou pas ... tous ces éléments vont être sensible dans un endroit grandement réverbéré. et moi , je ne suis pas ingénieur du son non plus. :|

En petit studio , si on est pas riche on travaille en petite cabine. zéro réverb donc. Et ensuite éventuellement on en ajoute (de la bonne hein , pas celle d'audacity qui est brut de chez brut quand même ) une reverb lexicon par exemple c’est très bien ( effet externe) entre autre marque d'effets.
Dans un studio beaucoup plus équipé et disposant d'une grande cabine ou salle , là encore toutes les surfaces sont traitées acoustiquement et à cela s'ajoutent encore des panneaux optionnels , sphères absorbantes etc ... rien qu'en matériaux il y en a pour des dizaines et des dizaines de milliers de livres sterling.
Mais plus encore dans ces lieux on récupère le son avec - à disposition - un parc de microphones d'une qualité ahurissante pour certains d'entre eux , tout ça on l'envoie sur des enregistreurs autonomes ( pas sur un ordi) et on mixe tout ça sur une table de mixage ( pas avec l'ordi) qui coute le prix d'une belle baraque.
à ce moment précis on ajoute (si on le souhaite) de la réverb ( effet externe , pas reverb d'ordi) , et on dispose de surcroit d'un égaliseur absolument fabuleux par tranche de mixage ( sur chaque voie). une tranche de console revient à 3500 / 6500 € pièce voire davantage.
Là , le résultat n' a plus rien à voir avec ce qu'on obtient avec un enregistreur compact ou un ordi avec carte son ajoutée.



*moralité ; achetez vous une cathédrale.
(autre option) faites le séminaire et devenez prêtre .
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Arpège
Messages : 221
Inscription : mer. 21 décembre 2016, 17:28

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par Arpège » sam. 20 octobre 2018, 20:54

Merci pour toutes ces précisions milsabords!
En réalité je pensais à l'amplification de la guitare lors de concerts dans de grandes salles comme le fait parfoiss Thibaud Cauvin avec Sa Joie. :D

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11435
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par milsabords » sam. 20 octobre 2018, 20:58

ha d'accord , je comprends mieux. Vous n'aviez pas précisé ce que vous entendiez précisément par amplification. ça restera toujours problématique dans une cathédrale ou tout autre lieux très reverbérant. On toruve de bons amplis de nos jours avec differentes puissances. Le tout étant de bien les utiliser. Il faut et il suffit pour cela que le dernier rang puisse entendre confortablement et le premier rang ne pas se prendre une volée de décibels simultanément.
pas trop de puissance donc.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 4229
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par FabienSimon » sam. 20 octobre 2018, 21:42

Mais curieusement le son produit dans une cage d'escalier dans un immeuble, église ou alors dans une grande pièce vide de meubles donne à la guitare beaucoup de reverb mais à l'état naturel, elle accentue aussi la puissance sonore de notre instrument. J'ai remarqué que pour les enregistrements flamenco cette reverb naturelle ou pas est beaucoup plus prononcée que pour la musique classique.
Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11435
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par milsabords » sam. 20 octobre 2018, 21:52

peut etre aussi parce qu'une guitare flamenca n'est construite de la même maniere qu'une classique. le son est plus projectif (très parfois ) et plus court en général. le barrage est different. Tout est different sur ces guitares.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 4229
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par FabienSimon » sam. 20 octobre 2018, 22:07

milsabords a écrit :
sam. 20 octobre 2018, 21:52
peut etre aussi parce qu'une guitare flamenca n'est construite de la même maniere qu'une classique. le son est plus projectif (très parfois ) et plus court en général. le barrage est different. Tout est different sur ces guitares.
Certes, je connais ces différences de conception, mais la reverb utilisée pour fignoler la plupart des enregistrements est abondante...
Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11435
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par milsabords » dim. 21 octobre 2018, 00:01

diversifiée vous voulez dire ? ou trop riche , surrannée ?
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 4229
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par FabienSimon » dim. 21 octobre 2018, 10:08

milsabords a écrit :
dim. 21 octobre 2018, 00:01
diversifiée vous voulez dire ? ou trop riche , surrannée ?
Je trouve en écoutant de nombreux enregistrement Flamenco que la reverb ou divers effets sont utilisés en abondance, bien plus que dans la musique classique. C'est une simple constatation qui n'engage que moi.
Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11435
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par milsabords » dim. 21 octobre 2018, 14:48

ok. c'est pas faux.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11435
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par milsabords » sam. 02 février 2019, 23:56

ré-édité
Dernière modification par milsabords le sam. 02 février 2019, 23:58, modifié 1 fois.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11435
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par milsabords » sam. 02 février 2019, 23:58

Bonsoir,

Je remonte ce fil pour les nouveaux inscrit depuis quelques semaines afin qu'ils profitent de l'interprétation de notre quo-forumiste Fabien Simon qui a brillamment interprété cette œuvre magnifique (à mes oreilles du moins ) . Les ingrédients nécessaires :
- une bonne guitare (Thomas Dauge )
- une paire de micros que je lui avais conseillé ,
- un enregistreur compact de bonne facture ,
- une cathédrale (pas achetée) et
- un soin d'interprétation audible évident dans le jeu.
C’est plus qu'une réalisation technique , c'est de la musique (c'est pas tous les jours fête , alors profitez-en).

J'avais eu l'idée de mettre en forme en vidéo le travail de Fabien Simon que j'ai ensuite modifiée suivant ses souhaits particuliers. l'image et la musique se répondent bien. La musique amateur vaut-elle d'être entendue ? à vous de voir ...
cela dit il me semble que le son un peu sur la vidéo. si vous le remarquez aussi , je peux tenter d'enlever 2 à 3 db sur le montage vidéo si je dois le refaire.

Vidéo ; https://www.guitareclassiquedelcamp.com ... e&start=60


audio ; https://www.guitareclassiquedelcamp.com ... lit=amiche
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Avatar de l’utilisateur
Françoise Sayour
Tutrice des élèves
Messages : 1528
Inscription : mer. 10 octobre 2018, 16:43
Localisation : Var

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par Françoise Sayour » dim. 03 février 2019, 09:40

FabienSimon a écrit :
lun. 12 février 2018, 21:32
Bonsoir,
Voici une adaptation de l'Aria Selve Amiche pour la guitare de Christian Lauermann.
Je vous souhaite une bonne écoute, soyez indulgent pour quelques petits ratés.
fs
TASCAM_0153.mp3
:bravo: Merci Fabien pour ce superbe partage :casque:, et à milsabords pour avoir fait remonté le post, je découvre ce compositeur et le son étonnement reverbissimé :D de ta guitare, on voyage bien, et l'anachronisme des images de la vidéo de milsabords n'est finalement pas gênant :okok: :bye:
«La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée» Platon
Élève de D07-D08

Avatar de l’utilisateur
FabienSimon
Messages : 4229
Inscription : sam. 06 février 2010, 13:14
Localisation : Allemagne

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par FabienSimon » dim. 03 février 2019, 11:05

Françoise Sayour a écrit :
dim. 03 février 2019, 09:40


:bravo: Merci Fabien pour ce superbe partage :casque:, et à milsabords pour avoir fait remonté le post, je découvre ce compositeur et le son étonnement reverbissimé :D de ta guitare, on voyage bien, et l'anachronisme des images de la vidéo de milsabords n'est finalement pas gênant :okok: :bye:
Merci Françoise,
Fallait la laisser où elle était cette vidéo :oops: :oops: , c'est assez mauvais faut bien le dire.
Il faut que je mette en pratique les conseils fertiles de Milsabords concernant la technique d'enregistrement, comme mon ancien PC est tombé en rade j'ai maintenant Cubase LE 9,5 sur le nouveau que je compte utiliser du mieux que je peux.
Pour les prochains enregistrements je compte faire moins vite et surtout vérifier le contenu sur d'autres supports, ça peut ainsi éviter de grosses déceptions...
Alors un petit Bach peut-être, il manque encore un petit de je ne sais quoi...
:bye:
Guitare "Thomas DAUGE" n°118

Avatar de l’utilisateur
wchyme
Messages : 2030
Inscription : sam. 22 octobre 2005, 18:57
Localisation : San Diego, CA - USA

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par wchyme » dim. 03 février 2019, 11:15

Ah il y a de la reverberation? Ah tiens, pas entendu moi... je me croyais deja dans une cathédrale a voir cet instrumentiste faire cracher son instrument le son d'un divin sermon!

En tout cas, bravo, c'est tres sympa et bien joue, merci Fabien!

Avatar de l’utilisateur
Françoise Sayour
Tutrice des élèves
Messages : 1528
Inscription : mer. 10 octobre 2018, 16:43
Localisation : Var

Re: Caldara, Antonio - Selve Amiche - Aria

Message par Françoise Sayour » dim. 03 février 2019, 11:27

FabienSimon a écrit :
dim. 03 février 2019, 11:05
Merci Françoise,
Fallait la laisser où elle était cette vidéo :oops: :oops: , c'est assez mauvais faut bien le dire.
Il faut que je mette en pratique les conseils fertiles de Milsabords concernant la technique d'enregistrement, comme mon ancien PC est tombé en rade j'ai maintenant Cubase LE 9,5 sur le nouveau que je compte utiliser du mieux que je peux.
Pour les prochains enregistrements je compte faire moins vite et surtout vérifier le contenu sur d'autres supports, ça peut ainsi éviter de grosses déceptions...
Alors un petit Bach peut-être, il manque encore un petit de je ne sais quoi...
:bye:
[/quote]

Non Fabien, c'est très bien, je viens de déchiffrer la partition et tu rends bien l'âme de cette pièce, pour le son c'est un vrai boulot, et je commence à peine à m'y mettre, j'ai travaillé dans le multimédia mais plutôt côté image, alors l'audio est une découverte, donc je ferais mieux de me taire concernant les quelques errances des autres, on rira bientôt des miennes :)
Pour un petit Bach, avec plaisir, je l'attends avec impatience même si mon faible va plutôt vers S.L. Weiss... :bye:
«La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée» Platon
Élève de D07-D08

Revenir à « Audio et Video de musique ancienne »