BE .2400 € José Ramírez III 1A cèdre 1977, Silly

Uniquement les annonces concernant les guitares classiques, guitares renaissance, baroque, flamenca, théorbes ou luths. Les annonces pour tout autre type d’instrument (électro acoustique, électrique) ou de matériel sont supprimées.

Merci de ne dénigrer ni une guitare en vente ni le luthier qui l'a fabriqué. Les modérateurs suppriment de tels messages. Lors d'une vente, on ne dit rien publiquement, laissant les gens concernés conclure ou non leur affaire.

Les nouveaux membres peuvent vendre un seul instrument à tout moment, avec une valeur maximale de 500 €.
Les membres du groupe 020 peuvent vendre un seul instrument à tout moment, avec une valeur maximale de 15000 €.
Les membres qui ont publié au moins 60 messages, qui ont été enregistrés pendant au moins 6 mois et qui font des contributions utiles et fréquentes aux discussions du forum, peuvent vendre plusieurs instruments à la fois, sans limitation de prix.
Règles du forum
- Les nouveaux membres peuvent vendre un seul instrument à tout moment, avec une valeur maximale de 500 €.
- Les membres du groupe 020 peuvent vendre un seul instrument à tout moment, avec une valeur maximale de 15000 €.
- Les membres qui ont publié au moins 60 messages, qui ont été enregistrés pendant au moins 6 mois et qui font des contributions utiles et fréquentes aux discussions du forum, peuvent vendre plusieurs instruments à la fois, sans limitation de prix.

Uniquement les annonces concernant les guitares classiques, guitares renaissance, baroque, flamenca, théorbes ou luths. Les annonces pour tout autre type d’instrument(électro acoustique, électrique) ou de matériel sont supprimées. Les membres ne peuvent vendre que les guitares leur appartenant ou les guitares qu'ils ont construit eux-mêmes. Si vous vendez plusieurs instruments, faites une annonce pour chaque instrument. Ce service est conçu pour rendre service aux membres participants. En cas de non respect d'une de ces conditions les annonces et le compte du membre sont supprimés sans préavis. Ne donnez votre numéro de téléphone ou votre email que par message privé.
Merci de rédiger votre annonce suivant le modèle suivant :
- type / luthier : ( classique , flamenco , luth , baroque , romantique )
- année de fabrication :
- Diapason (mm) :
- table harmonie :
- fonds / éclisses :
- touche / ( chevalet ) :
- son :
- état :
- prix :
- visible / essai possible :
- Situation (ville la plus proche) :
En particulier veuillez indiquer un prix de départ ainsi que le ou les lieux où il est possible d'essayer l'instrument, à défaut de ces renseignements essentiels, les modérateurs auront le regret de retirer immédiatement votre annonce du forum.

Format du titre de votre annonce :
PAYS prix (sur 5 signes) Luthier modèle bois (de la table) année, Ville de vente
Exemple :
FR ..950 € Bellucci concert épicéa 2006, Troyes ou Paris
BE .1200 € Picado modèle 60 cèdre 2010, Bruxelles
(..950 € = 950 €) les . ajoutés pour atteindre 5 signes permettent que le tri par sujet croissant fonctionne. Ainsi les annonces peuvent s'affichent par ordre de prix. La fonction trier par sujet croissant (ou décroissant) est disponible en bas de page de la liste des guitares en vente.
Les majuscules sont réservées aux initiales des seuls noms propres.

Les annonces sont déplacées aux archives dès que la guitare est vendue. Les annonces n'ayant pas suscité de vente depuis plus d'un an sont déplacées aux archives. Un message publié est modifiable par son auteur pendant 21 jours, au delà il faut demander la modification à un modérateur.


Merci de ne dénigrer ni une guitare en vente ni le luthier qui l'a fabriqué. Les modérateurs suppriment de tels messages. Lors d'une vente, on ne dit rien publiquement, laissant les gens concernés conclure ou non leur affaire.
Benoît Ducène
Messages : 1872
Inscription : ven. 04 février 2005, 19:37
Localisation : Silly

BE .2400 € José Ramírez III 1A cèdre 1977, Silly

Message par Benoît Ducène » ven. 15 mars 2019, 19:42

BE .2400 € José Ramírez III 1A cèdre 1977, Silly

Année : 1977
Diapason : 664 mm
Table : cèdre
Fond : palissandre brésilien
Éclisses : palissandre brésilien
Touche : ébène
Son : masculin et « flamboyant », peu homogène ; étonnamment clair avec les Cantiga/Alliance rouges
Mécaniques : d’origine et en bon état de fonctionnement
État : Très bon état sauf un coup majeur sous la rosace (derrière la barre d’harmonie, hors surface vibrante, donc sans incidence sur le son) et quelques autres insignifiants et inévitables en 42 ans
Prix : 2400 euros en étui
Essai : Silly (Lille/Valenciennes à proximité), Bruxelles

Pour dépanner un ami de longue date (que certains forumistes ont d’ailleurs déjà croisé), j’ai finalement accepté d’acquérir cette guitare qui est bien loin de mes préférences, tant ergonomiquement (ma guitare principale est une 63) que d’un point de vue sonore.
J’ai toutefois pris un certain plaisir à approfondir ma connaissance de cet autre monde sonore, en me gardant bien, cela va sans dire, de l’utiliser pour les pièces les plus exigeantes physiquement.

Emblème historique de la lutherie madrilène (Bernabé et Contreras entre autres sont issus de ses ateliers…), la maison Ramírez a lancé une révolution de taille en 1963 en utilisant du cèdre pour la table d’harmonie… Dont voici un exemple des plus intéressants.
100_3747.jpg
La guitare que je mets en vente ici démontre à merveille que le cèdre peut sonner autrement que chaud et rond, voire éteint après plus de 40 ans - certes bien aidée par le jeu Cantiga/Alliance rouge. Ce jeu octroie en outre un sustain tout à fait appréciable et à vrai dire, je ne suis pas encore en mesure de lui trouver des cordes qui plairaient instantanément davantage à la majorité des guitaristes. Tous les goûts sont dans la nature et je ne doute pas que certains ont une idée bien précise de la façon dont « doit » sonner une Ramírez en cèdre…
En tout cas, telle quelle, elle offre beaucoup de son (plus que d’autres essayées), que je qualifierais volontiers de caractéristique des Ramírez - peu homogène, mais flamboyant et masculin. Le bruit d'attaque est très présent, à mon avis. Je suis cependant habitué à des guitares qui en sont dépourvues ou presque - Joie (et Kantare dans une certaine mesure) et il est vrai que mes autres guitares traditionnelles (barrage de type Torres) souffrent aussi d’un certain bruit d’attaque.

Les dimensions de l’instrument font que ce dernier n’est pas fait pour tout le monde (ergonomiquement), mais l’action est très basse pour moi, donc basse dans l’absolu. À noter : la hauteur du côté des basses provient en partie de la pente appliquée à la touche en direction de la rosace, pour permettre aux basses de vibrer plus librement sans augmenter la hauteur des cordes au chevalet.
La forme du manche n’appelle pas de commentaire particulier.

Bien que jouée assidûment par son premier propriétaire, elle se trouve dans un très bon état si l’on excepte quelques petits coups inévitables en 42 ans et ce fameux coup (réparé), occasionné lors d’une répétition d’un ensemble occasionnel dans une école de musique (l’enfant responsable n’a pas été guillotiné, autant que je sache)… Heureusement, il se situe près de la rosace, donc au-delà de la barre d’harmonie, dans la partie non vibrante de la table. Il n’a dès lors pas d’incidence sur le son.
Le coup est disgracieux, raison pour laquelle le prix demandé est peu élevé. Aucune fissure ni aucun désalignement des différentes pièces. Tout semble ne pas avoir bougé. La guitare a visiblement été faite pour durer.

Les mécaniques d’origine sont en bon état de fonctionnement. La guitare a toujours été soigneusement gardée dans un voile de soie à l’intérieur de l’étui depuis son acquisition (comme suggéré par la maison Ramírez à l’époque), au maximum à l’abri des fluctuations hygrométriques et thermométriques.
100_3715.jpg
100_3719.jpg
100_3721.jpg
100_3745.jpg
100_3749.jpg
100_3750.jpg
100_3757.jpg
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
domi38
Messages : 618
Inscription : jeu. 19 mars 2009, 16:39

Re: BE .2400 € José Ramírez III 1A cèdre 1977, Silly

Message par domi38 » lun. 18 mars 2019, 22:44

Si j'avais les sous pour ça, je me laisserais bien tenter.
A ce prix, on ne prend pas de risque.
Burlot de concert de 2009,
Burlot 8 cordes,
Hirade 7,
basse classique Francisco Del Rey, et pas mal d'autres...électriques!

pmanet
Messages : 333
Inscription : mar. 21 juin 2016, 01:29
Localisation : 75011

Re: BE .2400 € José Ramírez III 1A cèdre 1977, Silly

Message par pmanet » sam. 23 mars 2019, 02:30

J'en ai eu une de quasiment la même époque, ces guitares sonnent comme des pianos. Un rêve pour ceux qui aiment le gros son, sachant qu'avec un diapason à 664, il vaut mieux une grande main gauche.
A ce prix là, il faut sauter dessus.
Grizzo 1972 (la première), JL Joie 2008, Ramirez 1a 1976, Audirac 2014, Vicente Camacho 1966, Telesforo Julve, Arturo Carbonell, Andres Marin, Marin Montero, Tatay, Castellucia, Contreras, Salvatore Ibanez, Gelas et quelques anciennes sans nom...

Didier De Cooman
Messages : 75
Inscription : mer. 21 février 2018, 17:42
Localisation : ARRAS

Re: BE .2400 € José Ramírez III 1A cèdre 1977, Silly

Message par Didier De Cooman » mar. 02 avril 2019, 16:39

Je possède deux Ramirez III 1a de 73 qui sonnent différemment et que j'adore.
J'ai essayé les Cantiga mais elles sonnent beaucoup trop "métallique" sur ces instruments alors qu'elles sont parfaites sur deux autres guitares.
Au final les Augustines bleues ou Impériales sont celles qui rendent le meilleur timbre, chaud et fruité, même si elles offrent moins de volume.
C'est curieux Benoit car je trouve que les Ramirez de cette époque ont un son féminin de par leur timbre alors qu'a votre oreille, il est plutôt masculin, peut-être parce que flamboyant, effectivement.
Personnellement j'entends un son à la fois rond et clair, ce qui peut sembler antinomique, un peu comme une rondeur entourée d'un fin liseré, je dis souvent qu'elles ont un son "croustillant".
Elles ne sont pas des plus faciles à jouer, c'est vrai, mais on s'y fait et, en ce qui me concerne je trouve une énorme récompense dans un son qui me comble.
Guitare - Piano

Benoît Ducène
Messages : 1872
Inscription : ven. 04 février 2005, 19:37
Localisation : Silly

Re: BE .2400 € José Ramírez III 1A cèdre 1977, Silly

Message par Benoît Ducène » sam. 06 avril 2019, 15:00

Bonjour Didier,

D'une part, les mots ne traduisent jamais qu'imparfaitement ce que nous entendons/ressentons du son - perçu différemment par nos oreilles différentes... - et d'autre part, vous utilisez d'autres cordes (à peu près l'opposé en termes de rendu sonore)...
Et peut-être, aussi, n'avons-nous pas les mêmes références instrumentales. Je parle de ma Ramírez en la comparant avec toutes les guitares que j'ai essayées ou possédées...

Bon week-end.

Didier De Cooman
Messages : 75
Inscription : mer. 21 février 2018, 17:42
Localisation : ARRAS

Re: BE .2400 € José Ramírez III 1A cèdre 1977, Silly

Message par Didier De Cooman » sam. 06 avril 2019, 16:44

Bonjour Benoît,
C'est bien dans cet esprit et aussi connaissant votre expérience en essais de guitare que j'ai émis ce commentaire.
Heureusement du reste qu'il y a de la place pour la subjectivité et le ressenti personnel, sinon un seul luthier serait la référence ainsi qu'un seul interprète dans chaque catégorie instrumentale, ce serait bien ennuyeux :-)
Bon week-end également et au plaisir
Guitare - Piano

Benoît Ducène
Messages : 1872
Inscription : ven. 04 février 2005, 19:37
Localisation : Silly

Re: BE .2400 € José Ramírez III 1A cèdre 1977, Silly

Message par Benoît Ducène » mer. 08 mai 2019, 19:15

Benoît Ducène a écrit :
ven. 15 mars 2019, 19:42
Les dimensions de l’instrument font que ce dernier n’est pas fait pour tout le monde (ergonomiquement), mais l’action est très basse pour moi, donc basse dans l’absolu. À noter : la hauteur du côté des basses provient en partie de la pente appliquée à la touche en direction de la rosace, pour permettre aux basses de vibrer plus librement sans augmenter la hauteur des cordes au chevalet.
Quelques précisions à la suite d’une question d’un amateur : à la 12e case, la distance entre le dessus de la frette et le bas de la corde est environ de 3 mm pour la 1e corde et de 5 mm pour la 6e corde (les cordes du jeu Cantiga Alliance NT sont fines, EDIT ce qui accroît l'impression de distance/plus de matière à pousser vers la touche).
Dernière modification par Benoît Ducène le jeu. 16 mai 2019, 12:05, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11290
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: BE .2400 € José Ramírez III 1A cèdre 1977, Silly

Message par milsabords » mer. 08 mai 2019, 21:08

Benoît Ducène a écrit :
mer. 08 mai 2019, 19:15

Quelques précisions à la suite d’une question d’un amateur : à la 12e case, la distance entre le dessus de la frette et le bas de la corde est environ de 3 mm pour la 1e corde et de 5 mm pour la 6e corde (les cordes du jeu Cantiga Alliance NT sont fines, ce qui accroît la distance).

vous êtes sur de ça ?
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Benoît Ducène
Messages : 1872
Inscription : ven. 04 février 2005, 19:37
Localisation : Silly

Re: BE .2400 € José Ramírez III 1A cèdre 1977, Silly

Message par Benoît Ducène » jeu. 16 mai 2019, 12:09

milsabords a écrit :
mer. 08 mai 2019, 21:08
Benoît Ducène a écrit :
mer. 08 mai 2019, 19:15

Quelques précisions à la suite d’une question d’un amateur : à la 12e case, la distance entre le dessus de la frette et le bas de la corde est environ de 3 mm pour la 1e corde et de 5 mm pour la 6e corde (les cordes du jeu Cantiga Alliance NT sont fines, ce qui accroît la distance).

vous êtes sur de ça ?
Je viens de reformuler (cf. EDIT). Une corde plus épaisse fait que l'on part de plus haut pour abaisser la corde.

Evidemment, la tension joue un rôle également. Si les aiguës Alliance, même NT, sont plutôt tendues, les basses Cantiga NT ne le sont pas. Les deux possesseurs de Ramirez de ce type que je connais utilis(ai)ent des Augustine bleues affichant les tensions parmi les plus élevées...

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11290
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: BE .2400 € José Ramírez III 1A cèdre 1977, Silly

Message par milsabords » jeu. 16 mai 2019, 16:23

Benoît Ducène a écrit :
mer. 08 mai 2019, 19:15
Benoît Ducène a écrit :
ven. 15 mars 2019, 19:42
Les dimensions de l’instrument font que ce dernier n’est pas fait pour tout le monde (ergonomiquement), mais l’action est très basse pour moi, donc basse dans l’absolu. À noter : la hauteur du côté des basses provient en partie de la pente appliquée à la touche en direction de la rosace, pour permettre aux basses de vibrer plus librement sans augmenter la hauteur des cordes au chevalet.
Quelques précisions à la suite d’une question d’un amateur : à la 12e case, la distance entre le dessus de la frette et le bas de la corde est environ de 3 mm pour la 1e corde et de 5 mm pour la 6e corde (les cordes du jeu Cantiga Alliance NT sont fines, EDIT ce qui accroît l'impression de distance/plus de matière à pousser vers la touche).
Oui , ça accroit l'impression , c'est sur , mais vous comprenez pourquoi j'avais été interloqué par le post initial , il y avait là une impossibilité. Il s'agit du ressenti de jeu , et là c'est tout à fait bien observé. Je n'ai pas du tout aimé les grosses cantiga tirant fort pour la mienne.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Revenir à « Vente de guitare classique »