influence du diapason

Dans ce forum, vos citations audio au format WMA, d'une durée maximale de 30 secondes, sont autorisées.
Marie-Catherine Vilarem
Messages : 41
Inscription : ven. 28 avril 2017, 16:29

influence du diapason

Message par Marie-Catherine Vilarem » mer. 27 mars 2019, 01:00

Bonsoir,
Je ne suis pas sûre de poster dans le bon forum , tant pis je me lance...

Ma guitare a 43 ans et un diapason de 660mm. J'ai cru comprendre qu'aujourd'hui, le diapason était souvent de 650mm.
Est-ce que ça fait vraiment une grosse différence, en particulier pour les extensions et les barrés ? j'ai de petites mains...

Cathy Vilarem

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11305
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: influence du diapason

Message par milsabords » mer. 27 mars 2019, 02:58

Marie-Catherine Vilarem a écrit :
mer. 27 mars 2019, 01:00
Bonsoir,
Je ne suis pas sûre de poster dans le bon forum , tant pis je me lance...

Ma guitare a 43 ans et un diapason de 660mm. J'ai cru comprendre qu'aujourd'hui, le diapason était souvent de 650mm.
Est-ce que ça fait vraiment une grosse différence, en particulier pour les extensions et les barrés ? j'ai de petites mains...

Cathy Vilarem
Côté son , ça joue inévitablement. Il y a même des 665 mm. Le diapason 650 mm convient au plus grand nombre tant pour ce qui est du confort de jeu , encore que certains peinent sur du 650 et cherchent du 645 voire moins ... là où d'autres ne jurent que par les diapasons 660 / 665 pour le son que cela induit. Mais faut-il encore avoir les mains pour.

Là où la différence se fait ressentir c'est au bout du manche sur les accords à grandes extensions. Pour ma part cela a posé problème , mon coquin de luthier m' avait vendu à la va-vite une guitare en 660 pas réglée , je l'avais essayée chez moi puis il était "pressé " et était reparti avec (ne faites jamais ça , un luthier pressé , n'est pas un luthier convenable , si il n' a pas le temps de consacrer du temps pour un essai,qu'il fasse autre chose.
C’est un truc de commerçant ça le "je suis pressé ,décidez vous" ).

En fait au bout de quelques jours je me suis aperçu que je devais faire du sport sur le manche en plus de jouer de la guitare , mes mains ne sont pas très grandes non plus. J'avais du me résigner à la revendre , mais en appelant le luthier heureusement celui-ci me reprit la guitare et me proposa de m'en faire une en 650. Ce n’était pas exact , elle fait 651,7 environ. décidément ... et la hauteur de cordes n'était pas exacte non plus j'ai du changer le sillet de table.
Mais bon , c’est jouable.
En fait vous posez la question , mais si votre guitare a 43 ans vous devez savoir quand même si cela vous occasionne de la gène ou pas de disposer d'un diapason de 660 mm. A moins que vous ayez récupéré cette guitare récemment ... Vous nous en direz plus peut être ?
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Marie-Catherine Vilarem
Messages : 41
Inscription : ven. 28 avril 2017, 16:29

Re: influence du diapason

Message par Marie-Catherine Vilarem » mer. 27 mars 2019, 16:37

J'ai fait de la guitare entre 20 et 26 ans; j'ai tout arrêté pendant 40 ans (bébés, boulot) et j'ai repris (doucement) depuis 2 ans 1/2. J'étais inscrite en D03 en début d'année, mais à Toussaint, le conservatoire intercommunal m'a proposé une place, j'ai dû donc quitter le D03. Les exercices d'extension du D03 m'ont vraiment donné du mal, en 5ème case ça passe, en 1ère c'est vraiment vraiment dur. J'en ai d'autres maintenant au conservatoire, gamme chromatique en octaves par exemple, et j'ai l'impression que mes doigts ne s'étirent pas assez.
Bon, c'est peut-être aussi un problème d'entraînement, et avec du travail ça (re)viendra.
Je ne me souviens pas de problèmes de ce genre à l'époque, mais peut-être j'ai oublié, peut-être mes doigts étaient plus souples (j'ai commencé la guitare à 20 ans), peut-être aussi que je travaillais moins sérieusement.
Et d'un autre côté, j'aime bien ma guitare (Castellucia 76), je l'avais achetée avec ma première prime de recherche, presque un mois de salaire à l'époque, et je trouve qu'elle sonne bien.

Epicea
Messages : 126
Inscription : mer. 24 février 2016, 12:59

Re: influence du diapason

Message par Epicea » lun. 29 avril 2019, 12:23

Bonjour Marie-Catherine,
La Castelluccia de 76 a pu subir des déformations pendant ses années d'inactivité. Il faudrait la montrer à un luthier pour qu'il vérifie la planéité des frettes et la hauteur des sillets. Il peut y avoir une très grande différence de confort de jeu après un réglage adéquat.
Vous pourriez également essayer un jeu de cordes de tension nominale plus faible que celles montées actuellement, le diapason de 660 mm demandant un surcroît de tension pour obtenir l'accord par rapport au standard de 650 mm.
Nicolas Boileau "Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez."

Avatar de l’utilisateur
Françoise Sayour
Tutrice des élèves
Messages : 1265
Inscription : mer. 10 octobre 2018, 16:43
Localisation : Var

Re: influence du diapason

Message par Françoise Sayour » lun. 29 avril 2019, 13:37

Bonjour Marie-Catherine,pour le diapason il y a a une différence c'est certain, mais l'âge joue aussi.
Pour à peu près les mêmes raisons j'avais abandonné la guitare et je possède toujours ma Contreras d'étude sur laquelle je joue sans problèmes mais qui ne sonne pas très fort ni très juste, et une Contreras de concert qu'un professeur m'a fait acquérir il y a quinze ans considérant que mes guitares n'étaient plus à mon niveau. J'ai repris en mai 2017 et j'ai toujours des difficultés alors qu'entre 20 et 24 ans tout allait bien. Je crois également que je me contentais de moins, l'oreille s'affine et se forme avec l'âge et parfois les doigts suivent moins bien.
Recommencer avec un grand diapason n'est pas le plus simple, j'envisage souvent de m'orienter vers des guitares au jeu plus souple car je n'ai pas de très grandes mains et je manque de force dans la main gauche. Ida Presti jouait sur une 3/4 il me semble. La tension des cordes joue aussi. J'ai fait l'erreur de monter des cordes medium-hard tension et mes barrés ne passent plus, donc vérifiez tout cela et si vous le pouvez montrez votre guitare à un luthier
Dans tous les cas bonne continuation et j'espère vous entendre jouer sur ce forum :bye:
«La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée» Platon

Carlos
Messages : 547
Inscription : mar. 29 juillet 2014, 15:36

Re: influence du diapason

Message par Carlos » mar. 30 avril 2019, 07:15

Bonjour Marie-Catherine,
Oui avoir un diapason plus long peut faire une différence. Il ne s'agit que d'un centimètre en plus réparti sur tous le manche, mais si certaines extensions sont déjà difficiles à faire sur une 650 elles peuvent devenir impossibles sur une 660.
Le 'gabarit' du joueur compte aussi bien sur.
Personellement j'aime bien les longs diapasons (type Ramirez), mais je suis plutôt grand - et certaines pièces restent plus dures à jouer que sur mes autres guitares à diapason 'normal'.
Dans votre cas, vous pouvez soit changer de guitare pour gagner en facilité de jeu, soit accepter qu'avec votre guitare il vaut mieux renoncer à pratiquer certaines extensions qui vous demandent de trop forcer sur vos mains, car ce n'est jamais bon de forcer.

Avatar de l’utilisateur
milsabords
Messages : 11305
Inscription : dim. 17 octobre 2010, 20:07
Localisation : Gaganov

Re: influence du diapason

Message par milsabords » mar. 30 avril 2019, 09:43

Carlos a raison , si l'on force on risque de se faire mal et quand les problèmes commencent il est presque trop tard , les douleurs handicapantes vont perdurer un bout de temps ... c’est vraiment bête. aussi , même si cela demande de la remise en question il vaut mieux dans ce cas envisager de revendre une guitare en de se procurer une autre avec un diapason qui ne maltraitera pas notre "corps".
J'ai du faire ça , mais comme je venais d'acheter l'instrument il y a eu un échange contre une autre fabriquée et que j'ai eue quelques mois plus tard. Mais même si il m' avait fallu la revendre je l'aurais fait ,d'ailleurs je l'envisageais déjà au bout de 15 jours de pratique.
je ne peux décemment aller au delà du 655 pour ma part et je préfère encore un 650.
- milsabords ; bourreau des cœurs d'artichauts.
- scénariste à mes heures perdues.
- pci
- P4 irrémédiable
- inventeur du pétadou
- D0 - 40
- chasseur de spaghettis
- compositeur-récepteur.
- Flingueur de PN

buvez Cacolac

Marie-Catherine Vilarem
Messages : 41
Inscription : ven. 28 avril 2017, 16:29

Re: influence du diapason

Message par Marie-Catherine Vilarem » dim. 05 mai 2019, 14:12

Merci à tous pour vos réponses, je vais méditer tout ça tranquillement (sans guitare pendant 6 ou 7 semaines pour cause de rando).
Bref, on verra à la rentrée ....

Eliseo
Compositeur
Messages : 243
Inscription : sam. 05 octobre 2013, 10:07

Re: influence du diapason

Message par Eliseo » dim. 30 juin 2019, 13:58

Parmi mes guitares, j'ai un José Ramirez 1ère catégorie de l'année 1.980. Le diapason est 660. Je me souviens que quand je l'ai acheté, j'ai fait ce que je voulais avec, mais cela fait de nombreuses années et ce n'est plus aussi confortable. Ensuite, j'étudie avec des guitares très agréables et des diapasons de 650. À mon avis, l'important est de jouer à l'aise, même si la qualité sonore ne soit pas si bonne.

Salutations :bye:

Eliseo Fresquet-Serret

Mathieu de Person
Messages : 27
Inscription : dim. 28 janvier 2018, 21:30

Re: influence du diapason

Message par Mathieu de Person » dim. 30 juin 2019, 20:29

Bonjour,
Bien qu'étant partisan des diapasons réduits, surtout pour les femmes, à mon avis sa longueur certes son importance mais n'est qu'un paramètre parmi d'autres.
La technique instrumentale, par exemple le fait d'utiliser pour les extensions l'avancée du bras gauche, peut permettre de maîtriser certains écarts.
Un luthier peut aussi réduire l'espacement des cordes au niveau des sillets, ce qui peut aider aux écarts.
Et puis une guitare mal réglée est sans doute encore pire que ces dix millimètres : action trop haute, et même barrettes usées vont impliquer un travail excessif des doigts qui appuieront trop, fatiguant excessivement la main et in fine limitant les extensions.

Eliseo
Compositeur
Messages : 243
Inscription : sam. 05 octobre 2013, 10:07

Re: influence du diapason

Message par Eliseo » dim. 07 juillet 2019, 18:47

(Tout instrument mal accordé n'entre pas dans le monde musical!)

En ce qui concerne ce qui est expliqué aux détenteurs d'ajustement réduit, j'ai une petite anecdote.
Lors d’un de mes repas avec le luthier Antonio Picado, il m’a raconté qu’un professeur aux mains immenses lui avait demandé des guitares 640. M. Picado ne comprenait pas, mais le monde de la guitare est aussi mystérieux.

Salutations :bye:

Eliseo Fresquet-Serret

Revenir à « Technique de la guitare classique »